Tag

femme

Browsing

Dans la série contradictions, j’admire les nanas qui ont un vrai look  mais je me suis toujours habillée le plus passe partout possible. A force de vouloir passer inaperçue, je suis devenue transparente. Plus un regard, plus un sourire, je suis la femme fantôme (bouh !).

J’ai beau regardé les émissions de Cristina Cordula, je ne sais toujours pas si je suis poire, pomme ou mandarine et qu’est ce qui est sensé me mettre en valeur. Les séances shopping se terminent souvent par des envies de suicide car mon corps semble être particulièrement en contradiction avec les modèles des magasins. Ce qui est à ma taille est trois fois trop long, ce qui ne traine pas par terre je ne rentre pas dedans. Trouver un jean est souvent plus compliqué pour moi qu’une épreuve de Masterchef avec de la langue de boeuf.

J’essaie de regarder avec application les pages mode des magazines pour en retirer la substantifique moelle mais je ne me souviens pas de grand chose sur les « must have » « it bag »  et autres incontournables….tout me parait trop court, trop serré, trop petit, trop cher …

Je pourrais très bien m’accommoder de mon invisibilité, me consoler à l’idée qu’aux yeux de mes enfants, je serais toujours la plus belle des mamans (violons) …j’ai essayé : ça marche pas….enfin pas pour moi ..

J’ai essayé aussi la méthode Coué : pense-toi comme une nana glamour et tu le deviendras comme par transfert….ça demande à la base une bonne dose de confiance en son potentiel, or en devenant invisible j’ai mis les réservoirs à zéro.  Bref c’est un peu le serpent qui se mord la queue.

Reste une solution beaucoup plus pragmatique : avoir un budget suffisant pour revoir sa garde robe et investir dans quelques basiques comme on peut en trouver sur la boutique en ligne  www.esprit.fr :

bon on ne m’a pas livré les mêmes jambes que la top model donc j’oublie tout de suite le jean mais le blazer et le chemisier blanc je trouve plutôt sympa, non?

la fameuse petite robe noire

J’ai repéré aussi des chinos dont la forme laisse leur chance à celles qui n’ont pas des allumettes à la plage des jambes et des chemisiers style working girl. Après je suis plutôt du genre à repérer en ligne mais à essayer coûte que coûte en boutique plutôt que de devoir retourner un article sur deux.

Nouveau look pour une nouvelle vie …ça marche vraiment ?

crédit photo en-tête : Weheartit.com

Tu en connais beaucoup des hommes qui se mettent en 4 pour leur chère et tendre parce qu’un jour celle-là a eu  l’idée folle de reprendre l’école? moi je vois plutôt autour de moi des femmes qui se plient en 10 parce que leur mari a une carrière, un métier prenant, des horaires de dingue. …et encore rarement l’inverse.

Si l’homme n’est pas au foyer, depuis fin septembre, il prend en charge une grande partie des tâches parentales. Il réveille, habille, fait déjeuner, conduit les enfants jusqu’à l’école quasiment tous les matins et comme mes horaires ne sont clairement pas adaptés aux jeunes parents en reprise d’études, il gère aussi le planning en début de soirée.

Mes week-end, à quelques exceptions près, étant aussi gais et variés qu’un programme d’Arte un samedi soir après 23h30, il est le gentil organisateur désigné du couple, sortant le grand pendant que la petite dort, ou évacuant l’appartement quand cela devient trop bruyant et que j’ai besoin de concentration.

Les repas, les courses, les rendez-vous médicaux pour les enfants, les papiers divers et variés, les coups de fil, il s’occupe de tout.

Et comme si cela ne suffisait pas, c’est aussi mon coach à domicile, celui qui écoute mes insupportables jérémiades au moins un jour sur deux parce que je ne me sens jamais à la hauteur, celui qui me convainct du contraire quand je lui sors pour la énième fois que « je n’y arriverais jamais », celui qui me remotive quand j’ai envie de tout laisser tomber.

Il y a 10 ans jour pour jour, j’entrais dans sa vie et lui dans la mienne…j’ai trouvé que l’occasion de le remercier aujourd’hui était toute trouvée )

A défaut de porter une des magnifiques robes présentées lors du défilé du Salon du Chocolat, voici un petit kit pour être raccord avec les stands :

sac chocolat au lait

 

chaussures chocolat praliné

blouson chocolat caramel, pantalon chocolat noir

Et toi tu t’habilles couleur chocolat parfois?

Leur weekly chocolate :

celle de Oh mon cooking

celle d’Arwen

celle de Figue et Sardine

celle de Virginie B

celle de l’Instinct des thés

celle bis de Figue et Sardine

(ceci est ma participation au samedi mode de Lucky Sophie et au challenge nuancier marron de Libelul)

Le jour de la fête des mères, j’ai mis une robe décolleté …bon ok je ne ressemblais pas vraiment à Monica Cruz, même de dos dans le noir mais mon fils l’a tout de suite remarqué et m’a complimenté « maman, tu es belle » et l’homme de renchérir.

Sauf que je ne les ai pas cru…ou plutôt  j’avais envie de leur dire : « oui mais vous c’est pas pareil ! …même en jogging, le cheveux gras et la peau terne, vous ne me trouveriez pas moche..Ou vous oseriez pas le dire « . Oui, je sais je suis pénible.

Je n’ai jamais été une tombeuse, une bombe. Dans la rue, on n’a jamais parlé de moi, les hommes n’ont jamais été nus, ne se sont jamais jetés sur moi pour m’arracher ma vertu (copyright Balavoine).

Pourtant avant que je devienne maman, j’avais quelques prétendants, les mots doux et la cour qui avec, quelques admirateurs même si je n’étais pas célibataire et ma foi, cela était loin d’être désagréable.

Depuis 5 ans, je suis devenue totalement transparente, je ne croise pas l’once d’un regard charmeur, je n’ai droit à aucun plan drague même totalement ringard, personne ne veut mon numéro de téléphone si ce n’est les cuisine Vogica.

Je ne me balade pas tout le temps une poussette greffée dans les mains, je ne parle pas de ma progéniture après 2 minutes de conversation en dégainant les photos, je me maquille et mets des bijoux, j’essaie de rester féminine.

C’est vrai que j’ai un peu oublié mon corps, que je n’en prends pas soin comme il faudrait. Je le camoufle souvent car je le trouve trop rond et trop mou de partout. Mon budget fringue n’existe plus depuis que leurs armoires sont à remplir régulièrement.

J’ai abandonné la danse faute de temps…il y a quelques jours j’ai testé l’Urban dance avec Coachclub et j’espère persévérer, je continue de lire Zermati sans brûler les étapes. Peut-être qu’il faut que je me réapproprie un peu plus tout ce qui est en dessous de ma tête et que le jour où je me trouverais jolie… mais la route est longue.

J’ai toujours envie de séduire, de rire pour des bêtises entre copines à la terrasse d’un café, d’écouter les histoires de cœur de mes amies célibataires….derrière la mère, la femme est toujours là mais faut croire qu’elle est totalement planquée.

et toi, tu arrives à être femme et maman?

crédit photo : John Huck

L’autre soir je suis tombée sur Bernard Kouchner à la télé et j’ai été stupéfaite par sa ressemblance physique de plus en plus flagrante avec …sa femme, Christine Okrent :

en fait même plus jeunes c’est le cas je trouve

J’ai plein d’autres exemples mais souvent avec Monsieur et Madame Tartampion que je croise dans mon quartier , c’est ballot) ..parfois les deux personnes qui forment un couple sont si ressemblantes qu’on pourrait les prendre pour des frères et sœurs.

Si je ne suis pas le clone physique de celui qui partage ma vie, j’avoue que nous partageons beaucoup de goûts, de passions et plus généralement une même vision de la vie :

– je ne suis pas quelqu’un qui économise en prévision de mes vieux jours..dès que j’ai eu trois francs 6 sous je suis partie en voyage. Il ne me parle ni sicav ni maison à rembourser sur 25 ans.

– il n’est pas du genre à  jouer le mollusque sur le canapé le week-end..ça tombe bien, la perspective d’un dimanche devant de la formule 1 ou une émission de Michel Drucker est totalement déprimante pour moi

– j’aime les grandes villes, il ne veut surtout pas vivre à la campagne

– il n’a jamais autant lu, je n’ai jamais autant été au cinéma que depuis que nous nous connaissons

– mes ballets de danse l’ennuient, ses matchs de foot à la télé m’emmerdent

– je lutte pour  que la femme ne s’efface pas devant la maman, il a mille et un gestes pour que l’on continue à être un couple

Et toi, attiré(e) par ton contraire ou par quelqu’un qui te ressemble?

crédit photo : galerie Gabrielle Kai, etsy

– Faudrait que j’accepte de ne manger que des légumes, du poisson et de la viande blanche parce que MOI quand je mange de tout, je grossis

– Faudrait que je ne dine que d’une soupe et d’un yaourt sauf que le soir je meurs de faim

– Faudrait que je ne joue plus les midinettes

– Faudrait que je ne crois plus que si le feu passe au vert tout de suite, ma vie professionnelle va enfin changer

– Faudrait que j’aille à la piscine le soir parce que c’est le seul créneau ouvert au public et parce que mes jambes me remercieraient

– Faudrait que j’apprenne à dire non plus souvent

– Faudrait que je me résigne à avoir un job purement alimentaire..après tout on est des milliers dans ce cas

– Faudrait que je devienne proprio pour rassurer mon père

– Faudrait que j’ai une voiture parce qu’avec deux enfants « je ne sais vraiment pas comment vous faîtes »

– Faudrait que j’accepte de vieillir…ce serait plus simple de me voir en photo

– Faudrait que je me contente de plaire à un seul homme, c’est déjà pas si mal

– Faudrait que je cesse d’écouter la conversation de mes voisins au restaurant ou dans les transports

– Faudrait que je fasse le deuil du couple parental

– Faudrait que je regarde certaines choses en face plutôt que de passer mon temps à les éviter

– Faudrait que je m’auto-persuade que mes enfants ont assez d’habits, que ma pile de livres à lire est assez haute ou que mon stock de thé assez fourni

Je sais bien, je sais bien, je sais bien

Je commence demain

Et toi, raisonnable?

Pin It