Tag

salon du chocolat de Lyon

Browsing

 Comment parler du Salon du Chocolat à Lyon quand des dizaines d’articles ont déjà été écrits sur celui de Paris ? en même temps, pour une accro, pas de lassitude et le même plaisir à baigner dans un univers où tout n’est que chocolat : odeur, vue, goût, sens ! Alors j’avais quand même envie de partager ce moment de gourmandise pendant lequel quelque soit l’endroit où l’on pose ses yeux on voit du chocolat et sous toutes les formes possibles et inimaginables :

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]En copeaux à faire soi-même / Thevenon[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]façon cupcakes / Thevenon [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en petites cuillères/ Délices des sens [/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en sucettes / Comptoir de Mathilde[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en nappage Dulcey / Valrhona [/typography]

 

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en galets / Pelen [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en coque pour madeleines/ Pelen [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]avec de la guimauve/ Délices des sens [/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en boisson chaude/ Bernachon[/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en cake et copeaux / Délice des sens [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]façon caviar / Boissier[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]à l’ancienne / Bonnat[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en tablettes / Boissier puis Bonnat [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en carte de crédit / Bouillet[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en 33 tours / Bouillet[/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]avec des petites meringues / Délices des sens[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en pâte à tartiner[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en chaudron / Jeunes talents[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en fagots d’orangettes / Bellanger [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]avec des fruits et des fruits secs[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en images à collectionner / Bernachon[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en jeux de société [/typography]

 

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]façon cabaret[/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en rochers ou en barres/ Délices des sens[/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en poudre /Philippe Bel [/typography]

 [typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en bouche/ Bouillet [/typography]

[typography font= »Cabin Sketch » size= »22″ size_format= »px »]en robe [/typography]

J’ai bien entendu goûté pas mal de choses (quel sens du sacrifice, n’est ce pas ?) :

– j’ai ramené une tablette de chocolat aux fruits frais de Florent Thévenon pour l’amoureux. C’est le genre d’association dont je ne raffole pas du tout mais la tablette fourrée au kiwi a bien plu à son destinataire même s’il aurait je crois encore préféré celle à la banane flambée. Chaque jour du salon le chocolatier proposait un fruit différent et dans sa boutique située dans le 6ème arrondissement à Lyon, ces créations sont à la vente le samedi uniquement. Attention comme elles contiennent des fruits frais, elles ne se conservent que 2 jours.

– j’ai acheté une boîte contenant 4 chocolats épicés de Philippe Bel…aïe, je crois que je suis hyper traditionnelle en chocolat car à part la ganache fleur de jasmin, j’ai trouvé les autres goûts (praliné poivre Timut, ganache au sésame noir, ganache aux épices mexicaines) très spéciaux. Par contre je conseille les yeux fermés sa pâte à tartiner au caramel et sur ses perles gorgées de ganache liquide et de caramel dont j’ai oublié le nom mais que j’avais goûtées l’an dernier.

– j’ai partagé avec mon fils une mousse au chocolat blanc, coulis framboise et topping chocolat pétillant au bar à mousse de Sébastien Bouillet …rien à redire, légèreté et gourmandise.

– j’ai été attirée par le packaging de la maison Boissier mais grosse déception quand j’ai goûté leurs pétales fleuries au chocolat ..je cherche toujours le goût du chocolat.

-j’ai beaucoup aimé les coeurs de raison aux sauternes enrobés de chocolat noir de Bellanger

– miam spécial aux chocolats praliné feuilleté de Bonnat tout justes sortis de la machine

Le salon a rassemblé sur 3 jours plus de 19 300 visiteurs (30 % de plus qu’en 2011). J’espère que cela sera un argument pour que le Salon du Chocolat de Lyon s’étoffe un peu plus l’an prochain. Plus de chocolatiers, un coin librairie et pourquoi pas un stand où  Valrhona (qui était « fournisseur en chocolat » du stand des Jeunes Talents et présent à travers de très belles photographies) vendrait ses produits pour la pâtisserie ou pour les gourmands ? (d’autant plus que la maison n’a une boutique en ligne que pour les étrangers). Je croise les doigts aussi pour que François Pralus, dont la maison mère est à Roanne, ne préfère plus Paris à Lyon et vienne en 2013 avec ses barres infernales à la pistache dont le nom est déjà tout un programme.

Et vous, vous l’aimez comment le chocolat surtout ? en tablette, en pâte à tartiner, en assortiment… ?

Certaines rêvent de porter un jour une belle robe pour leur mariage…je les préfère en chocolat et hier soir pour l’inauguration du Salon du Chocolat de Lyon, j’ai été servie avec le défilé des créations de chocolatiers et stylistes du village des créateurs.

Même si je ne suis pas une blogueuse mode, il ne m’a pas échappé que le clou était partout cette année et c’est une robe cloutée (chocolaterie Pelen et Nathalie Chaize) qui a ouvert le bal hier soir…attention à celui qui osera goûter, il risque de se blesser )

Après l’écharpe, le foulard, le passe montagne, voici le col chocolat assorti au sac s’il vous plait et imaginé par les chocolats Voisin et Anaïs Bretonnet.

 Jamais sans ma cape incrustée de mini-tablettes et de bouchées en chocolat, telle était le thème de la robe de Délices des sens, Romaric Boilley et Boris Fuchy.

 Du chocolat oui mais de la couleur aussi avec un bustier qui n’est pas sans rappeler celui de Gauthier pour Madonna (étudiants de la formation chocolaterie-confiserie de l’institut des métiers et des techniques de Grenoble, de leur directeur Pascal Bayle, Nelzy et Catherine Gorée )

 Ah un homme  (le seul) avec son look de guerrier des nouveaux mondes (Patrice Chapon et Léa Larchevêque ):

 Cléopâtre version Salon du Chocolat vraiment ? mais oui regardez : (création du chocolatier Bellanger et Clothilde Debure )

 Comme ça avait l’air périlleux de garder en équilibre cette grande roue imaginée par les étudiants dont j’ai parlé plus haut (elle vous hait les jeunes j’en suis sûre )) :

 Un ange alliant gourmandise et légèreté c’est l’image qui m’est venue à l’esprit en découvrant la robe de Sébastien Bouillet et Karyne Lauhon :

 Direction le Brésil avec la tenue de Bruno Saladino et Roberto Cavalcante :

 Elle est arrivée portée par quatre hommes avant de casser son look de princesse imaginé par la maison Bonnat et Valérie Pache :

 Changement total d’ambiance avec cette motarde made in Thevenon chocolatier, Esmond et Manuel Hernandez :

 Du fripon, du coquin proposée par Philippe Bel et Millesia lingerie (eh pssit le monsieur au premier rang qui nettoie ses lunettes pour mieux voir je t’ai vu ))

 La robe la plus « portable » peut-être en dehors de ce contexte …la papillote géante est un indice : il s’agit bien de la création du chocolatier Révillon, Thierry Serole et Morgan Kirch

 Tableau final mariant chocolat et or …il ne pouvait s’agir que de la création du chocolatier Bernachon et Max Chaoul

Mention spéciale à la bande son et en particulier à la chanson Stand on my world de Keedz !
Après avoir ravi les yeux, le chocolat attendait de ravir le palais des invités…mais je vous raconte ça dans le prochain épisode )

Quelles sont vos robes préférées ?

 

Qui a dit que le mois de Novembre était déprimant ? du 9 au 11 novembre se tiendra à la Cité internationale de Lyon, le Salon du Chocolat, de quoi combattre tous les coups de mous et blues de saison.

[typography font= »Lobster » size= »20″ size_format= »px »]Quoi de nouveau par rapport à l’édition précédente ?[/typography]

 Une Semaine Chocolat : le Salon du Chocolat organise en partenariat avec plusieurs restaurants lyonnais « une Semaine Chocolat » durant laquelle les chefs et les chefs pâtissiers de renom proposent à leur carte une sélection de desserts très chocolatés. Ces recettes sont à retrouver entre autres sur la carte de l’Auberge de Clochemerle , le Relais & Château Pierre Orsi, l’hostellerie le Saint Laurent, le Vivarais et le restaurant Jérémy Galvan.

Un défilé de robes en chocolat aura lieu tous les jours à 17h et mettront en avant des tableaux autour du thème des Nouveaux Mondes du Chocolat (nouveaux goûts, nouveaux talents, nouveaux territoires, nouvelles tendances de consommation).

Des expositions seront présentées : la collection privée de la Maison Bernachon composée de célèbres illustrations (vous savez ces photos qu’on trouvait à une époque dans les tablettes de chocolat) représentant les plus anciennes marques de chocolat; une exposition dédiée au Dulcey dont je vous ai déjà parlé ici, le nouveau chocolat Valrhona; l’exposition Chocodala d’Isabelle Derigo

Un espace entièrement dédié aux jeunes talents de la pâtisserie et de la gastronomie en partenariat avec l’Association pour la promotion des Arts de la Pâtisserie et l’Union compagnonnique.

Et encore : des soins chocolat proposés par l’Institut Lyautey  (massages des mains, fondue au chocolat spéciale beauté au programme ), le chocolatier Bruno Saladino réalisera le montage d’une pièce artistique durant les 3 jours du salon, distribution de papillotes Révillon..

[typography font= »Lobster » size= »20″ size_format= »px »]Et sinon pourquoi j’y retourne après avoir été au Salon du Chocolat à Paris et à Lyon l’an passé ?[/typography]

Déjà au cas où cela aurait échappé à quelques uns d’entre vous, je suis un brin accro au chocolat mais j’y vais aussi :

– pour assister aux démonstrations toutes les heures des chocolatiers, pâtissiers et chefs de renom de la région qui se tiendront dans l’Espace Choco Démo avec cette année en nouveauté une journée Rhône Alpes gourmand (le 9 novembre de 11h à 19h) durant laquelle le Salon rendra hommage aux artisans régionaux de renom et organisera une Master Class Vin & Chocolat. La journée du samedi 10 novembre verra des chefs et des toques blanches lyonnaises se succéder dans ce même espace alors que le dimanche sera consacré aux exposants. Là j’avoue que j’ai un gros souci pour savoir pour quel jour me décider (à moins que je ne squatte là-bas pendant toute la durée du Salon )) : le Caramel Framboise chocolat de Stéphane Bonnat, la démonstration de David Tissot de la Villa Florentine, la tarte au chocolat de Joseph Viola, le Secret de thé matcha de Maruyama Nori, la sucette tendre à la guimauve enrobée de chocolat craquant et pétillant de Romaric Boilley (Délices des Sens), comment choisir ?

– pour voir les nouveaux produits des artisans chocolatiers présents : les douze 45 tours de Sébastien Bouillet qui propose un tour du monde des meilleurs chocolats noirs à 75%, la tablette chocolat au lait à 20% de cacao de la Maison Bernachon, les nouvelles tablettes chocolat / praliné de Bonnat, la tablette aux fruits frais fabriquée le matin même et à déguster dans les deux jours du chocolatier Thévenon, les coeurs de noisette du M.O.F. Jacques Bellanger, la madeleine 100% chocolat de Pelen, le Ragusa de Camille Bloch, la pâte à tartiner 100% maison et sans huile de palme de chocolartisan, la ganache fleur de jasmin (et ses 3 autres chocolats épicés) de Philippe Bel, la Choco’ Spoon du Comptoir de Mathide …et tout ce que je découvrirais aussi sur place.

Comme l’an dernier, le Salon du Chocolat propose des cours gratuits de 50 minutes autour du chocolat et des macarons. L’inscription se fait sur place auprès du Gâteau Ecole. Les enfants (de 4 à 10 ans)  peuvent également goûter aux joies du chocolat avec Chocoland en participant à des ateliers gratuits de 30 minutes en partenariat avec Violette & Berlingot.

La bonne nouvelle c’est que j’ai 5 invitations à vous offrir pour le Salon du Chocolat et 1 invitation à la Soirée d’Inauguration où je serai aussi (le 8 novembre à partir de 19h). Pour participer, laissez moi un commentaire jusqu’au jeudi 1 novembre minuit en me disant pourquoi vous avez envie d’aller au Salon du Chocolat en particulier et en me précisant pour quelle invitation vous jouez. Les noms des gagnants seront publiés en édit de ce billet après tirage au sort.

Et vous, dans votre cuisine du chocolat ?

dans la cuisine de l’Instinct des thés, une surprise

dans la cuisine des Petites Canailles, un gâteau chocolat de gâteaux thé et sa petite verrine

dans la cuisine de Lucky Sophie, un croque escargot

Edit du 3 novembre 2012 : Pr@line lyonnaise, Victor, Anna, Chocophile, Stella, vous avez gagné chacun une invitation pour le Salon du Chocolat à Lyon ! ; Mimi a gagné une invitation pour la soirée d’inauguration.

Pin It