La belle est arrivée

Les secrets de maquillage d’une pro

C’est un secret de polichinelle, je suis une fille coquette/superficielle : j’aime bien ma salle de bains, j’aime bien les fringues et les bijoux….oui je sais la vraie beauté est intérieure même que c’est Angun, gros thon notoire, qui nous l’a affirmé lors de l’élection de Miss France 2009, concours pendant lequel on juge de cette beauté intérieure en faisant défilé les candidates en bikini ).

Oui je sais tout ça n’est qu’artifice : n’empêche que qu’on ne ressemble pas à Helena Christensen même dans le noir, même de dos, ben faut bosser un minimum pour avoir l’air présentable.

Tout ça pour vous annoncer que pour mon anniversaire, mon homme m’avait offert un cours de maquillage (vous inquiétez pas c’était pas un message de sa part, mais bien une demande de la mienne) et samedi dernier, je me suis retrouvée entre les mains expertes de Karine qui m’a donné plein de conseils et d’astuces et qui m’a métamorphosé en 1h chrono. Bien entendu rares sont celles qui ont une heure devant elles pour se faire une beauté mais j’ai appris quelques bons gestes que je vais tenter de vous faire partager :

la base du maquillage c’est le fameux blanc universel de Chanel, l’illuminateur magique qui capte la lumière grâce à ses paillettes et pour lequel Mamzellescarlett est prête à parcourir tout Paris )

– il parait qu’Yves Saint Laurent pourrait vivre rien qu’avec le pinceau anti-cernes touche éclat (il s’en vend un toutes les minutes dans le monde). Attention il faut le poser vraiment en dessous de l’oeil et pas trop bas et l’étirer au doigt (et pas tapoter comme je le faisais). Avec ça, les nuits difficiles laissent moins de traces sur votre visage.

– Il faut choisir un fond de teint de la même carnation que sa peau (dessus de la main) ou même légèrement au-dessous mais surtout pas supérieure (comme j’avais tendance à le faire en espérant avoir bonne mine). Il s’étale à l’éponge ou à la main (technique préférée par Karine) en commençant par la zone médiane et en étirant vers l’extérieur. On en passe même sur les paupières si jamais on ne met pas de fard à paupières ensuite, on fait attention aux démarcations (cou, cuir chevelu).
Quand Karine m’a demandé si une marque avait ma préférence, j’ai répondu Chanel en toute simplicité. ) Leur fond de teint fluide innocence a vraiment un résultat naturel et magnifique, loin de l’image de plâtre couvrant que j’avais de ce genre de produit.

– La conquête d’un teint unifié et de pêche se poursuit avec l’application au gros pinceau d’une poudre (libre si elle reste chez vous ou compacte si vous vous voulez faire une retouche au bureau). Mêmes principes que pour le fond de teint en ce qui concerne le choix de la couleur et de son application.

– Je voulais des yeux charbonneux car cela met en valeur les yeux clairs et la palette éphémère 4 couleurs de Chanel a vraiment un résultat superbe. Il faut commencer par appliquer la couleur neutre (blanc ou ivoire) sur toute la paupière. Le gris est posé sur la partie mobile de la paupière et il faut dessiner une banane dans le creux de la paupière. On finit avec la couleur la plus foncée dans le coin externe de l’oeil et au ras des cils du bas. Pour les yeux verts-bleus, le taupe, le violet sont les couleurs qui mettent le plus en valeur. Pour les yeux marrons, les bleus et les roses sont jolis selon Karine.

– Pour appliquer le mascara, passer d’abord au dessus des cils puis au dessous en faisant un léger mouvement de zigzag pour bien séparer les cils.

– Pour l’effet bonne mine, un peu de blush est indispensable. La couleur doit être choisie en fonction de ce qui a été mis sur les yeux (des couleurs chaudes avec des couleurs chaudes, des couleurs froides avec des couleurs froides). Dans mon cas, le noir s’accorde avec tout et Karine a opté pour une teinte rosée (toujours chez Chanel) vraiment sympa. Attention à ne pas appliquer le blush trop bas sur les pommettes, effet vieille peau garanti selon Karine !

– Comme j’avais mis le paquet sur les yeux, au niveau bouche le léger était de mise. Karine a commencé par redessiner le contour des lèvres au crayon (couleur la plus neutre) en partant des commissures des lèvres pour aller au centre (jusqu’à l’arrondi de la lèvre supérieure) et puis elle a posé un peu de gloss, toujours celui de Chanel qui ne colle pas même si c’est un gloss.

Après ça, je me suis sentie comme une starlette avant de monter les marches à Cannes, j’avais gagné 5 ans en une heure pendant laquelle je n’avais pensé qu’à moi. Un grand merci à Karine !

Cet article n’est pas sponsorisé par Chanel mais s’ils veulent que je teste leurs produits, je n’y vois aucun inconvénient )

Edit : oui oui pour une fois c’est une photo de moi en illustration !

Write A Comment

Pin It