La belle est arrivée

Jean-Michel Cohen junior


Mes kilos en trop, je leur trouve toujours plein de bonnes excuses : la grossesse, le stress, ma gourmandise, l’hiver et l’envie de manger des trucs qui tiennent au corps, l’été et l’envie de déguster des glaces, des barbecues et du rosé frais, mon manque d’activité sportive, mon compte en banque qui ne me permet ni de m’offrir une thalasso ni des séances de cellu M6, le plaisir à cuisiner, mon métabolisme de m…., mes régimes à répétition qui ne font au final qu’aggraver les choses et qui me découragent à l’avance d’un nouveau régime,mon addiction au chocolat…..

Ça c’était avant que je réalise que j’hébergeais un coach diététicien à la maison en la personne du chérubin. J’ouvre un tiroir dans la cuisine, à tout hasard celui où je range les tablettes de chocolat et je le vois se radiner en moins de deux pour réclamer son dû. A peine ai-je sorti un petit paquet de gâteaux que le bambin s’en empare pour y goûter et je ne parle même pas de l’idée d’évoquer une dégustation, il y a des mots qui font tilts dans l’esprit d’un gourmand de deux ans.

Du coup, avec mon homme, on épèle les mots à risque…quand il saura son alphabet, on passera à la langue des signes (m’en fout, je sais dire au moins chocolat et gâteau, le minimum vital quoi). Un jour sans légume, et le transit du petit ange s’en ressent. Une série d’abdos improvisée me vaut également les « bravos » enthousiastes de mon fils, qui a déjà conscience que cela relève limite de l’exploit.

Jean-Michel sort de ce corps ! )

Et vous, c’est quoi vos bonnes excuses pour ne pas résister à la tentation?

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It