Pause gourmande très caramélisée : Karamel

Je défie quiconque d’un peu gourmand de passer sans ciller devant la vitrine de Karamel. Entre les brioches dodues qui jouent du coude, les pépitos (mi corazon) au caramel, chocolat et noix de pécan, les flans caramel et le gros pot de teurgoule comme chez mamie (enfin pas chez les miennes mais chez les mamies normandes en tous cas ), on est quasiment obligé de rentrer pour ne pas le regretter ensuite toute la journée.

Là cela a presque failli être le drame. Un samedi en début d’après midi, en dehors des vacances parisiennes et pourtant au premier coup d’oeil toutes les places assises (oui Karamel a LA bonne idée de proposer des tables où s’installer pour déguster ses pâtisseries et c’est quand même encore assez rare pour être souligné) semblent être prises. Une des vendeuses aperçoit mon air désespéré et vole à mon secours. Bonne nouvelle il reste une table avec deux places cachée par des clients.

Je pourrais presque l’embrasser (je viens de Lyon faut m’excuser )) mais heureusement une large vitrine nous sépare et mon regard est happé par les éclairs caramel, les tartes au citron tout en rondeur, les tartes au chocolat et caramel, les créations éphémères qui m’évoquent des toupies. Comme je n’ai pas loupé un éclat de Karamel avant même que la boutique n’ouvre, je savais déjà ce que j’allais choisir…et ce à quoi je devais renoncer (pour mieux revenir ).

Mettons fin tout de suite à ce suspense insoutenable : j’ai choisi la fameuse poire caramel et lui, l’homme, a pris un millefeuille caramel. Si vous me lisez de temps en temps, vous avez peut être noté que je n’aime pas la galette des rois et que dès qu’il y a beaucoup de pâte feuilletée dans une pâtisserie, je crains de mourir étouffée par les miettes. Bref j’aurais pu le soupçonner d’avoir choisi EXPRÈS le millefeuille pour être certain que je ne pioche pas dans son assiette à dessert (loupé !)

Attention la photo qui suit est  indécente, éloignez les enfants.

Et alors, et alors ? au-delà des photos qui me faisaient saliver depuis des semaines à chaque fois que je les voyais passer sur Instagram, au-delà de l’idée de tout « caraméliser », est ce que ces pâtisseries valaient le détour depuis Lyon ? Oui, 100 fois oui. Quand on pense au caramel, on s’imagine presque instantanément quelque chose d’assez sucré pourtant la poire caramel est à la fois gourmande, régressive, fruitée et pleine de fraîcheur.

Quant au millefeuille caramel (oui je l’ai goûté), je ne sais pas comment mais le chef pâtissier Nicolas Haelewyn m’a réconcilié définitivement avec cette spécialité. Sa pâte feuilletée ne s’effrite nullement, la garniture est généreuse, onctueuse mais sucrée juste comme il faut et les petits morceaux de caramel ont porté le coup final à mon préjugé.

J’aurais bien demandé à Nicolas Haelewyn (ancien de Ladurée) d’où lui venait son obsession pour le caramel, si ce ne sont ses origines normandes mais on a du lui poser la question déjà un nombre incalculable de fois (et puis surtout il n’était pas présent lors de ma visite )).

Avant de repartir (et d’emporter un pépito), j’ai jeté un œil aux rayons de sa boutique garnis de caramels bien-sûr mais aussi de tablettes de chocolat, de pâtes à tartiner et autres gourmandises. Un paradis pour tous les amateurs de caramel dans tous ses états.

♥ Adresse gourmande ♥
Karamel
67 rue Saint Dominique
75007 Paris
site web : karamelparis.com

12 commentaires
  • sophie bazar
    mars 2, 2017
    Bon eh bien maintenant que j’ai bien léché mon écran je note l’adresse, vilaine tentatrice :-))
    • chocoladdict
      mars 3, 2017
      je pourrais te dire que promis je ne vais pas recommencer mais ce serait un mensonge : )
  • La Parisienne du Nord
    mars 2, 2017
    C’est effectivement très tentant! Je n’ai pas encore testé cette adresse. Je me le note! 😉
  • Océane
    mars 2, 2017
    Une boutique que je connais ! Mais où je vais que rarement : mon fils et son père ne sont pas vraiment bec sucré, et ils ont le caramel en horreur. Du coup je sais que je serai la seule gourmande, et je culpabilise (mais pas au point de renoncer à un petit craquage !) Le mille feuilles et les pâtes à tartiner sont miraculeusement bonnes.
    • chocoladdict
      mars 3, 2017
      ah si j’étais entourée de becs pas sucrés, je ne sais pas qui gouterait mes gâteaux d’autant que pour moi la pâtisserie c’est du partage, de la convivialité
      tu as bien fait de quand même craquer pour le mille feuilles : )
  • lalydo
    mars 3, 2017
    Il y a trop de caramel dans cette boutique, je ne pourrai pas y survivre! ♥
  • Ma'
    mars 3, 2017
    Oh la la… que le choix doit être difficile !
    (et oui, un bon millefeuille ne s’effrite pas trop… tout en restant croquant ! )
    • chocoladdict
      mars 3, 2017
      je n’ai jamais été très convaincue par les millefeuilles même chez des bons pâtissiers mais là il est vraiment top ! (et oui c’est dur de choisir, il a une tarte vanille caramel que je n’ai pas montré, qui est magnifique et qui me tentait bien aussi)
  • chiffonsandco
    mars 3, 2017
    Oh-my- GOD !!!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *