Tag

dessert au chocolat

Browsing

Tarte poires crème d’amandes chocolat

Alors que tous les blogs de cuisine de France et de Navarre postent depuis deux semaines des bûches, à quelques jours de Noël, je publie une recette de tarte poires crème d’amandes chocolat. Sûrement parce que je ne suis pas particulièrement fan de bûches (et je n’aime pas la galette des rois bref pâtissièrement parlant c’est ma fête jusqu’à fin janvier )), et que peut-être, sait-on jamais, vous êtes quelques uns dans mon cas.

Peut-être aussi parce que depuis plusieurs années, je suis chargée des desserts du 25 décembre avec pas mal de « contraintes » (facilement transportables en train, ne risquant pas de « tourner » pendant le trajet …oui cela écarte pas mal de choses).

Enfin soyons tout à fait honnêtes, les desserts de Noël je vais les préparer ce week-end et la rédaction d’un article prenant un temps certain, impossible de les publier avant le jour J. Bref si le fait de préparer un dessert classique aux fruits et au chocolat n’écorche pas votre vision de Noël (je me dis quand même que cette période d’appel constant au bonheur et à la consommation doit être compliquée pour les personnes isolées, seules ou n’ayant pas un rond), alors je vous conseille cette tarte aux poires et à la crème d’amandes au chocolat !

Ingrédients pour une tarte poires crème d’amandes chocolat

Pour la pâte sablée à l’amande
110 g de beurre ramolli
50 g de sucre glace
25 g de sucre en poudre
25 g d’amandes en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
185 g de farine
Pour la crème d’amandes au chocolat
70 g de beurre ramolli
70g de sucre en poudre
70 g de poudre d’amandes
70 g d’oeufs (environ 2 oeufs)
10 à 20 g de cacao en poudre non sucré
1 cuillère à soupe de rhum (facultatif)

3 poires

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1)La pâte sablée à l’amande

Pour cette tarte aux poires et à la crème d’amandes au chocolat, commencez par réaliser la pâte sablée à l’amande (vous pouvez aussi faire une pâte sucrée). Dans un saladier ou dans la cuve de votre robot, mélangez le beurre ramolli, les deux sucres, les amandes en poudre et le sel.

Battez l’oeuf et incorporez-le petit à petit (soit avec la feuille si vous utilisez un robot, soit avec un fouet si vous faites votre pâte à la main).

Ajoutez la farine en une fois et amalgamez les ingrédients, sans trop pétrir (plus vous travaillez votre pâte, plus elle sera difficile ensuite à étaler). Vous devez obtenir une pâte homogène.

Formez une boule, aplatissez-la légèrement avec la paume de votre main puis enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez-la reposer au frigo au moins deux heures (le mieux est de la faire la veille et de la laisser au frigo toute la nuit).

2)La crème d’amandes au chocolat

Pour la crème d’amandes au chocolat, mélangez le beurre avec le sucre et les amandes en poudre. Vous devez obtenir une texture pommade. Ajoutez les oeufs petit à petit tout en remuant. Ajoutez le cacao puis le rhum si vous en mettez. Mélangez de manière à obtenir une crème bien homogène. Je fais cela au robot toujours avec la feuille mais vous pouvez la faire sans robot.

3)Le montage et la cuisson de la tarte poires crème d’amandes chocolat

Pelez 4 poires, enlevez le coeur, coupez les en deux et découpez chaque moitié en tranches régulières. Versez un peu de jus de citron dessus pour éviter qu’elles ne noircissent en s’oxydant.

Étalez votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné ou sur une feuille de papier cuisson. Foncez un moule à tarte avec votre pâte. Versez sur votre fond de tarte la crème d’amandes au chocolat puis disposez vos moitiés de poires découpées.

Mettez dans un four préchauffé à 160°C (th 5-6) pendant 30 minutes environ ( à adapter à votre four).

Verdict ?

Cette tarte poires crème d’amandes chocolat (pour les bases, ma bible est toujours le livre Tartes gourmandissimes d’Eric Kayser, je n’ai jamais eu de mauvaises surprises) est gourmande, facile et rapide à préparer. Si vous aimez le mariage chocolat/poires, elle est faite pour vous !

Et vous, allez-vous préparé un dessert pour Noël ?

Je profite de ce billet pour fêter de bonnes fêtes de fin d’année !



Rosaces au cacao

Les fournées de bredele se succèdent et ne se ressemblent pas. Après avoir préparé des biscuits sapins à la pistache,  nous avons mis les mains dans la farine pour réaliser de nouveaux biscuits de Noël. Les premiers étaient des croissants à la vanille (qui ressemblaient à des cornes de gazelle )), les seconds étaient des rosaces au cacao trempées dans du chocolat blanc et des éclats de pistache. Voici la recette rapide et facile :

Ingrédients pour une quinzaine de rosaces au cacao

75 g de sucre vanille
125 g de beurre mou
6 cl de lait à température ambiante
180 g de farine tamisée
1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré

pour la déco
100 g de chocolat blanc fondu
une grosse poignée de pistaches non salées

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier, travaillez le beurre mou avec le sucre glace de manière à obtenir une texture crémeuse. Puis ajoutez alors le lait et un peu de farine. Fouettez pour que votre mélange soit bien homogène.

Ajoutez le reste de farine et de cacao et incorporez (sans fouetter cette fois). Laissez votre pâte au frigo pendant au moins 30 minutes.

J’avais mis la pâte dans une poche à douille avec une douille cannelée mais au moment de former les rosaces quelle galère. Du coup je vous soumets ma méthode peu orthodoxe mais beaucoup plus simple (d’autant plus si vous voulez préparer ces rosaces au cacao en famille). Je mets un peu de pâte directement dans la poche à douille, je pousse la pâte avec une grosse cuillère et la pâte sort ainsi de la douille cannelée beaucoup plus facilement. Une fois que vous avez une longueur suffisante de pâte pour former une rosace, coupez avec un gros ciseau ou un couteau et enroulez la pâte en rosace.

Déposez vos rosaces au cacao sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson. Mettez dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 à 25 minutes (ils doivent rester moelleux mais être suffisamment cuits).

Les éclats de pistache sont vendus tout prêts mais très cher (enfin pour moi). J’ai acheté un sachet de pistaches non salées et je les ai concassées grossièrement.

Une fois vos rosaces au cacao refroidies, trempez-en la moitié dans le chocolat blanc fondu au bain marie (attention à bien le surveiller le chocolat blanc est particulièrement fragile, choisissez un chocolat blanc pâtissier qui fondra plus facilement) puis dans les éclats de pistache.

rosaces au cacao

rosaces au cacao

Ces rosaces au cacao se conservent très bien dans une boîte hermétique.

Gâteau au chocolat (avec seulement 3 ingrédients)

Promis je ne vais pas vous faire le coup éternellement des gâteaux avec 3 ingrédients (quoique) mais à en croire le nombre de personnes qui a consulté la recette du moelleux à la compote de pommes soit 1) vous êtes des dingues de compote de pommes 2) mon lectorat est constitué de fitness girls qui viennent tester leur capacité à résister devant mes desserts pas healthy et pour une fois ce moelleux les a comblé 3) comme moi, vous avez rarement de longues heures devant vous pour pâtisser et les recettes rapides et simples vous intéressent. Pour corroborer une de ces hypothèses, je suis donc obligée de vous proposer un gâteau au chocolat avec 3 ingrédients (mais pas light, ce qui éliminera une des hypothèses au moins et sans compote de pommes).

Ingrédients pour un gâteau au chocolat avec 3 ingrédients

200 g de bon chocolat noir pâtissier
200 g de mascarpone
4 oeufs

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites fondre le chocolat noir cassé en morceaux au bain marie et laissez le au moins tiédir.

Séparer les blancs des jaunes d’oeuf et mettez les blancs au frigo.

Versez le mascarpone dans un saladier et détendez-le avec un fouet (et avec une musique adéquate).

Ajoutez un à un les jaunes d’œuf dans le chocolat fondu. Attention si votre chocolat est trop chaud et même en mélangeant vivement, vos jaunes vont cuire et votre chocolat va figer (#casentlevécu) donc il est important d’incorporer les jaunes d’oeuf dans un chocolat refroidi.

Ajoutez ensuite le mascarpone et mélangez.

Battez les blancs d’oeuf en neige et incorporez-les au mélange précédent délicatement à l’aide d’une maryse.

Versez dans un moule beurré (moule à charnière si vous avez c’est le plus simple ensuite à démouler sans casse) et mettez au four pour environ 30 min (à adapter à votre four) dans un four préchauffé à 180°.

Attendez que le gâteau soit complètement froid pour le décercler.

gâteau au chocolat avec 3 ingrédients

Verdict ? bien chocolaté et un peu mousseux, ce gâteau au chocolat avec 3 ingrédients est parfait pour le goûter. Mes enfants l’ont aimé mais ma fille l’a trouvé un peu fort en cacao. Je vous conseillerais donc s’il est destiné à des enfants, de le préparer avec moitié chocolat noir moitié chocolat au lait.

gâteau au chocolat avec 3 ingrédients

Des 3 recettes que j’ai testées avec le même principe de 3 ingrédients, ma préférée reste celle aux marrons mais c’est peut être un biais de saison, je rêve en ce moment d’un mont blanc traditionnel (et pas les versions revisitées en tartelette qu’on voit un peu partout à Lyon !).

Alors ce gâteau au chocolat avec 3 ingrédients, il vous tente ?

Torta tenerina (fondant et craquant )

Avec tous les gâteaux que je prépare régulièrement et tous les gâteaux au chocolat en particulier, on pourrait penser que j’en ai fait le tour. Que nenni !  il me reste encore plein de recettes à tester (imaginez un large sourire sur mon visage à cette idée ). Exemple ? Cette recette italienne de gâteau au chocolat avec un intérieur fondant et une croûte sur le dessus qui se craquelle quand on le sort du four. Son petit nom ? Torta tenerina. J’en ai vu des variantes très différentes (certaines sont saupoudrées de cacao et de sucre glace). D’après ce que j’ai lu, la torta tenerina une spécialité du Nord de l’Italie.

Ingrédients pour la torta tenerina

200 g de chocolat noir de qualité
100 g de beurre
150 g de sucre
3 oeufs
50 g de farine
25g de lait (environ 3 cuillères à soupe)
1 pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites fondre au bain marie le chocolat noir coupé en morceaux et le beurre en dés jusqu’à obtenir un chocolat fondu liquide, lisse et homogène.

Séparez les jaunes et les blancs d’oeuf. Au robot ou au batteur électrique, fouettez les jaunes d’oeuf avec la moitié du sucre pendant au moins 5 minutes. Vous devez voir le mélange blanchir et doubler de volume.

Versez le chocolat+beurre fondus sur votre mélange jaunes d’oeufs/sucre. Mélangez, toujours à l’aide du fouet, mais à la vitesse la plus basse de manière à bien incorporer le chocolat et obtenir un mélange homogène.

Ajoutez la farine et le lait. Mélangez rapidement toujours avec le fouet.

Dans un autre récipient, montez les blancs en neige avec le reste du sucre et une pincée de sel. Certains mettent le sucre dès le départ. Pour ma part, j’attends que les blancs d’oeufs soient mousseux pour ajouter le sucre. Fouettez jusqu’à ce que vos blancs soient suffisamment fermes.

Incorporez cette meringue à votre précédent mélange, de manière très délicate cette fois, à l’aide d’une maryse.

Une fois que votre appareil est homogène, versez le dans votre moule (beurré et éventuellement fariné). Tapotez le moule pour aplanir la surface de la torta tenerina puis glissez au four préchauffé à 170°C pendant 25 à 30 min (attention il doit rester humide donc dès 25 min vérifiez la cuisson).

Attendez qu’il soit tiède pour le démouler.

torta tenerina

 

torta tenerina

Conseil bonus spécial torta tenerina

Comme la torta tenerina est un gâteau un peu fragile au démoulage, je vous conseille de choisir un moule amovible (comme celui qu’on utilise pour les cheesecakes) et d’enlever le tour au moment de servir.

torta tenerina

Comme je vous le disais en préambule, j’ai vu des recettes très différentes de torta tenerina, je ne sais pas si c’est la VRAIE recette (coucou les ayatollah des fourneaux) mais c’est super bon !

Le petit plus de la torta tenerina ? les deux textures, croquant et fondant comme dirait Cyril. A refaire !

Source : blog italien Tavolar te gusto

Fondant aux marrons (avec 3 ingrédients seulement)

Abracadabra, il est possible de réaliser un gâteau (et un bon gâteau) avec seulement trois ingrédients. Je n’ai pas pu m’empêcher d’ajouter une ganache chocolat mais rien n’empêche de déguster ce fondant aux marrons nature ..et de n’utiliser que trois ingrédients. Alors à votre avis, qu’est ce qu’on met dans ce fondant aux marrons ?

Ingrédients pour un fondant aux marrons

un pot de crème de marrons de 500 gr
4 oeufs
100 de beurre salé fondu

Pour la ganache au chocolat (facultatif, mais le chocolat avec le marron c’est trop bon !)

100 g de bon chocolat noir pâtissier
70 g de crème liquide entière
15 g de beurre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Versez la crème de marrons dans un saladier.

Séparez les jaunes des blancs.

Versez le beurre fondu dans la crème de marrons et fouettez bien jusqu’à que ce le mélange soit lisse et homogène.

Ajoutez un à un les jaunes tout en fouettant. Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les délicatement avec une maryse à la préparation.

Préchauffez le four à 160° (th 5-6).

Versez dans un moule beurré et enfournez 35-40 min (c’est un fondant donc il a une texture un peu humide mais quand vous enfoncez un cure dent dans votre gâteau il doit ressortir sec). Laissez refroidir et démoulez.

Préparez la ganache au chocolat. Coupez en petits carreaux le chocolat noir  et versez en trois fois la crème bouillante dessus en émulsionnant avec une maryse. Vous devez obtenir une texture lisse et homogène, ajoutez alors le beurre et mélangez à nouveau. Pour que le glaçage se fasse facilement, il faut absolument que votre fondant aux marrons soit froid. Laissez également un peu refroidir votre ganache (sa texture change, elle est alors moins liquide et plus facile à étaler). Attendez que le chocolat ait pris (durci) pour déguster le fondant aux marrons.

fondant aux marrons

Cette recette est tirée du livre La pâtisserie en 3 ingrédients de Stéphanie de Turckeim aux éditions Hachette. Dans le livre, ce dessert est appelé moelleux (pour moi, la texture d’un moelleux (comme le moelleux poires marron) est différente et nécessite forcément de la farine ou de la maïzena) et il n’y a pas de chocolat. Je vous reparlerai de ce livre plus en détails en testant une autre recette. fondant aux marrons

Le champ de la pâtisserie me parait tellement vaste que je n’aime pas trop refaire plusieurs fois le même gâteau mais ce fondant aux marrons a tellement plu alors qu’il est si simple que je suis prête à une exception au moins 😉

Je vous en sers une part ? 

Cookies chocolat noir dulcey comme à New York

Je ne sais pas si j’ai un mauvais karma avec les ordinateurs, si c’est un message de l’univers (changer de voie, mais pour faire quoi ?) ou si je suis tout simplement tombée sur un modèle défectueux mais en moins d’un an, cela fait la troisième fois que l’ordinateur que j’ai acheté se retrouve au service après vente pour réparation. Les deux fois précédentes, l’enseigne où je l’ai acheté  m’avait passé pendant ce temps, un ordinateur de remplacement mais cette fois, ils n’en avaient aucun en stock. Quand il se trouve que cet ordinateur est mon principal outil de travail, c’est un peu galère. Du coup, j’emprunte quand il ne s’en sert pas, l’ordinateur de mon chéri mais plutôt pour mes missions que pour le blog, qui, de fait, va probablement tourner un peu au ralenti. Je voulais tout de même partager la recette de cookies chocolat noir dulcey façon Levain Bakery après avoir posté une photo sur Instagram.

Je ne suis jamais allée à New York, je ne sais pas si j’aurais assez d’argent un jour pour m’offrir un voyage là bas mais j’ai vu passer plein de fois ces fameux gros cookies dont tout le monde parle. N’ayant pas goûté les originaux, je ne pourrais pas vous affirmer derechef qu’ils sont en tous points similaires aux cookies new-yorkais (d’autant plus que je n’ai pas pu, psychologiquement, cuire des cookies de 170 g comme préconisé). Néanmoins de tous les cookies que j’ai pu préparer jusqu’à présent, je peux vous dire qu’ils assurent grave avec un extérieur croquant et un intérieur moelleux.

Pour une dizaine de cookies chocolat noir dulcey façon Levain Bakery

420 g de farine
230 g de beurre
2 oeufs
100 g de vergoise
100 g de sucre de canne
5 ml d’extrait de vanille
3 g de levure chimique
1/2 cc de bicarbonate de sodium
5 g de sel
150 g de chunks au chocolat noir
100 g de pistoles de chocolat dulcey concassé

cookies levain bakery chocolat noir dulcey

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un bol mélangez la farine, le bicarbonate de soude, la levure et le sel.

Dans le bol de votre robot, battez le beurre (coupé en dés au préalable) à vitesse moyenne à l’aide de la feuille. Ajoutez la vergeoise puis le sucre de canne et mélangez jusqu’à obtenir une texture crémeuse.

Mélangez les œufs et ajoutez les en deux fois à votre mélange beurre/sucre. Ajoutez l’extrait de vanille et mélangez.

A l’aide d’une corne (pas de brume, mais une corne à pâtisserie, très pratique pour récupérer vos diverses pâtes dans les saladiers et bols), ramenez  vers le centre la pâte qui se trouve sur les bords de votre bol.

Ajoutez la farine et mélangez le temps qu’elle soit incorporée dans votre pâte (cela se fait rapidement et dès que c’est le cas, ne travaillez plus la pâte). Incorporez ensuite à l’aide d’une spatule les chunks de chocolat noir et les morceaux de chocolat dulcey.

Pesez des boules de pâte de cookies de 115 g (c’est déjà énorme on est d’accord !), mettez les sur une plaque ou dans des moules à muffin (plus pratique pour moi à caser ainsi dans mon frigo). Laissez-les au frigo au moins deux heures.

Mettez les sur une plaque recouverte de papier cuisson, espacez-les bien car ils vont un peu s’étaler pendant la cuisson et laissez-les cuire environ 20 minutes à 180° (ils doivent être dorés en dessous comme vous le voyez sur les photos).

 

cookies levain bakery chocolat noir dulcey

Si vous dégustez ces cookies chocolat noir dulcey façon Levain Bakery encore tiède, le chocolat sera fondu et ils seront ultra moelleux. Cela dit, en les conservant dans une boîte hermétique, ils sont délicieux le lendemain (et les jours suivants peut être …il aurait fallu qu’il en reste pour vous l’assurer).

cookies levain bakery chocolat noir dulcey

Conseils bonus :

Les chunks pour moi c’est mieux que les pépites car ils fondent moins à la cuisson (les cookies gardent ainsi du croquant à l’intérieur). Je les ai trouvé chez G. Detou.

Vous pouvez ne pas mettre de chocolat Dulcey mais cela apporte un petit goût caramélisé, le petit plus de ces cookies.

La cuisson est le point qui reste à surveiller. Un cookie trop cuit est un cookie fichu. S’ils vous paraissent mous quand vous les sortez du four, c’est normal. Ils finissent toujours de cuire un peu dehors.

cookies levain bakery chocolat noir dulcey

Je n’ai bien entendu pas inventer cette recette, j’ai passé pas mal de temps à regarder les différentes versions trouvées sur le net des cookies new-yorkais. Pour préparer ces cookies chocolat noir dulcey façon Levain Bakery , j’ai choisi la recette trouvée sur le blog de Cuisine-moi un mouton.  en adaptant juste quelques ingrédients.

Alors envie de les essayer ? 

Pin It