Pourquoi quand tu cherches une photo de mère et de fille dans google images, tu tombes forcément sur un tableau très cucul la praline ? Pourquoi les mères ont toutes un sourire resplendissant ? C’est un peu comme dans les fictions, les gamins y sont quasiment toujours adorables, même dans les pires situations. L’autre jour, je jubilais presque en découvrant un enfant un peu agité dans le film Tellement proches..Nullipare, je t’avertis au passage, y a tromperie sur la marchandise mais elle n’est pas remboursable )

Bref j’avais l’intention trouver quelque chose de pas trop niais pour illustrer ce billet consacré tu l’auras compris, à mes relations avec Miss Zen. En passant, Miss Zen a été un pseudo choisi sous endorphine à sa naissance (je ne vois pas d’autres explications) et si elle n’a rien d’une tornade, Miss Bouderie lui irait bien mieux aujourd’hui. Mais c’est une autre histoire.

La tendance pot de colle je l’avais déjà connu avec le fiston, le côté je t’attrape par le bas du pantalon quand tu es devant le bac de l’évier en train de te demander pourquoi tu n’as pas de lave-vaisselle ou quand tu penses avoir droit à un minimum d’intimité en refermant la porte des toilettes et qu’au bout à peine de deux secondes, il t’appelle et vient se planter devant la porte (quand il ne l’ouvre pas carrément).

Cette fois j’ai passé la vitesse supérieure. Maintenant que ma fille marche toute seule, je pensais qu’on aurait gagné une certaine liberté elle et moi. Soit elle circule à sa guise de pièce en pièce et surtout elle peut maintenant déménager régulièrement la totalité de sa chambre dans le salon…chouette )

Mais ce nouveau pas dans la longue marche vers l’autonomie se double de ce que je serais tentée d’appeler l’effet greffon.

Est ce liée à une année où j’ai délégué une bonne partie des activités, sorties, temps libre avec les enfants au papa pour me consacrer à mes chères études?

Toujours est-il que depuis un mois, Miss Zen s’est transformée en super glu. Si tu veux savoir où elle est dans l’appartement, cherche-moi, il est plus que probable qu’elle se trouve alors dans un périmètre extrêmement proche. Si j’oublie de fermer la porte de la salle de bains, je finis systématiquement la douche avec une spectatrice (ça a un côté « lever du roi ») qui ne rate pas une seconde de cette action pleine de rebondissements : shampoing, après shampoing, rinçage.

Si je m’éclipse vers le coin-bureau de la chambre, même le plus discrètement possible, dans les minutes qui suivent, elle rapplique, met la main sur la souris de l’ordinateur et m’ouvre 10 fenêtres.

Elle ne cesse de m’observer et note tout : vernis, maquillage ou robe. Quand je m’absente pour la soirée, c’est une litanie de « elle est où maman? qu’est ce qu’elle fait? » J’ai bien tenté de la refiler au papa histoire qu’on respecte un peu les schémas traditionnels pour une fois. Tu sais le fameux « les garçons et leur mère » « les filles et leur père » mais dixit la Miss « il n’est pas assez doux » (rapport à la barbe de trois jours ?).

Depuis l’homme s’est rasé mais ça n’a pas suffit …)

Un œdipe mère-fille tu crois que ça existe?

crédit photo : the half-blood prince, flickr

27 Comments

  1. Si je te dis qu’à 9 ans ça se poursuit, avec moins d’intensité certes, mais quand même…
    La 1er question à son père quand elle rentre de l’école reste « Et maman elle travaille tard ce soir ? » Si je passe une soirée entre copines, à l’extérieur, elle fait la tronche, elle a toujours et encore des trucs hyper urgents et importants à me dire pendant que je suis aux toilettes ou sous la douche (mais elle n’ouvre plus la porte), y a plein de trucs que seul maman « sait » faire (et pas que les brushing hein). Vu la façon dont elle continue d’observer mes faits et gestes, je me dit que je suis un programme TV tip-top à l’insu de mon plein gré, parce qu’elle arrive à atteindre la même « concentration » et contrairement à la télé si on me parle je réponds (en général) et ça ma fois c’est génial non ?
    (ah oui elle est en mode moulin à paroles continue aussi, ça use beaucoup ce truc)
    Bref le mode Sécotine semble pouvoir durer, Oedype j’en n’ai pas trop vu les effets « materno-détachants » en fait…
    • bon en même temps quand je lis ton commentaire ça a au moins un bon côté : la communication et la confiance….c’est quand même bien de se dire qu’on peut parler des tracas comme des joies à ses parents, sans tabou (sans tomber dans la mère copine)
      le côté moulin à paroles on voudrait trouver le bouton stop surtout quand on est crevée )
    • Bonjour. Bonjour,
      Ce poste date un peu mais je tenais à commenter. J’ai 14 ans et ma mère est vraiment tout pour moi. Quand je dis tout c’est vraiment tout. J’ai conscience de délaisser mon père et mon frère mais d’un autre côté je ne peux pas m’empêcher d’être avec elle et ça depuis plusieurs années. Je ne sais pas si ça partira pour vos enfants mais je vous le souhaite hahaha parce que j’ai conscience que ça peut être pesant mais c’est un besoin indomptable. Parfois il y a des raisons plus profondes (je peux l’affirmer après avoir suivi une psycho-therapie) ne tenter pas de les pousser je dirais « de force » vers le père parce que ça ne fera que de les braquer encore plus.
      J’espère vous avoir aidée ! 🙂
  2. ca se passe de la même façon quand on est en vacances, elles profitent dirons nous 🙂
  3. Tu lui as manqué 🙂
    Avec deux gars c’est « Maman » à fond!! surtout quand ils sont malades!
  4. Halala les épisodes toilettes et salle de bain, c’est aussi mon quotidien … J’ai 2 garçons …. et ils me scotchent ^_^
    J’ai lâché l’affaire et ne m’enferme même plus à clé dans ces pièces sinon c’est acharnement sur la poignée de la part de mon loustic de 2 ans… Bref nos pots de glue n’en sont qu’au début de leurs complexes d’oedipe, courage 😉
  5. Je souris en lisant la référence à « Tellement proches », j’ai eu la même réaction devant mon écran de télé !
    Sinon ici je découvre les joies de l’œdipe avec mon petit 2e, c’est, comment dire… déconcertant !! mais ô bonheur, après des mois de lutte il me laisse enfin faire pipi tranquille 🙂 !
    • avoue que les enfants « normaux » voire turbulents sont rares au ciné et dans les romans, non? j’ai trouvé ce film assez touchant…
      alléluia pour le pipi alone )
  6. C’est tout à fait ça ! Mais l’âge aidant, ce comportement tend à disparaître et j’en viens presque à regretter ce prestige de « mère-magnifique -toute-puissante » parce que je sens pointer celui de « mère-lourde-has-been » 😉
  7. Pareil ici … C est marrant j en ai d ailleurs fait mon billet du jour sur mon blog. Je t avoue que ça me touche car c est flatteur finalement d être à ce point son centre d intérêt mais à la fois ça me fait flipper !
    • ça ne me fait pas peur, par contre je me demande un peu comment va se passer la rentrée en maternelle (ou plutôt je pense que je le sais déjà ..et j’appréhende un peu)
  8. C’est l’âge et ça se poursuivra par une complicité que tu apprécieras 🙂 J’ai eu des enfants assez indépendants mais je connais tout de même tout ce que tu racontes rassure toi, jamais tranquille où que j’aille et « cékoissamamankestufémaman » ! Fais attention tu vas en vouloir un troisième quand elle ne te fera plus le coup 🙂 😉 Je plaisante mais toi tu fais comme tu veux hein ! ^^ De gros bisous à la miss pour que ça colle encore plus !!!
    • non non pas de troisième de prévu ..c’est assez de boulot pour moi…ou je ne suis pas assez maternelle même si je craque devant les bébés )
  9. Ma fille de 20 ans ressemble beaucoup à ta p’tite, hormis qu’elle n’ouvre plus la porte des WC ;-))
    Nous faisons toujours beaucoup de choses ensemble même si elle a un copain et elle me parle toujours autant que lorsqu’elle était petite !
  10. Honnêtement, je suis tombée sur ce site en faisant des recherches. Avoir abordé le sujet en classe de philo m’a rappelé que j’avais eu le complexe d’oedipe…avec ma mère ! Bien que contrairement au général je n’avais pas dans l’idée d’évincer mon père (Je le voyais assez peu, donc je ne devais pas le considérer comme rival), je pensais à me marier avec ma mère, j’avais une relation très exclusive avec elle, je pense que c’est pour cela que c’est arrivé. J’aimerais savoir si je suis la seule dans ce cas, même ma prof de philo m’a dit que c’était étrange °.°’ (Je ne lui ai bien évidement pas dis que je lui demandais pour moi, haha…)
    • enfin un témoignage qui me rassure! ma fille de 5 ans fait un complexe d’oedipe avec moi sa maman et je désespérais de ne rien trouver sur le sujet! donc OUI ça existe! et le témoignage de vonnette le prouve bien!
  11. les enfants sont des éponges, surtout à cet âge. ils agissent en fonction de ce que vous leur donnez, ou pas.
    quand la relation devient fusionnelle c’est qu’il y a un manque de sécurité quelque part et le (la) conjoint(e) n’y est pas étranger non plus.

    remettez-vous en question !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It