Category

Pâtisserie et chocolat

Category

A la recherche d’un dessert pour Pâques, j’ai repensé aux merveilleux chocolat framboise proposés il y a un petit moment sur le blog. Vous connaissez ces meringues enrobées de chantilly et de copeaux de chocolat ? Personnellement j’adore ça et à chaque fois que je passe devant la boutique spécialisée dans cette douceur rue Grenette, je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter devant la vitrine. Les miens ne sont pas aussi parfaits visuellement, un peu bancals même mais la meringue est tendre et comme dirait Philippe Continici, c’est un vrai câlin ! Alors c’est parti pour la recette des merveilleux au chocolat blanc.

Ingrédients pour une douzaine de merveilleux au chocolat blanc

150 g de blancs d’oeuf (soit 4 oeufs moyen)
215 g de sucre semoule
15 g de maïzena
1 cc de vinaigre blanc
250 g de crème liquide entière (c’est à dire 25 cl)
1 sachet de sucre vanillé
200 g de chocolat blanc pâtissier

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Préchauffez votre four à 90/100° C à chaleur tournante.

2- Dans un grand récipient, mettez les blancs d’oeufs, le sucre semoule et la maïzena. Mélangez puis battez avec un fouet électrique jusqu’à obtenir des blancs fermes et brillants (cela prend facilement 5 minutes, voir plus si vous avez un petit batteur). Ajoutez alors une cuillère à café de vinaigre blanc et fouettez à nouveau pendant une minute.

3-Mettez vos blancs d’oeufs fermes dans une poche à douille avec une douille unie et pochez vos meringues sur une feuille de papier cuisson posée sur une plaque. Au préalable j’avais dessiné des cercles de 5 cm (12) et de 4 cm (12) pour me guider. Tenez votre poche à douille bien perpendiculaire à votre feuille de papier cuisson et à 1 cm. S’il reste de la meringue, faites en quelques unes en plus sur l’espace restant.

4- Mettez au four pendant 1h30. J’ai obtenu des meringues bien blanches et fondantes à l’intérieur (je les ai laissées refroidir dans le four porte ouverte).

5-Pendant la cuisson, montez la crème liquide avec un sachet de sucre vanillé en chantilly. Il faut qu’elle soit suffisamment ferme pour pouvoir enrober vos meringues.

6-Profitez du temps de cuisson pour faire des copeaux de chocolat blanc. J’ai utilisé un épluche légumes sur ma tablette de chocolat, c’est un peu fastidieux mais ça marche.

7-Une fois que vos meringues sont froides, manipulez-les avec délicatesse (le cœur est fondant donc elles sont fragiles). Prenez la base (les meringues les plus grosses), mettez de la chantilly dessus puis une autre meringue (une plus petite) et avec une spatule, enrobez vos meringues. A la boutique, les meringues sont ensuite roulées dans les copeaux de chocolat. J’ai préféré parsemer les copeaux sur le dessus et sur les cotés pour ne pas risquer de casser les meringues.

Dégustez aussitôt, c’est un délice !

merveilleux au chocolat blanc

Bon à savoir :

♦Pour la meringue, j’ai repris la recette de la boutique la Meringaie (boutique parisienne spécialisée dans la meringue ), déjà testée et approuvée pour une pavlova.
♦Je n’ai pas mis de mascarpone dans ma crème chantilly car je n’en avais pas dans mon frigo, du coup elle manquait un peu de fermeté. Pour que vos merveilleux se tiennent mieux, utilisez une crème liquide à 35% de matière grasse (j’en trouve chez Gérentes à Lyon) ou ajoutez deux grosses cuillères à soupe de mascarpone dans votre crème liquide entière avant de la monter.

merveilleux au chocolat blanc

Si vous essayez cette recette de merveilleux au chocolat blanc, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Et vous, vous aimez les merveilleux ?

Je dois être dans ma période « marine », après le gâteau au chocolat poisson, voici les sablés sirène. L’idée m’est venue en lisant le dernier roman de Mathias Malzieu, Une sirène à Paris. Je le dis à chaque fois mais à chaque fois que j’ai préparé un gâteau ou des biscuits d’anniversaire, j’ai pensé à l’esthétique mais aussi au goût. Cette fois j’ai pris une base de canistrelli, ces sablés italiens, en changeant juste un ingrédient que je n’avais pas en cuisine. C’est parti pour la recette des sablés sirène !

Ingrédients pour une trentaine de sablés sirène

200 g de farine
140 g de beurre doux un peu mou
80 g de sucre glace
1 oeuf entier
le zeste d’une orange non traitée (normalement c’est un citron)
1 pincée de sel
1 cc de vanille liquide 200 g de farine T55

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Séparez le blanc d’oeuf du jaune d’oeuf.

2-Mélangez la farine tamisée avec le sel, faites un puits au centre.

3-Dans le puits, mettez le beurre en dés, le sucre glace, les zestes d’orange, la vanille liquide et le jaune d’oeuf. Mélangez du bout des doigts en incorporant peu à peu la farine.

4-Ne travaillez pas trop la pâte, dès qu’elle peut former une boule, arrêtez (si jamais vous avez un peu de farine qui reste et qui a du mal à s’incorporer, versez un tout petit peau d’eau et finissez d’incorporez).

5-Aplatissez légèrement votre boule de pâte avec la paume de la main, mettez-la dans du film alimentaire et laissez-la au frigo une bonne heure.

6-Préchauffez le four à th°6. Sortez votre pâte du frigo, étalez la sur du papier cuisson en farinant légèrement celui-ci. A l’aide de votre emporte pièce, découpez vos sablés sirène.

7- Posez vos sablés sur une plaque (vous serez obligé de faire deux fournées avec la quantité de pâte indiquée), badigeonnez-les de blanc d’oeuf puis mettez-les au four pendant 10 minutes (ou moins s’ils commencent à dorer avant).

8-Sortez-les du four, déposez les sur une grille délicatement (tant qu’ils sont chauds, ils sont un peu fragiles mais ils vont durcir en refroidissant) et saupoudrez-les de sucre glace.

sablés sirène

La minute Mac Gyver (référence qui ne parlera qu’aux plus vieux d’entre vous) :

Je n’avais, bien entendu, par d’emporte pièce en forme de queue de sirène. J’ai dessiné un modèle sur une feuille, je l’ai reproduit sur du carton fin (trouvé dans un emballage), j’ai découpé les contours de mon dessin ..et tadaaam mon emporte-pièce sirène était prêt !

sablés sirène

Bon à savoir :

♦ N’étalez pas trop finement votre pâte pour pouvoir la découper facilement.
♦ Laissez vos sablés au four jusqu’à ce qu’ils dorent à peine, ainsi ils ne seront pas trop durs et bien meilleurs.

sablés sirène

Si vous essayez cette recette de sablés sirène, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict 

Je pourrais convoquer un souvenir d’enfance, vous raconter une belle histoire comme on aime tant en marketing aujourd’hui mais la réalité est souvent plus terre à terre. J’avais un œuf battu (pour dorer une brioche) à utiliser quand j’ai pensé « cookies ». J’ai repéré une recette qui ne demandait pas de temps de repos et miracle, malgré de multiples versions de cookies, je n’avais jamais fait encore de cookies au praliné. Voilà comment les cookies au praliné ont atterri dans ma cuisine.

Ingrédients pour une douzaine de cookies au praliné

120 g de beurre
90 g de vergeoise blonde
1 oeuf
180 g de farine
3 g de levure chimique
1 pincée de bicarbonate de soude
50 g de praliné + un peu pour le dessus
100 g de pépites de chocolat noir
une poignée de noisettes

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Au robot (batteur K avec le cooking chef) ou à la main, mélangez le beurre mou en dés avec la vergeoise de manière à obtenir une texture crémeuse.

2– Ajoutez l’œuf entier et le praliné. Mélangez à nouveau (cette étape peut se faire aussi au robot).

3-Ajoutez les ingrédients secs (farine, levure, bicarbonate et pépites de chocolat). Mélangez rapidement (j’utilise une cuillère en bois) de manière à les incorporer.

4-Formez des boules de cookies soit avec une cuillère à glace, soit en formant des boules dans la paume de votre main.

5-Déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson et mettez au four préchauffé à 170° pour 10-12 minutes à chaleur tournante (10 si vous les aimez très moelleux, 12 si vous les aimez plus cuits).

6-Pour que le dessus des cookies soit plat (plus simple ensuite pour mettre le praliné et les noisettes sur le dessus), en les sortant du four, appuyez légèrement sur le dessus avec le dos d’une grande cuillère. Si les cookies paraissent mous, pas d’affolement, ils vont durcir en refroidissant.

7-Avec une spatule, mettez les cookies à refroidir sur une grille (attendez quelques minutes après les avoir sortis du four pour ne pas les casser)

8-Profitez de votre four chaud pour mettre une poignée de noisettes sur votre plaque. Laissez-les environ 15 minutes pour les torréfier.

9-Une fois que vos cookies sont froids, décorez-les avec du praliné (j’ai fait chauffer un peu le mien, de manière à ce qu’il soit assez souple pour le mettre dans une poche à douille sans douille à laquelle. J’ai fait une petite ouverture à ma poche à douille pour pouvoir tracer un cercle de praliné sur le dessus des cookies) et des noisettes torréfiées.

Vos cookies au praliné sont prêts à être croqués !

cookies au praliné

Bon à savoir pour réussir les cookies au praliné :

♦Le sucre que vous utilisez dans la recette des cookies joue beaucoup sur la texture. Je vous conseille de préférence un sucre humide, comme la vergeoise. Dans la recette originale, il s’agissait du sucre muscovado qui a un goût plus marqué (réglisse).

♦Pensez bien à sortir le beurre à l’avance pour que le mélange beurre et sucre soit plus facile et rapide. Une fois que vous incorporez les ingrédients secs, mélangez rapidement et arrêtez dès qu’il n’y a plus de trace de farine.

♦Préférez les chunks ou les pépites de chocolat qui resteront croquantes aux pistoles concassées (c’est ce que j’ai fait et cela fond, le cookies a moins de texture).

♦Espacez bien vos boules de cookies avant cuisson quitte à faire deux tournées. Je me suis retrouvée avec des cookies un peu collés alors que je pensais ne pas les avoir serrés.

cookies au praliné

Conservation : Vous pouvez conserver ces cookies plusieurs jours dans une boîte hermétique. A la maison cela n’excède rarement plus de deux jours (et encore je les planque).

cookies au praliné

Congélation : Vous pouvez doubler tous les ingrédients donnés et congeler la moitié de la pâte crue.
En cas de grosse envie de cookies, vous n’aurez alors qu’à sortir votre pâte crue du congélateur, la façonner en boules et prolonger la cuisson de vos cookies de 2 minutes par rapport à la durée de cuisson donnée plus haut.

Les cookies au praliné vous avez déjà essayés ?

Source : le blog L’empreinte sucrée

Vous en avez un peu marre des pommes, des poires et des mandarines ? Un peu de patience, de nouveaux fruits vont arriver sur les étals (j’attends encore sagement pour acheter des fraises, surtout quand je vois leur tête). Heureusement la pâtisserie à partir d’un même ingrédient permet d’imaginer plein de desserts différents. Je crois bien que je n’avais jamais préparé de gâteau en mariant les poires et les noix, c’est chose faite ! C’est le genre de gâteau parfait les jours pluvieux d’avril avec un thé ou le dimanche lorsqu’on reste à la maison qu’on a envie d’un gâteau moelleux facile et rapide à préparer. C’est parti pour la recette du gâteau aux poires et aux noix.

Ingrédients pour un gâteau aux poires et aux noix

3 oeufs
120 g de sucre
100 g de farine
50 g de maïzena
3 poires bien mûres
100 g de noix décortiquées
1 pincée de sel
la moitié d’un petit sachet de levure chimique
90 g de beurre fondu

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Fouettez les œufs avec 120 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse.
2-Ajoutez la farine et la Maïzena tamisée, 1 pincée de sel et la levure. Mélangez bien avant d’ajouter 90 g de beurre fondu.
3-Une fois votre pâte bien lisse, ajoutez 100 g de noix décortiquées.
4-Versez la pâte dans un moule à manqué beurré. Ajoutez les poires pelées et coupées en quartiers en les enfonçant à peine dans la pâte.
5-Mettez au four pour 30 minutes (dans un four préchauffé à 180°C, th 6). Pour vérifier que votre gâteau aux poires et aux noix est bien cuit, plantez un cure dent dans votre gâteau, il doit ressortir sec.

Attendez que votre gâteau refroidisse, saupoudrez d’un peu de sucre glace et dégustez.

gâteau aux poires et aux noix

J’ai réalisé cette recette en partenariat avec Artisans et terroirs qui livre des paniers sur mesure en travaillant avec des artisans et producteurs locaux (vous choisissez ce que vous voulez parmi les légumes, les fruits mais aussi la viande, le poisson, la crèmerie, la boulangerie, les boissons et l’épicerie) sans nécessité de s’abonner et avec un circuit court.

Par exemple pour ce gâteau aux poires et aux noix, j’ai commandé des poires (variété locale), des noix, des oeufs, du beurre.

Vous avez aussi la possibilité de commander un « kit recette » : la recette est en ligne sur le site Artisans et terroirs et vous mettez dans votre panier les ingrédients dont vous avez besoin pour réaliser la recette chez vous.

gâteau aux poires et aux noix

Si vous essayez cette recette de gâteau au chocolat spécial 1er avril , n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict .

Ce matin impossible de faire fonctionner la souris de mon ordinateur. Je le redémarre, je secoue la souris un peu dans tous les sens (oui je sais beaucoup de personnes se passent de souris, c’est une question d’habitude, je n’y arrive pas). Je commence à pester et là je retourne ma souris et je vois coller sur la lentille optique une jolie photo de petite souris. J’ai trouvé plein de petits mots dans le frigo, dans le salon, sur le rouleau du papier toilettes préparés et collés par mes enfants un peu partout. Alors pour rester dans l’esprit, j’ai préparé un gâteau très rapide au chocolat en forme de poisson. C’est ainsi qu’a atteri dans ma cuisine un gâteau au chocolat spécial 1er avril !

Ingrédients pour un gâteau au chocolat spécial 1er avril

120 g de chocolat
90 g de beurre demi-sel
3 oeufs
90 g de sucre
90 g (ml) de lait
120 de farine
1 pincée de bicarbonate de soude

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Faites fondre au bain marie le chocolat cassé en morceaux avec le beurre demi-sel en petits dés.
2-Fouettez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse et soit bien mousseux.
3-Versez le chocolat -beurre fondu dans votre mélange oeufs +sucre et mélangez jusqu’à complète incorporation.
4-Ajoutez la farine tamisée et le bicarbonate de soude et mélangez à nouveau.
5-Versez votre pâte à gâteau dans un moule à manqué beurré et mettez au four (préchauffé à 180°C) pendant 20 à 25 minutes (dans mon cas 20 minutes ont été suffisantes).
6-Attendez que le gâteau refroidisse pour le démouler. Découpez une grosse part. Retaillez-la de manière à faire la queue du poisson. Pour l’oeil j’ai découpé un rond de chamallow. J’ai étalé un peu de pâte à tartiné sur le dessus sans lisser (je voulais un effet un peu brossé) et j’ai parsemé d’éclats de pistaches.

gâteau spécial 1er avril

Bien entendu vous pouvez préparer ce gâteau au chocolat sans le découper. J’ai toujours préparé des gâteaux d’anniversaire susceptibles de plaire aux enfants par leur visuel mais aussi par leur goût aux petits comme aux grands. Bref pas de pâte à sucre à enlever et un bon gâteau au chocolat que vous pouvez servir les yeux fermés (enfin attention quand même à ne pas le faire tomber )).

Le 1er avril c’est seulement une fois par an mais ce gâteau au chocolat peut aussi servir pour un goûter d’anniversaire sur le thème de la mer ou de la pêche.

gâteau spécial 1er avril

Est ce qu’on vous a fait un poisson d’Avril aujourd’hui ? ou avez-vous piégé quelqu’un ?

Si vous essayez cette recette de gâteau au chocolat spécial 1er avril , n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

Source : blog chocolat et caetera

Le biscuit roulé japonais ça fait très longtemps que je voulais le tenter. Je l’avais repéré dans le livre de Sébastien Bouillet et puis je l’ai revu sur le blog de Marciatack à l’occasion des fêtes de fin d’année. Par rapport à un biscuit roulé classique, la recette est un peu plus longue mais il fond vraiment en bouche, il est très moelleux et il a fait l’unanimité ici. De plus, il se démoule et se moule sans se casser et c’est un gros avantage ! Pour cette première fois, j’ai choisi de le garnir avec de la crème de marron Sabaton* et des pommes Rosée du Pilat* qui sont légèrement acidulées. C’est parti pour un biscuit roulé japonais pommes marron.

Ingrédients pour un biscuit roulé japonais pommes marron

75 g d’eau
75 g de lait
35 g de beurre
2 g de sel
3 g de sucre
70 g de farine
3 oeufs entiers (150 g)
50 g d’huile
3 blancs d’oeufs (150 g)
80 g de sucre en poudre
pour la garniture
3 pommes Rosée du Pilat
un petit pot de crème de marrons

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Pelez les pommes, coupez les dés pas trop petits, mettez-les dans une casserole et ajoutez de l’eau à mi hauteur des pommes. Laissez compoter à feu doux en remuant régulièrement de manière à obtenir des dés de pommes fondants. Réservez hors du feu.

2-Dans une casserole, mettez le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Faites fondre le contenu sur feu doux et retirez juste avant l’ébullition du lait.

3-Hors du feu, ajoutez en une seule fois la farine tamisée. Mélangez de manière à avoir une pâte compacte.

4-Remettez votre casserole sur le feu pour desséchez votre pâte et remuez sans cesse de manière à ce qu’elle perde toute son humidité. Votre boule de pâte ne doit plus du tout coller à la casserole.

5-Laissez totalement refroidir votre panade dans un saladier. Une fois froide, étalez-la sur les rebords du saladier avec le dos d’une cuillère.

6-Battez 3 oeufs en omelette (pesez-les de manière à bien avoir 150 g et pas plus) et ajoutez-les à la panade en 2 fois. Commencez par verser 1/3 d’oeufs en omelette, mélangez, ne paniquez pas si la pâte se délite, c’est normal. Elle va s’amalgamer à nouveau en mélangeant énergiquement. Versez les 2/3 d’oeufs en omelette restants et mélangez à nouveau de manière à obtenir une pâte homogène.

7-Ajoutez l’huile et incorporez -la bien complètement. Votre pâte à choux est souple et homogène.

8-Dans un récipient ou dans le bol d’un robot, versez les blancs d’oeuf et le sucre. Montez les blancs en neige jusqu’à ce qu’ils forment un bec d’oiseau.

9-Incorporez les blancs en neige dans votre pâte à choux en 3 fois, délicatement avec une maryse, de manière à ne pas les casser en soulevant la pâte du haut vers le bas.

10-Préchauffez le four à 190°C. Sur une plaque à génoise, mettez une feuille de papier cuisson et versez votre préparation dessus en la lissant avec une spatule de manière à former un rectangle d’épaisseur homogène.

11-Enfournez 15-20 minutes (à adapter à votre four). Dès le biscuit dore, arrêtez la cuisson.

12-Enlevez le biscuit de la plaque et laissez le refroidir sur la feuille de papier cuisson.

13-Lorsque le biscuit est froid, déposez une feuille de papier cuisson sur le dessus, retournez le biscuit et décollez doucement la feuille de papier cuisson du dessous.

14- Étalez la crème de marrons sur votre biscuit puis parsemez de compotée de pommes. Roulez votre biscuit doucement et dégustez !

biscuit roulé japonais pommes marron

Avec la crème de marrons il y a toujours la crainte que l’ensemble soit trop sucré. Ici cela n’est pas le cas car les pommes utilisées (pommes du Pilat, à une heure de Lyon) ont un petit goût acidulé.

biscuit roulé japonais pommes marron

A retenir :

Avant d’incorporer les oeufs, attendez patiemment que votre panade soit totalement refroidie.

Je n’ai pas trop serré le biscuit au moment de le rouler car j’ai fait le choix de mettre des morceaux de pommes en garniture. Si vous ne mettez que de la crème de marrons, vous pouvez le serrer autant qu’un biscuit roulé classique et l’avantage est qu’il ne se casse pas, ne se craquelle pas sur le dessus. Pas besoin non plus de torchon humide.

biscuit roulé japonais pommes marron
biscuit roulé japonais pommes marron

Vous avez déjà goûté le biscuit roulé japonais ?

Si vous essayez cette recette de biscuit roulé japonais, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

*partenariat avec Voie Verte (dans le grand magasin de Caluire, vous pouvez trouver de la farine, des oeufs, de la crème, du beurre, bref la base pour pas mal de gâteaux !)

Pin It