Il y a deux semaines à la même heure je m’offrais une parenthèse en tête à tête…petit bilan qui décidera peut-être celles/ceux qui hésitent encore à lâcher la main de leur chère tête blonde :

Pas glop : penser à la possibilité une fois installée dans l’avion d’un crash et imaginer ses enfants, restés sur terre, orphelins

Glop : ne pas finir le vol avec la moitié du plateau repas sur le pantalon ni en priant intérieurement pour que l’atterrissage ait lieu rapidement avant que l’hôtesse ne bâillonne mes enfants

Glop : quitter l’aéroport sans passer par la case bagages car sans enfants on voyage très léger

Pas glop : regarder les photos de sa progéniture sur son portable alors que la veille j’avais envie de les passer par la fenêtre

Glop : réaliser à mon retour qu’ils ont très bien survécu à mon absence..je peux repartir alors?

Glop : se couler dans le rythme de vie espagnol sans avoir à se soucier des siestes ou des heures de repas (pas sûre que Miss Zen apprécie un déjeuner à 15h)

Glop : retrouver le plaisir des restos à deux, des ballades main dans la main, des chambres d’hôtel en amoureux ..

Pas glop : s’inquiéter par ricochet quand l’homme élabore un scénario catastrophe parce que sa mère , propulsée au titre de nounou officielle, ne répond pas au téléphone

Glop : avoir l’impression que le chérubin  a grandi après deux jours d’absence

De toute façon, Madrid n’est pas vraiment une destination que je conseille en famille…si tu as envie de partir en Espagne, Barcelone me parait largement plus adapté (des ascenseurs dans tous les métros, un superbe aquarium, la mer et la plage…)

Et pour toi, les escapades/sorties  à deux c’est vital ou tu es plutôt du genre jamais sans mes enfants ?

42 Comments

  1. Pas encore d’enfants mais une chose est sûre mon homme et moi, on continuera à se a=faire des escapades rien qu’à 2 lorsqu’on en aura!
  2. 1er com sur le blog fréquenté assiduement de ma compatriote lyonnaise, bravo et merci pour ces bons moments de lecture ! J’adorerais faire des escapades à 2 , je pense que c’est vital ! Mais nous n’avons personne pour garder les enfants tout un week end, alors la question ne se pose plus … Pas glop.
    • merci d’avoir laissé un com , ça fait plaisir !
      pour le week-end cela s’organise très longtemps à l’avance car nous n’avons pas de famille sur place…on fait venir la mamie en hélicopère, on bloque les plannings…j’exagère un peu mais en gros c’est ça 🙂
  3. Ben là, ma petite n’a pas encore 6 mois, et la « lâcher » plus que qq heures, j’avoue que j’ai du mal…
    Mais j’aimerais bien un petit week end en amoureux, ça nous ferait du bien!
    Mais on va attendre encore un peu :p
    • la première fois qu’on a laissé mon fils il avait plus d’un an, alors je comprends..et je n’ai jamais fait une seule soirée avec une baby sitter 🙂
  4. Personnellement je ne vois pas ma vie avec des enfants… c’est un choix que j’ai fait.
    Alors j’ai beaucoup de mal à voir des avantages au fait de partir en vacances avec ses enfants, lol. Je ne suis pas totalement objective.
    • tu as quel âge? tu peux encore changer d’avis je pense..attention je ne suis pas en train de dire qu’il faut absolument avoir des enfants mais en ce qui me concerne l’envie d’enfant est arrivée du jour au lendemain et quand j’étais plus jeune je ne me voyais pas du tout avec des enfants..
  5. Sans enfants, je n’y ai pas encore vraiment réfléchis, mais j’y songe…dans quelques années !! Je plaisante.J’ai un peu de mal à le lâcher mais je pense pourtant que ca ferait du bien à nous et à lui 🙂
  6. Nous poursuivons notre conversation entamée il y a quelques jours sur le sujet et en te lisant, je me rends compte que mon fiston a toujours été super cool !!! C’est un ange en avion par exemple, nous avons régulièrement la remarque des autres passagers et du personnel. Pour te donner une idée, il a dormi tout le temps sur le vol Paris-Bangkok lorsqu’il avait tout juste deux ans !!! Je ne me reconnais donc pas dans tes pas glops. Il faut dire que fiston n’a jamais aimé la poussette petit, nous le portions à tour de rôle dans l’écharpe de portage. Il dormait pour du coup n’importe où contre nous, pour les repas, tout petit j’allaitais bref c’était au contraire très facile.

    Le seul pas glop que je mettrais sur la liste c’est dîner tranquillement dans un beau restaurant. Cela est devenu possible lorsqu’il a eu 3 ans environ. Entre 18 mois et 3 ans, c’était la galère, mais nous composions. Donc pour nous cela a toujours était avec fiston (mais avec deux enfants, je me dis que cela ne doit pas être si simple). À 5 ans, il a été deux fois en Thaïlande, Singapour, la Malaisie, la Floride, Lisbonne, Budapest, 3 fois venise, 3 fois Londres et j’en oublie. Cet été, nous pensons partir trois semaines en Californie, louer une voiture et faire San Francisco, Las Angeles, Las Vegas en passant par le grand canyon et le grand parc naturel de la région. Pour l’été 2012, ce sera un grand périple au Japon.

    Il y a une chose super lorsque l’on voyage avec ses enfants, cela les rend autonome (fiston pourrait prendre l’avion tout seul, passer la douane ect…) cela les familiarise avec l’anglais et tout un tas de culture. Bref, cela aide à grandir, je trouve. Dernier point : nous gardons un merveilleux souvenir de toutes ces escapades en famille, un petit quelque chose rien qu’à nous, qui définit presque notre famille, ce qu’elle est, ses valeurs ect.

    Bonne journée.

    • Je voulais préciser car je ne voudrais pas passer pour une donneuse de leçon. Je trouve cela super que vous vous offriez de temps à autre ces petites escapades à deux. Cela doit permettre de se retrouver et cela doit être très agréable. C’est juste que je suis incapable de ne séparer de mon fiston 🙂
      Bises
    • le sujet t’inspire dis donc 🙂 …c’est peut-être parce que mes enfants ne sont pas parfaits que j’ai envie de souffler de temps en temps (je précise quand même que cela n’arrive qu’une fois par an deux jours!) …quelle famille de voyageurs en tous cas !
      • peut être aussi parce que tu as dans ton entourage des personnes de confiance qui peuvent prendre le relais auprès de tes enfants. Cela n’a pas toujours été le cas pour nous, nous n’avons pas eu le choix en quelque sorte. Si tu as d’autres photos de votre merveilleux séjour, n’hésites pas à les publier, j’adore ces ballades quotidiennes, cela fait rêver, surtout lorsque l’on voit le bon ciel bleu que vous avez eu alors qu’il fait si froid en France en ce moment !
        • toujours la même personne en fait en qui en effet j’ai entière confiance…je vais encore publier quelques photos plus gourmandes )
  7. Je stresse déjà en pensant à un futur week-end en décembre sans les enfants, je sais que je vais penser à eux toutes les secondes, qu’ils vont me manquer, que je vais imaginer le pire… alors que depuis le week-end passé à Paris avec eux j’ai juré de ne plus repartir avec eux avant leur majorité !!
    • je pense que tu vas quand même bien apprécier ! on en reparlera :)..et ça me rassure sur ce que tu dis de ton week-end avec eux, je ne suis pas la seule à avoir ce genre de ressenti 🙂
  8. Le plus dur comment tu dis c’est les histoires sordides qu’on se met à imaginer, l’impatience de les retrouver et un chouia de culpabilité quand même 🙂
  9. Je suis assez inquiète quand ils sont petits, ils me manquent vite, après ça va mieux !
    Mais j’en ai besoin aussi, pourtant on se l’accorde peu. Je me reconnais bien dans ta liste, bravo.
    • au début ils nous manquent et puis finalement une fois qu’on y est, on est content…même si l’insouciance n’est jamais totale je trouve
  10. Moi aussi je me fais des scénario catastrophes mais juste en allant chercher du pain…
    Pour le moment, je n’arrive pas à laisser mon fils tout un week-end (huit mois c’est un grand tout petit tout jeune) mais je donnerais cher pour juste une soirée resto ciné en amoureux !
  11. J’ai beaucoup de mal à laisser mes nains…Au grand dam de mon chéri qui lui, aimerait partir de temps en temps en amoureux. A 3 et 5 ans ils ne sont allés qu’une seule fois deux jours de suite à 45 km de la maison, j’en étais malade !! Mais j’avoue que ca nous a fait du bien quand même!
    • je crois qu’il faut essayer et faire plaisir au chéri…sauf si tu es malade pendant ton week-end, ça gacherait un peu tout 🙂
  12. Il fut un temps (pas si lointain!) où j’aurais eu beaucoup de mal à laisser mes monstres… mais vraiment !
    Aujourd’hui, beaucoup (beaucoup !) de choses ont changé, mais je m’aperçois que moi aussi j’ai changé… La vie m’a forcée (et contrainte, au début, ça n’a pas été sans douleur) a les laisser avec leur papa pour des week-ends, des vacances, puisque nous sommes séparés. Mais cette chienne de vie m’a appris aussi : à les laisser, les lâcher, en toute confiance, et à profiter aussi des moments sans eux !
    Alors c’est avec un grand bonheur et un peu d’impatience que nous nous envolerons, en amoureux, dans moins d’un mois pour l’Ecosse ! youpiiiii !
    Je n’y trouve que des glops, mais les enfants sont grands (entre 3 et 6 ans). Ceci explique peut-être aussi cela… sans que j’éloigne non plus le fait que la maman que je suis a beaucoup évolué là-dessus ! Voilà !
    • je me rends compte que je n’ai toujours pas répondu à ton mail…je n’oublie pas )
      super pour l’Ecosse ! (voyage de noces?) …en grandissant on a aussi peut-être moins de mal à les confier à quelqu’un d’autre
  13. Pas de souci pour la laisser avec des gens chez qui elle est bien, le souci c’est plutôt de pouvoir la laisser… Sinon j’adore l’emmener en voyage ou en week mais là le souci serait plutôt les finances… les périples d’Harpa avec ou sans enfants, faut pouvoir se les payer!
    • je voyageais beaucoup plus que j’étais sans enfant, je n’ai jamais mis de sous de côté, je préfère en profiter maintenant…aujourd’hui une fois que le loyer, la nounou, et les courses alimentaires sont passées, il ne reste plus grand chose…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It