Voyages, voyages

Match routard/ un grand week-end à Madrid

Le voyage commence toujours pour moi dans un fauteuil ou dans mon lit avec le feuilletage et la lecture des guides de voyage. Ils sont ce que les préliminaires sont à l’amour et font vraiment partie du plaisir.

Avant de m’envoler à Madrid, j’ai consulté, comparé, noté deux guides : le guide du routard et Un grand week-end à Madrid.

Le routard n’est pas entièrement consacré à la capitale espagnole mais aussi à la Castille. Ses points forts sont les conseils pratiques (se déplacer, téléphoner, prévoir un budget..) et ses bonnes adresses (hôtels ou restaurants). Il consacre une grande place aux musées peut-être au détriment du reste. La recherche entre les différents quartiers n’est pas bien conçue car sans sommaire. Note que le routard te permet de repérer à la ronde tous les français dans le coin et de fuir…car tu n’es pas là pour rencontrer tes compatriotes si?

Un grand week-end à Madrid propose un plan détachable très pratique (et en général sur le point de se déchirer à la fin du séjour après une utilisation intense), un plan des lignes du métro et 13 parcours/ballades qui permettent de découvrir la ville à pied. Les nombreuses photos permettent de repérer avant le départ ce que tu veux absolument voir et une fois le voyage fini de remettre un nom sur certains de tes clichés. Le guide consacre plusieurs pages aux incontournables mais chaque circuit passe aussi par des petites rues, des petites places, tout ce qui crée l’atmosphère d’un endroit. Le point faible de ce titre est qu’il met un peu tout sur le même plan : un monument comme une boutique ou un restaurant. De plus, les parcours ne suivent pas forcément une logique très compréhensible. On revient souvent sur ces pas, on repasse par les mêmes endroits parfois. Dans cette collection, Madrid n’est pas le titre le plus abouti.

Verdict : difficile de choisir entre ces deux guides, ils sont complémentaires. Le routard est néanmoins le seul à être affiché sur les vitrines des restaurants ou sur les portes de certains hébergements comme garantie de qualité d’un établissement.

Et toi, tu pars avec ou sans guide?

Edit 1 : je les ai cherché partout ce matin, ils étaient montés dans son arbre !

19 Comments

  1. Nous partons avec! Par contre pour être allé avec le Michelin en Normandie, je le déconseille vivement, il est très mal fait et manque vraiment d’informations pratique!
  2. Moi je ne pars pas ^^
    Mais quand ça m’arrivait j’aimais bien les petits guides genre pas routard (le routard pour moi c’est si je partais à l’autre bout du monde dans un pays à la culture diamétralement opposée à celle de l’Europe).
  3. Nous partons avec plusieurs guides en poche. Généralement, je les emprunte à la bibliothèque municipale avant le voyage, cela nous permet d’en avoir plusieurs. Je n’aime pas du tout le Routard dans lequel je ne trouve aucune des informations pratiques que je recherche. A part des adresses pour déjeuner, il n’y a rien dedans. C’est vraiment jeter l’argent par les fenêtres, d’autant que nous avons tendance à éviter justement ces adresses très touristiques ! J’ai une préférence pour la collection Lonely Planet qui propose des adresses de visite très intéressantes. Cet été, nous avons ainsi trouvé un endroit superbe pour nager avec les dauphins dans les Keys, loin des circuits touristiques. Un vrai bonheur !
    • peut-être qu’il y a des titres moins réussis que d’autres pour le routard tu ne crois pas? je n’ai jamais été déçue par leurs adresses de resto..je ne connais pas trop Lonely planet (à part la couverture) , je vais regarder de plus près
      • Sans doute ! En fait, je suis à chaque fois déçue par la nature des informations contenues dans le routard. Ce guide n’est pas du tout accès culture et découverte du pays. Il présente avant tout les bons plans culinaires, et encore, je préfère m’arrêter au hasard de mes envies, me plonger dans l’ambiance d’une brasserie typique, même si on n’y parle pas anglais.
  4. Comme toi, mon plaisir commence par feuilleter les guides (parfois même des mois avant de partir, voire sans partir ^^)
    Je suis fan de la collection un grand wek-end, simple et pratique !
  5. J’adore ces deux guides! J’ai découvert la collection Un grand weekend à… quand je suis allée à Strasbourg et depuis je les utilise régulièrement. Mais le routard c’est un peu la tradition, le guide de mon enfance. Idéal quand on veut découvrir un peu plus que la ville.
  6. Généralement je feuillette les guide avant de les acheter et je prends celui qui me plait le plus en terme de bon plans et adresses. Le routard est généralement bien fait, mais par exemple pour barcelone, j’en avais choisi un autre.
    Un grand plan est toujours un plus je trouve aussi!
    • un grand week-end existe aussi pour des villes en France mais en général cela traite la ville et la région autour

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It