Si maman si

Ecole maternelle et garde d’enfant

Je vous préviens ce billet n’est ni drôle ni léger, pas non plus dramatique je vous rassure. Aujourd’hui en pleine prise de tête anticipatrice, je vous mets à contribution, mamans et papas du monde entier.  A la rentrée de septembre prochain, le chérubin sera en âge de rentrer à l’école et ce qui devrait être la fin des problèmes de garde, serait plutôt pour moi le début.

Cette année, pas de souci de vacances scolaires, la crèche est seulement fermée un mois en août et une semaine à Noël ce qui nous permet de nous organiser à deux. Pas de souci d’horaires, on jongle avec nos deux emplois du temps pour que l’un l’amène et l’autre puisse aller le chercher même si j’ai toujours le cœur un peu serré de constater que le fiston est dans les premiers arrivés et dans les derniers partis (mais comment ils font les autres? et pourtant on est un couple de fonctionnaires !) et qu’il fait les plus grosses journées.

Comment vous êtes vous organisés lors de la première année en maternelle? école toute la journée? et le soir à 16h30 qui allait chercher votre enfant? et pendant les vacances?

Je vous demande mais j’entends bien la petite voix au fond de moi qui me dit « tu sais bien ce que serait l’idéal pour toi « . Ben oui dans un monde parfait, le top serait de trouver une nounou qui le récupère le midi pour le faire déjeuner et qui le garde aussi l’après-midi car avec ses 2h30 de sieste minimum, je ne vois pas bien l’intérêt de le laisser en classe (même s’il peut aussi faire la sieste à l’école) et au moins le problème de la sortie ne se poserait pas. Qu’en pensent les nounous que je connais virtuellement? (Sandralou, Ratounette ou Véro)? est-ce qu’on peut avoir une aide de la caf pour cette garde? est-ce que ça coûte un bras? est-ce que vous gardez parfois des enfants en périscolaire pendant les vacances? (pas de famille sur place pour nous dépanner).

Entre ce qu’on aimerait et ce qu’on peut se permettre (laisser mon fils à 3 mois n’a pas été un choix par exemple), il y a souvent un monde alors dites-moi comment vous avez vécu vos choix et comment vos enfants se sont adaptés, ça me permettra sûrement de relativer…

Edit 1 : et dire que certains parlent de supprimer la maternelle….

52 Comments

  1. Les miens sont allés toute la journée à l’école dès la première année. J’ai été agréablement surprise de constater que les rythmes des enfants étaient respectés notamment en ce qui concerne les siestes. C’est un univers finalement assez protégé, même si moins qu’en crêche, on est d’accord, mais les enfants sont plus grands aussi… pour les vacances, c’était belle-maman qui venait en renfort !

  2. Je me suis aussi bien prise la tête quand TiBiscuit a du entrer en maternelle a seulement 2 ans 1/2 , mais finalement, je n’avais pas vraiment le choix …
    Alors le coeur gros, j’ai du mettre les doudoux à l’école de 8h30 à 18h30 non stop tous les jours.
    A l’époque je ne bossais pas le mercredi donc ça faisait une coupure dans la semaine…mais depuis novembre, au 3 ans de Chupa, j’ai retravaillé 5 jours par semaine.
    Je m’arrange pour aller les chercher à 17h le mercredi et 16h30 le vendredi. Les autres jours, c’est 18h15.
    TiBiscuit n’aime pas le centre du mercredi car ses copains n’y sont pas mais s’ils y étaient il aimerait.

    Mes doudoux n’ont pas l’air plus malheureux que ceux qui rentrent chez eux le midi et à 16h30 alors je ne culpabilise plus.
    Ce sera encore autre chose quand TiBiscuit aura des devoirs à faire car en rentrant à 18h30, dur dur de s’occuper du repas, du bain et des devoirs et d’aller dormir avant 21h30…

  3. Quand Capuchou est rentré à l’école, on nous avait dit pendant une reunion que si nous avions les moyens de venir les chercher a 11h30 et de les garder l’apres midi, c’etait mieux pour eux, vu le rythme plutot soutenu.
    Certains enfants arrivent à l’ecole à 7h30 et en partent à 19h00, ces enfants là ont des journees plus importantes que leurs parents au bureau.

    Donc depuis que capuchou est à l’ecole je le recupere à 11h30 et je fais les aller retours.. en petite section il faisait la sieste a la maison environ 3 ou 4 h….

    Je sais que certaines AM sont agrées pour des periscolaires ici les prix sont ceux des babysitter c’est à dire entre 7 et 8 euros par heure.

    Ce que tu peut être faire c’est trouver une etudiante qui ira te le chercher a 16h30, le fera gouter au parc et le rentrera pas trop tard.

    Fais comme tu le sens et comme tu penses que cela sera le mieux pour ton petit bout et tout ira bien!

  4. Bonjour,

    Moi aussi Ass. mat. depuis 11 ans.
    Je récupre les trolls à l’école le midi et j’en redépose pour 13h30 alors que d’autres vont faire la sièste chez moi.
    Je m’organise pour que tout roule correctement.
    Côté aides de la caf, à partir des 3 ans de l’enfant les parents ne touchent qu’environ 150 euros net par mois.
    Ici côté tarifs, je ne fais pas plus cher que pour les heures  » normales », je mensualise tout:
    – heures d’avant et après école
    – vacances.

    Voilà, bon courage, le seul conseil valable que je donnerai c’est de fire un  » gros  » casting de nounou, d’en voir un maximum pour trouver SA perle.

  5. Pour sa première année, je ne travaillais pas au début, donc j’allais la chercher à midi, je voulais qu’elle reste dormir à la maison mais elle préférait aller à l’école. Ensuite, une nounou la récupérait le midi et le soir. Cela nous convenait très bien. Si cela n’a pas changé, tu as droit à des aides jusqu’aux 6 ans de l’enfant.
    Ensuite quand elle est entrée au CP, cantine et études le soir, + centre aéré, car nous ne pouvions pas faire autrement. Le plus dur a été le centre aéré

  6. Euh juste bon courage les mamans (ouep me sens pas super concernée sur le coup).

    Par contre la suppression de l’école maternelle serait une grossière connerie, ils respirent du gaz ou quoi à l’Élysée?

  7. On est dans la même galère 😉
    Bon moi elle ira à l’école tout la journée, je la reprendrais le soir à 17H30. Pour le mercredi ce sera sa nounou actuelle qui s’en occupera. Pas d’autre solution !

  8. je te rassure pour moi aussi l’entrée à l’école maternelle fut le début des problèmes de garde !…pour jules je travaillais à côté et c’était plus simple, mais pour rosalie c’est fabuleux, surtout que la municipalité nous a changé les horaires… 9h à 12h 14 à 17h… le matin impossible de les mener… nous travaillons tous les deux avant… ma mère mène rosalie, mon grand père mène jules…car ils ne sont pas dans la même école !!! (cantine pour les deux) à 17h je me débrouille pour en récupérer un et ma mère l’autre… heureusement j’ai la famille !!!! pas facile du tout !

  9. Tu soulèves justement un problème qui est une des raisons pour laquelle j’ai du mal à me dépêcher de faire un bébé…
    Entre le choix de la clinique sur Paris qu’on te demande de faire ton test de grossesse à peine en main, les difficultés à trouver une nounou (pas de place en crèche ne rêvons pas), devoir s’organiser comme des fous pour donner une vie convenable à son enfant… franchement c’est décourageant avant même d’avoir commencé !

  10. galew

    heu désolé je vais beaucoup t’aider mais je partage tout a fait ton anxiété vu qu’on va aussi être confronté à ce problème:
    on a demandé à notre nounou actuelle si elle voudrait(voudra?) bien s’occuper de Lucy pendant les vacances scolaires (on a même pas demandé de s’en occuper les après-midis) mais elle a dit qu’elle ne voulait pas car c’était compliqué pour elle de s’organiser pour aller la chercher à l’école vu qu’elle n’habite pas à coté. Ma femme a ses mercredis donc au moins notre fille ne fera pas 5 jours d’écoles dès la première année. Ma femme ira surement la chercher vers 17h30 et moi je la déposerais vers 8h du mat'(grace au système de garderie) et donc ca va lui faire des grosses journées. mais comme disaient certaines : on a pas le choix, ah si en faire un deuxième et maman se met en congé parental.
    heu sinon la solution des grands-parents, les miens habitent pas tout près et mes beaux-parents pas du tout.
    donc galew galew(heu c’est mon accent cwéol désolé)

  11. Ah ah ! Bon, alors moi comme j’en ai 2, le problème, ne s’est pas encore posé. Choupie 4 ans en est à sa 2e année d’école et la nounou me la récupère à 11h30 et la ramène à 13h30, puis sortie à 16h30. Sachant qu’elle n’y va pas tous les après midi ! La petite section, c’est vrai que si tu peux éviter… mais bon, quand tu n’as plus les aides de la PAJE (CAF), c’est impossible à mon sens de prendre une nounou pour les après midi, les mercredi et les vacances. Alors en effet, il faut se dire qu’on a pas le choix… je te conseille tout de même de prendre une « sortie d’école », pour pas le laisser trop tard tout de même…
    J’ai encore 1 an tranquille et pour moi la question va se poser quand choupinou rentrera à l’école, donc en sept 2010… je n’aurai plus la nounou qui bien sûr ne voudra pas faire moins d’heure et que je ne pourrai plus payer non plus d’ailleurs !

  12. Je suis désolé, pas le courage de lire toutes celles qui sont passées avant, je vais peut-être faire doublon…
    Clochette va à l’école depuis septembre. On a aussi du se réorganiser. C’est papa qui dépose le monstre à l’école (comme ça en plus il part à l’heure de la maison au lieu de trainer), Mamie la récupère à midi, le reconduit à 14h et va à nouveau la chercher à 17. Dans tout ça moi je la reprends à 18. Le mercredi elle va chez ses autres grands parents, jeunes retraités (quelle aubaine !). Comme ma maman est ass mat elle est déclarée pour la garde de Clochette et nous touchons 81 euros et des pirettes par la caf (on est au plafond).
    Je me rends compte en disant ça que j’ai de la chance d’avoir la famille dispo et proche…

  13. C’est justement tous ces problèmes de garde d’enfant, d’horaires pour les déposer à l’école etc… qui me font ne pas avoir envie d’en avoir un tout de suite! Moi aussi je me demande comment ils font les autres gens, parce qu’avec nos horaires, le pauvre il serait toujours tout seul!!

  14. désolée,je ne peux pas vraiment t’aider là dessus. Mais je suis de tout coeur avec toi et je te dis bon courage! Oui je sais c’est peu, mais je ne connais pas ces préoccupations.

  15. Comme je te comprends. Tu parles à un couple de fonctionnaires, qui a eu une fille un jour, sur Paris… alors qu’ils étaient seuls et vivaient d’amour et d’eau fraîche!!! (on avait réfléchi à rien!)… pas de grands-parents sur place. Rien. Que nos petits bras et nos horaires de brigades que peu de nounous voulaient(6H45-12h45 un jour, le lendemain 11h45-19h45, et un samedi matin sur deux)…
    Bref la galère. Je n’osais même pas imaginer la rentrée scolaire de Julie… même si ma nounou était adorable. Et n’attendait qu’une chose, que je fasse la deuxième…
    La deuxième est arrivée et tout a volé en l’air.
    Plus de soucis de garde du coup…
    Mais bon…
    Tu n’as pas le choix, je le comprends bien. (à part te faire muter sur Bordeaux!!!!!)… je sais que le petit que je garde actuellement n’ira à l’école que le matin (rentrée 2010)… j’aurai sa petite soeur en garde. Je pense le récupérer à 11h30, juste avant le collège de mes filles… je vais me débrouiller. Y aura toujours une solution…
    Je sais que pour toi, c’est galère… trouver une nounou pour du péri-scolaire, c’est pas évident. Je pense que l’idée de l’étudiante (citée plus haut) n’est pas si mal que ça… si tu connais quelqu’un de bien. Ou une voisine que tu apprécies bien qui a déjà ses enfants dans cette école. Le souci après est financier, savoir si tu peux avoir une aide, etc… en prenant une étudiante…
    Je traîne à reprendre mon boulot à cause de tous ces soucis de garde, tu sais. Je suis comme toi, fonctionnaire, avec des horaires en décalé. Et je peux être mutée dans le département, pas sur Bordeaux même… Je n’ai personne ici, pas de famille. Même si je commence à avoir des amis formidables, aimants, je ne veux pas les embêter. J’attends que Zoé rentre au collège pour repartir bosser dehors. De toute façon, ma dispo va toucher à sa fin un jour…
    Je me mets à ta place. Et j’ai trop peu de solutions… pfff…
    Je t’embrasse fort…

  16. en effet tu as tout résumé entre ce que l’on aimerait et ce qu’on peut se permettre, il peut y avoir un monde.
    Pour ma Princesse pas le choix, je bossais a plein temps et je me suis pas posé de questions, elle a fait comme beaucoup d’autres dans sa classe cantine et garderie le soir, pas le matin car l’école ouvrait a 8h20 et son papa l’emmenait. je la recuperais a 18h15… je ne te cache pas qu’elle était crevée, et souvent après moult larmes de fatigues elle se couhait très tot.
    Elle a continué ainsi pendant sa 2e année , jusqu’a ce que je sois en congé mat en fev, on a continué la cantoche mais plus la garderie.
    Depuis je suis en congé parental et n°2 a fait sa rentrée en petite section et je le cherche a 11h30 tous les jours, il mange et dort à la maison et ensuite on repart chercher sa grande soeur a 16h30. C’est lui qui profite le plus de mon congé parental.
    Tout ça aura une fin quand je reprendrais le boulot au plus tard en septembre. On recommencera la cantoche et la garderie du soir, pas le choix. J’aimerais trouver quelqu’un qui vienne les recuperer a 18h si je vois que je n’y arrive pas.

    En fait tout dépend de ton enfant et de son rythme. Les premiers mois sont les plus durs, après ils s’habituent et surtout grandissent et ont un peu moins besoin de sommeil. Mon fils vient de feter ses 4 ans et les siestes de 3 h en septembre se sont réduites à 1h, 1h30 pas plus…

    bon courage, quoi qu’on fasse on culpabilise toujours un peu, mais il ne faut pas on fait de notre mieux et ils le savent

  17. ps: le mercredi était géré par les grands parents et ça j’ai eu beaucoup de chance, au moins elle avait sa coupure et pouvait se reposer.

    maintenant j’arrete promis 😉

  18. Je vois à vos commentaires que nous sommes tous écartelés entre vie familiale et vie professionnelle et qu’à priori ce n’est facile pour personne

    @Mamzellescarlett : il y a des écoles maternelles dans le quartier qui ne prennent pas les enfants le midi la première année…

    @MissBrownie : tu n’avais pas le droit de conserver ton 80% sous prétexte que Tibiscuit avait 3 ans? je trouve que les femmes paient cher parfois le fait de vouloir bosser

    @Ratounette : la solution de l’étudiante est sûrement une piste à envisager…reste à savoir comment la trouver?

    @Funnounou : c’est bien de ne pas abuser côté tarif, bravo !

    @Angelita : vu son caractère, je ne le vois pas du tout au centre aéré..mais enfin nous n’en sommes pas encore là

    @Gazelle : ils ont même un sacré stock de bonbonnes à priori à l’Elysée )

    @Electromenagere : si ta nounou actuelle accepte de continuer en périscolaire, c’est déjà ça…

    @Virginie B : travailler à côté est un rêve que je fais souvent…je gagnerais 2h par jour )

    @Annouchka : il y a encore du chemin pour des solutions de garde adaptées à chaque situation professionnelle mais si un jour tu as vraiment envie d’avoir un enfant cela ne doit pas t’arrêter, tu passerais à côté de quelque chose d’énorme )

    @DJtofu : on est dans le même bâteau ! tu sais même avec un second, pour prendre un congé parental il faut que l’un des deux gagne très confortablement sa vie et que l’autre ait un petit salaire parce que l’aide de la caf est quand même riquiqui par rapport à un salaire…avec notre loyer actuel, ça me parait impossible

    @E-Zabel : j’espère quand même ne pas bosser les mercredis, ce sera déjà ça …

    @Aileen1979 : oh ça fait bien longtemps que je ne suis pas allée sur ton blog ! contente de ta réapparition !

    @Malira : peut-être que tes priorités changent un peu quand tes enfants sont petits…personnellement j’ai pas envie de me réveiller un jour en me disant que je ne l’ai pas vu grandir… mais bon mon job n’est pas une passion..

    @Pimousse : c’est mimi ce commentaire )

    @Véro : je crois qu’il faut que je fasse le forcing auprès de l’homme pour qu’on bouge sur Bordeaux…ça me déplairait pas, il doit faire meilleur qu’ici, on irait se balader au bord de la mer le week-end..enfin je m’égare )…et avec un congé parental, vous avez réussi à vous en sortir financièrement? tu penses que le travail d’ass mat va finir par te lasser si tu envisages un retour dans ton boulot initial? pourtant tu as l’air d’être une nounou extra qui y met du coeur !

    @Evy : la question qui je me pose est l’absurdité d’une société dans laquelle on fait des enfants pour les voir en pointillé (je ne dis pas ça par rapport à ta situation personnelle )…c’est comme le congé maternité, le laisser si petit à quelqu’un d’autre j’ai trouvé ça un peu aberrant..après en effet en grandissant les enfants s’adaptent et ont peut-être moins besoin de nous…

  19. : à mon avis c’est vraiment un plus pour les enfants d’avoir leur mercredi pour souffler tranquilles chez eux ou chez les grands-parents…

  20. Merci pour ce billet qui m’en apprend pas mal pour le futur ! Et sinon, comme tu le constates, je ne peux pas vraiment te donner de coup de main pour le moment, à par compatir par anticipation et te dire bon courage par avance !

  21. J’ai choisi un métier où je n’aurais pas ce genre de problème… Mon fils est scolarisé dans mon école donc je l’emmène te je le prends à la sortie. Et heureusement parce que je n’ai pas de famille près non plus.
    J’ai beaucoup d’élève qui partent avec des baby sitters le soir, soit à 16h soit à 18h. ceci dit là où je travaille beaucoup de parents n’ont pas de soucis financiers… Le revers c’est qu’ils travaillent tard.
    Etudiante, je l’ai fait les sorties d’écoles, j’allais chercher un ou plusieurs enfants que je ramenait chez eux et j’attendais que leurs parents rentrent… C’était le tarif d’une heure de baby sitting.

  22. Bon , comme j’arrive après la foule , je vais faire court … Réfectoire et dortoir pour un enfant sortant de crèche ne le dépayseront pas autant qu’un enfant non confié auparavant ou confié aux soins d’une ass mat , d’une tatie ou mamie .
    Ton enfant a déjà vécu l’expérience de la communauté , avec ses peines et ses joies .
    Si tu peux ne le mettre que 2 fois par semaine en continu de 8H30 à 16H30 à l’école ( avec ou sans garderie …) , et ne le confier à 11H30 à une ass mat qui le gardera jusqu’au soir ( sans le remettre à l’école l’aprem ) , ainsi que les mercredis et petites vacances , c’est l’idéal .
    Ton enfant alternera journée d’école complète et demi-journée + nounou et tu pourras juger s’il est plus agréable , plus fatigable , plus heureux , malheureux selon les journées – types … et adapter le bon rythme en janvier par exemple .

  23. Je trouve comme toi, que les soucis de garde commencent vraiment à l’école. Trouver une nounou (même en province) qui est intéressée par du périscolaire, c’est dur.
    Lorsque petit-soleil est entré à l’école, ça correspondait aussi à ma reprise du boulot après un congé parental. Il y avait sa garde plus celle de Bb-Lune à temps complet sauf le mercredi. Au début, j’ai pensé le mettre en périscolaire, et bb-lune à la crèche. Mais au mois de juin, réponse négative de la crèche. Heureusement j’avais commencé à me renseigner sur la garde à domicile, et c’est mon moyen de garde actuel. La nounou s’occupe de BB lune, toute la journée, et va chercher Petit soleil 2 jours par semaine à 16h30 (il reste à la cantine ces jours-là), et à 11h45, les 2 autres jours. Pas de souci pour les vacances scolaires.
    BB Lune va aller à l’école à la rentrée 2009, et j’ai déjà prévu le coup avec ma siouper nounou. Je vais modifier le contrat et elle commencera à 11h tous les jours sauf vacances scolaires. Elle aura moins d’heures, mais sera payer pareil, c’est un peu complexe à expliquer ici ce système d’heures effectives et responsables.
    Elle récupérera BB-Lune qui n’ira pas à l’école l’après midi, et Petit Soleil qui lui ira à l’école en grande section maternelle. Elle commencera à 11h pour préparer le repas à la maison. Elle habite à 5mn à pied, c’est pratique aussi pour elle. C’est sur une nounou à domicile c’est cher, mais c’est un grand confort, et à 2 enfants c’est un bon investissement.
    Tu ne pourrais pas trouver quelqu’un avec qui faire une garde partagée ? Mets une annonce à l’école, ou près de l’école dans une boulangerie, l’idée de l’étudiante est pas mal. J’avais vu une annonce de ce genre dans une boulangerie.
    Pour le casting de nounou, je ne peux pas te donner de conseil, j’ai eu une chance insolente en trouvant la perle qui s’occupe de mes loulous.

  24. Je compatis car je sens que ces problèmes de garde sont vraiment difficiles à gérer tous les jours…Dommage qu’il y a pas plus d’aide, de structure de la part de l’état pour y arriver….En tout cas, je prends note des différents commentaires des autres blogueuses…Super idée de sujet !

  25. Je ne sais pas dans quelle administration tu travailles, mais ce serait marrant que tu bouges par chez moi!!!!! (parce que moi je veux plus bouger, ras le bol des mutations!!!)… ce serait bien de te connaître en vrai…
    Bon je m’égare aussi…
    En congé parental, on a eu du mal financièrement… ce serait mentir que de dire le contraire. On prend un rythme avec deux payes. Et puis on avait qu’une fille… on est passé à deux enfants, avec la paye de mon homme et le tiers de mon salaire (l’allocation de congé parental était de 3000 francs à l’époque, par mois)… dur dur. Surtout qu’on avait juste une sécurité financière équivalente à nos deux salaires d’avant… que dalle donc…
    On a changé. Beaucoup. Manon et sa naissance ont tout changé. J’avais cru que plus rien ne me tomberait dessus… j’avais tort.
    Je l’ai mal vécu au début. Parce que j’étais en rogne. ca contrariait mes plans, ma vie lancée sur deux rails plutôt sûrs : deux boulots de fonctionnaires, une première fille adorable, un appart en plein Paris sympa…
    Le pied quoi… la sécurité…
    J’ai élevé Manon. Quand elle a eu deux ans, j’ai passé mon agrément de nounou, sur Paris. Parce que je la savais différente. Et que je ne pouvais plus revenir en arrière. J’avais tout lâché pour elle, je devais continuer…
    J’ai eu mon agrément, ma formation…. une petite de dix mois en garde aussitôt, plus son frère en périscolaire. Ca mettait du beurre dans les épinards et j’ai pris mes marques. J’ai appris ce travail. J’ai commis des erreurs. Ma timidité m’empêchait de me mettre en avant sur les contrats. Il a fallu du temps pour que je me « sente » professionnelle de la petite enfance…
    J’ai arrêté pour Zoé, j’ai pris de nouveau un congé parental. On a quitté Paris quand elle a eu dix-huit mois, et là, le choix de la ré-intégration ne s’est même plus posé… j’étais en dérogation époux sur un département qui n’avait pas de place pour moi. J’ai soufflé. Je voulais rester nounou. J’ai recommencé à garder des enfants en septembre 2001…
    Je n’ai jamais eu de forts salaires car Manon et ses soucis de comportement, Zoé et son encoprésie, ont fait que j’ai choisi des contrats de 4 jours par semaine et au maximum deux enfants à la journée… des fois un périscolaire en plus, parce que je gardais la petite soeur…
    J’ai eu de bonnes journées, des moments de fatigue. Mais tant de bonheur… entre voir mes filles grandir et porter certains enfants jusqu’à la maternelle. Entendre leurs parents me dire que j’ai compté pour leur enfant… avoir encore des nouvelles d’eux malgré mon départ de Normandie… j’aime ce métier…
    J’aimerais rester nounou, tu sais…
    Je suis partagée en fait. Entre le désir de poursuivre ce métier si enrichissant, mais si peu reconnu, et faiblement payé… et reprendre mon ancien boulot… j’ai peur de l’avenir, des études à payer pour mes enfants, leur permis aussi… nous vivons au jour le jour. Ce qui fait que nous menons si bien notre barque, comme certains disent dans notre famille, c’est grâce au fait qu’on soit resté locataires… et qu’on fasse avec les moyens du bord. Des vacances toujours familiales, avec les papies et mamies… bref, on arrive toujours à s’en sortir et à être très heureux.
    Et surtout, on ne manque de rien. Pas de l’essentiel en tout cas.
    Bien sûr, je me torture l’esprit avec mon statut… perdre un boulot de fonctionnaire de nos jours, serait impensable. Si j’avais quinze ans de service, j’aurais pris ma retraite. Vu que j’ai trois enfants. Mais je n’en ai que onze.
    Je suis heureuse actuellement. Je me dis que si je ré-intègre, je vais aller de bureau en bureau, dans tout le département. devoir faire garder mes filles le soir, le mercredi, les vacances scolaires… car je ne veux pas que Julie soit la nounou de ses soeurs, et je n’ai pas de famille sur place. J’aurai des frais d’essence, de cantine… je serai de nouveau imposable (la fiscalité est avantageuse pour les nounous)… bref, je pense sincèrement que financièrement, ça ne vaudrait pas le coup…
    Surtout que là, je m’apprête à accueillir trois enfants en même temps… Zoé a grandi. Je travaille avec des familles formidables qui comptent sur moi pour les autres naissances… si je veux, j’ai du boulot encore pour presque quatre ans, avec eux…
    Les choix sont difficiles dans une vie. Je ne sais pas quoi te dire, ma petite Choco. Pour ma part, ça s’est imposé. Je ne te souhaite pas que cela se passe pour toi comme pour moi. Je te souhaite juste qu’un jour la vie te fasse un signe, et que tu ne te trompes pas, à ce moment-là…
    Y a toujours une issue, crois-moi…
    Je t’embrasse fort.
    Et pardon pour ce si long commentaire…
    Véro

  26. Pour moi Maternelle à plein temps après un mois de mise en route à mi-temps parce que j’étais en congé de maternité. Ce sera plus rapide pour la petite mais les enfants s’adaptent. Je n’ai pas d’autre solution de toute façon.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It