Tag

week-end

Browsing

Je suis une petite ville française de seulement 7500 habitants au bord de lac Léman, je suis connue pour mon eau et pour mes thermes…je suis, je suis…..Evian-les-Bains ! Comme nous sommes rentrés hier en fin d’après-midi, je n’ai pas eu le temps de mettre les photos prises en ligne. Cela dit, à part le lac et les montagnes enneigées qui se découpent à l’horizon, la ville ne déborde pas de sites touristiques. A part le Palais Lumière dont l’architecture…

Glop : dimanche nous avons emmené notre chère tête blonde à sa première séance de Guignol. L’histoire était assez compliquée pour un enfant de son âge (même pour deux adultes de plus de 30 ans, cette histoire de cristal et de monde de lutins était parfois un peu vaseuse) et il en a principalement retenu que « Guignol a mal à la tête » (???). Au moment où un écureuil est apparu sur scène, le fiston s’est mis à crier « Crois en…

Après 3 jours de flotte et de ciel gris (je me rappelle pourquoi je suis descendue un peu plus dans le sud dès que j’ai pu), me revoilà. Week-end prolongé devrait rimer avec mine reposée, cernes effacées, tonus retrouvé, fatigue oubliée…sauf qu’à l’heure où j’écris ce petit billet pour signifier mon retour sur la blogplanète, je me sens comme une serpillère qu’on a trop essoré….Faut dire que le chérubin a été particulièrement pénible (on va croiser les doigts pour que…

A l’heure où vous lirez la semaine pleine d’actions d’E-Zabel, où vous voterez pour le match du vendredi chez Miss Brownie ou vous vous tiendrez à jour des potins de star chez Ratounette, je serai peut-être déjà là : (sauf que ce sera blindé et que je prierai pour qu’on ne soit pas les seuls avec nenfants et si possible que les enfants des autres soient bien plus pénibles que le nôtre) en direction de cette région de France :…

Rassurez-vous je n’ai pas prévu de faire pleurer dans les chaumières (ou les bureaux) dès le lundi matin. Ceci n’est pas non plus un message subliminal pour vous faire aimer la dernière chanson de Florent Pagny. C’était juste une façon de partager ce samedi après-midi dans la drôme entre amies d’enfance. Un an sans se voir, leurs aînés ont grandi, et le second est né, l’une dans son parc, l’autre dans son couffin. Bien entendu, je les ai harcelées pour…

Lundi je vous annonçais que le petit week-end pas du tout improvisé dans Arles, dédié aux joies touristiques et amoureuses partait un eau de boudin suite au désistement de la baby-sitter. Ne nous résoudant pas à annuler cette halte au soleil, nous avons décidé de partir pour ce qui était devenu un mini-séjour parental. Une fois passée la déception de partager notre chambre avec un lit bébé (et son occupant) et de nous retrouver dans deux petits lits séparés, une…