Pâtisserie et chocolat

Famille à patates ou famille à pâtes?

Oui je sais j’ai le don pour les titres classieux, la blogosphère tout entière me les envie. N’empêche que je ne sais pas si toi aussi tu l’as déjà remarqué  mais dans la vie il y a deux catégories de personnes : les pro-pommes de terre et les pro-pâtes.

Quand j’ai rencontré l’homme, je me suis très vite aperçue que ma toute fraîche « belle-famille » (je mets des guillemets parce qu’on est pas mariés mais il n’existe pas d’autres termes que ceux de belle-maman, beau-frère, belle-soeur..marrant d’ailleurs comme l’esthétique entre en compte) était très patate. Au four, en gratin, sautées, point de vrai repas sans tubercule (ça fait envie dis comme ça, hein?). Pour t’en faire des alliés, prépare leur un gratin dauphinois ou une tartiflette. Propose-leur un dîner à la Pataterie (si si ça existe) et ils t’adoptent définitivement.

Précisons qu’une partie de ma belle-famille est originaire du Nord. Et alors? ben le Nord, la Belgique, les frites, tu me suis? (ou c’est un gros cliché, gens du Nord exprime-toi c’est le moment).

De mon côté, j’ai été une enfant Pomme de terre : celles que mon grand père ramassait dans son jardin , celles que ma grand mère préparait en purée (et le soir s’il en restait cette purée grillée à la poêle quand j’y repense quel bonheur !), celles que ma mère plongeait dans la friteuse pas électrique pour servir des frites maison tellement croustillantes..je ne m’en lassais pas.

Mais ce temps est révolu, je ne retrouve plus le goût de la patate de mon enfance et je suis passée dans le clan des fous de pâtes, ceux qui peuvent en manger tous les jours sans que cela ne pose le moindre problème. Cet amour pour la pasta je l’ai transmis à Miss Zen et à son frère (qui, tiens-toi bien, n’aime pas la purée) à tel point que parfois j’envisage une expatriation en Italie …c’est ma belle famille qui va râler.

Et toi, pâtes ou patates? (ou les deux à égalité)

 Edit : mes enfants jouent quand même à Monsieur Patate, on n’est pas sectaire dans la famille

(ceci est ma participation aux mercredis gourmands d‘Anne-Laure T)

45 Comments

  1. Alors là pâtes, mais pâtes forever!!!
    Si je n’avais plus de pâtes je mourrais je pense.
    D’ailleurs je saute le pas, je suis en train de regarder pour m’acheter
    une machine à pâtes, hiiiiiii!!!!
    • ah tiens si tu sautes le pas, j’attends ton test avec impatience car moi aussi sans pâtes je meurs ! (tu arrives donc à faire un régime avec pâtes ? )
  2. Italienne oblige, pâtes midi et soir, WELL?! What’s the problem??? NO PB !!!
    Mais j’aime une vraie purée maison (même avec du grouiyère), une écrasé tiède à la « Deutsh » avec citron et vinaigre, les tartif’ et les frites !!!
    MHUMMM ET tu me donnes fain à 8.09 heures !
  3. Indéniablement pâtes! Un peu patate aussi bien sûr, mais les pâtes c’est à peu près aussi primordial chez moi que le chocolat! Et ma fille est pareille, d’ailleurs elle n’aime pas les patates, les frites, le gratin, tout ce qu’on voudra, elle commence à bien vouloir manger un peu de purée et encore! Mais fait lui des pâtes et tu fais une heureuse!
    • j’adore quand tu dis  » les pâtes c’est à peu près aussi primordial chez moi que le chocolat »…dans mes bras !
  4. Accro aux pâtes et encore plus en ce moment car ça ne me fais pas mal à l’estomac…
    Mon record lors de ma précédente grossesse 21 jours de pâtes car étant en voyage dans un pays étranger et pas immunisée contre la toxo c’était ce qu’il y avait de mieux…

    Ceci dit j’aime bien les patates aussi…

  5. Ha ha, très drôle ton article !
    Ma belle-famille, pro-patate.
    Moi, plutot pro-pâtes…
    Et nous, maintenant, un peu des 2, ms la balance penche légèrement du côté des pâtes (forcément, qui prépare à manger ?)
  6. On ne renie pas ses racines de famille Patate … mais je suis passée du côté obscure de la force en mettant au monde une petite doryphore. La traîtresse que je suis.
  7. C’est bizarre, en ce moment j’aurais plus tendance à voir deux clans comme ceci : pâtes OU riz.
    sachant que l’homme ne jure que par le riz et moi par les pâtes. Du coup, on alterne 🙂
  8. hahaha totalement d’accord avec toi! Le nord et les patates c’est pas cliché! Mon mari est ch’ti et moi québecoise. Ca m’a littéralement traumatisé de voir le sac de 25 kg mensuel de patates y passer allégrement! Ca c’était sans compter la quantité de beurre mélangé à l’huile et à la graisse de cuisson qui passe chaque semaine dans la poële et… dans l’assiette des convives!
    Chez nous c’est totalement différent! Je dirais qu’on est 1/4 patates, 1/4 pâtes, 1/4 riz et 1/4 semoules en tout genre (couscous, quinoa, polenta…) sans réelle préférence globale. Comme quoi la diversité des couples fait aussi la diversité dans l’assiette!!!
    Bonne journée
  9. Moi je suis plus pâtes (origines italiennes surement) mais mon homme est plus patates!
  10. Question : préfères-tu un plat de pâtes à l’arrabiata ou de bonnes frites croustillantes ?
    • quel souvenir épicé ces pâtes à l’arrabiata ! je préfère laisser mes pâtes en ta compagnie que finir mon assiette de frites seule )
  11. La pasta ! Sforza Italia !!! Quand je pense que mon fils n’a pas aimé les pâtes juqu’à ses 3 ans… Depuis il s’est bien rattrapé, heureusement !
  12. Je suis une fada de Pâtes, mais mon doudou de Patates ….
    donc je dirais du 50/50 à la maison … !

    Mais si je décide, alors on mange bien plus de Pâtes que de Patates, … au grand désespoir de chéri …

  13. J’aime autant les deux, je crois bien être autant pâtes que patates… Cependant il est vrai que je fais plus facilement des pâtes, plus rapide à faire. Mais je prends autant plaisir à manger tout au long de l’année. L’homme n’aimant AUCUN légume à part les crudités les pâtes et patates on connaît bien!!!!
  14. Isabelle 85 Reply
    Ici c’est un peu de tout. L’homme préfère les patates, moi les pâtes et les enfants le riz. Pratique pour mettre tout le monde d’accord 😉 alors on alterne, ce qui pour notre équilibre alimentaire est somme toute plutôt bien (surtout en y glissant en plus 1 ou 2 légumes)
    • la patate serait-elle plus masculine (sketch de Florence Foresti sur les filles et les garçons) ?
  15. ah nous !! pâtes !!! d ailleurs appelle-moi cleopâte;)! mon fils qui est encore parfois à la maison et mon mari ne mangeraient que des pâtes si on les laissait faire!
  16. J’ai jamais vu mes beaux-parents manger des pâtes… Chez mes parents c’était 50/50 je pense. par contre ici on adore tous les pâtes !
    Mais on mange aussi des patates, ça doit être effectivement notre côté nordiste ;-). J’avais un ex qui en mangeait des tonnes, une horreur, surtout l’odeur de friture… L’homme en mangeait aussi pas mal mais j’ai réussi à le faire un peu changer, j’en avais ras le bol des patates 3 fois par semaine (et même pas en frites, on a pas de friteuse !).
    Et je suis goûteuse officielle SACLA, c’est bien sympa !
  17. Aaaaah, j’aime pas choisir ! Bon, ok je suis une pasta girl. A côtoyer des mâles, forcément je suis aussi devenue une papate friendly (en plus d’avoir un cerveau et physique de patate, oui ça fait beaucoup). Mais la pâte, c’est quand même la vie ! Je suis sûre et certaine, depuis mon plus jeune âge, que je suis une Italienne qui s’ignore. Mes parents m’ont caché ma véritable identité, c’est forcé.
  18. j’ai la même perception de division du monde 🙂 De famille patate enfant je suis passée à une famille pasta 😉
  19. Je suis une dingue absolue des pâtes ! Quand je vivais encore chez mes parents, on en mangeait quasiment tous les jours, à toutes les sauces, et je ne m’en lassais jamais… Maintenant, j’essaie d’être raisonnable et de varier au maximum mon alimentation, mais ça reste du 2 à 3 fois par semaine minimum quand même !

    Après, les patates c’est quand même trop bon aussi !!! Surtout avec des tonnes de fromage…

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It