C'est un beau roman

Lus en Octobre : La BD de Soledad et Silex & the City

la-bd-de-soledad_4435915-L

Entre deux romans, dans mes lectures du mois d’Octobre, se sont glissées deux bandes dessinées, toutes les deux consciemment choisies pour leur humour (c’est le critère qui aiguille mon choix, ce qui, il faut bien le reconnaitre, en élimine une grosse majorité).

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]La BD de Soledad[/typography]

Si vous lisez le magazine Elle, vous commencez peut-être par la page de la fin réservée à Soledad qui me fait dire intérieurement à chaque fois que ça doit être génial de savoir exprimer des idées, des ressentis en dessins. J’avais d’ailleurs un peu peur de ne pas découvrir grand chose de nouveau avec cette compile de l’année mais comme j’achète de moins en moins souvent Elle, j’ai découvert une grande partie des planches et j’ai trouvé ça vraiment drôle, j’ai même ri à plusieurs reprises. Je pense que cela touche davantage les femmes que les hommes parce que cela joue sur le processus d’identification à l’auteur (ou à son personnage qui est une femme). C’est léger, c’est bourré d’autodérision mais en même temps cela évoque des questions que nous nous posons forcément un jour (le nid vide quand les enfants quittent la maison, la vieillesse)… ou pourquoi encore vous ne coucherez pas avec Ryan Gosling (peut-être parce qu’il est aussi expressif qu’un poisson rouge ? je vous le laisse : )). J’ai trouvé tellement vrai le « pourquoi ce n’est pas super sympa d’aller à la piscine ? », je me suis bien reconnue dans « êtes vous une fille d’hiver? » (genre celle qui passe son temps à claquer des dents et qui boit 7 litres de thé) mais je crois que je n’ai pas encore fait ma crise de la quarantaine : )

silex

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Silex and the city : la suite [/typography]

Il y a 3 ans (non ça ne nous rajeunit pas ), j’avais parlé sur le blog du premier tome de Silex and the city, une série qui revisite l’actualité en la transposant dans une autre époque à savoir la préhistoire et en jouant beaucoup sur les mots. J’ai lu à la suite le tome 3 et le tome 4 et j’ai retrouvé avec plaisir la famille Dotcom.

Expulsion, réseaux sociaux,  homosexualité, filiation, finance, tout est abordé sous la plume acerbe de Jul dans ces nouvelles aventures. Je voulais vous citer un passage, un jeu de mots mais déconnecté du contexte ça tombe un peu à plat, ça perd du sens et de la drôlerie. Mention spéciale pour le passage sur le porno tournée dans une grotte (ne pas penser aux requêtes google qui vont suivre, ne pas), si vous avez l’humour grivois.

Si vous avez des BD drôles à conseiller, n’hésitez pas !

(participation au challenge de la rentrée littéraire 2013)

8 Comments

  1. Mon choix BD n’est pas souvent drôle, il faut bien l’avouer. Mais je tenterai bien Silex and the City par contre 🙂

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It