Souvenirs d'EMT - Chroniques d'une Chocoladdict
Parler d'ma vie

Souvenirs d’EMT

De mes années collèges, il ne me reste aucune de mes réalisations de mes cours d’Education manuelle et technique. Pourtant j’en ai passé du temps à suer sur les établis, à tenter de ne pas me couper, à mesurer papier, bois et autres matériaux pour fabriquer un objet qui finirait dans le placard de ma chambre.

En sixième, mon prof, surnommé la guenon du sous-sol étant donné son amabilité (et son physique sûrement) m’initia avec mes petites camarades aux joies de la poterie. Inutile de te préciser qu’on était très loin de la scène de Ghost dans laquelle Patrick Swayze moule un vase (?) avec sa dulcinée. Après quelques séances de torture, chacun repartit avec ce qui ressemblait à un cendrier. Devant mon insistance, ma mère l’emporta au bureau pour le transformer en vide poche.

Vinrent la valisette en papier, le jeu d’échec (sans les pièces ..à acheter en plus), le porte-crayon en métal (je crois que celui-là il est encore dans ma chambre d’ado), la mini-lampe réglable (un des parents d’élève, électricien, nous déconseilla de nous en servir car non conforme aux normes de sécurité) et  la trousse en jean (c’est là que j’ai compris que jamais une machine à couture ne m’obéirait). Il n’y a que lors des cours de cuisine que je m’en sortis honorablement.

Et toi, tu te souviens de tes cours d’EMT?

10 Comments

  1. Moi j’ai jamais fait ça… des cours de techno où on l’on montait des trucs électriques mais c’est tout. Ça m’aurait plus cette matière!
  2. Moi au collège c’était encore couture pour les filles et menuiserie pour les garçons… et grâce aux photos, je me souviens très bien d’une « superbe » tunique rouge à petites fleurs que j’ai même portée (j’étais jeune) !!!!
  3. Je me souviens de la fabrication d’un étui en carton pour ranger la flûte à bec du cours de musique, seul hic, je n’avais pas bien respecté les mesures et ma flûte n’est jamais entrée dans l’étui!
    Il y a eu aussi le concours de la plus petite cocotte en papier que j’ai gagné haut la main… grâce au patron de ma mère qui a ses heures perdues en fabriquaient.
  4. Une boîte en carton, un variateur de lumière, un tapis de bain avec pour base…une serpillière! 🙂 Et il y avait aussi les cours de cuisine! J’ai tout gardé dans ma chambre d’ado! 🙂
  5. Moi aussi je détestais cette couture improbable… Je me souviens encore de la salle de cours d’EMT.
  6. La prof était sans arrêt absente, j’ai dû avoir une dizaine de cours en tout et pour tout ! quelle chance car je n’aimais pas du tout ce que l’on y faisait !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It