Le nouveau catalogue Ikéa 2013 est arrivé dans ma boîte aux lettres et je me suis empressée de le feuilleter -c’est un rituel de fin d’été – en rêvant d’intérieurs aussi cosy et bien rangés. Comme je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la gastronomie, la pâtisserie et au chocolat, j’ai regardé avec un peu plus d’attention la façon dont les ikéens se comportaient à table.

Note que le catalogue s’ouvre sur le chapitre Dormir et il est vrai que globalement, à part quelques insomniaques et hommes d’État, nous passons plus de temps dans notre lit que devant une assiette. Là où je suis plus perplexe est lorsque le second chapitre est Prendre soin de soi : les Ikéens seraient-ils des squatteurs de salle de bain?

Les choses sérieuses commencent enfin avec une section Cuisiner suivie d’une section manger (et tout cela avant travailler..l’Ikéen serait-il sourd au travailler plus pour gagner plus? ) .

Première observation : les hommes investissent la cuisine même s’ils sont rarement seuls (et dans la joie et la bonne humeur s’il vous plait, voir première photo). Je n’ai pas réussi à trouver de statistiques très récentes sur un site non militant mais à priori 80% des tâches domestiques sont toujours assumées aujourd’hui par les femmes. L’Ikéen serait-il particulièrement égalitaire ou idéaliste ?

en 2012, le sosie de Patrick Juvet met la main à la pâte

en 2013 c’est le Père Fouras

Seconde observation : les cuisines Ikéa sont un modèle de propreté et de rangement. Ont-ils tous écouté les remontrances du jury de Masterchef demandant aux candidats de nettoyer leur plan de travail mais on mangerait par terre ). Elles sont tellement bien faites que tu peux mettre ton canapé juste à côté de la table à manger sans craindre les tâches et éclaboussures.

 chez Ikéa tu ne surveilles même pas ta confiture elle se fait toute seule…pas loin d’un tabouret blanc ) 

Troisième observation : les Ikéens ont des drôles de mœurs..ou alors c’est moi qui suis bizarre. Je cite le texte extrait du catalogue « une fois les amis repartis, on se régale des restes« . Personnellement c’est rangement et vaisselle parce que je déteste découvrir une pile d’assiettes dans l’évier le lendemain. Et toi tu repasses à table une fois tes invités partis?

Et à part ça, on se nourrit de quoi chez Ikéa ?

Pour en savoir plus, penchons nous sur cette table photographiée tout au début avec beaucoup de vert (salade, herbe aromatique en pot, asperges), une sorte de pizza, des gressins et du parmesan dont on se demande à quoi il sert. A première vue, l’Ikéen mange sain et à un petit appétit (un seul s’est servi).

En feuilletant les autres pages de la partie manger, on trouve des légumes, des tomates en veux-tu en voilà…

 

un petit déjeuner très healthy aussi (céréales, café et jus d’orange qui a peu de chance d’être fraîchement pressé vu sa couleur)

une soupe…huileuse

des oeufs trop blancs pour être bio

Admet que cela reste très raisonnable….alors j’ai poussé l’enquête un peu plus loin et j’ai découvert que les toppings, cuillère à glace et autres gourmandises sont planqués dans les tiroirs ..

 

que les femmes, quand elles se retrouvent pour une bouffe entre elles, oublient les légumes et mangent charcuterie, fromages et vin )

Finalement, Ikéa veut se la jouer un peu l’ami Ricoré en cuisine mais je suis sûre qu ‘hors plan, les casseroles débordent, la graisse dans la poêle saute sur les plaques et les ikéens mangent en douce un petit carré de chocolat )

Et toi, du Ikéa dans ta cuisine?

crédits photo : Ikéa

26 Comments

  1. Oh moi aussi je me jette sur le nouveau catalogue dès qu’il arrive, mais je ne l’ai pas encore eu, snif !
  2. Coucou Choco je l’ai également depuis deux jours et je n’ai pas eu le temps de le feuilleter. Oui j’ai du Ikéa un peu partout mais pas trop quand même… ma cuisine c’est une confo et j’en suis très contente aussi. Je te fais des bises, bonne journée et merci pour cette article qui fait arriver la rentrée en… douceur ! Les Daim chez Ikéa les Daim… mmmmiam…
  3. 100% Ikea ma cuisine ! Avec tout plein de chocolat planqué dans les coins (et des taches un peu partout aussi, ma cuisine a 7 ans et demi ^__^)
  4. Ca fait longtemps que je n’y suis pas allée et que je n’ai pas feuilleté le catalogue 🙁
    J’adore ton analyse qui m’a bien fait rire!
  5. J’adore ton analyse. J’avais analysé l’évolution des photos avec mes élèves il y a trois ans. On passait de la famille « papa-maman-deux enfants » à une semaine chez maman, une chez papa. C’était même dans le texte. Mais j’attens de voir la famille homoparentale. Pas aussi libérés que ça les Suédois.
    • super intéressant ton analyse avec tes élèves et on se rend que les catalogues évoluent assez lentement finalement (l’exemple le plus probant étant celui des catalogues de jouets )
  6. Euh par contre, les ptits chinois de la première photo, je ne suis pas sure qu’ils soient 100% suèdois!! :p
  7. Oh que oui du Ikéa dans ma cuisine, et pas que 😉 Faut dire qu’il est doué le suédois pour te séduire avec ses meubles design-mais-pas-trop-chers ! Seul bémol : dommage qu’il y ait autant de colle dans ses meubles … ! Enfin, ça nous empêche d’acheter 😀
  8. C’est vrai ça, où se cache le chocolat ???
    Oh pétard, le père Fouras je l’avais même pas remarqué, grâce à toi je vais feuilleter mon catalogue d’un autre œil ! Je crois bien que tous mes accessoires de cuisine sont ikéens…
  9. J’ai reçu le catalogue il y a peu et tes remarques m’ont fait rire, c’est bien vu lol
  10. Très drôle ce billet qui retrace les cuisines Ikéa dans le temps. Mon préféré : Père Fourras et la soirée girly-saucisson qui met à mal tous les légumes vapeur qui précédent.
  11. « Une fois les amis repartis, on se régale des restes »
    MOUHAHAHAHA ! Sont cons ces suédois !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It