Tag

recette

Browsing

Je me demande s’il y a des gens qui ne mangent des crêpes QUE et UNIQUEMENT pour la Chandeleur (les Bretons vous ne jouez pas, vous êtes hors catégorie). Non parce que franchement s’offrir seulement une fois dans l’année le goût d’une crêpe au sucre et au citron (ma préférée …eh non ce n’est pas au chocolat) cela serait quasiment une punition, non ? Bref si les crêpes reviennent régulièrement chez vous, voici une recette de crêpes sans lactose .Pas d’intolérance à déclarer même si je ne digère pas le lait de vache en boisson mais j’avais envie de varier et j’étais curieuse de savoir ce que mes goûteurs attitrés en penseraient.

Ingrédients pour une vingtaine de crêpes sans lactose

600 ml de lait de riz (ou un autre lait végétal, l’avantage de ce dernier est qu’il est plus « neutre » en goût que le lait d’amande par exemple)
250 g de farine
1 CS d’huile végétale
2 CS de sucre
3 oeufs
1 pincée de sel
1 CS d’extrait de vanille

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour éviter les grumeaux, faites tiédir le lait avec l’extrait de vanille.

Dans un récipient mélangez les ingrédients secs : la farine, le sucre et le sel. Dans un autre récipient mélangez les ingrédients liquides : les œufs battus, le lait tiédi, l’huile végétale.

Versez très progressivement le mélange liquide dans le mélange sec en fouettant bien. Si jamais vous avez des grumeaux, un petit coup de mixer plongeant et votre pâte sera toute lisse.

J’ai laissé reposer la pâte 30 minutes avant de les faire cuire dans une poêle anti-adhésive légèrement huilée.

Pour cuire mes crêpes sans lactose, j’ai utilisé une  Crêpière en Céramique Ø 28 cm, collection BARCELONA GreenPan* dont le revêtement anti-adhésif est en céramique sain garanti sans PFOA, PFTE, plomb et cadmium. Le revêtement est renforcé de diamants afin de résister aux ustensiles coupants ou métalliques. Elle peut se mettre au four jusqu’à 220° et est compatible avec toutes les sources de chaleur.

crêpes sans lactose

Je l’ai d’abord trouvée un peu plus lourde que ma crêpière habituelle mais les crêpes n’ont jamais accroché dessus  je m’y suis vite habituée. Elle se lave très facilement (attention à ne pas laver avec le côté abrasif de l’éponge) et étant donné sa solidité,  je vais la garder très longtemps.

Faites cuire vos crêpes environ 2 minutes de chaque côté, de manière à ce qu’elles soient dorées. Pour qu’elles restent bien moelleuses jusqu’à la dégustation, recouvrez vos crêpes, au fur et à mesure, de la cuisson, d’un papier aluminium.

crepes sans lactose Selon mes testeurs, les crêpes sans lactose étaient plus légères que d’habitude et encore plus savoureuses.

Et  chez vous, les crêpes c’est souvent, très régulièrement, ou seulement pour la Chandeleur ?

 

*partenariat avec Cuisine addict

L’avantage quand on n’aime pas la galette c’est qu’on peut se rattraper sur les crêpes même si, ici, on n’attend pas la Chandeleur pour en manger. C’est un de mes desserts très faciles préférés (avec du sucre et du citron). Est ce parce que j’ai la tête dans mes photos de vacances en Bretagne de l’été dernier, toujours est-il que j’ai mis ma marinière et j’ai préparé des crêpes au cidre à servir avec du caramel au beurre salé (ou autre chose si vous n’aimez pas ).

Ingrédients pour une bonne vingtaine de crêpes au cidre

50 g de beurre
4 œufs
2 cs de sucre
1 pincée de sel
500 g de farine
50 cl de lait
50 cl de cidre

Ingrédients pour deux gros pots de caramel au beurre salé

125 g de crème liquide
32g de sirop d’agave (ou de glucose)
250 g de sucre semoule
250 g de beurre demi-sel
2g de sel de guérande

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Le caramel au beurre salé

La veille réalisez le caramel au beurre salé. Faites chauffer la crème liquide (vous pouvez mettre une gousse de vanille fendue et grattée dedans). Dans un saladier, préparez le beurre en petits morceaux et le sel. Dans une casserole, faites fondre sur feu doux le sirop d’agave en remuant tout doucement avec un fouet. Ajoutez très progressivement le sucre tout en gardant une texture liquide. Remuez lentement jusqu’à obtenir une couleur caramel pas trop foncée.

Hors du feu et toujours en fouettant, incorporez la crème chaude progressivement (attention au projection). Versez le tout sur le beurre et fouettez jusqu’à obtenir une texture brillante et lisse. Versez dans des pots à confiture stérilisés, retournez-les et laissez refroidir.  N’ayant pas de cave, je les laisse ensuite au frigo où la crème de caramel a tendance à durcir. Avant de garnir les crêpes, vous pouvez passer un pot au micro ondes très rapidement pour que le caramel soit plus liquide ou le faire chauffer au bain-marie. Consommez assez rapidement le caramel en pots (ne le conservez pas plus de 20 jours.)

La recette de ce caramel au beurre salé vient d’un livre de dessert d‘Eric Jubin, qui tient au chocolaterie en Bretagne.

Les crêpes au cidre

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre et le sel. Ajoutez la farine tamisée et mélangez puis délayez avec le lait puis le cidre. Ajoutez enfin le beurre fondu. Votre pâte doit être bien fluide et sans grumeaux, j’y passe toujours un petit coup de mixeur plongeant.

Laissez la pâte se reposer une heure en la couvrant d’un torchon avant de cuire les crêpes dans une crêpière chaude et légèrement beurrée. Dégustez vos crêpes au cidre nappées de caramel en beurre salé.

 

La présence du cidre se sent plus que celui de la bière que je mets de temps en temps dans ma pâte à crêpes, peut être parce que j’ai utilisé un cidre très fruité et assez puissant.

Comme pour les cookies, je prépare toujours des quantités plus importantes de crêpes et j’en mets la moitié au congélateur (en séparant chacune d’elle avec du papier cuisson) pour avoir des crêpes au petit déjeuner ou au goûter (il suffit de les faire réchauffer au four ou au micro ondes quelques secondes seulement). Vous pouvez également diviser toutes les quantités données par deux.

Alors les crêpes au cidre  cela vous tente ?

11 ans de blog, 11 ans que la Chandeleur revient tous les ans (même si le blog a changé, il n’était pas aussi branché sucrée à ses débuts). Heureusement la pâtisserie est un champ d’exploration quasi illimité et cette année, je vous propose de préparer des crêpes maki chocolat poire marron.

Ingrédients pour  de crêpes maki chocolat poire marron

Pour la pâte à crêpes au chocolat
30 cl de lait tiède
125 g de farine
40g de beurre
20g de sucre
25g de cacao au poudre
3 oeufs
1 pincée de sel

Pour les ingrédients et la recette de la confiture poire marron, je vous renvoie à ce billet où tout est expliqué. Vous pouvez, pour une version plus rapide, la remplacer par de la crème de marrons toute simple, un bon praliné ou de la pâte à tartiner au chocolat.

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Réalisez la pâte à crêpes au chocolat en mélangeant dans un saladier la farine et le cacao tamisés, le sel et le sucre puis ajoutez un à un les oeufs et le beurre fondu. Ajoutez alors le lait tiède et fouettez énergiquement. Si votre pâte contient quelques grumeaux, mixez-la rapidement au mixeur plongeant. Laissez reposer votre pâte 30 minutes.

Faites chauffer la poêle avec une noix de beurre, versez une louche de pâte à crêpes au chocolat dedans, retournez la crêpe quand elle commence à dorer. Laissez la quelques instants de plus sur l’autre face. Pour que vos crêpes restent bien moelleuses, réservez-les, au fur et à mesure de la cuisson, sous une feuille de papier aluminium.

Une fois vos crêpes cuites, étalez dans chaque crêpe une couche de confiture poire marron. Repliez la crêpe comme sur la photo ci-dessous. Prenez ensuite le bord de la crêpe devant vous (non plié) et roulez la crêpe en la serrant bien.crêpes maki chocolatRéservez vos crêpes roulées au frais. Juste avant de les servir, coupez-les en tronçons de 2 cm environ puis retournez-les sur la face coupée. Vos crêpes maki chocolat poire marron sont prêtes à être dégustées !

Verdict ?

Cela se mange avec les doigts et les enfants adorent cela (allez les grands aussi), le mariage chocolat/poire/marron fait une nouvelle fois ses preuves et c’est un dessert à picorer tous ensemble sans que la personne qui fasse les crêpes soit coincée derrière sa poêle : ) J’ai trouvé cette idée de présentation dans un des livres d’Hervé Cuisine. Et vous, les crêpes façon maki vous avez déjà essayé ? goûté ?

Non il n’y a pas une erreur de frappe dans le titre de cet article et de cette recette, mon cerveau n’a pas (encore) complètement disjoncté. Le cake chocolat chocolat est une création de l’École du Grand Chocolat Valrhona testée lors de mon stage Carrément pâtisserie et dont j’ai juste changé quelques petits détails. C’est une recette simple, rapide mais ce cake chocolat chocolat est vraiment délicieux.

Ingrédients pour un cake chocolat chocolat

250 g d’œufs entiers
75 g de miel d’acacia
125 g de sucre semoule
75g de poudre d’amandes
120 g de farine
25 g de cacao en poudre non sucré
7.5 g levure chimique
120 g de crème entière
90 g de beurre
50 g de chocolat noir fondu

Pour le glaçage
225 g de chocolat au lait (chocolat pâtissier)
50 g d’huile de pépin de raisin
perles craquantes dulcey

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mélangez les œufs, le miel et le sucre semoule. Ajoutez la poudre d’amandes, la farine tamisée avec la levure chimique et le cacao en poudre. Versez ensuite la crème et le beurre fondu. Terminez par le chocolat noir fondu.

Cuisez dans un moule à cake préalablement cheminé de papier sulfurisé à 160°C pendant environ 40/45 minutes (à adapter selon votre four, à mi-cuisson, je retourne le cake (le devant au fond du four et inversement) mon four chauffant plus au fond et pour vérifier la cuisson, plantez un cure dent dans votre cake, il doit ressortir sec).

Une fois votre cake refroidi, faites fondre votre chocolat au lait au bain marie. Quand il est à 45°, ajoutez l’huile de pépins de raisins et mélangez. Ajoutez des perles craquantes dulcey et glacez votre cake avec ce chocolat fondu en plaçant votre cake sur une grille. Laissez figer le glaçage de votre cake chocolat chocolat avant de le déguster.

A savoir

-Le miel d’acacia apporte du moelleux au cake tout en étant neutre niveau goût

– L’huile de pépin de raisin est la plus adaptée pour les glaçages car la plus neutre également gustativement

-Je n’en avais pas dans mes placards mais vous pouvez ajouter 50 g de liqueur de chocolat, cela ne sent pas du tout l’alcool au moment de la dégustation et votre cake chocolat chocolat sera encore meilleur

– Pour avoir les mêmes cakes – longs et étroits -que les pâtissiers professionnels, il faut investir dans un moule à cake de voyage ou moule à cake professionnel (vous pouvez en trouver sur pas mal de sites internet)

cake chocolat chocolat Verdict ?

Le glaçage n’a pas tout à fait figé pour la bonne raison que je n’ai pas attendu que le cake soit totalement froid pour le glacer….pour pouvoir faire mes photos avant que la lumière déjà pas folichonne en ce moment ne décline (les joies de l’hiver). Si vous respectez bien ce délai, votre cake chocolat chocolat sera parfait et très moelleux. Je ne saurais vous dire s’il se conserve longtemps : entre le goûter et le petit déjeuner, les enfants lui ont vite fait un sort.

A savoir bis

Vous pouvez préparer ce cake chocolat chocolat le week-end puis le mettre au congélateur pour le proposer -en le sortant un peu à l’avance- pour les goûters de la semaine.

cake chocolat chocolat Et vous, quel est votre cake préféré ?

Avez-vous eu la fève ce week-end ? A chaque épiphanie, je repense à ce passage du livre de l’auteur anglais Stephan Clark, A year in the merde, dans lequel il racontait avec étonnement (et un peu de dégoût) ce rituel qui consistait  pour les français à croquer dans une part de galette avant de sortir de leur bouche une fève un peu baveuse pour la brandir fièrement. N’empêche que  dans la brioche des rois à la fleur d’oranger que j’ai préparée, je n’ai pas oublié la fève : )

Ingrédients pour une brioche des rois à la fleur d’oranger

200 g de farine de blé T45
8 g de levure fraîche de boulanger
4 g de sel
24 g de sucre semoule
2 œufs
100 g de beurre mou
1 cc de fleur d’oranger
les zestes d’une orange non traitée
1 jaune d’œuf pour la dorure
quelques oranges confites pour le décor

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Versez dans le bol de votre robot dans cet ordre : le sel, la farine, le sucre, la levure émiettée et les oeufs. Installez le pétrin (appelée aussi crochet selon la marque de votre robot). J’ai utilisé une nouvelle fois le Cooking Chef Gourmet (je me demande comment je faisais sans lui avant) qui permet de régler le minuteur. J’ai réglé celui-ci sur 12 minutes à vitesse 2.
Ajoutez ensuite le beurre et laissez pétrir à nouveau 12 minutes sur vitesse 2.

Couvrez d’un torchon et laissez lever à température ambiante environ 1h (pour ma part, je l’ai laissé 35 min dans la cuve du robot en réglant le thermostat sur 35° et en mettant le couvercle anti-projection).

Rabattez la pâte, enveloppez-la dans du film alimentaire et réservez-la toute la nuit au frais.

Le lendemain, j’ai formé un boudin avec ma pâte autour d’un mini-cercle en inox (on peut utiliser aussi un emporte pièce rond ) car je voulais une brioche la plus régulière possible. J’ai soudé ensuite le boudin. Une manière plus classique de procéder consiste à former un trou au milieu de la boule de pâte puis à l’élargir légèrement de manière à former une couronne.

Posez la couronne sur une plaque recouverte d’un papier cuisson et laissez lever 1h30 à température ambiante (je l’ai mise au four allumé avec une température très basse, la porte entrouverte et avec un peu d’eau dans un récipient pour éviter tout dessèchement).

Dorez ensuite la brioche au jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau, parsemez de sucre en grains et n’oubliez pas de glisser une fève à l’intérieur de votre brioche.

Faites cuire 25 min environ dans un four préchauffé à 180°C. Laissez refroidir avant de décorer votre brioche des rois à la fleur d’oranger d’oranges confites.

brioche des rois à la fleur d'orangerVerdict ? Ma 1ere couronne des rois était jolie, elle sentait bon en sortant du four, restait à savoir si la mie serait aérée et goûteuse. Mes premiers testeurs ont été formels même si ils étaient surtout intéressés par la présence (ou pas ) de la fève dans la part qu’ils dégustaient..brioche des rois à la fleur d'orangerLa saveur de cette brioche des rois à la fleur d’oranger est assez proche de la pogne (spécialité drômoise) avec une texture moins sèche. Vous pouvez ajouter plein de fruits secs sur le dessus mais aussi à l’intérieur (en faisant imbiber une nuit vos fruits confits dans le rhum pour qu’il gonfle) de votre brioche (dans ce cas, il faut étaler votre pâton après l’avoir sorti du frigo, répartir les fruits confits, former un boudin et le souder).

Alors couronne ou galette des rois pour vous ?

C’est encore les vacances scolaires pour quelques jours alors si chez vous le temps est aussi triste et humide qu’à Lyon, c’est le moment de sortir le gaufrier et d’annoncer une tournée générale de gaufres liégeoises, celles qui croustillent, celles qui sont légèrement caramélisées et vous transportent en Belgique.

Avec les quantités données, il en restera largement assez pour en profiter aussi au petit déjeuner (en les faisant réchauffer un tout petit peu éventuellement ).

Ingrédients pour 25 gaufres liégeoises

500 g de farine de blé T55
22 cl de lait entier
1 pincée de lait
30 g de sucre semoule
20 g de levure fraîche de boulanger
2 œufs
250 g de beurre mou
200 g de sucre perlé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour cette recette, j’ai utilisé le Cooking Chef Gourmet. En dehors du pétrissage, le robot vous permet de faire pousser la pâte à 35° dans sa cuve (cela va vite et cela pousse très bien).  Si vous n’avez pas de robot, adaptez le temps de pousse de manière à ce que la pâte double de volume.

Versez dans le bol du robot et dans cet ordre précisément, le sel, le sucre semoule, la farine, la levure émiettée, les oeufs et le lait entier. Installez le pétrin. Réglez le minuteur sur 10 minutes, validez. Réglez le variateur de vitesse sur 1 et laissez pétrir.

Ajoutez ensuite le beurre. Réglez le minuteur sur 5 minutes, validez. Réglez le variateur de vitesse sur 2 et laissez pétrir.

Retirez le pétrin. Réglez le minuteur sur 30 minutes, validez. Réglez la température sur 35°C, validez. Installez le couvercle anti-projection et laissez pousser la pâte.

Au bout des 30 minutes, la pâte a plus que doublé de volume. Ajoutez le sucre perlé. Installez à nouveau le pétrin. Incorporez le sucre perlé à la pâte pendant une minute sur vitesse 1.

Séparez la pâte en 30 boules de 50 g chacune. Laissez-les pousser pendant 1h30 à température ambiante sur une plaque en les recouvrant d’un torchon.

Faites chauffer votre gaufrier, beurrez-le pour les deux premières gaufres uniquement. Posez une boule de pâte au centre de chaque plaque à gaufres. Fermez le gaufrier et laissez cuire de manière à ce que la gaufre soit bien dorée (un peu long pour les premières gaufres puis plus rapide ensuite).

Dégustez ces gaufres liégeoises tièdes. Déjà sucrées, elles sont délicieuses natures mais vous pouvez les saupoudrer d’un peu de sucre glace.

Et vous, les gaufres vous les aimez comment ?

Pin It