Tag

caramel

Browsing

L’avantage quand on n’aime pas la galette c’est qu’on peut se rattraper sur les crêpes même si, ici, on n’attend pas la Chandeleur pour en manger. C’est un de mes desserts très faciles préférés (avec du sucre et du citron). Est ce parce que j’ai la tête dans mes photos de vacances en Bretagne de l’été dernier, toujours est-il que j’ai mis ma marinière et j’ai préparé des crêpes au cidre à servir avec du caramel au beurre salé (ou autre chose si vous n’aimez pas ).

Ingrédients pour une bonne vingtaine de crêpes au cidre

50 g de beurre
4 œufs
2 cs de sucre
1 pincée de sel
500 g de farine
50 cl de lait
50 cl de cidre

Ingrédients pour deux gros pots de caramel au beurre salé

125 g de crème liquide
32g de sirop d’agave (ou de glucose)
250 g de sucre semoule
250 g de beurre demi-sel
2g de sel de guérande

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Le caramel au beurre salé

La veille réalisez le caramel au beurre salé. Faites chauffer la crème liquide (vous pouvez mettre une gousse de vanille fendue et grattée dedans). Dans un saladier, préparez le beurre en petits morceaux et le sel. Dans une casserole, faites fondre sur feu doux le sirop d’agave en remuant tout doucement avec un fouet. Ajoutez très progressivement le sucre tout en gardant une texture liquide. Remuez lentement jusqu’à obtenir une couleur caramel pas trop foncée.

Hors du feu et toujours en fouettant, incorporez la crème chaude progressivement (attention au projection). Versez le tout sur le beurre et fouettez jusqu’à obtenir une texture brillante et lisse. Versez dans des pots à confiture stérilisés, retournez-les et laissez refroidir.  N’ayant pas de cave, je les laisse ensuite au frigo où la crème de caramel a tendance à durcir. Avant de garnir les crêpes, vous pouvez passer un pot au micro ondes très rapidement pour que le caramel soit plus liquide ou le faire chauffer au bain-marie. Consommez assez rapidement le caramel en pots (ne le conservez pas plus de 20 jours.)

La recette de ce caramel au beurre salé vient d’un livre de dessert d‘Eric Jubin, qui tient au chocolaterie en Bretagne.

Les crêpes au cidre

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et le sel. Ajoutez la farine tamisée et mélangez puis délayez avec le lait puis le cidre. Ajoutez enfin le beurre fondu. Votre pâte doit être bien fluide et sans grumeaux, j’y passe toujours un petit coup de mixeur plongeant.

Laissez la pâte se reposer une heure en la couvrant d’un torchon avant de cuire les crêpes dans une crêpière chaude et légèrement beurrée. Dégustez vos crêpes au cidre nappées de caramel en beurre salé.

 

La présence du cidre se sent plus que celui de la bière que je mets de temps en temps dans ma pâte à crêpes, peut être parce que j’ai utilisé un cidre très fruité et assez puissant.

Comme pour les cookies, je prépare toujours des quantités plus importantes de crêpes et j’en mets la moitié au congélateur (en séparant chacune d’elle avec du papier cuisson) pour avoir des crêpes au petit déjeuner ou au goûter (il suffit de les faire réchauffer au four ou au micro ondes quelques secondes seulement). Vous pouvez également diviser toutes les quantités données par deux.

Alors les crêpes au cidre  cela vous tente ?

Cela sonne probablement comme une formule creuse ou trop entendue, toujours est il que pour moi la pâtisserie c’est avant tout du partage et de la convivialité. En d’autres termes, même si je suis indiscutablement trop gourmande, j’aime surtout pâtisser pour faire plaisir aux autres. Voilà pourquoi tous les ans, je prépare au moins une nouvelle version de la galette des rois alors que je n’en mange pas. Après avoir tenté les marrons, la pistache, les framboises, j’ai décidé cette année de changer non seulement la garniture mais aussi la forme et ainsi est née la couronne des rois amandes pommes caramel.

Ingrédients pour une couronne des rois amandes pommes caramel

2 pâtes feuilletées pur beurre
4 petites pommes acidulées
4 ou 5 caramels mous
1 oeuf (+1 jaune pour dorer la pâte)
100 g de poudre d’amandes
90 g de beurre (70 g de beurre + 20g)
2 CS de sucre blanc
60 g sucre roux
2 grosses poignées d’amandes effilées

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pelez, épépinez et coupez les pommes en petits dés. Faites les revenir dans une poêle avec 20 g de beurre. Quand elles sont fondantes, saupoudrez de sucre roux et laissez caraméliser puis réservez.

Dans un saladier, mélangez le beurre mou et le sucre de manière à obtenir une texture crémeuse. Ajoutez l’œuf et mélangez (j’ai mélangé au fouet électrique pour homogénéiser autant que possible) puis ajoutez la poudre d’amandes et un quart de dés de pommes.

Étalez sur les deux pâtes feuilletées, la crème d’amande aux pommes, parsemez de dés de pommes et d’amandes effilées (et n’oubliez pas la fève, j’en mets deux !). Roulez chaque pâte de manière à former un boudin. Coupez chaque boudin en deux dans le sens de la longueur puis faites une tresse avec les deux morceaux de pâte obtenus. Soudez vos deux tresses en forme de couronne dans un plat à tarte ou sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Déposez des petits morceaux de caramel un peu partout sur la couronne. Badigeonnez celle ci avec du jaune d’oeuf (battu avec un peu d’eau) à l’aide d’un pinceau et avant de glisser au four, ajoutez quelques amandes effilées.

Mettez au four th 180° pour environ 30 minutes (comme la pâte est tressée, il faut bien veiller à ce qu’elle soit cuite aussi à l’intérieur). Déguster tiède votre couronne des rois amandes pommes caramel.

 

Verdict ?

Cette couronne amandes pommes caramel change de la galette traditionnelle mais on retrouve quand même ce goût d’amandes auquel tiennent les aficionados de la galette. Mes testeurs ont validé cette nouvelle version.

Et pour boire avec ? pourquoi pas un pétillant de pommes Coeur de Pom’ (l’avantage par rapport au cidre est que cette boisson est sans alcool, on peut donc trinquer avec les enfants). Cette marque basée dans les Deux Sèvres, a été créée en 2000 par Alain Péridy  qui a eu l’idée de valoriser les pommes trop petites ou légèrement déformées en créant un jus de pommes naturel. Depuis, la gamme s’est élargie avec aujourd’hui 10 jus de fruits naturels et 8 fines bulles de fruits.

J’avoue que je ne connaissais pas cette marque mais peut-être avez-vous vu le spot TV diffusé sur M6 avec Karine Le Marchand ?

 

Jeu Instagram

Jusqu’au 15 février 2017, la marque Coeur de Pom’ vous propose de gagner 1 coffret cadeau Wonderbox “Bulles de Bonheur” et 100 livres de recettes de l’éditeur Marabout.


Pour participer :
1/ Suivez @coeurdepom sur instagram

2/ Postez votre photo avec votre Coeur de Pom’ avec les hashtags #JeFêteCommeJeVeux et #CoeurdePom

3/ Un jury sélectionnera la meilleure photo pour élire la meilleure personnalité Coeur De Pom’

(le détail du réglement).

Et vous, la galette vous l’aimez comment ?

(article partenaire)

 

Eh l’autre, elle nous dit qu’elle ne refait jamais la même recette et elle publie ENCORE une recette de brownie au chocolat. Oui mais ce brownie au chocolat, il est encore plus gourmand que d’habitude avec son caramel au beurre salé à l’intérieur et sur le dessus. Si vous êtes au régime, je ne sais pas trop ce que vous faites là. Acceptez de fermer les yeux sur les proportions (et encore j’ai diminué certains ingrédients en mixant plusieurs sources) et vous obtiendrez un brownie chocolat & caramel ultra réconfortant.

Ingrédients pour un brownie chocolat caramel

230 gr de beurre
340 g de chocolat noir
6 oeufs
300 g de sucre roux ou muscovado
1 petite cuillère de vanille liquide
60 g de cacao en poudre (non sucré)
250 gr de farine
quelques cuillères de caramel au beurre salé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pesez tous vos ingrédients.

Beurrez un moule rectangulaire (le mien est carré car malgré ma quantité de moules, je n’en ai pas un comme celui parfait pour cette recette, du coup, mon brownie a même un peu débordé dans le four) et préchauffez votre four à 175°.

Mettez dans un bol le chocolat noir coupé en petits morceaux et le beurre en dés et faire fondre au micro ondes, 30 secondes par 30 secondes en remuant à chaque fois pour que la chaleur se répartisse correctement. Vous pouvez aussi faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie, l’essentiel est d’obtenir un chocolat bien lisse, homogène et brillant. Mettez le de côté.

Dans un autre bol, cassez les oeufs et versez le sucre. Battez avec un fouet électrique pendant 1 à 2 minutes. Ajoutez le cacao en poudre et la vanille (je tamise toujours le cacao pour éviter les grumeaux). Versez ensuite le chocolat fondu, mélangez bien puis incorporez petit à petit la farine avec une spatule jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de trace blanche dans votre pâte.

Versez la moitié de la pâte dans votre moule beurré, déposez à intervalles réguliers 6 petites cuillères de caramel au beurre salé (j’ai ramené un pot de Bretagne, mais ce n’est pas très compliqué à faire maison). Recouvrez du reste de pâte, lissez le dessus et à nouveau déposez 6 petites cuillères de caramel.

Mettez au four pour environ 1h/1h15 (au bout d’une heure, le dessus de mon brownie n’était vraiment pas assez cuit mais je l’ai laissé quelques minutes de trop car pour moi les bords étaient un peu trop secs) en mettant un papier aluminium sur le dessus. La texture du brownie doit rester humide à l’intérieur mais le brownie ne doit pas trembloter en fin de cuisson.

Découpez de petits carrés de brownie chocolat caramel et dégustez.

brownie chocolat caramel

brownie chocolat caramel

brownie chocolat caramel

brownie chocolat caramel

Je crois que les photos sont assez parlantes, non ? )

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Quand on me réclame un goûter rapide et gourmand, cela se termine souvent par des cookies mais comme je n’aime pas trop refaire la même recette, j’essaie de varier la composition. Cette fois, je me suis inspirée d’une recette vue dans Journal d’une food styliste en changeant quelques ingrédients pour réaliser des cookies choco caramel.

Ingrédients pour une douzaine de cookies choco caramel

Pour la pâte à cookie

60 g de chocolat blanc
120 g de farine
1 c à c de levure chimique
une pincée de sel
3 c à soupe de cacao amer
50 g de beurre à température ambiante
140 g de vergeoise
1 oeuf

Pour la garniture

quelques cuillères de sticky toffee sauce

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Hachez grossièrement le chocolat blanc. Mélangez la farine, la levure, le sel et le cacao.

Fouettez le beurre et le sucre de manière à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez l’oeuf et mélangez à nouveau au fouet pendant 1 minute. Incorporez les ingrédients secs ainsi que le chocolat blanc haché et mélangez rapidement. Vous devez obtenir une pâte homogène. Enveloppez la dans du film alimentaire plastique et laissez la au frigo pendant 1 h.

Préchauffez votre four à 175 °C (impossible d’avoir ce genre de température précise avec mon four mais on fait avec ). Formez des boules de pâte (je les pèse de manière à ce qu’elle fasse entre 25 et 30 g) puis déposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant suffisamment car en cuisant la pâte s’étale.

Faites un petit creux au centre de chaque boule et versez dans le creux un peu de sticky toffee sauce. En cuisant celle ci à tendance à couler un peu partout (mais cela caramélise le cookie ce qui est plutôt sympa). Pour éviter cela, vous pouvez garder un peu de pâte et recouvrir chaque boule de pâte après avoir mis votre dose de sticky toffee sauce.

Enfournez à mi-hauteur pendant environ 10 minutes (pas plus même si les cookies vous semblent mous, ils finissent de cuire en refroidissant).

cookies choco caramel

cookies choco caramel

cookies choco caramel

cookies choco caramel

Verdict ?

Ces cookies choco caramel sont partis bien vite ! La sticky toffee sauce* est un peu différente du caramel au beurre salé, sa texture est plus épaisse et sa couleur plus brune. Elle peut se déguster aussi sur des crêpes, gaufres, brioches ou même pourquoi pas avec une apple pie et une glace à la vanille. Elle vient de la boutique en ligne d’Épicerie et de décoration anglo-saxonne Sophie’s store.

mon mercredi gourmand

*produit offert

Non vous n’êtes pas obligé d’être amoureux, en couple ou un soir de Saint Valentin pour préparer et déguster cette mousse au chocolat et caramel au beurre salé. N’empêche que je les ai réalisées en pensant à un dîner en tête à tête et  cette onctueuse mousse signée Trish Deseine (vue dans son livre Et mourir de plaisir: 100 desserts à tomber… dont chaque page met l’eau à la bouche) est simple, rapide et parfaite pour cette occasion.

Ingrédients pour 6 pots de mousse au chocolat

3 oeufs
100 gr de sucre
200 gr de chocolat au lait (teneur en cacao 35% )
50 gr de beurre demi sel
20 cl de crème liquide entière

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans une petite casserole, mettez le sucre et une cuillère à soupe d’eau chaude sur feu moyen. Ne touchez pas le sucre même si ça vous démange et laissez doucement caraméliser. Parallèlement mettez sur feu doux la crème fraîche à chauffer dans une autre petite casserole. Lorsque le caramel a une belle couleur ambrée, retirez le du feu et versez immédiatement votre crème chaude dedans et le beurre coupé en petits dés (attention aux projections). Remuez vivement pour dissoudre les éventuels petits morceaux de sucre.

Laissez tiédir votre caramel puis ajoutez le chocolat au lait coupé en morceaux. Mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu et incorporé et laissez refroidir. Cassez trois œufs et séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs en neige mais pas trop fermes (si vos blancs sont trop serrés, votre mousse au chocolat risque de rendre de l’eau).
Ajoutez les jaunes d’œuf au mélange caramel-chocolat entièrement refroidi et mélangez énergiquement. Incorporez délicatement les blancs en neige avec une maryse. Versez la mousse dans des ramequins, coupelles ou petits pots et laissez reposer au frigo au moins 4-5h (je les laisse toute une nuit).

mousse au chocolat et au caramelmousse au chocolat et au caramel

Cette mousse au chocolat est bien régressive avec un goût de caramel bien présent …il ne vous reste plus qu’à plonger votre cuillère dedans.

Vous connaissez la formule An apple a day keeps the doctor away (ou le plus hexagonal Mangez des pommes) ? voilà une bonne raison pour tenter ce bundt cake aux pommes et au caramel caramel au beurre salé (confidence : j’ai cherché une recette pour accompagner le pot de caramel Michel Cluizel qui attendait en haut d’un placard et pas l’inverse …c’est grave non ? ). J’ai utilisé un moule à bundt cake pour l’aspect esthétique mais il est tout à fait possible d’utiliser un moule à manqué classique (il faut juste veiller à réduire un peu le temps de cuisson dans ce cas ).

 Ingrédients pour un bundt cake aux pommes et au caramel

3 oeufs
3 pommes
200 gr de farine
1 sachet de levure chimique
150 gr de sucre en poudre
80 gr de beurre ramolli
quelques cuillères de caramel au beurre salé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pelez les pommes (j’ai pris des pommes du Pilat légèrement acidulées et qui ont gardé un côté croquant après cuisson ce qui était parfait) et coupez les en gros dés. Pour éviter qu’elles ne s’oxydent, mettez un peu de jus de citron dessus.
Dans un saladier, faites blanchir les oeufs et le sucre en poudre. Incorporez le beurre mou peu à peu en fouettant entre chaque poignée de dés de beurre. S’il y a quelques grumeaux à la fin, pas d’inquiétude. Incorporez la moitié de la farine tamisée et de la levure puis la moitié des pommes en dés. Mélangez. Versez le reste de farine tamisée et de levure puis le reste de pommes en dés. Mélangez à nouveau.

Versez dans un moule en bundt cake (ou kouglof) beurré et fariné et mettez à four préchauffé à 180° (th 6) pendant 45 minutes (chaque four est unique, surveillez le vôtre, peut être que 40 minutes suffiront …pour en avoir le cœur net, piquez un cure dent dans le gâteau qui est cuit si le cure dent ressort sec).

Laissez refroidir (ou au moins tiédir si vous êtes aussi impatient(e) que moi) le bundt cake aux pommes et au caramel avant de le démouler. Napper généreusement de caramel au beurre salé (ou salidou pour les bretons). J’ai utilisé celui de Michel Cluizel et il est tellement bon que j’ai hésité à y aller franchement mais cela apporte vraiment le petit plus à ce gâteau (dans sa version originale, il est présenté sans caramel).

gâteau aux pommes 3gâteau aux pommes 5

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum– Encore Oh My God !

Pommes mi croquantes mi fondantes + caramel au beurre salé Michel Cluizel = que c’est bon !  …j’aurais pu noter ce bundt cake aux pommes et au caramel à la hausse mais il a été dévoré moins vite que d’autres pâtisseries d’où le verdict (et ma fille qui n’aime pas, je cite, « les morceaux » n’a pas daigné le goûter …restons zen)

Chop-Sizzle-Wow-AW-Cover_FR-WEB

91eys3WAT+L

J’ai trouvé cette recette dans le livre Coupez, chauffez publié par Phaidon. L’ouvrage est une sélection de 50 recettes (entrées, plats et desserts) du best seller La Cuillère d’argent (bible de la cuisine italienne même si je n’ai pas vraiment choisi la recette la plus emblématique). Toutes les recettes ont été croquées par l’illustrateur Adriano Rampazzo et se présente sous la forme de planches de bande dessinée avec des pas à pas très pratiques.

 J’ai pioché aussi dans ce livre qui propose antipasti, pizza, pâtes à toutes les sauces entre autres, la recette du Délice au chocolat (avec un nom pareil, difficile de passer à côté). Même si je n’ai jamais réussi à démouler ce gâteau (texture à base de blancs montés en neige sucrés) à défaut de l’avoir cuit dans un cercle à pâtisserie et que la présentation était trop brouillonne pour que je partage la recette, c’était un délice …à manger à la petite cuillère.

Indemoulable (mon fils très inquiet : comment on va le goûter ?) #homemade #chocolat #chocolate

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) on

 

A Lyon il fait un temps à s offrir une pause caramel #homemade #bundtcake #foodpics #MichelCluizel

 

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) on

Pin It