Tag

recette

Browsing

Je n’ai pas préparé de tiramisu pendant des années (bon j’exagère peut être quoique..) et voilà qu’en l’espace d’un mois, j’en réalise un classique avec du café et du cacao amer et un avec les premières fraises. Je ne me souvenais pas que c’était aussi simple, rapide alors que tout le monde se régale (et je trouve que c’est bien meilleur que dans la version verrine servie quasi systématiquement au restaurant). Comme en plus, nous devions être en Italie pour ses vacances, ce tiramisu aux fraises est une façon d’amener un peu d’Italie à Lyon !

Ingrédients pour un tiramisu aux fraises

500 g de mascarpone
5 oeufs
100 g de sucre de canne blond
30 à 40 Savoiardi (sorte de biscuits à la cuillère italiens)
250 g de gariguettes

Pour le coulis de fraise
250 g de fraises
40 g de sucre
2 oranges pressés

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préparez le coulis de fraise en mixant (j’ai utlisé le mixeur de mon Cooking Chef Gourmet c’est prêt en 1 minute) en mixant les fraises avec le sucre (si vos fraises sont très sucrées vous pouvez mettre moins de sucre) et le jus d’orange pressé. Je n’ai pas tamisé mon coulis car il sert à imbiber les biscuits mais vous pouvez le faire si vous trouvez qu’il y a trop de graines.

Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Fouettez les jaunes avec 60 g de sucre jusqu’à ce que le mélange devienne bien mousseux (je fouette quasiment 5 minutes).
Montez les blancs en neige avec le reste de sucre (40 g à incorporer quand les blancs moussent un peu mais pas avant).

Incorporez le mascarpone au mélange jaunes-sucre et bien mélanger pour détendre le mascarpone. Ajoutez délicament avec une maryse et avec un mouvement du bas vers le haut les blancs en neige.

Tapissez le fond d’un moule ou d’un plat d’un peu de crème au mascarpone (j’ai utilisé un moule à charnière car j’ai lu, qu’à l’origine le tiramisu était présenté dans une forme ronde et non pas rectangulaire et puis c’est plus facile à servir que dans un plat).

Trempez les biscuits dans le coulis de fraise de manière à bien les imbiber et disposez-les au fond du plat. Versez la moitié de la crème au mascarpone sur les biscuits. Remettez biscuits imbibés de coulis de fraise et crème une seconde fois puis répartissez sur le dessus des fraises coupées en 2.

Réservez au minimum 3h au frigo avant de déguster.

tiramisu aux fraises Veillez bien à consommer ce tiramisu aux fraises dans les 24 h car les oeufs ne sont pas cuits. La réussite d’un dessert tient beaucoup à la qualité des ingrédients utilisés, évitez les fraises sans goût qu’on trouve même sur les marchés.

tiramisu aux fraises J’ai demandé à mes goûteurs s’ils préféraient la version classique (la recette vous intéresse ?) ou ce tiramisu aux fruits rouges et les avis ont été partagés.

Et vous, vous avez une préférence ?

Les fêtes de Pâques sont dans quelques jours et je n’ai pas encore posté de recette chocolatée faute de temps. Du coup, j’ai cherché une idée de dessert super rapide mais gourmande qui devrait plaire aux plus accros au chocolat d’entre vous. Si vous avez 30 minutes devant vous, c’est suffisant pour vous lancer dans la préparation des mi-cuits chocolat coeur praliné.

Ingrédients pour 4 mi-cuits chocolat coeur praliné

180 g de chocolat noir
120 g de beurre
70 g de praliné Michel Cluizel
60 g de sucre en poudre
4 oeufs
1 cs de farine
1 cs de poudre de noisettes
pour le coeur praliné
80 g de praliné Michel Cluizel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La veille, préparez le cœur praliné en mettant de la pâte à praliné dans 4 bacs à glaçons de manière à obtenir 4 cubes de praliné. Laissez au congélateur toute la nuit.

Le jour même, faites fondre le chocolat et le beurre au bain marie. Quand le chocolat et le beurre sont fondus, ajoutez le praliné et mélangez.

Dans un saladier, fouettez les oeufs avec le sucre pendant 5 minutes. Vous devez obtenir un mélange mousseux. Ajoutez en pluie la farine et la poudre d’amandes. Mélangez délicatement puis incorporez avec une maryse le chocolat-praliné fondu.

Préchauffez votre four à th 7/8

Répartissez la moitié de la pâte dans des cercles à pâtisserie individuels chemisés de papier sulfurisé. Déposez un glaçon de coeur praliné au centre de chaque cercle puis recouvrez avec le reste de pâte. Enfournez  pour 10 minutes de cuisson environ (plutôt 15 dans mon cas).

Sortez les mi-cuits chocolat coeur praliné du four et laissez-les reposer 10 minutes avant d’enlever les cercles de pâtisserie. Otez alors délicatement le papier sulfurisé. Dégustez quand c’est encore tiède.

mi-cuit chocolat praliné mi-cuit chocolat praliné Je vous suggère de les faire cuire plutôt dans des moules à muffin en silicone car la pâte à tendance à s’échapper des cercles. Pour démouler les mi-cuits chocolat coeur praliné, vous aurez juste alors à les pousser vers le haut en passant votre main sous les moules.

Les mi-cuits vous aimez ça ?

Qu’est ce que vous faîtes le dimanche soir quand vous avez le sentiment que le week-end est trop vite passé et que vous sentez poindre le fameux blues ? Moi je me lance dans la confection d’une pâte à brioche avec l’idée d’un bon goûter pour commencer la semaine en douceur. C’est ainsi qu’a atterri dans ma cuisine une brioche nommée babka praliné chocolat.

Ingrédients pour un babka praliné chocolat

Pour la brioche
260 g de farine
50 g de sucre en poudre
1 sachet de levure sèche de boulangerie
2 oeufs
1 pincée de sel
75 g de beurre doux à température ambiante
6 cl d’eau pas froide

Pour la garniture
60 g de chocolat noir
80 g de praliné
quelques pistaches non salées

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La veille : Préparation de la pâte à brioche

♦ Dans le bol de mon Cooking Chef Gourmet, j’ai mis la farine, le sucre en poudre, la levure sèche de boulangerie. Remuez le tout avec le crochet.

♦ Ajoutez 2 oeufs et 6 cl d’eau. Pétrissez d’abord à petite vitesse puis augmentez à vitesse moyenne pendant 2 minutes jusqu’à ce que ce que vous obteniez une pâte homogène.

♦ Ajoutez le sel et le beurre en petits dés petit à petit. Pétrissez pendant 10 minutes (je mets le minuteur). Vous devez obtenir une pâte à brioche lisse et homogène. Si elle colle trop à la cuve du robot, vous pouvez ajouter un peu de farine.

♦ Mettez votre pâte à brioche dans un saladier huilé, recouvrez d’un film plastique alimentaire et laissez au frigo toute la nuit.

Le jour J : Préparation de la garniture et façonnage du babka praliné chocolat

♦ Préparez la garniture en faisant fondre le chocolat noir puis ajoutez le praliné. Vous obtenez une sorte de pâte à tartiner lisse.

♦ Sortez votre pâte à brioche du frigo et dégazez-la avec le poing 2 ou 3 fois. Étalez votre futur babka avec un rouleur à pâtisserie sur un plan de travail fariné de manière à obtenir un rectangle de 30 cm sur 40 cm.

♦ Étalez sur ce rectangle votre garniture chocolat praliné en laissant un pourtour de quelques centimètres sans garniture.

♦ Humidifiez très légèrement ce pourtour avec de l’eau puis roulez la pâte de manière à former un boudin.

♦ Coupez votre boudin de pâte garni en deux dans le sens de la longueur puis tressez les deux boudins obtenus en laissant apparaitre la garniture sur le dessus.

♦ Déposez votre brioche tressé dans un moule à cake beurré et fariné et laissez pousser jusqu’à ce que le babka (recouvert d’un torchon humide) est doublé de volume. Juste avant d’enfourner, parsemez de pistaches sans trop appuyer sur la pâte.

♦ Préchauffez le four à 180° et enfournez pour 25 à 30 minutes (en vérifiant que c’est bien cuit avec la lame d’un couteau).

♦ Pendant la cuisson, préparez un sirop avec 100 gr de sucre et 8 cl d’eau. Mettez le sucre et l’eau dans une casserole, faites chauffer jusqu’à dissolution du sucre et ébullition puis laissez refroidir.

♦ Dès que vous avez sorti votre babka du four, badigeonnez-la généreusement de sirop (je n’ai pas tout mis mais j’ai recommencé l’opération deux fois). Attendez 5 minutes puis démoulez très délicatement votre babka.

♦ Laissez refroidir avant de déguster votre babka au praliné chocolat !

bakba praline chocolat bakba praline chocolat Astuces bonus  et verdict

  • Pour voir toutes les étapes du façonnage en images, rendez vous sur le blog de Châtaigne dont j’ai suivi la recette à quelques détails près (temps de pousse plus long, garniture différente)
  • Une fois ma brioche façonnée, j’ai tenté dans un premier temps de la faire pousser au four mais cela ne marchait pas. Je l’ai mise ensuite sur un radiateur et je l’ai laissé jusqu’à ce qu’elle gonfle comme je le souhaitais  (plus d’une heure) bref si vous êtes pressé, oubliez la brioche : )
  • J’ai hésité à enduire de sirop (influencée probablement par cette chasse actuelle au sucre et cette tendance au « sans »). Je vous conseille de ne surtout pas zapper cette étape, c’est ce qui apporte, outre le brillant visuel, une texture bien particulière à cette brioche marbrée.

De toutes les brioches que j’ai pu réaliser jusqu’à présent, ce babka est sans hésitation ma brioche préférée (ce qui peut être étonnant vu qu’on met de la levure sèche !). Je n’ai pas coutume de me vanter mais elle était aussi bonne que dans une bonne boulangerie et elle m’a valu une pluie de compliments. Le temps passé est donc mérité.

bakba praline chocolat Les photos « Bêtisier  » du babka praliné chocolat

Pendant le « shooting », mon chat très curieux dès que je mets un pied dans la cuisine, n’a pas pu s’empêcher de venir voir de très peu ce que je mitraillais. Peut être que dans quelques mois, je trouverais cela agaçant mais là son attitude m’a amusé et je l’ai immortalisée :

bakba praline chocolat bakba praline chocolat

Alors il vous tente ce babka praliné chocolat ?

Mes pâtisseries préférées sont souvent à base de pâte à choux mais à la maison j’hésite beaucoup à passer à l’acte car un pâtissier m’a dit un jour que le four était un critère important de réussite des choux et mon four est vraiment pourri (on ne voit plus les gradations de température donc je règle toujours de manière très imprécise, il n’y a plus de lumière à l’intérieur donc impossible de savoir où en est la cuisson sans ouvrir la porte, il chauffe de manière plus ou moins aléatoire). Comme le changement de four n’est pas à l’ordre du jour (tant qu’il marchera) et que j’ai envie depuis longtemps de m’améliorer dans la réalisation de desserts avec de la pâte à choux, j’ai sauté le pas et j’ai repris par le début en tentant des chouquettes maison.

Ingrédients pour deux plaques de chouquettes maison (non je ne les ai pas comptées)

285 g de lait entier
110 g de beurre doux
4.5 g de sucre roux
3 g de sel fin
135 g de farine T55
210 g d’oeufs (4 oeufs + un pas en entier)
du sucre perlé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans une casserole, faites bouillir le lait, le beurre préalablement coupé en petits morceaux, le sucre et le sel. A ébullition, retirez votre casserole du feu et ajoutez la farine tamisée d’un seul coup.

Lorsque la farine est bien incorporée, remettez votre casserole sur feu doux. Remuez constamment la pâte (j’utilise une cuillère en bois, on peut aussi utiliser une spatule qui résiste à la chaleur) de manière à la dessécher. La pâte ne doit plus adhérer à la spatule/cuillère et elle doit former une boule qui se détache facilement des parois de votre casserole. Cela prend environ 3 minutes.

Lorsque votre pâte est desséché, mettez la dans un récipient et incorporez les oeufs battus peu à peu jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Pour ma part, j’ai utilisé le Cooking chef gourmet pour cette étape (il existe un programme automatique spécial pâte à choux aussi ). J’avais installé au préalable le batteur souple. J’ai mis ma pâte desséchée dans la cuve du robot et j’ai mélangé à vitesse 1/2 en incorporant les oeufs battus petit à petit.

Mettez ensuite la pâte à choux dans une poche à douille. J’ai choisi une douille cannelée cette fois mais vous pouvez utiliser une douille unie.

Préchauffez votre four th.8. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, pochez des boules de pâte à choux de 3 cm de diamètre (j’ai toujours une règle dans ma cuisine). Espacez suffisamment les choux afin qu’ils ne se touchent pas pendant la cuisson.

Avant d’enfourner, saupoudrez chaque chou de sucre perlé. Enfournez ensuite pour 20 à 25 minutes.

chouquettes La grosse crainte spécial pâte à choux est que les choux gonflent magnifiquement puis retombent comme des soufflés. Je ne sais pas s’il y a vraiment un geste miracle mais voilà ce que j’ai fait une fois mes petits choux au four :

-je n’ai pas ouvert la porte du four avant 20 minutes (même si j’en avais très envie ne voyant rien en l’absence de lumière dans mon four) car en le faisant vous apportez de l’humidité et là c’est le drame

-au bout de 25 minutes (1ere fournée ), 20 minutes (seconde fournée) de cuisson, j’ai éteint mon four mais j’ai laissé 5 minutes de plus mes chouquettes dans le four porte fermée (pour qu’elles sèchent un peu)

chouquettes Elles ne sont pas aussi belles,loin s’en faut, que les chouquettes photographiées dans le livre de recettes La pâtisserie de Cyril Lignac mais elles étaient délicieuses, absolument pas sèches (le nec plus ultra étant de les déguster peu de temps après leur sortie du four et encore tièdes).

Et vous, les chouquettes vous aimez ça ?

Depuis que j’ai acheté l’ordinateur sur lequel j’essaie de finir cet article, je n’ai que des soucis. Je l’ai déjà renvoyé une fois au SAV, il était soi disant réparé et j’ai à nouveau le même problème (il s’arrête sans arrêt) bref je voulais écrire un long texte sur le flan et me voilà à compter les mots jusqu’à ce qu’il s’éteigne à nouveau. Sans préambule, voici donc la recette du flan à la vanille (inspirée d’une recette de Philippe Conticini mais j’ai changé pas mal de détails alors je suis sûre que le sien au final est assez éloigné de celui-ci).

Ingrédients pour un flan à la vanille

pour la pâte sablée à la noisette
110 g de beurre ramolli
50 g de sucre glace
25 g de sucre en poudre
25g de noisettes en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
185 g de farine

Pour l’appareil à flan
4 jaunes d’œufs
2 œufs entiers
140 g de sucre semoule
45 g de maïzena
45 cl de lait demi-écrémé
13 cl de crème liquide
3 gousses de vanille

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-La pâte sablée à la noisette
Dans un saladier, mélangez le beurre, les deux sucres, les noisettes en poudre et le sel. Battez l’œuf et incorporez-le petit à petit à l’aide d’un fouet.
Battez l’œuf et incorporez-le petit à petit à l’aide d’un fouet.
Ajoutez la farine en une fois et amalgamez les ingrédients, sans trop pétrir, jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Formez une boule, aplatissez-la légèrement, puis enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez reposer au moins 2 h au frigo (je l’ai laissée toute la nuit).

2- L’appareil à flan à la vanille
Faites bouillir le lait et la crème dans une casserole couverte de papier aluminium, portez doucement à ébullition le lait et la crème liquide avec les gousses de vanille fendues et grattées. Retirez hors du feu et laissez infuser pendant 1h.

Mélangez le sucre semoule et la farine de maïs avec les jaunes d’œufs et les œufs entiers puis fouettez énergiquement jusqu’à ce que l’ensemble blanchisse.

Portez à nouveau à ébullition l’infusion à la vanille sans papier film cette fois puis versez la en une seule fois dans le saladier où se trouvent les jaunes d’œufs sucrés. Fouettez le tout afin que la préparation épaississe légèrement jusqu’à l’obtention d’une texture épaisse. La crème doit largement napper la cuillère en bois. Filmez le saladier avec un film alimentaire puis laissez refroidir le tout au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Étalez la pâte sur 5 cm d’épaisseur puis garnissez-en un moule rond, beurré et fariné de  16 cm de diamètre. Faites un bord de 3 à 4 cm de hauteur. Glissez le moule 30 minutes au frigo pour faire durcir la pâte. Retirez le moule du frigo et versez la préparation à l’intérieur jusqu’à 3 cm du bord. Enfournez le flan à la vanille 40 à 45 min à 170°C. (th 6).

flan à la vanille Verdict ?

J’ai trouvé que la texture de ce flan à la vanille était très proche d’une crème aux œufs et personnellement je préfère la version de Sébastien Bouillet plus crémeuse. Par contre, mes goûteurs l’ont trouvé très bon…à vous de vous faire un avis : )

Je me demande s’il y a des gens qui ne mangent des crêpes QUE et UNIQUEMENT pour la Chandeleur (les Bretons vous ne jouez pas, vous êtes hors catégorie). Non parce que franchement s’offrir seulement une fois dans l’année le goût d’une crêpe au sucre et au citron (ma préférée …eh non ce n’est pas au chocolat) cela serait quasiment une punition, non ? Bref si les crêpes reviennent régulièrement chez vous, voici une recette de crêpes sans lactose .Pas d’intolérance à déclarer même si je ne digère pas le lait de vache en boisson mais j’avais envie de varier et j’étais curieuse de savoir ce que mes goûteurs attitrés en penseraient.

Ingrédients pour une vingtaine de crêpes sans lactose

600 ml de lait de riz (ou un autre lait végétal, l’avantage de ce dernier est qu’il est plus « neutre » en goût que le lait d’amande par exemple)
250 g de farine
1 CS d’huile végétale
2 CS de sucre
3 oeufs
1 pincée de sel
1 CS d’extrait de vanille

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour éviter les grumeaux, faites tiédir le lait avec l’extrait de vanille.

Dans un récipient mélangez les ingrédients secs : la farine, le sucre et le sel. Dans un autre récipient mélangez les ingrédients liquides : les œufs battus, le lait tiédi, l’huile végétale.

Versez très progressivement le mélange liquide dans le mélange sec en fouettant bien. Si jamais vous avez des grumeaux, un petit coup de mixer plongeant et votre pâte sera toute lisse.

J’ai laissé reposer la pâte 30 minutes avant de les faire cuire dans une poêle anti-adhésive légèrement huilée.

Pour cuire mes crêpes sans lactose, j’ai utilisé une  Crêpière en Céramique Ø 28 cm, collection BARCELONA GreenPan* dont le revêtement anti-adhésif est en céramique sain garanti sans PFOA, PFTE, plomb et cadmium. Le revêtement est renforcé de diamants afin de résister aux ustensiles coupants ou métalliques. Elle peut se mettre au four jusqu’à 220° et est compatible avec toutes les sources de chaleur.

crêpes sans lactose

Je l’ai d’abord trouvée un peu plus lourde que ma crêpière habituelle mais les crêpes n’ont jamais accroché dessus  je m’y suis vite habituée. Elle se lave très facilement (attention à ne pas laver avec le côté abrasif de l’éponge) et étant donné sa solidité,  je vais la garder très longtemps.

Faites cuire vos crêpes environ 2 minutes de chaque côté, de manière à ce qu’elles soient dorées. Pour qu’elles restent bien moelleuses jusqu’à la dégustation, recouvrez vos crêpes, au fur et à mesure, de la cuisson, d’un papier aluminium.

crepes sans lactose Selon mes testeurs, les crêpes sans lactose étaient plus légères que d’habitude et encore plus savoureuses.

Et  chez vous, les crêpes c’est souvent, très régulièrement, ou seulement pour la Chandeleur ?

 

*partenariat avec Cuisine addict

Pin It