Pâtisserie et chocolat

Cupcakes fraise-mousse au chocolat blanc

J’ai cédé à la tentation du cupcake. Moi qui avait toujours été dans le clan des macarons, j’ai retourné ma veste. Une fois la décision prise de mettre un pied dans le temple des topping, décoration girly et caissettes trop mimi, je suis partie à la recherche de recettes. J’ai posté un message sur Hellocoton et j’ai eu une vingtaine de réponses..bon on dirait que je ne suis pas la seule gourmande sur cette planète )

Ensuite j’ai regardé ce que j’avais dans mes placards et j’ai choisi d’improviser un cupcake à base de fraise et de mousse au chocolat blanc, les deux se mariant plutôt bien à priori.

Qu’est ce qu’il te faut ? pour la mousse au chocolat blanc :65cl de crème fraîche liquide, 185g de chocolat blanc.

pour la base du cupcake : 1 yaourt nature entier, 3 pots de yaourt de farine, 1 sachet de levure, 4 œufs, 1,5 pot de sucre en poudre, 125g de beurre demi-sel, une barquette de fraises.

Et maintenant qu’est ce que tu fais ? la veille prépare ta mousse au chocolat blanc en portant à ébullition 10cl de crème, hachant le chocolat avant de le faire fondre au bain marie. Retire le du feu et verse la crème sur le chocolat en mélangeant bien l’ensemble. Dans un saladier préalablement mis au frigo (voir au congélateur), monte au batteur électrique le reste de crème liquide en crème fouettée ferme. Avec une spatule souple, incorporez-en 1/3 dans le mélange au chocolat, puis ajouter délicatement le reste. Garde la mousse au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Le jour même, passe les fraises nettoyées, équeutées et coupées en quartier au blender de manière à obtenir un coulis. Quand le coulis est bien lisse, ajoute 20g de sucre et mixe à nouveau. Préchauffe le four à 165° C (th 5-6). Dans un saladier, verse dans l’ordre et sans mélanger le yaourt, la farine, la levure, les œufs, le sucre en poudre et le beurre. Mélange au fouet électrique ou au robot si tu en as un.

Mets des caissettes en papier (ou pas) dans des moules à muffin. Verse une petite cuillère de pâte, une cuillère de coulis de fraise et recouvre de pâte jusqu’au 3/4 du moule. Laisse cuire 25 minutes (ou 20 selon four) et laisse les refroidir avant de mettre la mousse au chocolat blanc dessus à l’aide d’une poche à douille (embout en forme d’étoile). Ensuite si tu veux jouer le jeu à fond, tu ajoutes de la décoration de ton choix.

Verdict ? pour une toute première fois, ils sont plutôt pas mal, non? Niveau goût, j’avais du monde à la maison et ils ont plu à tous, petits et grands. Pour autant, certaines améliorations sont à apporter : le coulis est trop liquide, si je retente cette recette je mettrais de l’agar agar  pour avoir une texture qui se tient plus et un vrai cœur de fraise; la mousse au chocolat blanc n’est pas assez ferme (il faisait chaud cela dit, dimanche), la prochaine fois je tente un topping avec du philadelphia.

Comme il restait du coulis de fraise, des fraises et de la mousse au chocolat, j’ai présenté le tout dans des petites verrines..c’est frais et très agréable, tendance régressive )

Maintenant il me reste à essayer toutes les idées données par les blogueuses sur Hellocoton...Anne Laure qu’est ce qui te ferait plaisir?

Et toi les cupcakes tu aimes ça ? (sans crème au beurre pour moi merci)

18 Comments

  1. wahou!!!!ils sont superbes, et donnent très envie de goûter, je n’ai jamais essayé, et je sais pourtant que je serais fière de réussir, mais j’ai vraiment peur de me planter…tu me donnes le courage d’essayer en tout cas!
  2. Miam ! Oui j’aime ça, mais pour moi aussi, c’est sans crème au beurre (je déteste ça !)
  3. Tu vas rire mais je n’ai jamais goûté! Mais je sais que les crèmes au beurre, ce sera sans moi aussi!
  4. Miam !!!!
    J’ai une fois de plus envie de passer ma main à travers l’écran 😉 !

    Merci à toi et belle journée !

    *

  5. Pour avoir un vrai coeur de fraise, je pense qu’il vaut mieux cuire la base des cupcakes sans le coulis, puis creuser un trou au centre après cuisson et y mettre du coulis pas trop liquide (ou fourrer à la seringue ou avec une petite douille).
    Pour le topping, si tu le fais au philadelphia ça donne un goût vraiment très particulier, un peu trop « fromage » qui ne va pas forcément idéalement avec le chocolat (sauf si tu adores les cupcakes de chez Little). Une ganache montée au chocolat blanc serait peut-être une bonne solution ? J’ai jamais testé, c’est juste une idée, mais à priori ça a une tenue suffisante pour servir de topping et en plus c’est léger au goût car monté au batteur.
    Sinon, fraise chocolat blanc c’est une bonne idée, ça me donne envie de tester !
    • en fait je me disais que ça marche avec du lemon curd et j’avais dans l’idée un fraise curd niveau texture mais peut-être que la solution c’est de mettre le coulis après cuisson…oui j’aime bien ceux de chez Little, si le philadelphia est bien parfumé ça peut être pas mal (mais peut-être pas pour du chocolat blanc pour lequel la ganache est surement mieux).
  6. je suis raide dingue des cupcakes (sauf que je n’en mange qu’à l’étranger car on n’en trouve pas ici et l’homme ne s’est pas encore lancé…..), les tiens ont l’air délicieux!
  7. J’aime ça mais comme les macarons je ne les ai jamais tentés… je commencerai par les macarons de toute façon 🙂 Tu as raison pour l’agar-agar mais tant que tu n’as pas à les transporter ils m’ont l’air très bien et les verrines c’est une bonne idée. Bonne journée, des bisous.
    • le souci avec le coulis de fraise est qu’il s’est un peu évaporé à la cuisson et du coup le goût n’était pas assez présent je trouvais…je n’ose pas les macarons, j’ai déjà vu un cours (je dis vu car j’avais plus regardé que fait) et ça me parait trop technique (il faut du glucose, un robot, un themomètre à sucre..)
      • Pour les macarons, ça ne demande pas forcément d’être super équipé : pas besoin de glucose dans toutes les recettes, je n’ai pas de robot mais juste un batteur tout basique qu’on tient à la main et qui m’a couté 10/15€ et sans thermomètre on peut faire ceux à la meringue française.
        Si un jour tu décides d’oser, je te conseille vivement de tester la recette de Christophe Felder (ici, par exemple : http://crimetcondiment.blogspot.fr/2008/04/je-vais-beaucoup-mieux-dit-le-macaron.html), j’avais raté toutes les recettes testées avant la sienne et depuis que je la connais mes macarons sont réussis à tous les coups !
        • merci pour ta recette, vu ton métier tu dois avoir le coup de main…tu me ferais pas un petit cours en privé un jour ?

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It