crédit photo : galerie theENDpeace, etsy

Mon passeport a la forme de tickets, pour tout bagage je prends mon sac à main avec l’indispensable paquet de mouchoirs à l’intérieur, je voyage en petit comité ou en foule parfois, les destinations sont rarement les mêmes.

Je m’installe souvent au bord de la rangée, j’enlève toujours mon blouson, sauf si la climatisation est poussée à fond…j’attends le décollage avec une certaine impatience. Je souffre rarement de jet lag mais le dépaysement est garanti.

Du Nord avec Welcome (Calais) à l’Alsace, avec Tous les soleils (Strasbourg), en passant par le Vercors des frères Larrieu (dans Peindre ou faire l’amour), le Lubéron (Parlez-moi de la pluie) ou le Cap Ferret (Les petits mouchoirs), j’ai sillonné les routes de France. J’avoue m’être attardée un peu plus dans le Sud : j’ai découvert Sète (La graine et le mulet; Coup d’éclat), j’ai vécu un dilemme amoureux à Marseille (Marie-Jo et ses deux amours), j’ai eu vue sur la mer à Monaco (L’arnacoeur).

En un temps record, j’ai franchi les frontières pour des pays gorgés de soleil : j’ai chanté Mama mia en Grèce, j’ai senti le vent de la Sicile dans mes cheveux avec Respiro, j’ai aimé l’Espagne de Woody Allen (Vicky Cristina Barcelona) ou d’Almodovar (Volver, Les étreintes brisées).

J’ai traîné mes guêtres très souvent à New York : de Brooklin Boogies à Manhattan, de Quand Harry rencontre Sally à Two lovers, j’ai vu la ville sous différents visages, à diverses saisons.

Je n’aurais jamais cru pouvoir m’offrir un billet pour Hong Kong (In the mood for love) ou pour Tokyo (Lost in Translation) et maintenant que j’ai goûté au plaisir de ces voyages immobiles, je ne suis pas prête de ranger mes bagages.

Et toi, est ce que tu t’évades au cinéma ?

 

 

20 Comments

  1. pas assez souvent hélas! (mon film préféré pour voyager : « beauté volée ». Pas grand intérêt mais de sublimes paysages de Toscane))
  2. Et comment… je m’installe à côté de toi au bout de la rangée, si tu veux bien.
    • je veux mais je vais trop avoir envie de te parler, depuis le temps que j’aimerais te rencontrer !
  3. Très très joli article. 🙂
    C’est exactement ça, le cinéma nous permet de voyager, de nous évader, pour moi c’est une passion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It