Tag

enfant

Browsing

Ma fille va avoir 8 ans et sur sa liste d’anniversaire, elle n’avait mis, au départ, qu’un seul cadeau : un chaton. Il en a fallu des discussions pour qu’elle admette (ou pas…la question revient très régulièrement sur le tapis) qu’étant donné que nous n’avons aucune famille à Lyon et pas d’amis dans le quartier sans chat (et donc susceptible de garder le nôtre quand nous nous absentons, ce qui arrive quand même assez régulièrement), il n’est pas question pour l’instant d’adopter un chaton.

 Son second souhait serait d’aller passer une journée au zoo de la flèche après avoir regardé tous les épisodes sans faute de l’émission Une saison au zoo. Elle connait toute l’équipe par cœur, elle leur a écrit et a reçu une photo dédicacée…elle était aux anges. Du coup, quand elle m’a dit, avec aplomb, que plus tard, elle serait soigneuse au secteur aquatique (oui c’est précis), je n’étais pas étonnée (on peut croiser le chien le plus moche de l’univers dans la rue, elle trouvera toujours quelque chose pour le défendre).

Soigneur dans le secteur aquatique c’était un peu trop long sur un dessin ou alors elle a écrit « vétérinaire »

Jusqu’au 15 septembre, Sarenza propose aux enfants de dessiner le métier de leur rêve et de participer au concours spécial rentrée.

A gagner : la paire de chaussures de leur choix dans une boîte, fabriquée par le studio de création français H5, qui sera créée exclusivement pour eux à l’image de leur métier de demain (pompier, super héros, astronaute, pâtissier ….) .

Pour tenter votre chance au concours #QuandJeSeraiGrand, cela se passe ici  .

Et vous, quand vous étiez petit, vous disiez Quand je serais grand, je ….. est ce que cela s’est réalisé ?

 

tiniloo

Dans la famille « j’occupe mes enfants en leur proposant des activités manuelles », je demande la box créative Tiniloo spécial Halloween. Côté thématique, ça tombait bien, tous les jours de la semaine dernière à la maison c’était atelier dessin spécial citrouilles et chauve-souris, préparation de muffins fantômes et compagnie. C’est donc avec enthousiasme que les enfants ont découvert le contenu de la box créative Tiniloo avec ces 3 activités et ces 3 fiches où un côté s’adresse plus aux parents (quel matériel est nécessaire, présentation du produit et de ce que vont réaliser les enfants) et un côté qui s’adresse aux enfants avec la marche à suivre en plusieurs étapes. C’est très clair (ah si les modes d’emploi de montage de meubles pouvaient être aussi compréhensibles), cela ne demande pas d’aller faire un tour dans un magasin Loisirs et création comme c’est souvent le cas lorsqu’on veut suivre une activité proposée par un livre ou un magazine de loisirs manuels et cela a été adapté aussi bien à mon fils de 7 ans qu’à ma fille de 4 ans.

L’espace d’une matinée, ils ont donc fabriqué une araignée en papier (sans colle, sans ciseau, sans fil…le bonheur !), une chauve-souris avec des perles à repasser (par l’un des parents avec un fer à repasser) ou pas et de la bave de crapaud.

tiniloo 2

 

tiniloo 3

tiniloo collage

A votre avis quelle activité ont-ils préféré ? en fait ils ont adoré joué aux petits scientifiques, versé à la pipette le colorant jaune (moitié, moitié bien-sûr), à la petite cuillère la poudre puis touillé pendant quelques minutes jusqu’à ce que cette texture bien gluante ne se forme. Ils ont la garde alternée du petit pot depuis..no comment : )

Verdict ? Je ne distribuerais que des bons points pour cette box :
– autonomie des enfants pour les différentes activités (en clair je ne me suis pas retrouvée à faire l’objet à leur place comme c’est déjà arrivé pour d’autres choses)
– le résultat est vraiment sympa et pas décevant par rapport à ce qui est annoncé
-les 3 activités proposées sont variées
– il reste plein de perles pour pouvoir créer d’autres figures et de quoi refaire de la bave de crapaud

et tout ça pour 19.90€ (le prix d’un mois d’abonnement), je trouve ça plus qu’honnête.

Allez prochaine étape : je les maquille …mais ça je suis pas sûre de vous montrer : )

(box offerte par Tiniloo).

Parfois j’aimerais bien être encore une enfant pour …

 suspendre un superhéros au plafond

glisser une bouillotte en forme de chouette sous ma couette

éclairer ma chambre avec une applique en bois

 avoir des mini-loups qui ne m’effraient pas

et des jolies illustrations aux murs de ma chambre

 choisir un doudou masqué

et un petit cheval rose que je pourrais traîner partout avec moi

découvrir des jeux auxquels je n’ai pas joué jusqu’à présent

colorier avec des crayons animaux

effacer mes erreurs avec une gomme hibou

poser sur mes coupures des pansements cupcakes

glisser sous mon lit l’homme le plus fort pour me protéger des monstres

porter la moustache même si je suis une fille (comme le fiston adore se déguiser, cela a rejoint la hotte du Père Noël )

 

jouer avec les Sonny Angels (au passage expliquez moi cet engouement pour ces mini machins nus…c’est de la déco ou on est sensé jouer avec ?)

avoir de jolies boîtes où cacher mes trésors

apprendre à coudre des tenues pour mes poupées

fabriquer des colliers

imaginer des histoires

tomber sur la case rejouer

préparer des tea time

jouer aux quilles

serrer dans mes bras cette lapine trop craquante

et l’habiller avec des habits confectionnés par des petites mains près de Lyon

pousser le jeu jusqu’à avoir une table à langer pour mes doudous

La plupart des photos ont été prises dans la boutique L’instant poétique à la Croix Rousse à Lyon. N’hésitez pas à visiter le site et la boutique en ligne si vous habitez loin.

La lapine pour lequel je craque totalement est une des très chouettes idées cadeaux que vous pourrez trouver sur la boutique en ligne Aux petites Canailles et toutes les tenues sont créées dans l’atelier (à des prix tout à fait raisonnables en plus).

Alors on retourne en enfance ?

En recevant le jeu éducatif Clic Educ, j’ai eu beau expliquer à mon fils que cela était destiné à la petite section de maternelle, il voulait quand même être sur la photo et jouer avec sa soeur. Alors on a ouvert la boîte ensemble, on a installé le tableau transparent, choisi une fiche et commencé tous ensemble une des activités. Suivre le tracé des lettres pour se familiariser avec l’alphabet, reproduire des motifs ou compléter des visages, compter les animaux de la basse-coeur, les jeux changent selon les 16 fiches proposées dans la valisette. Les pions existent en deux tailles, ce qui rend la manipulation plus ou moins facile.

Au départ, on a suivi les instructions et mis la grille à la verticale mais la Miss avait du mal alors on a fini par la poser sur la table. Après je les ai laissé jouer comme ils en avaient envie sans forcément respecter les couleurs ou les consignes exactes …on n’est pas à l’école ) même si ce jeu éducatif proposé par le site Tip Top Cool est testé et approuvé auprès des professeurs des écoles maternelles de l’agglomération lyonnaise.

Finalement tant qu’ils ne se battent pas, c’est plutôt pas mal qu’ils jouent à ce jeu à deux : il révise et elle apprend ou se familiarise avec des apprentissages propres à l’école maternelle. Mon petit bémol : on a déjà eu des jeux sur le même principe à la maison et il me semblait que les pions n’étaient pas aussi difficiles à enfoncer dans la grille.

Pour info, si Clic Educ petite section est fabriqué en Italie, le design est réalisé à Lyon.

Tip Top Cool propose toute une gamme de jeux et d’activités pour les enfants de 0 à 12 ans et met en place une réduction de 10% sur chaque commande jusqu’au 31/12/2012 avec le code « Bienvenue » (sans minimum d’achat) et si vous manquez d’inspiration pour Noël vous pouvez toujours suivre leur page facebook.

Et vous, un jeu où l’on apprend en s’amusant à conseiller ?

Cette année, question Père Noël, on marche sur des branches de houx. Le fiston pose beaucoup de questions sur cet être barbu sensé être très occupé en cette période mais qui se ballade dans les centres commerciaux le postiche de travers et le revers du jean qui dépasse du costume (c’est un faux bien-sûr chéri !). On a intérêt à être au taquet, pas du genre la tête dans le brouillard un lundi matin après avoir raté la sonnerie du réveil et ouvert les yeux à 7h40 alors qu’on est sensé tous décoller à 8h10 (non non ce n’est pas du vécu).

De l’organisation de l’atelier à la généalogie des lutins (ils ont des parents les lutins? pourquoi ils  ne vivent pas avec eux ?), tout y passe. La dernière question en date concernait la motivation même du Père Noël : il en a pas marre de faire toujours le même métier ? (tout lien avec la configuration parentale et le changement d’orientation professionnelle de la maman est purement fortuit).

Autant il n’a aucun doute sur la petite souris et mes sms pour qu’elle n’oublie pas de passer la nuit succédant la dent tombée, autant question Père Noël, je vois bien qu’il commence à trouver des incohérences dans les discours.

On a même frôlé la révélation. Un matin, alors que les yeux dans le vague, je tentais d’apercevoir mon reflet dans mon mug de café, il me lance «  Rodolphe* il m’a dit que le Père Noël ça n’existe pas, que c’est les parents en fait ! » Gloups, retour en arrière en deux secondes le jour où un morveux de la même espèce a prononcé exactement la même phrase.

Je sais qu’il y a des partisans de la real politik appliquée aux enfants, je sais qu’il a 6 ans, qu’il grandit mais j’ai envie que cette année il rêve encore parce que paradoxalement Noël, le traineau, les rennes ça lui met des étoiles plein les yeux quand il en parle.

Du coup, j’ai répondu le plus naturellement possible, sans trace d’hystérie dans ma voix à l’égard dudit copain « et toi qu’est ce que tu en penses ?« (c’est mon côté psy, répondre à une question par une autre question, merci la série En analyse )

Il a conclu que c’était n’importe quoi puisque par chance le morveux raconte souvent des trucs énormes sans aucun fondement…j’ai eu un peu le sentiment d’un sauvetage in extremis et je croise les doigts pour que son envie d’y croire soit plus forte que le reste au moins jusqu’au 25 décembre )

Et vous, vous avez cru au Père Noël jusqu’à quel âge ? comment avez vous découvert la vérité ?

* le prénom a été modifié au cas où la maman, par le plus grand des hasards lise mon blog, reconnaisse son morveux et vienne me demander d’arrêter de traiter son fils de morveux (paranoïa inside).

crédit photo : We heart it.

Dans la série « j’ai de gros soucis dans la vie », Miss Zen a une sale manie : elle ne supporte pas de rester sous la couette la nuit. Je peux aller 10 fois dans sa chambre, 10 fois je la retrouverai les jambes et le corps complètement découverts. Quand elle tenait encore dedans elle se glissait dans une douillette sans problème mais maintenant c’est fini. Sa chambre est en plus la pièce la plus froide de l’appartement alors j’ai commencé à regarder les pyjamas en velours.

J’en ai trouvé des jolis toujours dans la même teinte (mauve) avec des étoiles chez DPAM (première photo), avec un ruban rose (Okaïdi) ou un lapin rose (Okaïdi ) dans une gamme de prix allant de 17 à 23 euros (le moins cher étant chez Kiabi mais le modèle était porté par un mannequin, du coup je n’ai pas mis le visuel.

 

Je ne vais peut-être pas lui ajouter une robe de chambre mais celle ci à pois, je la trouve super mimi.

Miss Zen est-elle la seule enfant au monde présentant ce particularisme ? si non, comment avez vous résolu le problème ?

(ceci est ma participation au samedi mode de Lucky Sophie)

Pin It