Tag

pâques

Browsing

Parmi mes chocolatiers chouchou, impossible de ne pas citer Michel Cluizel. J’ai eu la chance de visiter sa chocolaterie en Normandie en 2014, de voir le processus de transformation du cacao de la fève à la tablette (ce qu’on appelle un chocolatier bean to bar et qui n’est pas si fréquent que cela en France) et rencontrer cette famille qui, depuis 3 générations, de père en fils et fille, est animée par la même passion du chocolat.

Ce que je retiens de cette journée est la transmission d’un savoir-faire (beaucoup de choses sont encore manuelles), le soin apporté dans la sélection des matières premières (si vous cherchez du praliné pour vos desserts par exemple, je vous conseille leur pâte à tartiner à 89% de praliné) et la garantie de chocolat pur beurre de cacao (donc sans huile de palme), sans ajout d’arôme, sans soja.

J’ai retrouvé la famille Cluizel au salon de thé-boutique-pâtisserie Un dimanche à Paris et j’espère avoir l’occasion d’y retourner, lors d’un de mes séjours parisiens, car tout était exquis.

Pour les fêtes de Pâques, la Manufacture Cluizel a créé la Poule en Choc’, délicatement décorée de chocolat noir et composée de chocolat au lait 39% de cacao (avec de délicieuses notes caramélisées). Quant aux Poussins Chics, ils sont déclinés en chocolat au lait 39% de cacao et chocolat ivoire et généreusement garnis de praliné croustillant.

Avouez qu’ils sont craquants 🙂

Poule en Choc'

 

Poule en Choc'

 

Poule en Choc'

****Concours terminé *****

Pour gagner cette Poule en Choc’ et ses Poussins Chic, dites moi simplement en commentaire, quel est votre sujet de Pâques préféré.

Seules les participations ayant bien répondu à cette demande seront pris en compte. Après tirage au sort, le gagnant sera tiré au sort et son nom sera indiqué en édit de cet article. Le jeu est réservé aux personnes résidant en France.

Vous avez jusqu’au 10 avril 20h pour participer. Pour avoir une chance supplémentaire, vous pouvez liker la page Facebook de Michel Cluizel et la mienne, ou le compte Instagram de Michel Cluizel et le mien.

Edit du 11 avril 2017 : La gagnante est Elodie Trcz. Merci à tous pour votre participation !

J’ai rarement autant descendu et remonté ma colline à pied que cette semaine.  D’abord pour rejoindre Sophie à la nouvelle boutique Trop Choux qui était fermée (assez logique pour un lundi, sauf qu’il est mentionné le contraire sur le site internet) puis ayant fait chou blanc, jusqu’à la nouvelle boutique scandinave de déco Sostrene Grenes. J’ai été très raisonnable, je ne suis repartie ni avec des étagères murales ni avec une table …à moins que ce soit le poids qui a fait que je me suis rabattue sur des crayons à papier : )

semaine

Nouvelle descente vers Lyon (oui la croix rousse ce n’est pas tout à fait Lyon )) pour découvrir la nouvelle boutique d’Eric Kayser à quelques bas de la place Bellecour en profitant au passage des berges quasi désertes de la Saône.

Le soir même j’étais à nouveau sur la presqu’île dans la boutique Le comptoir des douceurs pour un testing spécial confitures. Couleur, nez, texture, consistance, goût, persistance, je n’ai jamais regardé d’aussi près une confiture (enfin pas une mais 10 à la fraise, 10 à l’abricot, 10 à la figue et 7 à l’orange amère, ce qui n’est pas exactement la même chose !). Cette soirée m’a aussi permis de rencontrer Émilie du blog  Cinnamon and Cake (enfin !) et Perrine du blog Perrine Cuisine. Quant à la boutique, elle propose des confitures toutes faites sur place et 100% maison dont certaines très originales, au moins une raison d’y revenir.

semaine 5

semaine 3

semaine 6

J’ai aussi grimpé sur ma colline après avoir suivi une visite commentée très intéressante de la nouvelle  exposition du Musée des Beaux ArtsAutoportraits, de Rembrandt au selfie. Dans la rue des romarins, plusieurs boutiques avaient décoré leur vitrine sur le thème du cirque (jusqu’au 2 avril).

semaine 8

semaine 7

Malgré ces 10 000 pas (vous savez qu’un aller retour croix rousse Bellecour n’atteint même pas les 10 000 pas d’après ce que j’ai pu lire -je n’ai pas de montre connectée d’abord parce que je trouve cela affreusement chère et à priori peu solide et ensuite parce que le fait qu’une machine contrôle mon sommeil, mon activité physique, le rythme de mon cœur, m’effraie un peu) (autant dire que les trajets domicile-école sont de la gnognote), pas sûre que cela compense les agapes de Pâques.

semaine 2dans la cour de l’école de mes enfants, la lessive des dessins (va comprendre)

paques picardla poule ou l’œuf ?* nous ici on a eu un gros faible pour les œufs glacés avec leur cœur caramel

semaine 10c’est pas moi qui l’ai fait puisqu’il s’agit de l’œuf pâtissier Picard* bien chocolaté (j’aurais aimé un peu plus de croquant)

Enfin j’ai profité de ce week-end pascal pour me pencher sur une nouvelle newsletter. J’en avais mise une en place il y a quelques mois et suite à un souci de sécurité, j’ai du supprimer le plug in qui me permettait de la créer. Je recommence donc depuis zéro (soupir de découragement).

Pour suivre les articles du blog (avec quelques infos en bonus spécial newsletter), il ne reste plus qu’à vous abonner en renseignant votre adresse mail dans la colonne de droite et en cliquant sur « je m’abonne ».

Bonne semaine de 4 jours !

*produits offerts

Avec les fêtes de Pâques, le blog est encore plus chocolaté que d’habitude (si, si c’est possible). Si je ne mange pas plus de chocolat qu’à une autre période de l’année, je passe pas mal de temps devant les vitrines des chocolatiers dont la créativité a explosé, il me semble, ces dernières années. Ici rien de compliqué, au contraire je vous propose une recette très rapide et facile avec ces nids croustillants au chocolat.

Ingrédients pour 5 nids

15 g de riz soufflé (trouvé en épicerie bio)
75 g de chocolat noir
10g de beurre
1 CS de feuillantine (ou gavottes émiettées)
1 grosse CC de pâte praliné

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites fondre au bain marie le chocolat noir en morceaux avec le beurre. Une fois qu’il est fondu, versez le sur le riz soufflé. Ajoutez le praliné et la feuillantine et mélangez.

Versez dans des moules demi-sphères et étalez le mélange sur les bords avec une petite cuillère. Laissez prendre deux heures minimum au frigo avant de démouler.

Vous pouvez garnir ces nids de mousse au chocolat, d’une mousse de fruit ou de fruits frais ou les poser en décor comestible sur la table comme sur mes photos.

 

nids croustillants au chocolat 2

nids croustillants au chocolat 3

Il ne reste plus qu’à les croquer : )

Dans la vie il n’y a pas que le chocolat, il y a les choux aussi et je vous invite à aller lire l’article de Karine aka Lulu from Montmartre (créatrice et rédactrice du très complet et vivant Montmartre Addict) sur mon autre blog Only Choux. Il y est question des meilleures chouquettes de Paris !

mon mercredi gourmand

Cette semaine dans mon smartphone, il y a eu quelques fleurs du Parc de la tête d’or, des vitrines remplies de sujets en chocolat, la librairie spécialisée dans les voyages Raconte moi la terre, , un dessert improvisé crêpes dentelle/pommes poêlées avec du sirop de pomme à la cannelle /chantilly, une balade dans le village de Sauzet dans la Drôme provençale et les champs de fruitiers en fleurs aux alentours.

semaine 7

semaine 1

semaine 5

semaine

semaine 6

 

dessert express pommes 2

semaine 15

semaine 13

semaine 12

Bonne semaine !

Avis aux amateurs de chocolat à la recherche d’un dessert qui ne vous prend pas des heures en cuisine pour Pâques.  Du chocolat à tous les étages, la texture d’un biscuit et celle d’une mousse, une douceur à découper en petits carrés (pratique pour les grandes tablées), voici le gâteau choco-mousse caramélia  qui devrait plaire à tous les gourmands.

Ingrédients de gâteau choco-mousse caramélia

Pour le gâteau
100g de chocolat noir
65g de sucre
2 oeufs
75g de beurre
30g de farine

Pour la mousse
250 g de chocolat caramélia Valrhona
150 g de lait demi écrémé
300 g de crème fraiche liquide entière
1 feuille et demie de gélatine (ou 3 g)

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) Le biscuit chocolat

Commencez par préparer le biscuit. Préchauffez votre four à 160°C et recouvrez de papier cuisson un moule carré. Faites fondre au bain-marie le chocolat (coupés en petits carrés si vous utilisez une tablette) et le beurre. Attendez qu’il tiédisse avant d’ajouter les œufs et le sucre. Mélangez puis incorporez la farine tamisée.

Versez votre pâte dans le moule carré et mettez au four pour 15 min environ.

2) La mousse caramélia

Pendant que votre biscuit refroidit, préparez la mousse. Mettez vos feuilles de gélatine à ramollir dans un grand bol d’eau froide.  Faites fondre le chocolat caramélia coupé en morceaux au bain marie. Dans une casserole, portez le lait à ébullition. Enlevez le lait du feu et incorporez au lait la gélatine bien égouttée en mélangeant bien pour la dissoudre.
Versez le lait en 3 fois sur le chocolat caramélia en mélangeant à chaque fois avec une maryse. Vous devez obtenir une texture lisse, brillante, homogène et élastique. Laissez tiédir votre chocolat.
Fouettez votre crème liquide jusqu’à ce qu’elle forme une texture mousseuse mais pas trop ferme (avant qu’elle ne forme une chantilly) pour éviter que votre mousse ne tranche par la suite.Une fois que votre chocolat est descendu à 35 ° (j’ai attendu qu’il soit quasiment froid), vous pouvez incorporez délicatement la crème montée.
Versez votre mousse caramélia sur votre fond biscuité au chocolat (toujours dans le moule) et laissez au frigo toute une nuit (ou au moins quelques heures).
Avant de servir, faites fondre une poignée de fèves de chocolat noir (50 g) au micro ondes. Mettez quelques instants votre gâteau mousse au congélateur (attention par la suite ne le remettez pas au congélateur si jamais vous ne l’aviez pas fini, on ne recongèle jamais un produit déjà décongelé) cela permet de faire une découpe nette et votre glacage chocolat va ainsi figer immédiatement.
 Enlevez votre gâteau du moule en vous aidant du papier sulfurisé, déposez quelques traits de chocolat noir fondu sur le dessus à l’aide d’une petite cuillère et servez en petits carrés.

gâteau choco-mousse caramélia

gâteau choco-mousse caramélia

gâteau choco-mousse caramélia

gâteau choco-mousse caramélia

Verdict ?

Le chocolat caramélia est un chocolat au lait aux notes de caramel, il s’accorde très bien avec le biscuit chocolat. Faites des petites parts du gâteau choco-mousse caramélia ..au moins vous pourrez en reprendre : )

 

 

L’heure est grave : ce week-end alors que nous venions de passer devant une vitrine remplie de sujets en chocolat, ma fille m’a demandé très sérieusement :  » maman, pourquoi on ne le voit jamais le lapin de Pâques ?« , me ramenant deux ans en arrière où c’était son frère qui m’avait posé la question qui avait entraîné une série de révélations, le laissant le visage ruisselant de larmes sur le trottoir.

Bref pas question cette fois de dévoiler le pot aux roses. J’ai feinté (le fameux « tu en penses quoi toi ?« ) et même si je suis quasiment sûre qu’elle sait ce qu’il en est, cette année encore il y aura chasse aux œufs (oui même en appartement) parce que c’est un peu comme une chasse aux trésors qu’on n’a pas envie de laisser tomber.

Cacherons nous une des nouveautés Milka à savoir le célèbre lapin Milka dans son emballage violet mais au lait pétillant ou présenté dans un format plus grand de 210 g, l’œuf à décorer avec un crayon pâtissier spécialement dédié  ou les petits oeufs au praliné ?

Pour goûter ces nouveautés, je vous propose de gagner un lot gourmand comprenant un lapin Milka au chocolat au lait et un sachet de petits oeufs au lait praliné :

milkaPour participer, laissez moi un commentaire en dessous de ce billet, avant le 15 mars 20h. Après tirage au sort (jeu réservé à la France métropolitaine), le gagnant sera indiqué en édit de ce billet.

Bonne chance à tous : )

Edit du 16 mars 2016 : C’est Marie #24 qui a été tirée au sort ! Merci à tous pour votre participation

Pin It