Category

Pâtisserie et chocolat

Category

Je pourrais vous la jouer c’est l’automne on a envie de desserts réconfortants, d’un plaid et d’une tasse de thé mais je dois dire que le temps ces derniers jours est incroyablement doux et ensoleillé à Lyon. Alors soit vous n’avez pas besoin de prétexte pour déguster le carrot cake de Rose Bakery soit vous gardez la recette pour des jours plus frisquets. Ce n’est pas la première fois que je propose un carrot cake sur le blog mais je suis toujours à la recherche du carrot cake ultime, parfait, celui qui te fait tomber de ta chaise.

Ingrédients pour le carrot cake de Rose Bakery

25 g de beurre
500 gr de carottes
300 g de farine
4 oeufs
160 g de sucre roux
30 cl d’huile de tournesol
1 cc de mélange 4 épices
1/2 cc de cannelle
1 sachet de levure chimique
150 g de noix finement hachées

Pour le glaçage
500 g de mascarpone
2 cc de sucre

carrot cake de Rose Bakery

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez le four à 180° (th.6°). Beurrez et farinez un moule à manquer (dans la recette trouvée chez Trish Deseine -j’ai juste changé quelques petits détails comme la quantité de sucre que j’ai diminuée- il est indiqué 22 cm de diamètre, pour ma part j’ai utilisé un cercle réglable en le réglant sur un plus petit diamètre mais ce n’est pas forcément une bonne idée car il a mis longtemps à cuire).

Pelez les carottes et râpez-les finement.

Dans la cuve de votre robot ou dans un saladier, battez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse et double de volume. Ajoutez progressivement l’huile et battez encore quelques minutes. Ajoutez ensuite les carottes, la farine, la levure, les épices et les noix hachées. Mélangez bien.

Versez la pâte dans le moule et enfournez pour environ 45 min (vérifiez bien avec un couteau ou encore mieux un cure dent que la pâte est cuite, le cure dent doit ressortir sec). Laissez refroidir le gâteau puis démoulez-le.

Préparez le glaçage en mélangeant le mascarpone et le sucre. Une fois que votre gâteau est complètement refroidi, recouvrez-le avec le glaçage (j’ai mis celui-ci au frigo pour qu’il durcisse un peu, je trouve que c’est plus simple ainsi à étaler). Décorez avec des noix de pécan et laissez reposer au moins une nuit (12 h c’est encore mieux). Dégustez enfin le carrot cake de Rose Bakery.

carrot cake de Rose Bakery

 

carrot cake de Rose Bakery

carrot cake de Rose Bakery

Verdict ? Le glaçage est top (merci Céline), il est bien parfumé (quoique j’en mettrais presque plus mais j’ai peur que ce ne soit pas du goût de tous )), il a une belle couleur mais pour moi il est en dessous du meilleur carrot cake de tous les temps que j’ai jamais mangé, celui de Claire du temps où elle en proposait au Mokxa (avec une texture et une saveur incroyables !) …ma quête du carrot cake ne s’arrête donc pas au carrot cake de Rose Bakery.

 

Adieu fruits d’été si variés (ce week end j’ai tenté d’acheter encore quelques nectarines…sans aucun goût). Dans le panier de fruits que je vais chercher une fois par semaine, en complément du marché, il y avait de belles poires, les premières de la saison. J’adore ce fruit et la plupart du temps je l’apprécie le plus nature mais l’idée de ma série de goûter rapide et simple, avec peu d’ingrédients, je vous propose de les utiliser pour un gâteau aux poires renversé.

Ingrédients pour un gâteau aux poires renversé

3 poires de taille moyenne
3 oeufs
1 pot de yaourt de sucre en poudre
125 g de beurre
2 pots de yaourt de farine
1 cc de levure
1 cc de miel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à blanchiment. Ajoutez la farine et la levure et mélangez.

Faites fondre le beurre et versez le doucement dans votre pâte tout en mélangeant de manière à ce qu’il soit bien incorporé.

Epluchez les poires, enlevez le coeur et coupez-le en quartiers. Faites les revenir sur feu doux dans une poële avec une noix de beurre et du miel. Laissez-les 2 minutes de chaque côté.

Mettez-les au fond d’un moule antiadhésif (je l’ai beurré par précaution). Versez la pâte par dessus et mettez au four (four préchauffé à 180°) pendant 25 minutes environ (à ajuster à votre four, vérifiez la cuisson en enfonçant un cure dent au centre de votre gâteau; le cure dent doit ressortir sec).

Sortez le gâteau du four, laissez-le un peu tiédir et retournez-le sur une assiette.

 

gâteau aux poires renversé

Ce gâteau aux poires renversé est vraiment tout simple mais le fondant des poires sur le dessus avec le moelleux du gâteau en dessous est parfait pour accompagner un thé ou pour le petit déjeuner.

Pour une version plus gourmande, je vous renvoie vers la recette de gâteau renversé poires chocolat.

A chacun son Graal, le mien est assez terre à terre : la recherche du meilleur cookie, du meilleur cheesecake, du meilleur carrot cake et j’en oublie. Des cookies j’en ai déjà proposé pas mal sur ce blog qui a plus de 12 ans mais comme c’est un des goûters préférés des enfants, j’en refais régulièrement en essayant de varier soit les ingrédients soit la préparation. Aujourd’hui je vous propose donc des cookies chocolat praliné (et c’est encore une idée de goûter facile et simple avec des ingrédients du placard).

Pour une douzaine de cookies chocolat praliné

120 g de beurre pommade
120 g de vergeoise
210 g de farine
1 cc de levure chimique
40 g de cacao amer en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
80 gr de chocolat noir ou au lait concassé
1 grosse cuillère de praliné Michel Cluizel à 89%

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans la cuve du robot (ou à la main), travaillez le beurre pommade avec la vergeoise de manière à obtenir une texture crémeuse.

Tamisez le cacao et la farine (si besoin), ajoutez la levure, 60 gr de chocolat concassé. Mélangez et ajoutez à votre préparation beurre-vergoise.  Mélangez de manière à absorber la farine, ajoutez l’oeuf et mélangez rapidement (il ne faut pas trop travailler la pâte). Vous devez obtenir une boule de pâte.

Façonnez-la en boudin, filmez-la avec du film alimentaire et laissez-la au frigo au moins 1 h (toute la nuit dans mon cas).

Découpez des petites tranches de 2 cm dans le boudin et formez des boules dans la paume de votre main (autre technique : prélevez des boules dans la pâte avec une cuillère à glace). Mes cookies pèsent environ 30 gr.

Déposez vos cookies sur une plaque recouverte de papier cuisson en les espaçant. Ajoutez les morceaux de chocolat concassé restants sur chaque cookie en appuyant légèrement. Enfournez (four préchauffé à 180°) pour une dizaine de minutes. Si à la sortie du four, les cookies vous semblent mous, c’est normal, ils finissent de cuire dehors.

Avant qu’ils ne refroidissent totalement, déposez sur le dessus de vos cookies un peu de praliné (je l’ai fait légèrement chauffer au bain marie mais il ne devient pas particulièrement liquide). Laissez complètement refroidir les cookies chocolat praliné avant de déguster.

cookies chocolat praline

Vous pouvez conserver ces cookies chocolat praliné dans une boîte hermétique pendant plusieurs jours..le tout étant de les cacher aux plus gourmands : )

Verdict ? ils ont la texture attendue, bien chocolatés et c’est très dur de n’en prendre qu’un seul

Et vous, quels sont vos cookies préférés ?

Je continue sur ma lancée de goûter très rapide et facile à réaliser (la foule en délire de crier « encore, encore »). Comme pour les fois précédentes, il vous faut peu d’ingrédients, la plupart vous les avez probablement dans vos placards, si ce n’est les framboises. Le temps de préparation et le temps de cuisson sont courts et pourtant c’est bon. Sous un tonnerre d’applaudissements, je vous présente le brownie framboises.

Ingrédients pour un brownie framboises

150 g de bon chocolat noir
une barquette de framboises fraîches (ou des framboises surgelées)
80 g de sucre roux
100 g de beurre salé (ou doux si vous n’aimez pas le petit goût salé)
100 g de farine
2 oeufs

Et maintenant qu’est ce qu’on fait pour avoir un super brownie framboises ?

Faites fondre sur feu doux au bain marie le chocolat coupé en morceaux (j’utilise des pistoles c’est encore plus simple) et le beurre en dés. Remuez de temps en temps (pas au début) avec une maryse jusqu’à ce que votre mélange chocolat /beurre soit bien fondu, lisse et homogène. Retirez du feu (je le retire même du feu avant qu’il ne soit totalement fondu tout en mélangeant bien).

Versez le mélange chocolat beurre fondu dans un saladier, ajoutez le sucre roux et mélangez. Ajoutez les deux oeufs et mélangez de manière à ce qu’ils soient bien incorporés. Ajoutez la farine et mélangez rapidement.

Versez dans un moule carré tapissé de papier cuisson (ou bien beurrez votre moule) et enfoncez des framboises dans la pâte (autre option, mettre les framboises dans la pâte avant de la verser dans le moule, elles seront réparties différemment).

Mettez votre brownie framboise dans le four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 min (dans mon cas, je l’ai enlevé au bout de 17 min et comme vous le voyez sur les photos, il est humide au coeur; si vous l’aimez un peu plus cuit, prolongez la cuisson de quelques minutes).

Laissez refroidir et dégustez (les plus courageux attendront le lendemain en le couvrant bien, pour moi il est alors encore meilleur ).

brownie framboises

Le petit plus de ce brownie ? Le côté acidulé des framboises qui s’allie bien avec le chocolat !
brownie framboises Vous avez déjà essayé le brownie avec des framboises ?

Dans la « dream list » de lieux que j’aimerais visiter, je demande la région des Costwolds en Angleterre. Entre les paysages, les villages en pierre, les salons de thé, Bath, le coin nourrit mon imagination. Alors en attendant de fouler peut être un jour le même sol que Jane Austen, je vous propose un goûter rapide et facile anglais (et pas le dernier) : des scones aux pommes

Ingrédients pour 6 gros scones aux pommes

225 g de farine
une bonne pincée de sel
3 gr de bicarbonate de soude
1 cc rase de cannelle
60 g de beurre doux en dés
60 g de sucre doux (+ un peu pour saupoudrer le dessus)
1 à 2 pommes selon la taille (l’équivalent de 250 g de pommes en dés)
environ 150 ml de lait ribot

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier, versez la farine, le sel, le bicarbonate de soude et la cannelle en poudre et mélangez. Ajoutez le beurre froid en petits dés et du bout des doigts travaillez le tout de manière à avoir une mélange qui ressemble à du sable. Ajoutez alors le sucre et mélangez.

Pelez, épépinez et coupez en dés la pomme (j’ai choisi la variété canada grise) et mettez les dés de pomme dans votre pâte. Versez peu à peu le lait ribot et amalgamez avec une cuillère en bois ou à la main. Si votre mélange est encore trop sec, ajoutez un peu de lait ribot par rapport à la quantité prévue. Vous devez obtenir une pâte rapidement. (ne la travaillez pas trop).

Aplatissez-la de manière à ce qu’elle forme un cercle de 20 cm environ. Réservez-la au frigo pendant 1h (toute la nuit si vous voulez les manger encore tièdes sortant du four pour le brunch du dimanche).

Préchauffez votre four th 220°. Badigeonnez vos scones prédécoupés avec un peu de lait ribot et saupoudrez de sucre roux. Enfournez sur une plaque recouverte de papier cuisson pour 15-20 minutes environ (attention cela varie d’un four à l’autre, vérifiez que votre pâte est bien cuite). Idéalement dégustez les scones aux pommes encore tièdes.

 

scones aux pommes

Verdict ? Les dés de pomme apportent du moelleux à ces scones qui ont texture assez différente des scones que je prépare habituellement. Comme toute préparation avec de la cannelle, ces scones à la pomme embaument la maison à la cuisson. 

Voilà je suis presque dans les Cotswolds : )

Dans la série « je fais maison les biscuits qui existent en version industrielle si c’est simple et rapide », je demande les shortbread thins à la vanille (ils sont dans des paquets au look écossais). Ma fille les aime beaucoup et ils ont l’avantage de bien se conserver dans une boîte hermétique (ils n’ont pas eu une durée de vie supérieure à une semaine mais sont restés aussi bons sans changer de texture jusque là).

Le temps de préparation des shortbread thins à la vanille est de 10 min et le temps de cuisson de 20 min. La liste d’ingrédients est courte. Je pense donc que le cahier de charges « goûter rapide et simple » est rempli. Je vous conseille de préparer la pâte la veille au soir pour qu’elle puisse se reposer toute la nuit.

Ingrédients pour une vingtaine de shortbread thins à la vanille

325 g de farine
125 g de sucre
200 g de beurre demi-sel (ou doux, ou un mélange des deux selon vos goûts)
2 jaunes d’oeufs
1 cc d’extrait naturel de vanille

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans un saladier ou dans la cuve de votre robot, mélangez la farine et le sucre. Incorporez le beurre coupé en dés à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à obtenir une texture sableuse (avec mon Cooking Chef je mets le batteur K). Creusez un puits au centre de votre mélange, versez-y les jaunes d’œufs légèrement battus avec l’extrait de vanille. Mélangez (je le fais toujours au robot) bien le tout jusqu’à ce que cela forme une pâte.

Avec vos mains, façonnez un boudin de pâte et enveloppez-le dans du film alimentaire. Laissez reposer la pâte au moins 1 h au réfrigérateur (une nuit c’est encore mieux).

Préchauffez le four à 180° (th.6). Coupez le boudin de pâte en rondelles d’environ 5mm d’épaisseur et disposez ces rondelles sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Avec les quantités données, j’ai fait 3 fournées de shorbread thins à la vanille (espacez les rondelles sur la plaque) mais rien ne vous empêche de congeler une partie de la pâte.

Enfournez les shortbread thins à la vanille pour 20 min environ. Il faut qu’ils soient dorés sur les bords. A la sortie du four, laissez-les refroidir sur une grille.

Verdict ? Chuper bon, dixit mes goûteurs la bouche pleine !

 

Je prépare le thé et je vous attends ?

Source : Trish Deseine 

Pin It