Cheesecake breton - Chroniques d'une Chocoladdict
Pâtisserie et chocolat

Cheesecake breton

cheesecake breton

Quoi on vous aurait menti, le cheesecake serait d’origine bretonne ? rassurez-vous le kouign-amann a encore de beaux jours devant lui, j’avais juste envie de prolonger la saveur de mes récentes vacances en Bretagne en mettant un peu de cette région dans un de mes desserts préférés. Je me suis inspirée de la recette trouvée dans  le livre Caramel eu beurre salé, le salidou : les 30 recettes cultes (que du bonheur comme dirait l’autre !) de la collection les tout-petits de Marabout et je l’ai adapté selon mon idée pour vous présenter ce cheesecake breton.

Ingrédients

750g de philadelphia
150g de caramel au beurre salé maison ou pas
4 oeufs
1 fève tonka
1 pincée de sel
125g de palets breton
40g de beurre
4 cuillères à soupe de gelée de pomme
1 feuille de gélatine
4 gavottes émiettés

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez le four à 150°C. Écrasez les palets bretons, faites fondre le beurre, mélangez les deux et tapissez le fond du moule à charnière (j’ai utilisé juste le fond du moule sur lequel j’ai posé une feuille de papier sulfurisé puis mon cercle de pâtisserie réglé à 18cm pour obtenir une belle hauteur) et réservez au frigo.

Assouplissez au batteur le philadelphia pendant 5 minutes puis ajoutez le caramel au beurre salé, la pincée de sel et la fève tonka râpée et battez à nouveau deux minutes. Ajoutez un par un les oeufs en battant la préparation entre chaque oeuf pour qu’ils soient bien incorporés.

Enfournez pendant 1 h (si le dessus du cheesecake commence à craqueler, arrêtez le avant) puis laissez le refroidir dans le four, porte entrouverte. Mettez au frigo minimum une nuit.

Le lendemain matin, faites chauffez dans une casserole la gelée de pommes (j’en ai utilisé une à l’hibiscus vraiment excellente reçue dans une des gastronomiz box). Ajoutez la feuille de gélatine qui vous aurait trempé dans un bol d’eau froide et égoutté. Bien incorporez. Répartissez uniformément cette gelée sur le dessus de votre cheesecake. Laissez prendre au moins une heure au frigo puis parsemez de gavottes émiettées.

cheesecake breton bis

cheesecake breton 4

Verdict ? Visuellement il est appétissant et haut comme je l’ai souvent voulu sans l’obtenir. L’astuce c’est d’utiliser un moule avec un petit diamètre et de partir sur une base de 750g de fromage même si cela semble beaucoup. J’ai essayé beaucoup de biscuits secs pour la pâte et avec des palets bretons c’est vraiment parfait, pas trop sec, pas bourratif.

J’ai été un peu déçue par le fait que le goût du caramel dans mon appareil ne soit pas plus marqué : est-ce parce que j’ai utilisé un caramel au beurre salé de mauvaise qualité ?. A moins qu’il n’ait fallu panacher le philadelphia avec du mascarpone pour apporter un peu de douceur . Si jamais vous testez, tenez moi au courant. Par contre la gelée aux pommes et les éclats de gavotte, c’est juste trop bon ! (et surtout n’achetez pas des éclats de gavotte tout prêts cela revient beaucoup plus cher et puis écraser des gavottes ça prend 5 secondes).

Bon je vous emmène en Bretagne avec moi ? (Anne-Laure T , tu viens ? )

29 Comments

  1. Ton Cheesecake est vraiment superbe. Bravo !! Moi aussi j’ai ce petit livre sur le Salidou et je prépare un billet à ce sujet, mais j’ai un peu – beaucoup – de retard dans mes publications. Personnellement, je n’ai pas encore testé cette recette mais j’imagine qu’il en va de ce dessert comme des yaourts au caramel = il faut être trèèès généreux en caramel pour bien sentir son goût. Mais c’est peut-être aussi parce que j’adooore le caramel au beurre salé et qu’il n’y en jamais assez selon moi, comme le chocolat 😉
    A ma connaissance, une seule solution : goûter la préparation avant et régler le dosage en fonction de ses propres goûts.
  2. Ohlala moi qui adore le caramel au beurre salé (et la Bretagne)… il est tout aérien ton cheesecake !
  3. Je t’en prendrais volontiers une part et j’irais bien me balader à Saint Malo avec toi pour déguster du caramel au beurre salé ou manger de la raie beurre noisette 😉 !
    Des bisous à ta puce pour son B-day !
    A bientôt,
    Sophie
  4. Visuellement tu as envie de sauter sur l’écran, je suis persuadée qu’il est terrible ce cheese cake en plus d’être trèèèès riche ^^ Bisous.
  5. une tuerie le cheesecake breton ! ça fait longtemps que je ne l’ai pas cuisiné..je crois que grâce à votre recette j’ai ma recette du week end !
    ml
  6. Ma foi, ça ne peut qu’être bon ! En tout cas il est beau … 🙂
  7. Il est beau et il fait très envie ! Sinon une question, ça fait plusieurs recette où je vois de la fève Tonka, ça se trouve où ?
  8. Oh la vache….. Mais évidemment, comme j’arrive avec presque une semaine de retard, je suppose qu’il n’en reste plus pour moi…? 😉

    Des bisous.

    *

  9. ClemBouclettes* Reply
    Bonsoir Virginie,
    Je découvre tout juste le caramel beurre salé (oui, je sais, je débarque) et ta recette me tente bien. par contre, Est ce que tu crois qu’on peut remplacer le philadelphia par du fromage blanc? (pas fan de fromage et jamais fait de Cheesecake !) Si tu as eu une idée de réponse, Mercii d’avance! Bonne soirée!
    • alors si tu mets du fromage blanc tu vais faire un gâteau au fromage blanc ce qui est pour moi assez différent (plus compact et pouf pouf)..je t’assure que le cheesecake n’a pas le goût de fromage, après regarde dans ma rubrique best of il y a des cheesecake sans cuisson avec de la chantilly dans l’appareil et là niveau goût tu es vraiment loin du fromage …après il y a mille et une recettes de cheesecake (avec des petits suisses, avec de la ricotta….)

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It