Voyages, voyages

Lever de rideau à l’hôtel Sacha

Lundi dernier, j’étais à Paris à l’occasion du festival Omnivore pour assister à quelques scènes sucrées et j’ai presque eu l’impression de rentrer en scène en pénétrant dans le hall d’accueil de l’Hôtel Sacha où j’ai passé la nuit. Le réceptionniste n’a pas frappé les 3 coups à mon arrivée mais entre les sièges tapissées de velours, les rideaux rouges et le public au balcon représenté sur la tapisserie, le décor était posé.

hotel Sacha Je découvrais alors côté cour, la salle du petit déjeuner et côté jardin une verrière aménagée comme un jardin d’hiver. Le lendemain matin, je me suis attablée au parterre pour un petit déjeuner complet (oeufs, charcuterie, viennoiseries, pains, yaourt, compote) (suggestion d’amélioration : proposer des produits maison ou de petits artisans). hotel Sacha hotel Sacha Mais avant cela, j’ai gravi quelques marches pour rejoindre ma loge.  Dans les couloirs qui mènent aux chambres, sont accrochées affiches et gravures -chinées par le propriétaire des lieux- sur le thème du spectacle.hotel Sacha hotel Sacha Chaque chambre est elle-même aménagée par la décoratrice Julie Gauthron comme une petite alcôve avec un côté salle et un côté scène . Rideaux rouges, luminaires, spectateurs en tête de lit, miroirs ronds, j’étais comme en première loge.hotel Sacha hotel Sacha hotel Sacha

Je jetais un œil côté coulisses : la salle de bains avec ces ampoules au dessus du miroir rappelaient celles des loges des artistes. Il était temps de faire relâche … hotel Sacha hotel Sacha Forcément avec un nom pareil l’Hôtel Sacha  est situé à deux pas de nombreux théâtres ( théâtre Saint Georges, théâtre Fontaine..), à 10 minutes du Moulin Rouge, dans un quartier sous les feux de la rampe. L’Hôtel en lui même est dans une rue très calme, personne n’a brûlé les planches pendant la nuit. hotel Sacha L’Hôtel Sacha est également tout près du musée de la vie romantique (gratuit) que j’avais trouvé charmant et de Montmartre. En à peine 10 minutes, vous rejoignez les grands magasins et l’Opéra. Bref l’emplacement est quasi idéal.

Enfin, le quartier n’est pas avare en adresses sucrées : en descendant la rue des Martyrs, je suis passée devant les boutiques de Sébastien Gaudard et de Farineo.Si j’avais pu, j’aurais marché jusque chez Pain Pain et Gilles Marchal pour goûter leurs pâtisseries.

C’est par le site Happy Culture collection que j’ai repéré l’Hôtel Sacha. Il propose régulièrement des offres plutôt intéressantes si vous vous y prenez un peu l’avance pour réserver comme je l’ai fait. De plus, en présentant votre carte de chambre, vous pouvez bénéficier des services des autres hôtels Happy Culture Collection (si vos pas vous mènent près d’autres hôtels bien-sûr) pendant votre séjour.

2 Comments

Write A Comment

Pin It