Parler d'ma vie

Le dernier régime du reste de ma vie

crédit photo : etsy, the Paper Peddler

En recevant le dernier Marie-Claire, j’ai tout de suite tilté sur le dossier du mois « Ceci est votre dernier régime !« . Habituellement la presse féminine attend le numéro de mars pour parler poids, ligne et kilos en trop au moment où les températures se radoucissent et où tu ne vas plus pouvoir te planquer très longtemps sous tes larges pulls. Cette fois Marie-Claire attaque la masse graisseuse les fêtes de fin d’année à peine finies et la galette des rois pas encore tout à fait digérée.

Bien entendu, je suis allée voir dans le magazine quel était ce régime tellement révolutionnaire qu’il serait le dernier. Personnellement j’ai commencé à grossir en me mettant au régime. A l’époque  j’étais une adolescente plus ronde que la plupart de mes copines, mais pas aussi ronde en réalité que dans ma tête. J’étais juste une ado qui avait du mal à accepter que son corps change plus vite que le reste. Ce régime je n’en avais pas besoin mais j’ai perdu quelques kilos. L’ennui avec les régimes c’est que dès que tu recommences à manger normalement (ce que j’entends par normalement c’est manger à sa faim, sans aliment interdit) tu reprends tes kilos à plus ou moins long terme et avec un bonus à chaque fois.

L’histoire de ma vie a été ensuite ponctuée de régimes y compris le peu critiqué en général Weight Watchers (deux fois) , qui marche très bien tant que tu comptes tes points chez toi, au restaurant, chez les amis…un bonheur ! En 20 ans, je n’ose pas calculer le nombre de kilos que j’ai perdu en tout ..beaucoup…je les ai malheureusement tous repris.

Mais bon admettons que ce régime soit vraiment différent, en quoi consiste-t-il ? dans un premier temps, il s’agit de calculer son poids idéal selon la méthode Dunkan. Là je t’avoue que j’ai grincé des dents étant donné le peu de sympathie que m’inspire le bonhomme (je suis tombée récemment dans un Virgin sur son programme pour le président de la république …rien que ça ). Cela dit, l’idée même du poids idéal n’est peut-être pas totalement absurde. Vouloir ressembler à Kate Moss quand on a une ossature épaisse (il parait que c’est mon cas, c’est bizarre ça me console pas une seule seconde), c’est absurde. Sauf que lorsque tu feuillettes Marie-Claire ou Elle par exemple, le poids idéal il est rarement au dessus de 50 kilos parce que il faut se rendre à l’évidence la fille plume tu peux lui mettre n’importe quoi sur le dos, elle sera classe avec. Bref la première étape consisterait à connaitre son poids idéal et à l’accepter. Adieu bottes (tu crois qu’on peut maigrir des mollets?), petite robe noire sublime sur les autres et atroce sur moi, tailleur/short, slim et à peu près les 3/4 des rayons de tous les magasins de fringues. Cristina Cordula j’ai besoin de toi !

La seconde étape de ce plan de bataille est en fait le nouveau régime Weight Watchers. Non seulement tu n’es plus obligée de compter tes points mais en plus tu peux manger à satiété.  Alors là j’ai eu envie de dire « on signe où ? » (d’ailleurs juste en bas de l’article il y a la formule d’abonnement, l’endroit pour s’inscrire…c’est quand même bien fait non?). Cela dit, avant de sortir le champagne, j’ai lu l’article jusqu’au bout. D’abord il faut que tu saches quand tu es arrivée à satiété. Du bon sens ? pas forcément en ce qui me concerne, je ne mange pas toujours par faim mais je mange aussi par pure gourmandise, par anxiété, pour gérer une émotion….c’est moche, hein? en attendant je ne suis pas persuadée que la solution soit un régime quand c’est la question du comportement alimentaire qui est en jeu. Ensuite tu n’as le droit de consommer que des aliments rassasiant et inutile de te préciser que le chocolat n’est pas dans la liste. Cela soulève un autre problème avec les régimes en général : faut-il manger des choses qu’on n’aime pas ou peu juste parce qu’elles sont peu caloriques ? la question reste ouverte.

Enfin la dernière partie du dossier explique comment gérer les écarts. Comme je suis une vilaine fille, j’ai choisi l’astuce la plus risible intitulée l’ordonnance des tops. On te demande de boire un grand verre d’eau tiède avec un jus de citron alcalin au réveil puis d’aller te recoucher pendant 30 minutes sur le côté droit afin de favoriser le drainage hépatique et biliaire. Prête à mettre  ton réveil à sonner 30 minutes plus tôt? ah tu vas la regretter ton escapade chez Pierre Hermé !

Bref au cas où tu ne l’aurais pas compris, je suis moyennement convaincue par ce dernier régime malgré l’envie de me débarrasser une bonne fois pour toute, et pour le reste de ma vie, de mes problèmes de poids. Je ne suis ni obèse ni grosse aujourd’hui mais j’ai une dizaine de kilos en trop, des pantalons qui me serrent à la taille et un corps que je n’aime pas tel qu’il est actuellement.

En 2011 j’avais commencé le dernier livre de Zermati que j’avais trouvé très intéressant et sur bien des points à contre-courant des idées sur la diététique. Si j’ai abandonné sa lecture par manque de temps , de motivation et peut-être aussi par besoin d’être accompagnée réellement et personnellement (si tu connais un diététicien de la mouvance Zermati sur Lyon, cela m’intéresse), je crois vraiment qu’il y a une piste à creuser de ce côté là et ce n’est pas Pensées de ronde qui me contredira.

Et toi, quelle est ton expérience des régimes?

47 Comments

  1. hello miss
    comme je te comprends ! les régimes font souvent plus de mal que de bien et maintenant il me suffit seulement d’y penser (et aux privations qui peuvent aller avec) pour que je mange deux fois plus et forcément gagner encore du poids
    maintenant je voudrais les oublier pour de bon et faire avec mon poids, même s’il ne me convient pas toujours…
    • c’est peut-être la solution en effet mais pour cela il faut s’accepter tel qu’on est et c’est pas si facile
  2. j’en ai fait aussi très tôt, trop tôt!J’ai commencé à prendre du poids au divorce de mes parents.En me voyant tout le monde pensait que j’étais forte, mais dans la tête ca ne se passait pas comme ca.J’ai pris du poids, jusqu’à ne plus me reconnaître, être essouflée pour rien, et j’ai commencé le régime W.W.j’ai perdu 12kios, non repris.Je suis encore ronde, mon poids idéal, celui dans lequel je me sens bien est encore à 4kilos de ce je suis aujourd’hui, 4kilos de grossesse qu’il me reste.J’ai bon espoir, mon problème c’est que je suis une sacrée gourmande, et que je n’arrive pas à me raisonner!
  3. Juste quand j’étais ado un peu comme toi mais sans me priver quand même. J’ai eu mon premier enfant très jeune et la vie s’est permise de me rendre une ligne parfois trop trop maigrichonne mais ça va je gère. Et puis tu sais il y a d’autres complexes que les rondeurs mais j’avoue que les magasines n’aident pas… j’aime beaucoup ton article entre humour, dérision et constatations ! Vis Choco ! Ne t’inquiète pas et pense que la santé est primordiale. Bisous et très bonne journée.
    • trop maigrichonne c’est tellement de la science fiction pour moi ! ma santé n’est pas en jeu tu as raison….quoique ça fait longtemps que je n’ai pas vérifité mon cholestérol (manquerait plus que ça )
      bises
  4. Exactement le même parcours que toi… je comprends donc très bien ce que tu ressens… Mais dis toi que c’est encore pire dans mon cas : j’ai épousé un… cuisinier !!!
  5. Même expérience que toi, un peu ronde à l’adolescence et ensuite quelques kilos de + à chaque régime. Il y a 3 mois, j’ai essayé Dukan…moins d’une journée… et j’ai acquis la conviction que les régimes me faisaient vraiment du mal et que je ne ferai plus jamais de régime. Depuis quelques jours, j’ai opté pour Zermati/Apfelforfer et leur site en ligne… et déjà je me sens mieux.
    • est-ce que tu vas en parler sur ton blog? je serais vraiment intéressée par ton expérience et par les résultats bien sur
      • Je ne pense pas en parler tout de suite, je n’en ai même pas parlé autour de moi, pour ne pas avoir de pression d’aucune sorte. Disons que je pourrais faire un premier bilan dans 3 semaines environ, c’est-à-dire au bout d’un mois. Pour l’instant, je suis plutôt satisfaite mais au début, c’est le cas pour chaque régime alors faut voir ….
  6. Moi aussi,même parcours que toi,et même comportement alimentaire.Quand j’ai vu l’article,je me suis jetée dessus et j’ai été grave déçue,parce que je m’attendais à trouver la solution miracle.Le seul truc que j’ai trouvé intéressant c’est le calcul pour trouver le poids idéal.Contre toute attente,c’est tombé juste.
    Après le reste,c’est du vu,revu,rien de plus.
    • il faut au moins que je calcule mon poids idéal …moi je t’aime bien comme tu es mimi, pour moi tu n’as pas de kilos en trop en plus tu fais plein de sport
  7. J’en ai fait un après la naissance d’octave, chrononutrition. Manger des kilos de viande m’a vite dégoutée.
    Je crois aujourd’hui, qu’avec ma grossesse, j’ai appris à écouter mon sentiment de satiété et je perds du poids (merci aussi l’allaitement) mais je suis une compulsive: quand je suis fatiguée, stressée, j’ai la plaquette de chocolat dans la poche!
    c’est un comportement psy à revoir je crois!
    • prends ton temps quand même, en général on est crevé après l’accouchement ..après il y a des femmes qui sont minces dès le lendemain et d’autres qui gardent 9 kilos sur 12 pendant des années ))
  8. On est raccord, moi aussi je parle de kg aujourd’hui. Mais pourquoi on galère autant avec notre poids ? Merci les magazines et leur mannequins grrrr !
  9. Les nouveaux régimes se suivent et se ressemblent !

    Au moins celui là n’est pas nocif même si je doute de son efficacité… et de la motivation pour le suivre aussi, parce que me lever 30min plus tôt pour boire de l’eau citronnée en grimaçant et tenter de se rendormir [alors qu’on a maintenant envie d’aller aux toilettes :p], bref faut le vouloir !

    Enfin bon, j’ai beau critiqué ça ne m’empêche pas de lire tout ce qui concerne les régimes ^^
    Article très bien rédigé d’ailleurs 🙂

    • je crois qu’on aimerait toutes trouver le régime miracle c’est pour ça que ce genre de numéro spécial marchera toujours )
  10. Bonjour,

    on peut trouver des praticiens travaillant d’après les preceptes du doc zermati sur Lyon sur le site du G.R.O.S
    Je sais qu’il y a une endocrino (que je suis allée voir, mais après une mauvaise période niveau moral j’avais bousillé tous les efforts j’ai eu honte d aller la voir!!!) un psy et une dieteticienne qui à un site internet si je ne me trompe pas.
    Voilà pour la petite info!

    Bonne journée

  11. Quand je me mets au régime, je suis Weight Watchers. Idéal pour manger sainement et équilibré sans se privé d’éléments importants à notre équilibre!
    • déjà fait ça marche pour perdre du poids pas du tout, le problème c’est l’après ..enfin pour moi )
    • tu ne feras pas comme moi j’espère tu le liras jusqu’au bout ! ) (car c’est vraiment intéressant en plus !)
  12. J’ai lu de très près le dossier de « Marie-Claire », moi aussi, le titre était vraiment bien choisi !! Mais le contenu un peu décevant.
    J’ai toujours eu des soucis de poids, j’ai été mise au régime dès l’enfance, cumulé les tentatives de pertes, et le résultat aujourd’hui de ce cycle infernal est net et clair : je suis obèse – d’ailleurs ça fait près d’un an que je me dis que je devrais parler de mon parcours sur mon blog mais je n’arrive pas à me lancer, c’est curieux.
    Je sais que les régimes sont vains et que la seule solution (enfin, la mienne) ce serait de changer mon rapport la nourriture par une approche psy, mais à qui s’adresser ? Je me suis renseignée pour trouver près de chez moi un médecin affilié au G.R.O.S., le souci c’est que la consult c’est 90 euros non remboursés…
    • je trouve ça vraiment très cher la consultation …tu sais sinon que Zermati a lancé un service en ligne?
  13. j’ai beaucoup moins d’expérience que toi dans ce domaine et sauf à perdre beaucoup de poids, je ne crois pas que ça soit la solution idéale… bref je suis TRES moyennement convaincue !
  14. Je me suis entièrement reconnue dans ton papier. Si un jour j’ai une fille, le mot d’ordre sera : ne commence jamais de régime !!
  15. Pour ma part, j’ai arrêté les régimes. Depuis mon AVC, j’apprends à relativiser et m’accepter comme je suis, à trouver les vêtements qui me vont; c’est tellement plus agréable que la frustration.
  16. Je continues à me demander : quand pourrons nous (enfin) employer le mot « régime » seulement dans un cas médical, seulement quand santé est en jeu?

    Non parce que ça devient de plus en plus invivable.

    D’ailleurs, quand tu dis « L’histoire de ma vie a été ensuite ponctuée de régimes », je pense que 90% des femmes peuvent dire la même chose (moi y compris)(et plus encore)

  17. Pas de régime parce que je suis plutôt mince mais je fais attention quand même car j’ai tendance à grossir du ventre et avoir des problèmes de digestion.

    En réponse à la connerie du verre d’eau citronnée couchée sur le côté droit ou je ne sais quoi, Essaye le grand verre de jus de carotte puis après fais le poirier en répétant « babebibobu » en ré dièse. Tu verras, c’est d’enfer !

    Sérieusement, je pense qu’il faut se faire plaisir et manger ce qu’on aime, dans la mesure du raisonnable, et apprendre à cuisiner moins gras et à aimer les légumes. Et faire de l’exercice, car à défaut de faire maigrir, ça brûle les calories donc, tu as le droit de les ré-ingurgiter ensuite sans risques ni culpabilité.

  18. Le plus dur à gérer c’est de ne pas virer obsessionnelle quand on fait un régime (déjà qu’en temps normal je ne pense qu’à ce que je viens de manger et ce que je vais manger…)
  19. un peu comme toi, ca a commencé à l’adolescence avec une mère qui faisait de la projection sur moi…. quel bonheur ça me suit encore aujourd’hui à 30 ans… sauf que 2 enfants plus tard, j’ai une bonne vingtaine de kg à perdre et je ne crois plus en moi pour les régimes… j’essaie de boire plus d’eau, de modérer mon appétit et surtout d’intégrer du sport TOUS les jours… je suis convaincue que c’est la la clé du succès! Je peux donc manger ce que j’aime en modération bien sur, donc pas de frustration et en plus, le sport, c’est bon pour la santé,le cerveau, le teint, la joie de vivre etc… tout bénef non?
    • faire du sport tous les jours? ouh faudrait vraiment que je change de vie je crois ) …mathématiquement plus on brûle de calories plus on peut se permettre de manger ce qu’on aime c’est sûr

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It