1er gorgée de thé et une licorne, un zoo, un café à Aisnay

Par dimanche, mars 26, 2017 8 No tags Permalink

Sans doute l ‘avez-vous remarqué : notre attente – d’un amour, d’un printemps, d’un repos – est toujours comblée par surprise. Comme si ce que nous espérions était toujours inespéré. Comme si la vraie formule d’attendre était celle-ci : ne rien prévoir, sinon l’imprévisible. Ne rien attendre, sinon l’inattendu. Christian Bobin 

Je ne savais pas comment attaquer ce billet du dimanche soir  (sûrement le contrecoup – quoique immédiat- du changement d’heure, que j’interprète, n’ayant jamais été une lève-tôt, comme une heure en moins de sommeil ) alors je me suis dit qu’une petite citation printanière ferait l’affaire.

Une veste kaki customisée

Même si le beau temps n’était pas vraiment au rendez vous cette semaine et que je n’ai pas encore mis au placard mon manteau d’hiver, je suis passée à la boutique L’Instant poétique (entre le coin papeterie, les bijoux et la vaisselle, je pourrais y dresser une longue liste d’idées cadeaux ) avec l’idée d’accessoiriser une veste kaki toute simple achetée pour le printemps.
J’ai longuement hésité entre ananas et tête de mort (une gentille tête de mort), entre écusson thermocollant et badge et finalement j’ai mis mon fer à repasser sur un cœur et j’ai épinglé une licorne. L’homme a émis l’idée que cela n’était plus vraiment de mon âge… avant se rétracter : )

Dans les coulisses du zoo du parc de la tête d’Or

Mercredi, direction le parc de la tête d’Or pour une visite avec les enfants des coulisses du zoo. J’avais lu un billet dessus chez Lucky Sophie  (je me rends compte d’ailleurs que notre parcours a été différent) et comme ma fille a un intérêt nettement supérieur au mien pour toute espèce animale, je savais que cela lui plairait. Origine des zoos, agencement des bâtiments, nourriture des animaux, naissance, comportement, projets à venir, en 2 heures (la durée est normalement de 1h30 mais on a posé pas mal de questions), j’ai appris plein de choses auprès de Camille, la responsable pédagogique.

Non sans anthropomorphisme (c’est un ressort comique qui a toujours marché avec moi, je me souviens de la bande dessinée Pedro Le Coati de Manu Larcenet et Gaudelette qui m’avait fait vraiment pleurer de rire et plus récemment j’ai trouvé très amusante pas mal de scènes de Zootopie), j’imagine désormais les girafes comme des insomniaques : elles ne font que des mini -siestes de 5 minutes et mettent sur « veille » seulement la moitié de leur cerveau. Et maintenant quand j’observerai les girafes, je saurai qui est Bachir et qui est Louise, pourquoi les lémuriens Maki Catta crient bruyamment ou comment on fait pour que les oiseaux présents dans le parc zoologique ne s’envolent pas ailleurs.

Quant aux enfants, ils ont beaucoup aimé à la fin de la visite pouvoir toucher toutes sortes d’oeufs (vides) et tenter de deviner qui les avait pondu.

La visite coûte 6 euros par personne (pour s’inscrire, il faut avoir au minimum 6 ans et cela se passe ici.) Il y a aussi la possibilité de suivre une visite guidée spéciale plaine africaine (réservée aux 12 ans et +, le contenu étant plus « technique »)

ici c’est chauffage au plafond et mangeoire en hauteur (et mon fils de demander si ce n’était quand même pas trop haut ))

et là vous vous dites, pourquoi elle nous montre cette photo ? cette ancienne vacherie est l’oeuvre de Tony Garnier (forme du toit caractéristique) et tous les bâtiments présents à l’intérieur du parc sont classés, protégés, les aménagements sont donc souvent plus compliqués au zoo du parc de la tête d’Or que dans un zoo privé

Le monde de Jamy : ces animaux qui nous ressemblent

Encore dans la série nos amis les bêtes, l’émission Le monde de Jamy- ces animaux si proches de nous !sera diffusée le mercredi 12 avril à 20h50 sur France 3. Je l’ai vue en avant première avec ma fille et on apprend plein de choses comme par exemple comment faire rentrer un chat dans une caisse sans que cela ne vire au drame (je l’ai vécu brièvement en tant que cat sister)).

 

Un café à la maison..Metagram

Samedi j’ai découvert la Maison Metagram qui a ouvert en novembre dernier dans le quartier d’Aisnay. Le lieu mixe endroit pour grignoter un morceau (dont le très très bon carrot cake de Dorodi Pastry) et boire un café Extrait, boutique avec objets des créateurs et lieu pour accueillir des événements (j’aime bien aussi les tables entourées de plantes vertes même si on ne les voit pas sur les photos) . J’étais avec Émilie du blog Cinnamon and Cake et regardez comme nous avons été raisonnables alors que nous avions rendez vous pour parler pâtisserie #staytuned.

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine !

8 commentaires
  • Emilie
    mars 26, 2017
    Oui parfois on peut être raisonnable ! Et j’aime bien l’écusson licorne mais je préfere le homard que tu avais samedi 🙂
  • Ma'
    mars 26, 2017
    Cool le badge licorne 🙂
    La visite du zoo côté coulisses doit être très sympa !
    Bonne semaine (malgré le changement d’heure… argh… je déteste aussi ! )
    • chocoladdict
      mars 26, 2017
      cela va piquer demain quand il va falloir se lever une heure plus tôt !
  • argone
    mars 27, 2017
    très chouette cette sortie au parc de la tête d’or, ça devait être passionnant de voir les coulisses !!
    • chocoladdict
      mars 27, 2017
      si un jour tu as l’occasion, je te la conseille (ce n’est pas du tout « spécial enfants », il y avait même beaucoup plus d’adultes ce jour là et tout le monde peut poser des questions)
  • chiffonsandco
    avril 2, 2017
    Comment, vous n’avez pris que le café? Pour ce qui est de ta veste kaki, tu as eu bien fait : d’une part, pour le choix de tes patchs et d’autre part, parce qu’il n’y a pas d’âge pour porter ce qui nous fait plaisir (je suis beaucoup plus âgée que toi et je porte une veste en jean avec des patchs : non mais!).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *