La dernière séance

Last night j’ai embrassé Guillaume Canet

..le pire c’est que l’homme ne s’est aperçu de rien pourtant il était juste à côté…sur le canapé. Je juge la qualité d’un film non pas aux critiques que je peux lire dans Télérama, les Inrocks ou ailleurs même si cela compte. La réussite tient plus dans le fait que le film m’emporte ou pas, me fait passer de l’autre côté de l’écran ou me laisse sur mon fauteuil.

Avec Last Night, la magie a opéré, j’ai aimé ce chasse-croisé amoureux mais surtout l’histoire entre Joanna (Keira Knightley) et Alex (Guilllaume Canet) l’espace de quelques heures à New York. J’ai été complètement sous le charme de Guillaume Canet, écrivain français (un peu cliché soit) au strabisme persistant et au sourire délicieux. J’ai adoré le jeu de séduction entre Joanna et lui et cette magnifique scène de baiser dans un ascenseur quand il  l’embrasse fougueusement. Ce n’était plus un film, c’était la vie.

Je n’ai pas bien compris en revanche pourquoi Joanna hésitait entre Alex et son mari Mickaël. D’autant plus que ce dernier est en train de s’envoyer en l’air à quelques milliers de kilomètres de là avec une collègue de bureau jouée par Eva Mendès que je n’ai pas trouvé sensuelle une seule minute étrangement (mais ça Joanna ne le sait pas). Mickaël c’est l’homme au visage qui n’exprime jamais rien. Dans une des scènes du film, Laura (Eva Mendès) confie à Mickaël (Sam Worthington) que son petit ami est mort. Il lui répond désolé comme s’il lui disait un expresso et l’addition ou bien encore où sont les toilettes ?

En fait Mickaël c’est un peu un clone de Tom Cruise (pouah) en moins beau mais plus baraqué. Il parait qu’il a joué dans Avatar, je crois comprendre  pourquoi. Mickaël ne se contente pas d’être inexpressif : il n’a pas une pointe d’humour ou d’esprit.

Enfin bref je suppose que le romanesque de l’histoire réside dans le fait que l’histoire d’amour entre Joanna et Alex soit impossible. S’ils étaient ensemble leur relation s’affadirait…un peu comme si Meryl Street dans le film, Sur la route de Madison, sortait de sa voiture quand elle est arrêtée au feu rouge et courait dans les bras de Clint Eastwood…ça aurait moins marqué les esprits)

Tu crois qu’il y a un âge limite pour être fleur bleue ? )

28 Comments

  1. J’ai aussi vu ce film récemment en DVD et j’ai bien aimé! Sans l’hésitation de Joanna il n’y aurait pas de film… Et Alex n’a pas toutes les qualités non plus ! ;o)
  2. Alors celui-là, je ne le connais pas du tout !! et pourtant, un film avec Guillaume Canet…

    Je suis TRÈS fleur bleue, le hic c’est que Chéri ne l’est pas du tout, du coup j’ai peu d’occasion de m’émouvoir devant un film… J’ai tenté de rerereregarder « Sur la Route de Madison » lors de sa dernière diffusion, mais avec lui à côté en train de faire des commentaires narquois…. tsssst !

  3. Ha ha, je te rassure ce film m’a aussi transportée, on est donc au moins deux fleurs bleues dans l’assistance. J’ai trouvé très beau le fait que Keira Knightley ne faute pas autant que son mari, même si la fin laisse deviner que lui va finalement peut-être la démasquer. Un comble ! J’ai trouvé cette fin ouverte douloureuse en même temps que fine et judicieuse dans la mise en scène… Ce film m’a en tout cas suivi longtemps (et ce la 1ère fois au cinéma et la 2ème fois en DVD).
    • je crois qu’on peut ouvrir un club de fleur bleue en fait )
      tu crois que son mari va lui poser des questions? il a pas intérêt étant donné son week-end ))
  4. J’ai bien aimé ce film. Après je pense que l’histoire entre Alex et Joanna pourraient être belle. Des fois tu te demandes si finalement les plus belles histoires d’amour ne sont pas celles qui restent impossible… En tout cas c’était une belle réflexion entre la tromperie physique ou psychique. J’avais beaucoup aimé.
  5. J’ai beaucoup aimé ce film,il m’a vraiment touchée.Et contrairement à toi,je trouve MIckaël beaucoup plus beau que Tom Cruise.Et si il est inexpressif c’est justement parce qu’il s’emêche de ressentir des choses,il se met des barrières.Mais c’est vrai que je suis pas fan de Guillaume Canet et que son sourire me laisse indifférente.La scène qui m’a marquée c’est la scène dans la piscine,où on sent la tension de Mickaël face à Eva classe dans sa nuisette.La scène du baiser,je l’ai trouvée émouvante aussi.En fait le film entier c’est la vie!
    • ah c’est marrant parce que la scène de la piscine m’a laissé totalement indifférente, je n’ai ressenti aucune tension ..comme quoi les goûts et les couleurs? bon quand est-ce qu’on va se voir un film de fleur bleue ensemble? )
  6. J’ai vu ce film en DVD cet été et j’ai adoré! D’ailleurs, ton billet m’a donné envie de le revoir là tout de suite, maintenant!
  7. Un de mes films préférés ! J’ai beaucoup aimé cette « tension », cette « lutte » que chacun essaie d’entretenir afin de ne pas succomber … Bon, c’était presque gagné d’avance car j’aime beaucoup G. Canet mais quand même, le film nous embarque !

    Me replonger dans l’histoire me donne comme une envie de ressortir le DVD prochainement 😉

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It