Tag

vêtements

Browsing

large

Cette semaine j’ai eu un choc visuel en me rendant au rayon vêtement femme du Monoprix le plus proche de chez moi : du jaune poussin, du bleu pétant, du vert de prairie (si je veux j’invente des couleurs je suis sur mon blog d’abord)…le color block serait de retour et on ne m’aurait pas préparé psychologiquement ? Alors que je tentais de me visualiser avec un haut orange pepsy (comme on dit quand on veut rendre cela positif) puis que je secouais la tête pour chasser l’image horrible qui s’inscrivait dans mon esprit, j’entendis au loin la voix de Christina Cordula :

« Mais ma chérie, il faut OSER, sois positive ….évite juste les gros imprimés avec tes formes  » (j’ai toujours pas compris dans quelle catégorie je devais me classer : les H ou les poires ….bon dis comme ça c’est risible )

Heureusement qu’elle ne voit pas mon placard et les tiroirs de ma commode : pulls noir, blouses noires, chemisiers noirs, pantalons noir, jupes noires, manteau noir… non non j’ai quand même eu un manteau rouge plusieurs hivers, l’assistante maternelle me repérait de loin c’était pratique, moi j’avais un peu l’impression d’être le petit chaperon rouge. A la fin j’avais juste envie de le brûler ce manteau et c’est bizarre je n’ai jamais ce genre d’impulsion avec le noir. A chaque fois que je rentre dans une boutique c’est plus fort que moi, je finis toujours par être attirée par la gamme « noire » même si j’étais arrivée avec les meilleures intentions du monde, oser une vraie couleur. J’achète peu de fringues mais quand je ramène un vêtement qui n’est pas noir, on déboucherait presque le champagne. I did it ! Bon j’exagère un peu parce que je  ne suis pas habillée tous les jours en noir mais c’est comme ça que je me préfère (même si on me dit « oh ça te change ! » quand j’oublie mon look de veuve sicilienne), que je suis le plus à l’aise. Certains diront que c’est classe, d’autres que c’est passe partout, se fondre dans la masse, passer inaperçue et vouloir en même temps trouver son style ….le drame de ma vie : )

J’ai toujours aimé les vêtements noirs, en tous cas dès ado (j’aurais pu être gothique mais même pas) et je me souviens de mon père se moquant de ma garde robe en soulignant le fait que j’étais super équipée en cas d’enterrement. Sur les autres filles, j’adore la couleur, c’est plus gai, plus dynamique, plus fun, plus osé parfois, pas la peine de me convaincre, je le sais déjà.

Difficile de passer sous silence le secret espoir aussi que le noir amincisse, ne serait-ce qu’un peu .

451cd3ea3d69322ed765d977bba28ce7

 

Je pousse même le vice jusqu’à porter le parfum La petite robe noire de Guerlain :  )

(photos trouvées sur Pinterest)

kiabi

Hier entre grisaille et papiers administratifs, je suis allée chercher le colis de vêtements commandés pour les enfants grâce au bon cadeau gagné chez Lucky Sophie. Alors j’ai demandé à la Miss qui, en ce moment se rend malade à cause de l’école, si elle voulait bien essayer ces nouveaux habits et jouer au mannequin l’espace de quelques instants. Un peu de futilité dans un monde où chacun se doit d’être dans la norme dès la maternelle.

A part le tee-shirt avec le petit chat, cadeau d’une de ses mamies, tout vient de Kiabi. Le sweet vert et rose (oui on dirait du rouge sur les photos mais c’est plutôt du rose foncé en vrai ) est tout doux, pratique à enfiler grâce à ses boutons derrière et j’adore les coeurs aux coudes. Il est parfait avec le pantalon slim velours que j’avais choisi en même temps, non ?  kiabi montage

Du rose très pâle, un tissu en peu pailleté, un petit oiseau sur une manche, j’aime bien ce gilet à la fois confortable mais féminin avec sa capuche à pois. Il manque encore quelques leggings pour la Miss pour porter avec des robes, des jupes (la maitresse ne veut pas de collants) ou des tuniques mais je suis contente de ma sélection.

kiabi 8

kiabi collage bis

Dans l’armoire, je n’ai pas encore trié les tee-shirts, les robes d’été mais je crois que l’automne peut arriver…enfin en même temps les jours courts, les levers dans le froid, on n’est pas pressé si ?

(minute mode pour le samedi mode de Sophie).

 

A l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore comment je vais habiller ma fille demain matin pour sa rentrée en maternelle. Comme on est passé de 30° à 19° de manière soudaine mais que la chaleur va revenir, parait-il….comme la propreté est loin d’être au point (une fois dans le pot, une fois dans la culotte, mach nul), je vais attendre le dernier moment.

En tous cas, pour la rentrée, 3 pommes a pensé aux petites filles en revisitant le kilt écossais en agrémentant la petite jupe plissée d’un écusson brodé. Des collants rouges, des bottes et voici un look so britith qui n’est pas sans rappeler les petites écolières outre-manche.

Personnellement j’adore les kilts (même pour les hommes !) alors j’ai complètement craqué en découvrant cette jupe plissée.

 

Aujourd’hui, je vous propose de gagner ce kilt 3 pommes disponible en  3, 4, 5, 6, 8, 10 et 12 Ans (selon les stocks disponibles). Pour participer, il suffit de me dire en commentaire pourquoi vous aimeriez gagner cette jolie robe plissée avant lundi 10 septembre minuit (jeu réservé à la France métropolitaine).

Edit du 14 sept 2012 : la gagnante est la jupe, après tirage au sort est Labonoccaz.

( Points de vente de la marque 3 pommes disponibles par tél au 04.77.31.14.79 )

Non il ne s’agit pas de moi (je suis plutôt du genre, garde robe spécial veuvage au grand désespoir du fiston « encore du noir Maman !« …ben oui ça mincit, toussa quoi) mais de ma fille. Pourtant je ne l’ai pas élevé en lui répétant que le rose (à prononcer waoze un peu comme une anglaise qui aurait du mal avec les « r ») c’était pour les filles et le bleu pour les garçons. Je ne l’ai même jamais particulièrement habillé en total pink. Je trouve que le rouge, le mauve lui vont aussi bien.

Tout a commencé quand un jour j’ai voulu lui mettre un legging gris et un haut gris. Elle m’a regardé comme si j’avais un entonnoir sur la tête ou du persil coincé entre les dents et a croisé les bras en déclarant qu’elle ne voulait pas mettre ça (petite précision au passage, elle a deux ans et demi ..seulement !).

Elle avait un manteau rose fushia (qu’elle adore) et pour le printemps (qui n’est jamais arrivé), j’ai cherché quelque chose de léger et de choupi (copyright : E-Zabel) et suis tombée en amour devant cette veste en jean cintrée. Sauf que depuis, c’est un drame à chaque fois qu’il faut s’habiller pour sortir. Heureusement que le temps est pourri , elle peut toujours arguer qu’il fait trop froid pour reléguer son manteau au placard.

Du coup, j’ai insisté sur les détails « non mais tu as vu le doublage liberty quand tu retrousses tes manches« , « et regarde les fleurs sur le devant et les boutons ils sont roses« . Elle m’a balancé un regard moyennement convaincu.

Quant au fiston à qui je faisais porter sans souci des hauts rose pâle (ça lui allait tellement bien) jusqu’à présent , il a déclaré un jour en rentrant de l’école « le rose c’est pour les filles« …c’est peut-être lui qui a mis cette idée dans la tête de sa sœur )

Et toi, du rose tu en portes?

A défaut de porter une des magnifiques robes présentées lors du défilé du Salon du Chocolat, voici un petit kit pour être raccord avec les stands :

sac chocolat au lait

 

chaussures chocolat praliné

blouson chocolat caramel, pantalon chocolat noir

Et toi tu t’habilles couleur chocolat parfois?

Leur weekly chocolate :

celle de Oh mon cooking

celle d’Arwen

celle de Figue et Sardine

celle de Virginie B

celle de l’Instinct des thés

celle bis de Figue et Sardine

(ceci est ma participation au samedi mode de Lucky Sophie et au challenge nuancier marron de Libelul)


Au secours, Miss Zen préfère sa turbulette à n’importe quel doudou que je lui présente. C’est vrai que c’est pratique de traîner partout derrière soi un mètre de tissu et puis c’est propre, hygiénique, ça ne prend pas de place.

Aucun chien, chat, lapin, ours, canard, panda, ne semblent lui apporter autant de réconfort que sa douillette (qui la rend limite hystérique quand elle est hors de sa portée et qu’elle la veut) mais je n’ai pas dit mon dernier mot. J’ai dégainé l’arme fatale : le doudou sur mesure !

3 bouilles de personnages au visage malicieux, 2 vêtements colorés et 6 possibilités de créer un doudou comme l’enfant le veut , voilà ce qui se cache derrière le nom de Bouilles de doudou imaginé par Doudou et Compagnie.

A peine le paquet déballé, j’ai posé les bouilles sur la table, les deux tenues reçues avec et c’est parti pour une séance de création de doudou avec les enfants. Chacun a choisi sa bouille préférée et on a tenté tous les assemblages en habillant celles-ci. Il suffit pour cela de glisser la tête du personnage dans l’encolure souple du vêtement.

On a commenté les couleurs, on a découvert les bruits des doudous selon les parties touchées.

Finalement après discussion, argument, contre argument du grand, protestation de la petite, on s’est mis d’accord sur notre doudou préféré :

celui-ci !

Triomphera-t-il contre la turbulette? tu le sauras au prochain épisode )

Et toi, les bouilles de doudou tu connais ?

( Merci à Mélody pour ce cadeau tout doux )

Pin It