Qui suis-je? je bafouille, je rougis,  j’ai les jambes en coton et le cœur qui bat à 100 à l’heure…je suis, je suis.. une émotive !...si je ne m’évanouis pas (quoique cela m’est arrivé une fois dans un hôpital, endroit qui me terrifie) comme Isabelle Carré, je déteste répondre au téléphone quand je ne sais pas qui m’appelle comme Benoit Poelvoorde dans les Emotifs anonymes.

Contrairement à ce que montre le film, je préfère largement les têtes à têtes aux réunions de groupe mais je ne trouve pas exagérée les scènes dans lesquelles Benoit Poelvoorde se surpasse (en embrassant Isabelle Carré ou en lui chantant une chanson dans un restaurant)…l’audace du timide, je connais 🙂

La timidité est-ce avoir peur de tout? est-ce avoir peur de prendre des risques comme le suggère le réalisateur Améris ou tout simplement un manque de confiance en soi, le sentiment récurrent d’être un imposteur, la difficulté à dire non?

Alors qu’Isabelle Carré assiste à des réunions d’émotifs anonymes, Benoit Poelvoorde suit une thérapie avec un psy…en ce qui me concerne, je me suis lancée, au fil de la vie, des petits défis : prendre la parole devant des groupes quand je travaillais étudiante dans une fabrique de nougat et que je montrais les coulisses aux touristes, ou en public avec mon travail (mon filet c’est mon texte que je connais par cœur comme une actrice! ), accepter d’être filmée et parler devant une caméra. Les enfants, les années, le blog m’aident à m’affirmer même si la peur d’être ridicule et donc d’oser n’est jamais loin.

Les émotifs anonymes vaut aussi par  ses scènes liées au chocolat (dégustation, réconfort ou création…) quand on aime ça et par le plaisir de découvrir un Poelvoorde , amoureux et attachant.

Et toi, la timidité, l’émotivité tu connais ou pas?

Edit 1 : vous avez été plusieurs à réclamer la recette du risotto aux légumes verts de Moo lors de son ITW gourmande, elle est en ligne chez elle aujourd’hui !

67 Comments

  1. Je compense énormément et je suis pas loin d’être guérie. Cela dit, je préfère nettement animer un groupe qu’être en tête à tête. J’ai encore du mal à regarder quelqu’un dans les yeux quand je parle de choses qui me touchent.
  2. L’émotivité, je connais par coeur, pour avoir été sa grande victime pendant des années étant plus jeune, et encore un peu maintenant. Même si l’âge et la maturité aident, je suis loin de gérer toutes les situations.
    La timidité, pour moi, c’est différent. Et je ne pense pas l’être.

    Le truc le plus nul que m’a fait faire mon émotivité ?
    En première année de fac, c’était l’angoisse des semaines avant rien qu’à l’idée de devoir faire un exposé devant mes camarades. Et il y en avait un qui devait me stresser plus qu’autre chose – sans me souvenir bien pourquoi. Je l’ai préparé, le jour J, j’ai pris mon train et je me suis rendue à la fac – pour ne pas éveiller les soupçons de mes parents – sauf que je suis allée me planquer au fin fond d’une bibliothèque et que je ne suis pas allée en cours de la semaine.
    Le lendemain, j’ai raconté aux autres que j’avais eu un petit accident de voiture sur le chemin de la gare, qui m’avait donc empêché d’aller prendre mon train, etc.
    Pas forcément malin car après, j’avais peur que la prof reporte la date de mon passage, mais du coup, comme le timing était serré, elle m’a demandé de le lui rendre par écrit, ce qui me convenait à un point qu’elle ne pouvait même pas imaginé !
    Je n’en suis pas très fière.

    • je comprends, c’est traumatisant les exposés quand on se retrouve seul face à une classe qui ricane (ou pas) et qu’on n’a pas l’habitude de parler en public…souvent j’imaginais des stratégies de fuite dans ma tête ..toi tu l’as mis en pratique 🙂
  3. Avec l’age ça va un peu mieux mais qu’est c’que j’en ai piqué de fards quand on me parlait….J’ai encore du mal à m’exprimer dans un groupe, j’observe beaucoup et je parle peu.
    • ah oui le rouge aux joues, tu le sens qui monte et tu ne peux absolument rien faire pour l’arrêter !
  4. en vieillissant ça s améliore sur certains côtés aujourd’hui je préfère par exemple répondre au téléphone qu appeler !
    si je dois faire quelque chose d imprévu je me pose un tas de questions trop de questions
    et une fois que c est passé encore des questions ai je bien fait bien parlé ..je peux me rendre malade avant certains événements!
    un rien me tracasse je pense que je ne parais pas timide mais j ai peur de tout et j ai surtout un grand manque de confiance en moi !
  5. Emotive oui… timide non… j’ai une courte durée d’observation si je me retrouve dans un groupe mais elle est de moins en moins longue !
  6. plus jeune je n’étais pas forcément timide mais plutot renfermée… Jusqu’à ce que je comprenne qu’en osant, en faisant semblant d’etre à l’aise, on se sentait vite à l’aise pour de vrai et les choses se passent mieux.NOtamment au boulot par exemple.

    Dans la vie en général, je vais facilement vers les autres, en règle générale. Sauf depuis que j’ai déménagé en fait. Cet endroit ne me plait pas, les gens non plus…

    • pourquoi que s’est-il passé à l’adolescence? niveau manque de confiance en soi, l’adolescence a été un summum pour moi !
  7. Je suis une timide maladive, ceci expliquant peut etre pourquoi je n’ ai pas vraiment d’ amies ou pourquoi je n’ ai pas encore rencontré des blogueuses en groupe.
    Serieusement, c’ est handicapant au quotidien, pour aller a l’ ecole, chez le medecin, acheter le pain
    • Quoi toi ? Je n’y crois pas ^^
      Tu parais tellement sûre de toi virtuellement.
      Bises 😉
      • tellement sûre de moi? ah bon c’est l’image que je renvoie? je crois qu’entre le virtuel et la réalité, il y a un fossé alors… ou un trou en grandissant
    • je t’incite à franchir le pas des rencontres…après tu verras si le plaisir prend le pas sur le reste ou pas mais essaie au moins une fois !
    • ma réponse est passé à la trappe..je te disais essaie au moins une fois et vois si le plaisir l’emporte sur le reste, on ne sait jamais 🙂
    • alors ça pour moi c’est un mystère : comment peut-on arriver à faire du théâtre en étant timide? je crois que j’en serai malade..mais tu n’es pas le premier à me dire ça , j’ai une amie aussi qui a franchi le pas et qui est ravie !
      • Chacun fait du théâtre pour des raisons qui lui sont personnelles. Travailler sa diction, sa voix, sa prestation, son aisance sur scène, apprendre un peu de tout cela ou un juste un bout permet parfois des miracles. J’ai testé. J’ai même donné des cours à des enfants, ados, étudiants et adultes 🙂
  8. Alors moi aussi je connais bien et après des années de travail sur moi ça va mieux mais il faut vraiment que je me sente dans mon élément et en « position de force », genre un entretien d’embauche c’est la cata je passe pour la demeurée de service… par contre je peux prendre la parole devant 200 personnes sans ennui si je maitrise mon sujet… c’est très étrange.. je peux passer pour qq un de très sûre de moi maintenant et on ne comprend pas quand je n’assure pas du coup ou quand j’explique que je ne peux pas affronter les gens en face mais que derrière mon ordi je peux tout… c’est comme ça… faut trouver des petits palliatifs…
    • l’entretien d’embauche c’est toute seule contre tous et en plus il faut se vendre..je déteste ce genre d’exercices !
  9. Timide, émotive, un peu des 2 je crois…à l’école sur les bulletins, c’était toujours: trop réservée !! Et je n’ai pas beaucoup changé…Je prends sur moi, mais quelque fois, le naturel revient au galop !
    • réservée je connais cet adjectif par coeur…Une fois un professeur avait dit à mes parents qu’il ne connaissait pas le son de ma voix 🙂
  10. Oh oui, je connais que trop bien les mots « émotif » « susceptible » « sensible » « timide » « réservée » qui sont synonymes de Nelfah en fait ^^
    Pour ma part, c’est un gros manque de confiance en moi. Dur à travailler, mais je suis encore « jeune » pour réussir à me surpasser ;).
    • j’ai quand même l’impression qu’avec le temps la timidité est moins paralysante… peut-être qu’avoir des enfants cela est bon pour la confiance en soi 🙂
  11. Je crois qu’avec les années, je me fais une carapace petit à petit…
    Mais j’ai l’étiquette « ne participe pas assez à l’oral » collée sur le front.
    Encore maintenant, je ne suis pas du genre à discuter avec tout le monde. J’aime bien connaître avant
  12. C’est peut-être paradoxal,je ne suis pas vraiment timide mais je suis émotive plus plus et je me reconnais à fond dans la scène chez le psy.Quand Benoit dit en parlant de son père « pourvu qu’il ne nous arrive rien »,ça c’est complètement ma façon de penser et du coup,j’ai tout le temps peur,de tout et de rien.
    Par contre,je suis une super bonne comédienne,et si on ne me connaît pas perso,personne ne peut s’en apercevoir.
    • il y a sûrement plusieurs façons d’être émotif et l’anxiété ne se traduit pas forcément par de la timidité
  13. Je suis très timide et cela est dû à une non confiance en moi, je rougis très facilement. Parfois je me transforme en huitre ou alors je deviens légèrement agressive , c’est une sorte de carapace. Le pire, c’est poser en photo, je suis toujours obligé de faire l’idiote pour être un minimum à l’aise.
    • face à la caméra tu es à l’aise je trouve et je me souviens de ta séance avec Christina tu t’en étais super sortie !
      je suis toujours celle qui prend des photos dans la famille car je déteste être prise en photo….
  14. oui, timide mais je me soigne 😉

    mais bizarrement, à l’inverse de toi, je préfère un groupe qu’un tête à tête (là, je parle de personnes que je connaitrais moyen ou voire pas du tout)… au moins, je me fond dans la masse!

    • comme la Mère joie …cela dit les têtes à têtes quel trac les premières minutes ! en groupe je me retrouve souvent seule à me goinfrer au buffet car je n’ose parler à personne 🙂
      • (oui, j’ai lu tous les comms ! :D)
        A la différence qu’un groupe me rassure pas pour me fondre dans la masse. Au contraire, j’ai tendance à être assez meneuse, enfin normal vu mon métier qui consiste à animer des groupes. 😉
  15. Moi je suis timide pas en face à face même avec un ou une inconnue mais face à un groupe, genre ils parlent d’un sujet je sais que je le maitrise que j’ai trop une anecdote qui déchire à ce sujet mais rien ne sort ou alors je m’emele les pinceaux et c’est nul!
    En revanche les gens ont du mal à le croire que je suis timide car je suis du genre grande gueule qui ne se laisse pas faire! C’est paradoxale!
    Ou alors comme je suis distante quand je ne connait pas soit j’ai l’air d’une totale cruche soit d’une pinbêche!
    • le côté distante je comprends…parfois je suis passée pour quelqu’un qui regardait les autres de haut alors que c’était de la timidité
  16. Timide mais je me soigne et les rencontres blogs depuis 5 ans m’ont donné une assurance que je n’avais pas! timide et en même temps complexée donc je crois que c’est plutôt ça qui fait que je n’aime pas parler en public où me mettre en avant!
  17. J’ai été une grande timide moi aussi, le fait de devenir maman m’a fait prendre confiance en moi peut etre pas dans le cadre du travail mais je m’affirme davantage surtout face à mes parents il était temps ouf !!!

    Ma page agenda pour toi est parue en début de semaine.

  18. quand je dis que je suis timide souvent les gens rigolent parce que je prend le contrepied, je dis ce que j’ai à dire, même devant des inconnus, même devant un groupe, mais je suis généralement hyper mal et je me sens  » chauffer », persuadée que je suis rouge écarlate alors que je suis toujours blanche comme un cachet d’aspirine !
  19. oui, je connais bien ! j’ai aussi parois l’audace des grands timides, mais pas trop en ce moment malheureusement, où je devrais avoir un peu de culot pour trouver un job
  20. Je suis assez timide aussi et émotive mais je me soigne même s’il y a encore du boulot !
    Sinon j’ai adoré ce film <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It