Tag

film

Browsing

Aujourd’hui j’avais prévu de parler du dernier livre de Delphine de Vigan et puis hier soir, je suis allée voir Polisse au cinéma et cela a été un tel coup de poing que j’ai eu envie de partager mon ressenti sans attendre. Je n’avais lu aucun papier sur le film, écouté aucune interview de la réalisatrice pour être influencée le moins possible. J’ai plongé sans masque ni tuba dans le quotidien d’une brigade des mineurs, souvent tragique parfois comique, considérée…

Je lui trouve un côté Hugh Grant avec son air toujours dubitatif et la forme de ses yeux, j’aime son profil aquilin, tu le trouves probablement banal mais pour moi il a beaucoup de charme. Alors quand Mathieu Demy est arrivé dans une des salles de cinéma du Comoedia à Lyon pour l’avant-première du film L’art de séduire, j’étais en mode midinette. Les premières questions étaient totalement surréalistes et sans grand rapport avec le film à vrai dire et il…

Il y a des films charmants que l’on voit sans déplaisir, mais qu’on oublie aussitôt sortis de la salle de ciné, et puis il y a  ceux qui nous dérangent, nous interpellent, et nous restent en mémoire  des semaines après sa vision. L’étrangère, premier film d’une actrice allemande, Féo Aladag, sorti mercredi dans les salles françaises après avoir été couronné de récompenses dans divers festivals du monde entier, fait incontestablement partie de la seconde catégorie. L’étrangère du film, c’est Umay,…

J’aime bien les avant-premières de cinéma, surtout quand l’équipe du film est présente. Il règne dans la salle, une ambiance un peu particulière. Les spectateurs ont une mince idée de ce qu’ils vont voir selon le réalisateur qu’ils connaissent un peu ou pas, selon la distribution, à travers la bande-annonce. J’aime bien les avant-premières car je suis une fille très influençable. Là, je n’ai pas pu lire de bonnes ou de mauvaises critiques, je suis en terrain vierge. Cette fois…

Qui suis-je? je bafouille, je rougis,  j’ai les jambes en coton et le cœur qui bat à 100 à l’heure…je suis, je suis.. une émotive !…si je ne m’évanouis pas (quoique cela m’est arrivé une fois dans un hôpital, endroit qui me terrifie) comme Isabelle Carré, je déteste répondre au téléphone quand je ne sais pas qui m’appelle comme Benoit Poelvoorde dans les Emotifs anonymes. Contrairement à ce que montre le film, je préfère largement les têtes à têtes aux…

Le cinéma plus j’y vais, plus j’ai envie d’y aller…en accompagnant mon fils voir le dernier Disney, je suis tombée sur la programmation du mois et j’ai coché : Les émotifs anonymes de Jean-Pierre Améris : Il est patron d’une fabrique de chocolat, elle est chocolatière, comment pourrais-je passer à côté de ce film? en tant que timide qui se soigne, le pitch (ils tombent amoureux mais leur timidité maladive les éloigne) me séduit (la bande-annonce ici). En plus le…

Pin It