Inclassable

Et tu danses, danses, danses

J’ai toujours détesté les dimanches. La messe, les repas familiaux interminables, les rues mortes, la perspective de reprendre le chemin de l’école ou du bureau le lendemain, Michel Drucker, les prix de formule 1, tout ça me fout le bourdon.

Heureusement les dimanches peuvent aussi rimer avec marché, fanfare (celle de mon quartier), brunch, série en DVD..et défilé !

Oui ce dimanche avait lieu dans ma ville, le défilé de la Biennale de danse de Lyon, une parade réunissant plus de 4500 participants venus de toute la région, des hommes et des femmes, des enfants et des personnes âgées, des professionnels et des amateurs, des danseurs et des musiciens exécutant un ballet répété depuis près d’un an.

Agoraphobes s’abstenir même si on pouvait circuler sans piétiner sur le trajet de la manifestation de la place des terreaux à la place Bellecour.


Pour ma part, je suis restée presque deux heures et ai vu seulement le quart des compagnies et des chars dont voici un petit aperçu :


Pas de chorégraphie spectaculaire mais le plaisir de partager un moment ensemble, à communiquer grâce à la musique et à la danse sous une pluie de confettis….on était loin de la folie endiablée du Carnaval de Rio de Janeiro mais cela n’avait pour moi aucun parfum de dimanche )

7 Comments

  1. Enjoy avait parlé de toi, je comprends pourquoi ! Vraiment top ton site, ça donne des envies de chocolat…chaud ! 😉

Write A Comment

Pin It