Lyon, presqu'île

Tapas et café gourmand au Bistrot du Potager (Lyon)

 Par pitié si vous lisez ce blog, que vous n’êtes pas lyonnais mais que vous avez prévu un petit week-end dans notre belle ville, ne finissez pas dans un restaurant attrape-touristes sous prétexte qu’il est dans le quartier le plus pittoresque. Non vous n’êtes pas obligé non plus de vous attabler dans un bouchon si les grattons, le tablier de sapeur et autres légèretés ne vous mettent pas en joie ( par contre ça vaut le coup de revoir vos à priori sur la quenelle, absolument sans comparaison avec les quenelles de la cantine qui ont traumatisé des générations d’enfants)

Les bonnes adresses gourmandes  avec un rapport qualité-prix intéressant, il suffit de les demander. Vous pouvez même pousser jusqu’à préciser un quartier. Là tout de suite, si vous vous enquériez d’un endroit chaleureux où passer une bonne soirée entre amis, près de la place des Terreaux (et pas très loin du Vieux Lyon), je vous conseillerais Le Bistrot du Potager.

Un jour de grand soleil, je me suis installée à une de ses tables baignées de lumière pour un déjeuner. Un coup d’oeil à la salle  et j’imaginais la grande tablée remplie devant le comptoir, les couples plus tranquilles à l’étage et l’ambiance festive des fins de semaine.

Pour l’heure l’atmosphère était plus calme mais tout aussi agréable, la serveuse m’expliquant le « principe » du restaurant : une carte de tapas dans laquelle piocher selon les envies et les goûts du moment. Pour accompagner ce voyage, je choisissais un verre de vin blanc portugais bien fruité.

bistrot du potagerbistrot du potager 2

bistrot du potager 3bistrot du potager 4

Quelques tergiversations plus tard, je finis par tenter  un grand écart entre mer et terre, à défaut d’être capable aujourd’hui d’en faire un pour de vrai : ) Côté terre, présenté dans une galette, j’avais choisi, garni très généreusement d’une sauce aux avocats bien relevée (comme un guacamole) et d’oignons, poivrons et salade, le kefta d’agneau façon Potager…. j’en salive encore en y repensant. Un régal jusqu’à la dernière bouchée !

bistrot du potager 10bistrot du potager 11
En face de moi, l’assiette était tout aussi appétissante avec cette burrata à la provençale

bistrot du potager 6

Côté mer, j’avais opté pour une fricassée de gambas, shitaké, chorizo ibérique mais il eut fallu être en groupe, chacun piochant dans ce plat gorgé de soleil car après le kefta à l’agneau, j’étais bien calée. Je vous conseille d’ailleurs (sauf si vous êtes en groupe) de ne commander qu’un « tapas » pour commencer et d’aviser ensuite.

bistrot du potager 8Quand vint l’heure des douceurs, me voilà fort dépitée de ne plus avoir assez d’appétit pour goûter un des desserts maison. Heureusement la serveuse évoqua la possibilité d’un café gourmand…. je me laissais tenter.

Et comme j’eus raison de céder parce qu’il avait fière allure ce café gourmand avec sa tuile croquante coiffant une crème onctueuse joliment dressée évoquant le dulcey, avec son brownie bien « chewie » comme je les aime (et juste parfait avec un expresso), avec ce petit chou garni de chantilly et renfermant dans son cœur une ganache chocolat. Un ravissement pour bec sucré !

En plus des tapas, le menu déjeuner du Potager des Halles (situé juste à côté du Bistrot du Potager) est aussi proposé au Bistrot du Potager le midi avec des produits frais du marché et une carte qui change tous les jours.

Mais moi la prochaine fois c’est pour le croque monsieur façon Potager que je craque !

 bistrot potager 13

Bistrot du Potager
3 rue de la martinière
69001 Lyon
ouvert du mardi au samedi, sans réservation le soir pour les tapas

*Invitation*

16 Comments

  1. ça m’a l’air délicieux, j’ai testé le restaurant le Potager des Halles, mais pas le Bistrot … il n’a pas à rougir cependant ! On emmènera Denis hein ? 😉
  2. Alors, pour la quenelle, faudra vraiment je sois sous la,torture/bourrée/morte de faim / inconsciente/(autre?) pour en remanger… Mauvais souvenir des quenelles industrielles préparées par ma Maman tous les samedis soirs… Ca,partait d’un bon sentiment, pourtant, mais,non, BEURK! …
  3. je profite de cet article appétissant pour partager mon désarroi: après 9 ans passés en Italie, où on mange divinement bien, frais et méditerranéen, pour 4 sous, je suis en passe de m’installer à Lyon et ma première visite la semaine dernière m’a laissée fort déconfite… la plupart des restos ne servent que des plats à base de viande (euh pourtant c’est pas un slogan français le 5 fruits et légumes par jour?) et la moindre salade coûte une fortune! je sens que je vais regretter l’Italie! Heureusement que je me débrouille aux fourneaux, je ne vais pas beaucoup fréquenter les restos! 😉
  4. Je n’ai toujours pas testé le Bistrot du Potager, mais il faut définitivement que j’aille y faire un tour ! (:
    Et tellement d’accord avec toi pour les quenelles !!

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It