Pâtisserie et chocolat

Vive les femmes chefs pâtissières !

Je parle beaucoup de chefs pâtissiers hommes et peu de femmes alors en ce vendredi 8 mars, j’ai décidé de les mettre à l’honneur pour une fois car même si elles sont moins nombreuses, pour diverses raisons, les chefs pâtissières existent et leurs créations sont tout aussi alléchantes que celles de leurs homologues.

Chefs pâtissières côté boutiques

J’ai découvert Claire Damon, créatrice de la boutique Des Gâteaux et du Pain lors de l’émission de Christophe Michalak Le gâteau de mes rêves consacré à la forêt noire. J’avais déjà visité le site internet mais j’ai pu voir la boutique (depuis mon canapé) ses confitures et ses fameux éclairs au caramel au beurre salé. Les viennoiseries ont l’air également à tomber !

cake chocolat caramel salé

Voilà une des pâtisseries que j’aimerais tester lors d’un prochain séjour parisien, Pain de sucre avec aux commandes les anciens sous-chef et chef pâtissier de Pierre Gagnaire, Nathalie Robert et Didier Mathray. Ce qui m’intrigue particulièrement chez eux c’est l’audace de leurs associations comme dans leur entremet Jolie Prune composée d’une dacquoise aux amandes, d’une pulpe de pomme à l’infusion d’épine noire et d’une mousse à l’eau de rose.

Corto

Le chou détrônera-t-il le macaron? c’est en tous cas sur lui qu’a parié Laurène Koumetz, créatrice de Popelini et derrière les fourneaux, on retrouve une autre femme, Alice Barday. Si je passe un jour dans cette boutique, je prends un chou rose framboise pour ma fille, elle va l’adorer au moins visuellement et je tente les choux chocolat passion et vanille.

 

Chefs pâtissières côté grands restaurants

Vous avez peut-être vu son visage sur un livre de pâtisserie consacré aux biscuits dont j’avais d’ailleurs parlé sur le blog et qu’elle a co-écrit avec Frédéric Anton. Ce n’est pas un hasard puisque Christelle Brua est chef pâtissière du Pré Catelan à Paris. Elle a reçu en 2009 le titre de pâtissier de l’année. Elle utilise aussi souvent qu’elle le peut le sucre soufflé, technique qu’elle maîtrise parfaitement, dans des créations délicates et artistiques. Parmi ses réalisations, j’adorerais goûter à son dessert baptisé la pomme (croustillant, mousse au cidre, glace au caramel, enveloppé d’un film de sucre soufflé).

 

Claire Heitzler est elle chef pâtissière chez Lassère et reconnue pâtissière de l’année par ses pairs en 2012. Sa mousse champagne rose litchi fraise des bois en photo en Une de ce billet a l’air sublime !

 

créations pour Pâques 2013

Je n’ai aucune photo des réalisations des deux chefs pâtissières suivantes mais vu les maisons où elles exercent, on peut supposer qu’elles assurent dans leur partie. Satomi Kanai, a débuté sa carrière chez Pierre Hermé et à 30 ans, elle a déjà exercé au Japon, en Chine et aux Etats-Unis. Elle est aujourd’hui chef pâtissière aujourd’hui à l’hôtel Métropole à Monte Carlo et sa mission consiste à développer la carte des desserts des restaurants Joël Robluchon Monte-Carlo, du restaurant japonais Yoshi et des douceurs proposées dans le Lobby à l’heure du thé. Elle dit avoir le souci particulier de l’équilibre et utilise dans ses desserts des ingrédients présents dans ses racines japonaises comme le thé vert, le sésame et le yuzu.

Enfin Audrey Gellet, a pris en janvier 2011, a seulement 22 ans, les rennes de la pâtisserie de la maison Pic à Valence. Est-ce parce qu’elle a fini 2ème du Mondial des Arts sucrés en 2010 qu’Anne Sophie Pic lui a fait confiance ? en tous cas, elle déclare dans le magazine La Toque que la chef la pousse à des associations osées comme l’abricot et la bière ou la pomme et le thé fumé. Son crémeux acidulé de yaourt à la vanille et confit de myrtilles, chantilly poudrée à la vanille de Madagascar est peut-être plus classique mais je le goûterais volontiers.

Et vous, vous connaissez des femmes chefs pâtissiers ?

Edit : Painrisien m’a signalé en commentaire qu’Alice Barday ne travaille plus chez Popelini aujourd’hui.

 Copyright : raids pâtisseries; Richard Haughton; michalak.fr; parispatisseries

31 Comments

  1. Les choux de Popelini valent le déplacement. Je les recommande vivement, surtout celui au caramel 🙂 Une tuerie, rien de moins.
    • Audrey Gellet déclarée meilleur pâtissier 2013? elle ne merite pas de aller en finale, car le stand au bercy village etait totalement rate, elle as fait moin s de ciffres d affaire que les autres, solement trois patisseries finis , et le jury la passe en finale suos pretexte que ses patisseries on etais tres biien aprecies par les consumateur aloooo!!!!! C’ est incomprensible!!!!
      • comme vous êtes dur ! elle a quand même travaillé plusieurs années dans la maison Pic à Valence, c’est pas rien !
  2. Non, j’essaye la pâtisserie mais je suis assez mauvaise. Je reconnais que ces réalisations sont magnifiques.
  3. Moi j’adore les desserts au chocolat de Julie Haubourdin à Valence. Elle a travaillé chez Valrhona, les fameux chocolats, et aujourd’hui elle propose des ateliers dans sa cuisine http://www.racontemoiunerecette.fr
    Et vu le succès de la Maison Pic, c’est certain qu’Audrey Gellet doit assurer !
    • je n’ai pas encore eu l’occasion de suivre ses ateliers mais j’ai aussi beaucoup entendu parler d’elle par quelqu’un qui a travaillé avec elle )
  4. Les desserts de Christelle Brua sont incensés! On parle toujours de la pomme qui est à la limite de l’oeuvre d’art mais il ne faut pas oublier les poires belle-Hélène, qui sont aussi un must! Elle excelle au Pré Catelan
  5. Je n’en connais pas vraiment, j’ai commencé par connaître Hélène Darroze qui est de ma région… la transmission de père en fille ! Elle est à Londres maintenant après avoir officié à Paris. J’avoue que tout ce que tu nous présente est extraordinaire et… très très féminin 🙂 Bises Choco et bravo à toi aussi !
  6. C’est vrai que même dans les magasin gastronomique on ne parle jamais ou rarement des femmes (sauf Darroze, Pic et Brua). Une autre très bonne chef est Keiko Nagae, ancienne de Gagnaire et Troisgros.
    • pour avoir discuté avec des femmes qui bossent dans de grandes cuisines, c’est pas évident de se faire sa place et ça n’a rien à voir avec le talent
  7. C’était pas plutôt « le gâteau de mes rêves » l’émission consacrée à la Forêt Noire et dans laquelle on a vu Claire Damon, créatrice de la boutique Des Gâteaux et du Pain ? 😉
    Qu’est-ce qu’elles sont belles ces créations par des cheffes ! Miam je salive ! C’est délicat, c’est raffiné … et ça fait envie !
    • oui tout à fait, c’était pour voir si tu suivais ) non sans blague, je ne sais pas pourquoi j’ai voulu rebaptiser cette émission, j’ai corrigé du tout merci !
  8. Tu as tout simplement cpnfondu avec le livre « c’est du gâteau » de Maichalak 😉
    héhé tu vois, je suis, l’air de rien ! 🙂
    Et sinon je connais forcément Hélène Darroze, comme ma belle-soeur … que j’admire, et puis aussi Anne-Sophie Pic ! Mais elles ne sont pas spécialement pâtissières …
    • ah oui c’est ça (en plus je l’ai ce livre !)
      Anne-Sophie Pic je connais un peu plus (enfin je n’ai jamais déjeuné chez elle) car elle est de Valence ma région, la Drôme, jusqu’à mes 18 ans…femme admirable !
  9. ha bin voilà l’explication de ta confusion ! 🙂
    Oui, c’est vrai elle est de chez toi ! 😉
  10. Hein ? quoi ? petits-déheuners de ???? nan nan c’est pas pour moi ça !!!!! 🙂
    Enfin je vais peut-être jeter un oeil sur ce qu’on peut manger ….. parce que ce breuvage noirâtre et nauséabond … pouah ! :p

    PS : punaise je pourrais me relire quand même, quand je vois les fautes de frappe qui trainent ….

  11. Ou je le donne au voisin ! Bon j’ai joué quand même, on verra bien ….
  12. non, je n’en connais pas mais je me laisserais bien tenter par toutes les merveilles que tu présentes!
  13. Bonjour,
    savez-vous où travaille Alice Barday aujourd’hui ? merci pour votre aide

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It