L’Anticafé : 1 seul lieu, 4 possibilités

10 ans avec Sophie que l’on se parlait par écran interposé, qu’on laissait des petits commentaires sur nos blogs respectifs année après année, qu’on se lisait aussi en sous marin alors lorsqu’elle m’a dit qu’elle venait passer quelques jours à Lyon, l’occasion était enfin trouvée de se rencontrer et de se voir IRL. Après une première soirée, on s’est retrouvé à l’Anticafé, une nouvelle adresse à deux pas de l’Opéra qui vient juste d’ouvrir. J’avais en tête bien des coffee shop et des salons de thé pour se poser mais j’en ai profité pour visiter ce lieu tout neuf.

Dans la veine de l’Effet Canopée, Torü ou Joya Lifestore, l’Anticafé est une adresse qui mêle les usages et les publics (étudiants, freelance, touristes, habitants…). On peut y venir juste pour boire un verre entre amis, seul, en famille  (j’ai vu des jeux de société à l’entrée) mais aussi y passer plus de temps avec son ordinateur dans les espaces dédiés (ou pas selon qu’on veut s’isoler un peu plus ou au contraire travailler entouré), lire la presse locale, manger un morceau.

L’Anticafé pour travailler et échanger

La grande salle de l’Anticafé comprend ainsi un espace avec canapés, chaises, tables, grands tabourets et une sorte de maisonnette avec espaces de travail individuels (il y a des prises partout), petites cabines rouges pour téléphoner ou bosser et salle de réunion à réserver à l’avance (LA bonne idée !). Bois clair, luminosité, tableaux colorés, guirlandes lumineuses et petites notes d’humour, on s’y sent bien.

Si vous venez ici pour bosser, il est possible aussi d’imprimer des documents (j’ai renoncé à avoir une imprimante à la maison je passais plus de temps à m’énerver avec les constants bourrages papier et cartouches en fin de vie qu’en impression), emprunter un vidéoprojecteur ou exposer un projet sur un tableau.

L’Anticafé pour boire et manger

C’est en mode « détente et boissons chaudes » que j’ai découvert ce lieu, assise en bonne compagnie en face de la guirlande de fleurs. En arrivant, comme c’était notre première fois (l’Anticafé a plusieurs adresses parisiennes mais aussi à Aix et à Rome ), on nous a expliqué le fonctionnement : vous ne payez pas une consommation mais le temps passé à savoir 5€ la première heure puis de manière dégressive. Si vous êtes susceptible de revenir régulièrement, prenez une carte de membre, cela vous donne droit à une réduction immédiate de 15%.

Pour la commande des boissons chaudes, cela se passe au comptoir mais pour le reste, vous faites comme chez vous, vous vous servez dans le frigo (choix de crudités et de thé glacé, orangeade maison) ou sur le buffet (biscuits secs dans des bocaux, quatre quart sous cloche et choix de thés dans des tiroirs). Si je devais avoir un petit bémol, il concernerait les collations  sucrées qui ne m’ont pas vraiment convaincu. Du fait maison (et local) serait un vrai plus.

Le thé (un mélange de thé vert et thé blanc à l »abricot) que j’ai choisi était délicatement parfumé, on a tous poussé un petit « oh » en voyant arriver le petit ourson dessiné dans le café de Sophie et la pamplemade était juste sucrée comme il fallait.

 

L’Anticafé
9 rue du Bât d’Argent
69001 Lyon

14 commentaires
  • sophie bazar
    février 12, 2017
    Super article qui donne vraiment envie d’y aller………….. oh, wait :-)))

    (plus sérieusement, tes photos sont extra)

  • Nancy
    février 13, 2017
    Ça donne bien envie de découvrir cet endroit. Je le mets dans ma liste !
  • argone
    février 13, 2017
    j’adore le concept, je crois que je pourrais bosser toute la journée là-bas ! merci pour la découverte, j’irais visiter l’anti-café un de ces jours !
  • Aurore
    février 13, 2017
    On a un anti café à Paris, mais la seule fois où j’ai voulu y aller, un dimanche Aprèm, il était plein.
    L’espace à Lyon a l’air vraiment très beau.
  • tania
    février 13, 2017
    ah je note pour Paris
    très envie de le tester
  • lalydo
    février 13, 2017
    J’adore! Le concept, le lieu… tout!
  • Yoda
    février 17, 2017
    Bonjour virginie et merci
    Un chouette lieu en effet, impec pour bosser, jusqu’ici, on ne m’en avait parlé que pour cet usage, comme une sorte de lieu de co-working à l’esprit et au cadre accueillants.
    Il ne serait pas plutot rue du Bat d’argent (ah les corrections automatiques et incontrolables)
    Bonne journee
    • chocoladdict
      février 17, 2017
      le correcteur d’orthographe (qui me cause bien des soucis sur mon téléphone) n’y est ici pour rien, je ne sais pas pourquoi j’ai inventé ce nom de rue, du coup j’ai corrigé, merci beaucoup et bon vendredi : )

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *