Tag

gastronomie

Browsing

Je ne savais pas trop comment raconter ce que j’ai vu du festival Omnivore consacré à la gastronomie et qui se tenait à Paris du 16 au 18 mars sans que cela soit ennuyeux quand j’ai repensé à mes vieux billets glop/pas glop. Je renoue donc avec l’exercice pour un condensé très condensé des scènes sucrées (c’était orthographié sucré mais je dois être réac, les fautes d’orthographe ça me pique les yeux) auxquelles j’ai pu assister : Pas glop :…

Se glisser pendant une année dans les cuisines du restaurant de Michel Bras et assister à la passation entre père et fils c’est à quoi nous invite le film Entre les bras dont j’avais loupé la sortie sur grand écran en mars 2012 et que j’ai pu découvrir en DVD avec quelques bonus dont une interview du réalisateur Paul Lacoste et un grand nombre de scènes coupées. Les deux hommes ont été filmés 150 heures, réduites à 6 heures au…

Foodista, foodista, cakista plutôt (c’est pas moi qui l’ai écrit) en ce qui me concerne mais d’abord comment reconnait-on une foodista ? L’auteur, directrice de communication et ancienne gagnante d’Un dîner presque parfait, décrit la foodista comme quelqu’un qui est, je cite « toujours au courant des tendances culinaires et ne peut s’empêcher de penser, respirer, vivre cuisine ». Jusque là je me reconnais, moins quand elle complète son portrait en écrivant que la foodista cuisine bien, écume les ateliers culinaires, teste…

Le Vieux Lyon est sans doute le quartier le plus touristique de Lyon, avec son architecture renaissance, ses traboules, ses cours, ses magasins de souvenirs pour touristes et ses bouchons pas toujours à la hauteur de la réputation de la gastronomie lyonnaise. Je n’y suis en balade pas si souvent que ça mais j’ai toujours l’impression d’être « transportée » (sans le côté Joséphine Ange Gardien) dans une autre époque et puis j’aime bien entendre parler anglais ou italien autour de moi.…

A Noël, au pied du sapin, j’ai eu la chance de trouver un bon cadeau pour un dîner au restaurant La Mère Brazier, cette institution lyonnaise dont j’attends parler depuis que je me suis installée dans cette ville. C’est le second « grand restaurant » où j’ai la chance d’aller à Lyon, la première fois c’était aux Terrasses de la villa Florentine. Ces temps ci, je passais matin et soir devant La Mère Brazier pour me rendre à mon stage et il…

Qui n’a jamais visité les Halles de Lyon, n’est pas lyonnais et j’ai réparé cette lacune la semaine dernière car je n’avais pas eu l’occasion de revenir aux Halles de Lyon depuis leur rénovation. Le hasard veut que j’ai mis le pied dans ce haut lieu gastronomique à l’heure du déjeuner, les effluves des cuisines m’ont donc chatouillé les narines dès la première allée. Ma mission, si je l’acceptais, consistait à ressortir sans sac ou achat. J’avais un rendez vous…

Pin It