Pâtisserie et chocolat

Choba Choba : la révolution du chocolat

Je suis toujours un peu déçue par l’esthétisme de mes pâtisseries. Étant plutôt de nature perfectionniste, je les voudrais aussi beaux que ceux qui me font rêver ou saliver. Quelqu’un m’a dit récemment : l’essentiel c’est quand même le goût mais je n’arrive pas à être vraiment d’accord. La séduction passe pour moi d’abord par ce que l’on voit et plus c’est appétissant, plus on a envie de goûter (ok après il faut essayer de tenir la promesse).

Bref tout ça pour vous dire que lorsque j’ai découvert le coffret de dégustation de Choba Choba, j’ai trouvé le visuel vraiment très réussi avec ses couleurs vives et ses dessins évoquant l’Amérique Latine. Le design est en effet inspiré  du travail de l‘artiste péruvien Pablo Amaringo et ce n’est pas un hasard puisque les fèves qui finissent en tablettes de chocolat Choba Choba proviennent du Pérou, plus précisément de l’Alto Huayabamba, au coeur du Haut Amazone.

L’originalité de cette nouvelle marque de chocolat et ce qui a, en premier lieu, attiré mon attention, est le modèle économique alternatif qu’elle a mis en place. En effet les 35 familles de producteurs de cacao engagées dans cette aventure partage la gouvernance, le capital et les bénéfices avec les fondateurs de la marque,  Eric Garnier et Christoph Inauen (qui, avant cela, ont travaillé plus de 10 ans dans le secteur du chocolat issu du commerce équitable).

choba choba

choba choba 2

Si les fondateurs de Choba Choba parle de révolution du chocolat, c’est que leur projet ne concerne pas seulement cette démarche collaborative mais également le goût. En effet tous les deux mois, ils sélectionnent une seule variété de la région de l’Alto Huyabamba provenant d’un seul des producteurs de cacao participant au projet. Cela permet de produire des créations uniques de chocolat noir mais aussi de garantir la traçabilité du produit jusqu’à la petite parcelle d’un seul producteur.

Ainsi tous les deux mois, une nouvelle création de chocolat noir en édition limitée sera fraîchement produite par la maison suisse Felchlin et présentée dans un coffret disponible exclusivement sur la boutique en ligne www.chobachoba.com.

choba choba 3

Pour cette toute première création, Choba Choba a sélectionné un cacao Trinitario cultivé sur la petite parcelle de Charito Paima Mendoza. Il est décliné en 3 tablettes :

-pur chocolat noir 58%
-pur chocolat noir orange sanguine
– pur chocolat noir poivre du Sri Lanka

choba choba 5

choba choba 6

choba choba 7

choba choba 8

Quand je me suis enfin décidée à abîmer les emballages (ils sont tellement réussis que je les aurais presque gardés en objet déco), j’ai commencé par goûter le chocolat noir à l’orange sanguine. C’est ma tablette préférée parmi les 3 proposées dans le coffret. Le mariage chocolat/orange est très équilibré, l’orange apporte de la rondeur au chocolat, difficile de s’arrêter après un ou deux carreaux.

La tablette de chocolat noir à 58% est particulièrement fruitée, là encore l’espérance de vie de la tablette n’est guère élevée.

Je suis moins adepte de l’association chocolat/poivre mais je sais que cette épice est très prisée par de nombreux chocolatiers et cela vaut le coup de tester ce mariage au moins pour se faire une idée (après c’est juste une question de goût).

choba choba 9

choba choba 10

choba choba 11

Je suis curieuse de savoir ce que contiendra le prochain coffret (assez fascinant de découvrir la richesse et la différence de goût du chocolat à partir d’un même arbre) et j’espère que Choba Choba osera les tablettes au chocolat au lait pour montrer que le chocolat au lait peut être aussi très fin et très bon.

Merci à Choba Choba pour l’envoi de ce coffret !

 

2 Comments

Write A Comment

Pin It