Parler d'ma vie

Des papillons dans le ventre

Adolescence attardée, éternelle amoureuse, romantique niaiseuse ?  je suis nostalgique des regards qui se croisent et qui te rappellent que ton cœur palpite, des mains moites et des jambes en coton, des nuits ou des jours où l’on ne pense qu’à l’être désiré…

J’aimerais encore goûter à ces yeux posés sur moi qui te font sentir belle, à cette façon que les amoureux ont de remarquer les petits gestes, d’aimer le moindre petit détail d’une rencontre… relire des lettres interminables, chercher le sens caché, se perdre dans les interprétations, se prendre au jeu de la séduction…

Revivre cette ambivalence : mourir d’envie de le voir et le jour tant souhaité ne vouloir soudain que fuir ou se cacher. Rougir, chercher ses mots, détourner le regard, passer une main dans ses cheveux pour calmer sa nervosité, souffler le chaud et le froid, prendre son temps, ne pas brûler les étapes, ne surtout pas monter les escaliers deux à deux.

Être électrifiée au moindre contact, multiplier les sous-entendus, laisser le silence s’installer, créer des frôlements accidentels, repenser une fois seule à ce qu’on aurait pu dire là ou ici, à cette façon qu’il a de sourire, de rire..

Imaginer des scènes dignes d’une comédie romantique avec bande son intégrée, rêver de lui même les yeux ouverts, partir dans des scénarios…

Et ce baiser, le premier baiser, celui pour lequel je serais prête à mettre à la poubelle toutes mes tablettes de chocolat, celui qui rend ultra-sensible chaque parcelle de son corps, celui qui abolit tout ce qui existe autour, celui avec lequel on oublie tout – du chien qui aboie au pot d’échappement des voitures, du froid mordant aux passants qui gravitent autour, celui qui remplit le ventre d’un frôlement de milliers de papillons ….

Et toi, nostalgique des débuts amoureux ou pas ?

Edit : mes lieux de détente rêvés dans mon tumblr pour Virginie B

 

 

51 Comments

  1. Que je me retrouve dans ton évocation du premier amour… Je crois personnellement qu’il est unique pour toutes tant il est fort. Je pense que sans expériences dans le sentiment amoureux avant, on se jette la tête la première dans cette première relation, quitte à s’y noyer. Aussi fort que douloureux…
    • je ne parlais pas forcément de mon premier amour mais du début de mon histoire actuelle ) …et je te rejoins sur le fait qu’il y a aussi un côté douloureux dans la passion amoureuse
  2. Pas forçément nostalgique, parce qu’il y a 6 ans, nous rêvions d’avoir ce que nous avons construit aujourd’hui, mais j’aime me souvenir de cette période, des lieux de nos rendez-vous, nos première escapades, nos premiers ciné, nos premières sorties, de beaux souvenirs qui reste gravés, je l’espère pour ne rien oublier 😉
  3. Au bout de un an c’est comme au début^^ Il y a des hauts et des un peu moins à causes des aller retrour pour se voir mais le noeud au ventre, le manque quand l’autre est pas là tout ça c’est là^^ Donc pas nostalgique du début car voir une histoire grandir et évoluer est tout aussi grisant^^Bonne journée à toi
  4. Oh que oui je suis nostalgique, mais je me soigne car c’est impossible de ne vivre que ça et ça peut très vite rendre malheureux… il est superbe ton billet !
  5. Nostalgique des fois, oui.
    Mais en même temps, la relation, comme elle est maintenant, est tout aussi jolie. Différente, mais tout aussi forte! Et tant que c’est comme ça, la nostalgie ne prendra jamais le dessus, je pense!! 🙂
  6. oui moi je suis un peu nostalgique…c’est dommage qu’avec les annees se ne soit plus si fort, avec la routine etc…
  7. Nostalgique de certaines choses, oui.
    Mais les papillons, ils sont toujours là, pour mon plus grand bonheur 😉 !

    Bises Choco !

    *

  8. ah oui, je te suis à 1000% ! meme si l’amour reste, au bout de quelques années ces papillons la ne sont plus la, et surtout parce que on grandit, et que on ne se fait plus tout un film de tout 🙂 j’adore ton article !
  9. Mais carrément !!!! C’est les meilleurs moments ! Quand on a le coeur qui s’emballe rien que de le voir. Quand on manque de défaillir dès que ses yeux se posent sur nous.
    Et le 1er baiser,.. aaaaaaaah on pourrait mourir à ce moment là !
    On fait comment pour retrouver les papillons des débuts ? J’ai beau essayer, je ne les retrouve pas… Au bout de 10 ans c’est surement normal.
  10. En te lisant, bien sur que oui, nostalgique à fond !!! Mais j’apprécie également d’avoir passé toutes ses étapes et en être à près de 10 ans avec mon amoureux 😀
  11. Depuis que je suis avec LUI, les papillons se sont allumés et ne semblent pas avoir envie de s’éteindre <3

    Trés joli billet, j'ai eu des frissons dans le dos en te lisant <3

  12. en te lisant je me dis que oui vu que j’ai les larmes aux yeux ! mais il faut dépasser ça!
    sinon on peut être tenté de faire ce que certains pratiquent : la recherche permanente de ces papillons,chez d autres évidemment ! c est une course aux chimères! et je ne crois pas que ce soit ça le Bonheur!
    Mais m^me si les papillons ne sont plus là en permanence il arrive parfois qu un arc en ciel illumine la vie de couple et c est à mes yeux bien plus important 🙂
    • en effet si on ne voulait vivre qu’avec des papillons dans le ventre tout le temps il est possible qu’on court d’histoire en histoire sans construire rien dans le temps
  13. J’aime beaucoup ton article. C’est exactement ça, je me retrouve dans chaque mot. Je ne suis pas nostalgique puisque ce n’est pas si loin de ce que je vis actuellement…
  14. Carrément nostalgique ! Putain, 11 ans après, faut se lever tôt et s’armer de méga bonne volonté pour que j’ai encore ces papillons là !
  15. bel article! 🙂 J’y repense souvent… Les choses ont bien changé… a croire que tout est acquis… mais c faux.
  16. Je crois que c’est le sentiment oublié d’une génération où tout veut aller vite. J’aime beaucoup ce texte.
  17. Tu en parles si bien ! Oui, j’aimerai beaucoup ressentir à nouveau ces papillons dans le ventre, cette sensation qu’il n’y a plus que l’autre et soi autour de l’amour, que tout est possible ! Je ne désespère pas, vivant seule ! Belle journée à toi !
  18. qu es ce que tu décris bien ces moments!! ca donne envie de s’y replonger!
    Au bon de nombreuses années c est difficile de retrouver ces instants, un vrai challenge!

Write A Comment

Pin It