Author

chocoladdict

Browsing

5 choses à faire au Food Traboule

Je ne vais pas vous faire le coup des trémolos dans la voix pour évoquer la Tour Rose car je n’ai pas connu ce lieu du temps de sa renommée avant qu’il ne ferme. J’étais quand même plus que curieuse de voir à quoi cet endroit allait ressembler après plus de 3 ans de projet et de travaux énormes pour le réhabiliter, pour conserver à la fois son âme historique et l’adapter à des besoins nouveaux et actuels (et quels besoins, vous imaginez autant de cuisine que de chefs dans un lieu où toucher à chaque pierre est plus que compliqué ?). Alors ce Food Traboule pourquoi y aller et y retourner ? Mini-visite et suggestions de 5 choses à faire au Food Traboule !

1-Découvrir un lieu mythique sous un autre visage

Que vous soyez un ancien habitué, un nouveau lyonnais ou de passage à Lyon pour un week-end (dans ce dernier cas, vous flânerez forcément dans le Vieux Lyon, le quartier le plus ancien de Lyon et bonne nouvelle, Food Traboule est en plein Vieux Lyon, rue du Boeuf), prenez le temps de visiter les différents espaces avant de vous sustenter.
D’une salle à l’autre, les ambiances sont différentes, dans la pièce centrale, vous avez une vue écran large sur la fameuse Tour Rose et cela vous donnera un premier aperçu de l’offre gastronomique.

Murs, mobilier, objets déco, mon œil n’a repéré que quelques détails mais ce que je peux vous dire c’est que c’est très différent d’un Food Court un peu froid tel qu’on peut l’imaginer. J’imagine très bien venir ici, en dehors des horaires de déjeuner et de dîner, pour bouquiner avec un café près d’une fenêtre qui donne sur la rue du Boeuf ou sur la cour intérieure.

Conseil : Repérez une table, installez-vous et seulement après allez commander. Cela vous évitera de chercher, une fois chargé de votre plateau, une place assise.

2-Varier les plaisirs au Food Traboule

Entrons dans le vif du sujet : qu’est ce qu’on mange au Food Traboule ? Votre copine est vegan et pas vous ; ils veulent absolument manger lyonnais , vous pas; Il a un gros appétit et vous un de moineau …la bonne nouvelle avec ce lieu et ses 12 chefs c’est qu’ils s’adaptent à tous les goûts et toutes les envies. Jugez plutôt :
-arancinis au comptoir des apothicaires
-pizzas à la napolitaine à Ludo’s Pizza
-croque au jambon truffé au Bistrot du Potager
-cornet de frites de quenelles et mayonnaise de homard au comptoir de La Meunière
-burger pulled pork confit au Lyon’s gastropub
-salades veggies au MSB
-fritures de crevettes, d’encornets et de légumes au Misto
-lobster roll au Lobs
….et ce n’est qu’un aperçu car chaque comptoir a plusieurs propositions à la carte.

Par exemple, Substrat-La Panifacture décline, selon les saisons, une pâte à pain rustique au levain levée et façonnée sur place. Chez eux j’ai goûté une gaufre de pain à la truite et une galette rustique à l’effilochée de boeuf. Un délice !

Food Traboule
Food Traboule

Au début j’étais venue pour le Lobster Roll mais le plus dur est de se décider car tout fait envie.

Niveau prix, la pizza marguerita (grandeur normale) coûte 9 euros, la pizza green 13 euros; le cornet de frites de quenelle 9.50 euro; le kebab d’andouillette 13 euros; le fish lard et potatoes 15 euros…. En me basant sur ce que j’ai goûté jusqu’à présent, je trouve que c’est vraiment un bon rapport qualité prix.

Food Traboule

3-Se sucrer le bec

La très bonne nouvelle pour un bec sucré comme moi est que la partie dessert n’est pas oubliée, loin de là.
D’abord aller au Food Traboule c’est l’occasion de goûter les douceurs préparées par Auriane Leclef et Maxime Dubois (formés auprès de Jérôme de Oliveira entre autres) qui tiennent la baraque à sucre (et qui sont « nouveaux », dans la mesure où ils n’avaient pas de boutique avant à Lyon).

Chouquettes aux pralines, madeleines, cookies, flan mais aussi Paris-Brest, baba à la charteuse et pavlova sont de la partie dans le comptoir au rez de chaussée. Que de prétextes à venir pour le petit déjeuner ou le goûter : )

J’ai craqué pour leur pavlova ananas avec un bel équilibre entre le fruité, la meringue et la chantilly. Prochain sur ma liste : le Paris-Brest !

A l’étage, La baraque à sucre propose également des desserts minute (dont une forêt noire actuellement) et des glaces à l’italienne avec des toppings variés.
Bon à savoir : un dessert sans gluten et sans lactose est proposé

Food Traboule

Et ce n’est pas fini : le bistrot du sucré (la version sucrée du Bistrot du Potager) régale les gourmand(e)s avec des desserts de cuisinier à partager réalisés par Axel Ozier.
Mousse au chocolat (terrible !), tiramisu ou riz au lait (un bonheur !) sont servis à la cuillère comme à la maison.

Vous y retrouvez aussi ce qu’ils avaient présenté en avant première au Lyon Street Food Festival, le Mitchut du Bistrot, un dessert composé d’une briochée landaise pressée comme une gaufre sur lequel vous choisissez votre crémeux et votre topping (une version sans gluten existe).

Ils font aussi des choux et j’ai vu passer du cheesecake (adieu ))

4-Partir ailleurs en staycation

Après ce court aperçu de la partie « restauration », ça vous dit de pousser la porte de quelques chambres de la Tour Rose version MiHotel ? L’accès aux chambres est déjà peu banal car à chaque étage des maisons 1 et 2, vous avez vue sur la Tour Rose et en levant la tête, Fourvière vous surplombe.

Et puis en pénétrant dans chaque suite, une nouvelle ambiance très différente à chaque fois (inspiration 70’s, Art Déco, ethnique chic..) vous emmène ailleurs grâce au travail de l’architecte d’intérieur Nathalie Rives et au soin apporté à chaque élément (peintures et papiers peints Farrow & Ball; maison italienne Dedar; rideaux de la maison lyonnaise Charles Jouffre..)

J’ai eu un gros coup de coeur pour la suite Ocre, avec ses tons colorés entre le jaune moutarde et le terracotta et le mariage entre matériaux bruts et touches végétales.

5-S’offrir une chambre avec cheminée

L’élément en plus qui a fini de me séduire ? La présence de cheminée dans toutes les suites (des cheminées à eau, j’avoue que je ne savais même pas que cela existait). C’est peut être anecdotique pour certaines personnes mais pour moi cela rend les lieux tout de suite très chaleureux, cosy, intimes.

Food Traboule
Food Traboule
Food Traboule

Un grand bravo à Tabata et Ludovic Mey, Stéphanie Marquez et Nathalie Grynbaum qui ont porté ce projet et à toutes les équipes qui ont contribué à l’ouverture de ce lieu atypique et à la hauteur des fortes espérances qu’il a nourries !

♥Food Traboule♥
22 rue du Boeuf
69005 Lyon
foodtraboule.com

 

 

Janvier en dessins (4)

Dernière semaine de janvier qui me parait toujours aussi long chaque année, même s’il a été bien moins gris que d’autres années. Dessiner un fauteuil a été le plus compliqué pour moi (je l’aurais aimé beaucoup plus confortable que cela).

Pour le reste des petits plaisirs de la semaine, une soupe (que j’agrémente souvent de pois chiches grillés au four après les avoir assaisonnés au curry), des mandarines, allumer une bougie et garder des chaussettes douces et épaisses pour traîner à la maison.

Bonne semaine à vous ! 

Projet photo 52-2020 #4 : Bulle

Lors d’un aller retour à Paris pour le travail, je suis passée devant la fondation Cartier Bresson. Je n’avais pas le temps de m’arrêter longtemps mais je me suis avancée dans la cour.

Lorsque j’ai vu les visiteurs absorbés par la lecture des panneaux d’exposition, eux et moi, de part et d’autre d’une vitre, j’ai pensé que cela illustrait bien le thème de la semaine du projet photo 52-2020 Du côté de chez Ma’, « bulle », car ils semblaient dans leur bulle.

Et vous, quand vous sentez vous dans votre bulle ?

Laissez parler les petits papiers

Il est fini le temps où je devais trouver comment occuper les enfants mais cela ne nous empêche de continuer à faire de temps en temps des choses ensemble. Après les fèves DIY, avec ma fille, on a testé plusieurs découpages/pliages du livre all you need is Papier de Fifi Mandirac .

Sous vos yeux ébahis :
-des petites boîtes coeur
-une maison en papier
-un fanion
-des petites enveloppes

le tout très coloré et mignon, non ?

Ce qu’on a aimé :
-contrairement à pas mal de livres d’activités manuelles, celui ci ne nécessite pas de matériel si ce n’est une bonne paire de ciseaux, de la colle, du ruban adhésif (et un cutter pour certains découpages plus fins)

-les cartes à afficher, les fonds libres à utiliser, les étiquettes cadeaux, les gommettes ….il y a de quoi mettre de la gaité et de l’originalité dans son quotidien pour un bon moment !

All you need is papier, FiFi Mandirac, First Editions.

Shortbread millionnaire (avec plus de chocolat)

L’année dernière, quasiment à la même époque, j’avais publié une photo de shortbread millionnaire (ces bouchées quasi indécentes) sur mon compte Instagram mais sans donner la recette. Si le visuel était appétissant, je n’étais pas satisfaite de la couche de caramel que je trouvais vraiment trop sucrée et figée. J’ai donc revu cette étape et j’ai également troqué le chocolat au lait qu’on retrouve traditionnellement dans cette recette (comme dans des twix) par du chocolat noir. Éloignez les enfants, c’est parti pour la recette des shortbread millionnaire chocolat.

Ingrédients pour des shortbread millionnaire chocolat

Pour le shortbread au chocolat
180 g de farine
120 g de beurre salé
60 g de sucre
20 g de cacao
eau froide

Pour la couche de caramel
120 g de beurre
100 g de sucre
400 g de lait concentré sucré
2 CS de sirop d’érable
1 pincée de fleur de sel

Pour le glaçage chocolat
1 tablette de chocolat noir aux noisettes
50 g de chocolat noir pâtissier

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Dans le bol d’un robot (ou à la main), mettez la farine, le beurre salé à température ambiante coupé en petits dés, le sucre et le cacao et mélangez avec la feuille. Ajoutez de l’eau froide jusqu’à ce qu’une boule de pâte se forme.

2-Étalez la pâte pas trop finement puis mettez-la dans un moule carré (20 cm sur 20 cm). Avec la quantité de pâte indiquée, mon carré de pâte était plus grand que mon moule, j’ai coupé tous les bords et j’ai gardé l’excédent de pâte pour une autre recette. Faire cuire la pâte à shorbread au chocolat four 170° pendant 25 minutes (surtout pas plus, la pâte doit être tout juste dorée).

3-Pendant que le shortbread cuit, vous pouvez préparer le caramel épais. Mettez dans une casserole le sucre et faites le chauffer sur feu doux. Laissez-le se transformer en caramel (ne touchez pas le sucre avec une cuillère, bougez juste un peu la casserole lorsque le caramel est déjà bien formé et qu’il reste du sucre juste au milieu). Hors feu, ajoutez le beurre coupé en dés, le lait concentré sucré, le sirop d’érable et la pincée de fleur de sel. Si le caramel fige un peu, pas de panique. Mélangez bien avec un fouet puis remettez sur feu doux jusqu’à ce que le caramel soit bien uniforme (pas de cristaux). Retirez le du feu seulement lorsqu’il commence à épaissir. Laissez le refroidir dans un pot ou récipient.

4-Une fois que le shorbread est totalement froid et sans l’enlever du moule, recouvrez-le d’une couche de caramel. Tapotez le moule sur la table ou le plan de travail de manière à répartir le caramel de manière bien uniforme. Mettez alors au frigo pour 30 minutes (il faut que votre caramel soit bien figé avant l’étape suivante).

5-Faites fondre au bain marie le chocolat noir aux noisettes, le chocolat noir pâtissier et un petit morceau de beurre jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu, lisse et homogène.

6-Versez-le sur le caramel. Faites des mouvements horizontaux de gauche à droite avec votre moule pour bien répartir le chocolat fondu sur tout le caramel. Mettez au frigo pendant 2 heures. Le chocolat doit bien durcir avant de découper en carrés les shortbread millionnaires.

shortbread millionnaire
shortbread millionnaire

Verdict ?
Le caramel est bien meilleur que lors de mon premier essai et le fait de mettre du chocolat noir en glaçage rend l’ensemble moins sucré. C’est aussi régressif que cela en a l’air, ce n’est pas absolument pas healthy mais que c’est bon !

shortbread millionnaire

Normalement le biscuit est nature et il n’y a pas de noisettes sur le dessus mais cela apporte un peu de croquant en plus. J’ai utilisé une tablette de chocolat noir aux noisettes pour gagner du temps mais vous pouvez utiliser du chocolat noir pâtissier et des noisettes concassées grossièrement.

Pour retrouver facilement cette recette de shortbread millionnaire chocolat, épinglez-la sur Pinterest grâce au bouton Pin situé en haut à gauche de cette photo.

Anti blues monday

Du très bon chocolat (celui de Jean-Paul Hévin sur la photo) et des produits de beauté bio, c’est mon plan anti-blues monday. Si l’effet du cacao sur le moral est indéniable, prendre quelques minutes pour soi pour se chouchouter, ça fait toujours du bien au moral. C’est précisément ce que propose la box beauté bio Belle au naturel de janvier intitulée « douceur hivernale ».

Le premier produit du coffret que j’ai testé est le sérum hydra+ à l’acide hyaluronique Bio de Ylaé.
Comment je l’utilise ? Tous les matins, j’en mets une demi-noisette (plus je trouve que cela fait trop) sur le visage et sur le cou. Cela pénètre rapidement mais j’attends quelques minutes avant d’appliquer ensuite ma crème de jour.
Mon avis ? Le sérum hydrate bien la peau et sur une peau très pâle comme la mienne (qui peut vite donner l’air malade l’hiver !), il apporte une touche nacrée. Il a aussi un côté lissant.

Une fois que le sérum a bien pénétré, j’applique la crème exquise visage bio de Kiwiibio.
Comment je l’utilise ? chaque matin.
Mon avis ? J’apprécie son format « pompe », son odeur légèrement florale et sa texture onctueuse très agréable quand on a la peau qui a tendance à tirer et à piquer un peu avec le froid.

Dès application, la peau est plus souple, plus élastique et combinée au sérum, je trouve que la peau de mon visage n’a pas besoin de fond de teint.

box beauté belle au naturel

En général, qui dit shampoing naturel dit shampoing qui ne mousse pas. Sans sulfute, le shampoing epurevia de Biophytum est doux et mousse !
Comment je l’utilise ? dès que je me lave les cheveux, en application unique en laissant agir quelques minutes.
Mon avis ? Son odeur très discrète est agréable, il laisse les cheveux doux et facile à démêler sans avoir besoin d’utiliser un après shampoing ou démêlant sur mes cheveux.

box beauté belle au naturel

Lorsque j’ai découvert le contenu de la box beauté de janvier, je pensais utiliser le pur beurre de karité de l’Institut Karité sur mes jambes. A l’usage j’ai trouvé que ce n’était pas très pratique : il faut prélever une petite quantité de beurre de karité, le faire chauffer dans la paume de la main puis l’étaler sur la peau. Je préfère utiliser une huile pour le corps, c’est plus rapide à appliquer et cela pénètre plus vite.

Je conserve ce produit qui est sans colorant, additif, ni parfum et à l’état solide, pour une hydratation en profondeur c’est à dire sur les mains ponctuellement, sur les pieds, sur les lèvres gercées par le froid.
Le beurre de karité peut aussi s’appliquer en masque sur les cheveux ternes pour les renforcer et les revitaliser mais je n’ai jamais essayé. L’avez vous déjà fait ?

box beauté belle au naturel

Sur les 4 produits proposés, j’en utilise 3 tous les jours et ils sont bien adaptés à une routine beauté « hiver ». Le 4ème produit a un usage pour moi plus ponctuel lorsque la peau est agressée et fragilisée par le froid. Je sais que tous les produits vont être finis malgré leur format normal.

Mission « je me chouchoute » accomplie avec la box beauté Belle au naturel de janvier.

Pour retrouver facilement cet article, épinglez-le sur Pinterest grâce au bouton Pin situé en haut à gauche de cette photo.

coffret reçu en partenariat

Pin It