Parler d'ma vie

Celle qui finissait mieux sa semaine qu’elle ne l’avait commencé

Encore un billet du dimanche soir où il est question de dents, si ça continue à ce rythme, je vais être contrainte de rebaptiser ce blog « Chroniques dentaires ». La semaine a en effet commencé par un rendez vous que je n’avais pas. Je me suis pointée à 8h30 dans le cabinet de mon nouveau dentiste, super motivée stressée.

A la question « aviez vous un rendez vous écrit dans votre agenda à cette date ? », l’accusée a répondu non.
A la question « aviez vous vérifié avant ? « , l’accusée a répondu non.
A la question « aviez-vous les bonnes dates des vrais rendez-vous notés dans votre agenda ?« , l’accusée a répondu oui.
Heureusement le ridicule ne tue pas.

Toujours au rayon dentition, ma fille a une dent qui bouge et autant dire que c’est l’affaire du siècle. Elle en parle tous les jours, tout le temps, elle a déjà interrogé toutes celles dans sa classe qui sont déjà passés par là (si elle savait écrire, elle rédigerait un livre blanc sur le sujet), voulant absolument savoir s’ils avaient beaucoup saigné ou pas, comment ils avaient perdu leur dent, s’ils ne l’avaient pas avalé, etc. J’ai essayé de dédramatiser le truc tout en me rappelant intérieurement ces histoires de grand mère qu’on me racontait à son âge. Vous savez le fil passé autour de la dent, le même fil accroché à une poignet de porte et hop si on fermait la porte pour tirer un coup sec sur la dent. Rassurez moi il n’y a que dans ma famille que se pratiquaient ces trucs barbares ?

A part ça, les semaines de 4 jours c’est chouette (sauf que niveau taf il faut rendre le même travail que d’habitude avec un jour de moins), ça serait encore plus chouette si on n’avait pas un temps tristoune tous les jours fériés. Du coup j’ai mis à profit le 8 mai pour tester le coffret C’est mon gâteau et préparé mon premier fraisier ( je vous raconte ça en détails rapidement mais c’était ma petite fierté de la semaine).

Samedi l’Opéra de Lyon organisait un après-midi portes ouvertes, l’occasion de se glisser dans les coulisses et de voir les loges des solistes (petites et plus « impersonnelles » que je ne l’imaginais) mais surtout la grande salle de répétition des danseurs tout en haut du bâtiment qui offre une vue magnifique sur la ville. J’ai pris quelques photos, peut-être que je les mettrai en ligne si elles sont réussies.

J’ai aussi savouré la première gorgée de bière comme dirait l’autre sur mon balcon en fin d’après-midi alors que le soleil réchauffait encore pas mal l’air avant de tester pour la première fois le One Pan Pasta (merci Malise pour l’idée !), une façon de préparer les pâtes que je voyais passer sur les blogs depuis longtemps et que je vais décliner maintenant que j’ai compris le principe parce que c’est bon et simple.

Après une bonne marche samedi après-midi, j’ai remis le couvert dimanche en fin de matinée dans le quartier et après m’être pas mal paumée, j’ai découvert un très beau point de vue sur Lyon que je vous montrerai bientôt. Les enfants qui étaient venus avec moi n’ont quasiment pas râlé malgré les marches à descendre et à monter sans arrêt…mais où est passée Madame « jenpeuxplou » de l’été dernier ? On a déjeuné quasiment à 14h, le dimanche c’est souvent comme ça à la maison, on se prend pour des espagnols.

tartececi n’est pas mon fraisier

nuits sonoresbierecitationun vernis candy pour le défi de Ma’

passion

chocolat

Bonne soirée à tous et bon courage pour le début de semaine !

 

 

 

16 Comments

  1. Tu sembles avoir une sacrée crinière 😉
    Sympa de se perdre dans sa ville… ça risque pas chez nous mais en revanche les plaintes « c est quand qu’on arrive » ne cessent pas!
    • j’ai les cheveux assez longs en ce moment mais il se peut que je les coupe un peu (souvent femme varie : )
      pour la marche, ça peut changer en grandissant …et puis comme on n’a pas de voiture, ils ont l’habitude quand même de marcher plus que la moyenne je crois
  2. J’ai bien ri avec l’histoire de la dent qui bouge.
    Même « mythe » du fil attaché à la porte chez moi, et ça se finissait immanquablement en fil vraiment attaché à la dent coupable de bougeotte, avec ma mère en bout de course. Un petit coup et zou, un joli trou ! Beaucoup de larmes pour peu de douleurs au final, surtout de jolies frayeurs. La poignée de porte a encore de beaux jours devant elle 😉
    • voilà c’est plus la peur que la douleur …je n’imagine pas faire ça avec mes enfants aujourd’hui à vrai dire : )
  3. Ah, les histoires de dents des petits chéris… Mon fils nous a parlé de la sienne pendant trois semaines. Je n’en pouvais plus ! Forcément, je prenais la peine de m’y intéresser à chaque fois, mais intérieurement, je bouillais. Ce n’est pas sa première dent, mais à chaque fois, c’est un immense évènement, comme s’il avait oublié les quelques petites premières. Comme quoi, la vie vue depuis les yeux d’un Choupinet, c’est un autre monde !
    Je te souhaite une belle semaine, pleine de gourmandises et de beau temps.
    Bises !
  4. J’adore cette vue qu’on a depuis la grande salle du haut de l’Opéra ! On le refera quand P’tit Lucky pourra monter et redescendre toutes les marches tout seul ! 😉
    • vue fabuleuse je te confirme !
      et que de marches aussi, on s’est musclé les fessiers entre ça et les balades sur la colline : )
  5. Dans le désordre :
    – j’adore ton interprétation du thème de la semaine !
    – les dents des enfants qui vont tomber, un vaste sujet… j’en ai actuellement un qui carbure au dolo*dent parce qu’il a une dent qui bouge et que ça lui fait au moins mal comme ça….
    – one pan pasta : ça me tente, faudrait que je me lance…
    – ta bière, il y a vraiment de l’hibiscus dedans ?
    • Pour te répondre :
      -c’est un vernis Mavala, il faut en mettre deux couches pour que ce soit joli mais je l’aime beaucoup !
      – les dents ..On a pas fini je crois : )
      – oui les one pan pasta, il faut essayer, c’est tout bête et ça enrobe les pâtes d’une crème sans matière grasse si ce n’est un peu d’huile d’olive
      – on sentait qu’elle était parfumée même si cela restait discret
  6. Mon fils de 6 ans 1/2 vient de perdre sa 8ème dent cette semaine. Ça y est la souris va pouvoir faire une pause en attendant la 2ème vague de dents qui tombent ( ou celle de sa soeur).
    Dernier rendez-vous mardi pour vérifier ma couronne et la payer.
    Passe une bonne semaine.
  7. J’avais adoré ma visite de l’opéra de Lyon l’hiver dernier, j’étais venue pour une représentation sublime de la Rusalka, ainsi que pour la lecture de Casse-Noisette par Natalie Dessay, que mon fils a aussi beaucoup aimé ! La programmation est toujours chouette et vaut bien un Paris-Lyon en tgv 🙂
    Hier mon fils a perdu une énième dent de lait, je me demande quand cela se stabilise tout ça, il a déjà 10 ans et encore des dents de lait. Et un appareil dentaire ! Les affres du dentiste, je connais ^^ Je ne peux te jeter la pierre, question RDV zappés ou confondus, je suis championne (et mon dentiste est patient….)
    Bonne semaine à toi !
    • j’avoue que ça fait longtemps que je n’ai pas été voir un spectacle là bas mais en effet leur programmation est riche !
      on échappera pas à l’appareil dentaire non plus ici : )
  8. Pareil, ma fille a deux dents qui bougent depuis longtemps, on lui a déjà dit qu’on allait les attacher à un fil à la porte, mais ça ne lui fait pas peur !!!

Write A Comment

Pin It