Tag

recette

Browsing

Voilà une brioche qui pourrait murmurer « déshabillez-moi, déshabillez-moi, oui mais pas tout de suite, pas trop vite… », en tous cas c’est ce que son nom m’inspire. Au moment de la dégustation, il suffit de tirer légèrement sur un carré de brioche, de s’en saisir et de croquer dedans. Elle est parfumée à la cannelle, ce qui donne toujours une ambiance olfactive de fêtes de fin d’année dans la cuisine mais vu le temps de ce mois de Mai jusqu’à présent, ce n’est pas particulièrement anachronique. Alors c’est parti pour la recette de la brioche à la cannelle à effeuiller.

Ingrédients pour une brioche à la cannelle à effeuiller

Pour la brioche
25 g de levure fraîche
250 ml de lait
1 c. à c. de graines de cardamone écrasées
45 g de sucre en poudre
75 g de beurre à température ambiante
1/2 c à c de sel
420 g de farine

Pour la garniture
100 g de beurre
100 g de sucre en poudre
1 c à s. de cannelle moulue

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour la brioche

1-Émiettez la levure dans un saladier. Faites tiédir le lait avec la cardamone dans une casserole.
2-Versez un peu de lait tiède sur la levure et mélangez avec une cuillère pour délayer. Puis versez le reste du lait tiède à la cardamone sur la levure.
3-Ajoutez le sucre, le beurre, mélangez pour obtenir une pâte homogène (je l’ai fait déjà avec le crochet de mon robot). Incorporez le sel et la farine, peu à peu puis pétrissez pendant 10 minutes. Vous devez obtenir une pâte bien lisse.
4-Recouvrez la pâte d’un film alimentaire, mettez la dans un récipient dans un endroit chaud et laissez lever la pâte pendant une heure (avec mon Cooking Chef Gourmet, je laisse la pâte dans la cuve du robot, je mets le couvercle anti-projections, je règle la température sur 35° pendant 35 minutes et la pâte double de volume).

Pour la garniture de la brioche à la cannelle à effeuiller

1-Faites fondre le beurre dans une casserole. Attendez qu’il mousse puis qu’il prenne une couleur ambrée et dégage une odeur de noisette pour retirer la casserole du feu. Laissez refroidir dans un bol.
2-Une fois froid, mettez le bol quelques minutes au congélateur afin qu’il se raffermisse.
3-Fouettez le beurre en crème avec le sucre et la cannelle.

Finition et cuisson

1-Beurrez généreusement un moule à cake pour pouvoir démouler la brioche à la cannelle à effeuiller facilement une fois cuite.
2-Une fois que votre pâte a bien levé, étalez-la sur un plan de travail légèrement fariné de manière à former un rectangle de 48 cm sur 30 cm environ.
3-Étalez la garniture à la cannelle sur ce rectangle à l’aide d’une spatule
4-Découpez votre rectangle de pâte en 6 bandes (8 cm sur 30 cm environ).
5-Empilez les 6 bandes obtenues les unes sur les autres puis découpez le tout en tronçons de 6 carrés. Vous obtenez alors 6 piles de 6 carrés de pâte.
6-Prenez une pile de carrés, mettez la dans le moule en la retournant d’un quart, de manière à ce que les tranches de chaque carré touchent le fond du moule et les bords. Placez ainsi les 6 piles les unes contre les autres.
7-Recouvrez d’un torchon propre et laissez lever pendant 45 min à 1h (il faut que cela ait bien gonflé à nouveau).
8-Préchauffez la four à 175°C. Enfournez la brioche en position basse pendant 35 min à 40 min. Si au bout de 15 min, la brioche colore trop, recouvrez-la de papier aluminium et poursuivez la cuisson.
9-Laissez refroidir la brioche dans le moule avec de la démouler et de la déguster.

brioche à la cannelle à effeuiller

Bon à savoir :
Vérifiez que votre lait soit tiède (au doigt ou au thermomètre 37°C) . S’il est plus chaud, les micro-organismes présents dans la levure meurent (et votre brioche ne gonflera pas).

Je me suis trompée dans le nombre de bandes (j’en ai fait 8). Du coup, j’ai aussi fait plus de tronçons et cela ne tenait pas dans un seul moule à cake. J’ai mis une brioche dans un moule à cake et l’autre sur un des bords d’un moule carré (et elle a quand même gardé une jolie forme). Bref si cela vous arrive, rien de catastrophique.

En la conservant de manière bien hermétique, la brioche conserve son moelleux et bien être dégustée le lendemain pour le brunch ou pour le petit déjeuner.

brioche à la cannelle à effeuiller

Vous avez déjà goûté ou essayé la brioche à la cannelle à effeuiller ? Si vous essayez cette recette, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Source : Linda Lomelino, Journal d’une food stylist

Facile, rapide, très parfumé, parfait pour le goûter, je vous présente le gâteau nantais, une spécialité nantaise comme son nom laisse le deviner. Si en plus vous aimez les gâteaux aromatisés au rhum, cette recette est pour vous (par contre ne faites pas l’impasse dessus ou changez carrément de recette, idem pour la quantité de beurre et de sucre). Il ne gonfle pas à la cuisson alors je l’ai préparé dans un cercle réglable que j’ai réglé sur 18 cm. Vous pouvez aussi le mettre dans un moule à cake en sachant qu’il ne gagnera pas en hauteur.

Ingrédients pour un gâteau nantais

125 g de beurre doux mou
130 g de sucre
3 oeufs
15 g de rhum ambré
125 g de poudre d’amande
40 g de farine

pour le glaçage
100 g de sucre glace
9 g de rhum ambré
du jus de citron (la quantité est à ajuster à la consistance du glaçage)

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Crémez le beurre doux avec le sucre.
2-Ajoutez les oeufs et la poudre d’amandes. Mélangez.
3-Ajoutez la farine tamisée et le rhum et fouettez de manière à obtenir une pâte très homogène (je l’ai fait au fouet électrique)
4-Mettez la pâte au frigo pendant 1 heure.
5-Beurrez le cercle réglable et laissez-le au frigo.
6-Préchauffez le four à 170°, versez la pâte dans le cercle posé sur une feuille de papier (sur une plaque) et mettez au four environ 35 minutes (il faut que le bord soit doré et si vous enfoncez un cure dent au milieu du gâteau, il doit ressortir sec)
7-Préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace et le rhum puis en ajoutant peu à peu du jus de citron jusqu’à obtenir une consistance ni trop pâteuse ni trop liquide.
8-Une fois que votre gâteau est froid et démoulé, étalez votre glaçage avec une spatule sur le dessus du gâteau puis laissez figer le glaçage au frigo.

Idéalement dégustez le gâteau nantais, le lendemain, il est encore meilleur !

gâteau nantais

Bon à savoir :
♦Un peu de pâte est sortie du cercle pendant la cuisson, pas de panique si cela arrive, le gâteau était quand même régulier et facile à démouler.
♦Attendez bien suffisamment que votre glaçage soit dur avant de le découper.
♦Dans la VRAIE recette, on imbibe de rhum (oui encore) le gâteau quand il est sort du four et qu’il est encore chaud. J’imagine que cela le rend un peu plus humide côté texture mais même sans cette étape, il est très parfumé et excellent.

gâteau nantais

Si vous essayez cette recette de gâteau nantais, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

A l’heure où les fraisiers fleurissent sur la toile, où les festivités de Pâques ont laissé quelques estomacs barbouillés (la solution : manger du chocolat toute l’année sans excès )), j’ose le énième gâteau au chocolat. Me suis-je laissée influencer par la météo fraîche et pluvieuse de fin d’avril ? Possible mais le chocolat c’est aussi l’ingrédient réconfort anti blues du dimanche soir et encore plus quand le dimanche soir précède la rentrée des classes (j’ai, à la maison, deux enfants, qui aimeraient être éternellement en vacances et qui n’ont jamais hâte de reprendre le chemin de l’école). Bref les desserts aux fraises vont arriver mais en attendant, vous prendrez bien une part de fondant chocolat noisettes, non ?

Ingrédients pour un fondant chocolat noisettes

200 g de chocolat noir pâtissier de bonne qualité
100 g de beurre
110 g de sucre
1 oeuf entier
3 oeufs, blancs et jaunes séparés
70 g de poudre de noisettes

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Faites fondre au bain marie le chocolat noir coupé en morceaux avec le beurre en dés. Restez près de votre casserole, le chocolat est une matière fragile. Quand le chocolat a bien fondu et le beurre aussi, mélangez hors du feu avec une spatule de manière à obtenir un mélange homogène, lisse et brillant.
2-Mettez dans un grand récipient les 3 jaunes d’oeufs, l’oeuf entier et le sucre et battez avec un batteur électrique (ou avec le fouet de votre robot) pendant 5 bonnes minutes. Votre mélange doit blanchir et épaissir.
3- Montez les blancs d’oeuf en neige ferme.
4-Versez dans votre mélange oeufs + sucre, les chocolat/beurre fondus, la poudre de noisettes et mélangez pour incorporer.
5-Incorporez délicatement à l’aide d’une maryse les blancs d’oeuf battus en neige en 3 fois.
6-Versez votre pâte dans un moule à charnière de 20 cm et mettez au four préchauffé à 150°C pendant 25 minutes (durée à adapter en fonction de votre four, j’ai vérifié une première fois au bout de 20 minutes mais c’était encore trop coulant). L’intérieur du gâteau doit rester un peu humide, sinon ce n’est plus un fondant.

Laissez le fondant chocolat noisettes complètement refroidir avant de le démouler.

fondant chocolat noisettes

J’ai diminué quasiment par 2 la quantité initiale de sucre (source de la recette : cakes in the city). C’est donc un gâteau bien cacaoté mais apprécié par mes petits goûteurs.

Ce fondant chocolat noisettes est facile et rapide à réaliser et il se conserve bien au moins 2 jours (plus je ne peux pas vous dire étant sa durée de vie).

fondant chocolat noisettes

Alors qui je sers en premier ?

Si vous essayez cette recette de fondant chocolat noisettes, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict 

Je pourrais convoquer un souvenir d’enfance, vous raconter une belle histoire comme on aime tant en marketing aujourd’hui mais la réalité est souvent plus terre à terre. J’avais un œuf battu (pour dorer une brioche) à utiliser quand j’ai pensé « cookies ». J’ai repéré une recette qui ne demandait pas de temps de repos et miracle, malgré de multiples versions de cookies, je n’avais jamais fait encore de cookies au praliné. Voilà comment les cookies au praliné ont atterri dans ma cuisine.

Ingrédients pour une douzaine de cookies au praliné

120 g de beurre
90 g de vergeoise blonde
1 oeuf
180 g de farine
3 g de levure chimique
1 pincée de bicarbonate de soude
50 g de praliné + un peu pour le dessus
100 g de pépites de chocolat noir
une poignée de noisettes

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Au robot (batteur K avec le cooking chef) ou à la main, mélangez le beurre mou en dés avec la vergeoise de manière à obtenir une texture crémeuse.

2– Ajoutez l’œuf entier et le praliné. Mélangez à nouveau (cette étape peut se faire aussi au robot).

3-Ajoutez les ingrédients secs (farine, levure, bicarbonate et pépites de chocolat). Mélangez rapidement (j’utilise une cuillère en bois) de manière à les incorporer.

4-Formez des boules de cookies soit avec une cuillère à glace, soit en formant des boules dans la paume de votre main.

5-Déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson et mettez au four préchauffé à 170° pour 10-12 minutes à chaleur tournante (10 si vous les aimez très moelleux, 12 si vous les aimez plus cuits).

6-Pour que le dessus des cookies soit plat (plus simple ensuite pour mettre le praliné et les noisettes sur le dessus), en les sortant du four, appuyez légèrement sur le dessus avec le dos d’une grande cuillère. Si les cookies paraissent mous, pas d’affolement, ils vont durcir en refroidissant.

7-Avec une spatule, mettez les cookies à refroidir sur une grille (attendez quelques minutes après les avoir sortis du four pour ne pas les casser)

8-Profitez de votre four chaud pour mettre une poignée de noisettes sur votre plaque. Laissez-les environ 15 minutes pour les torréfier.

9-Une fois que vos cookies sont froids, décorez-les avec du praliné (j’ai fait chauffer un peu le mien, de manière à ce qu’il soit assez souple pour le mettre dans une poche à douille sans douille à laquelle. J’ai fait une petite ouverture à ma poche à douille pour pouvoir tracer un cercle de praliné sur le dessus des cookies) et des noisettes torréfiées.

Vos cookies au praliné sont prêts à être croqués !

cookies au praliné

Bon à savoir pour réussir les cookies au praliné :

♦Le sucre que vous utilisez dans la recette des cookies joue beaucoup sur la texture. Je vous conseille de préférence un sucre humide, comme la vergeoise. Dans la recette originale, il s’agissait du sucre muscovado qui a un goût plus marqué (réglisse).

♦Pensez bien à sortir le beurre à l’avance pour que le mélange beurre et sucre soit plus facile et rapide. Une fois que vous incorporez les ingrédients secs, mélangez rapidement et arrêtez dès qu’il n’y a plus de trace de farine.

♦Préférez les chunks ou les pépites de chocolat qui resteront croquantes aux pistoles concassées (c’est ce que j’ai fait et cela fond, le cookies a moins de texture).

♦Espacez bien vos boules de cookies avant cuisson quitte à faire deux tournées. Je me suis retrouvée avec des cookies un peu collés alors que je pensais ne pas les avoir serrés.

cookies au praliné

Conservation : Vous pouvez conserver ces cookies plusieurs jours dans une boîte hermétique. A la maison cela n’excède rarement plus de deux jours (et encore je les planque).

cookies au praliné

Congélation : Vous pouvez doubler tous les ingrédients donnés et congeler la moitié de la pâte crue.
En cas de grosse envie de cookies, vous n’aurez alors qu’à sortir votre pâte crue du congélateur, la façonner en boules et prolonger la cuisson de vos cookies de 2 minutes par rapport à la durée de cuisson donnée plus haut.

Les cookies au praliné vous avez déjà essayés ?

Source : le blog L’empreinte sucrée

Le biscuit roulé japonais ça fait très longtemps que je voulais le tenter. Je l’avais repéré dans le livre de Sébastien Bouillet et puis je l’ai revu sur le blog de Marciatack à l’occasion des fêtes de fin d’année. Par rapport à un biscuit roulé classique, la recette est un peu plus longue mais il fond vraiment en bouche, il est très moelleux et il a fait l’unanimité ici. De plus, il se démoule et se moule sans se casser et c’est un gros avantage ! Pour cette première fois, j’ai choisi de le garnir avec de la crème de marron Sabaton* et des pommes Rosée du Pilat* qui sont légèrement acidulées. C’est parti pour un biscuit roulé japonais pommes marron.

Ingrédients pour un biscuit roulé japonais pommes marron

75 g d’eau
75 g de lait
35 g de beurre
2 g de sel
3 g de sucre
70 g de farine
3 oeufs entiers (150 g)
50 g d’huile
3 blancs d’oeufs (150 g)
80 g de sucre en poudre
pour la garniture
3 pommes Rosée du Pilat
un petit pot de crème de marrons

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Pelez les pommes, coupez les dés pas trop petits, mettez-les dans une casserole et ajoutez de l’eau à mi hauteur des pommes. Laissez compoter à feu doux en remuant régulièrement de manière à obtenir des dés de pommes fondants. Réservez hors du feu.

2-Dans une casserole, mettez le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Faites fondre le contenu sur feu doux et retirez juste avant l’ébullition du lait.

3-Hors du feu, ajoutez en une seule fois la farine tamisée. Mélangez de manière à avoir une pâte compacte.

4-Remettez votre casserole sur le feu pour desséchez votre pâte et remuez sans cesse de manière à ce qu’elle perde toute son humidité. Votre boule de pâte ne doit plus du tout coller à la casserole.

5-Laissez totalement refroidir votre panade dans un saladier. Une fois froide, étalez-la sur les rebords du saladier avec le dos d’une cuillère.

6-Battez 3 oeufs en omelette (pesez-les de manière à bien avoir 150 g et pas plus) et ajoutez-les à la panade en 2 fois. Commencez par verser 1/3 d’oeufs en omelette, mélangez, ne paniquez pas si la pâte se délite, c’est normal. Elle va s’amalgamer à nouveau en mélangeant énergiquement. Versez les 2/3 d’oeufs en omelette restants et mélangez à nouveau de manière à obtenir une pâte homogène.

7-Ajoutez l’huile et incorporez -la bien complètement. Votre pâte à choux est souple et homogène.

8-Dans un récipient ou dans le bol d’un robot, versez les blancs d’oeuf et le sucre. Montez les blancs en neige jusqu’à ce qu’ils forment un bec d’oiseau.

9-Incorporez les blancs en neige dans votre pâte à choux en 3 fois, délicatement avec une maryse, de manière à ne pas les casser en soulevant la pâte du haut vers le bas.

10-Préchauffez le four à 190°C. Sur une plaque à génoise, mettez une feuille de papier cuisson et versez votre préparation dessus en la lissant avec une spatule de manière à former un rectangle d’épaisseur homogène.

11-Enfournez 15-20 minutes (à adapter à votre four). Dès le biscuit dore, arrêtez la cuisson.

12-Enlevez le biscuit de la plaque et laissez le refroidir sur la feuille de papier cuisson.

13-Lorsque le biscuit est froid, déposez une feuille de papier cuisson sur le dessus, retournez le biscuit et décollez doucement la feuille de papier cuisson du dessous.

14- Étalez la crème de marrons sur votre biscuit puis parsemez de compotée de pommes. Roulez votre biscuit doucement et dégustez !

biscuit roulé japonais pommes marron

Avec la crème de marrons il y a toujours la crainte que l’ensemble soit trop sucré. Ici cela n’est pas le cas car les pommes utilisées (pommes du Pilat, à une heure de Lyon) ont un petit goût acidulé.

biscuit roulé japonais pommes marron

A retenir :

Avant d’incorporer les oeufs, attendez patiemment que votre panade soit totalement refroidie.

Je n’ai pas trop serré le biscuit au moment de le rouler car j’ai fait le choix de mettre des morceaux de pommes en garniture. Si vous ne mettez que de la crème de marrons, vous pouvez le serrer autant qu’un biscuit roulé classique et l’avantage est qu’il ne se casse pas, ne se craquelle pas sur le dessus. Pas besoin non plus de torchon humide.

biscuit roulé japonais pommes marron
biscuit roulé japonais pommes marron

Vous avez déjà goûté le biscuit roulé japonais ?

Si vous essayez cette recette de biscuit roulé japonais, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

*partenariat avec Voie Verte (dans le grand magasin de Caluire, vous pouvez trouver de la farine, des oeufs, de la crème, du beurre, bref la base pour pas mal de gâteaux !)

En attendant que les fruits du printemps et de l’été arrivent sur les étals, pour changer un peu des pommes et des poires, j’ai eu envie d’imaginer un dessert avec les pêches au sirop de l’épicerie italienne Tipico (la particularité de ces pêches est que leur variété ne se trouve qu’à Naples). Au départ j’étais partie avec une idée qui était plus un dessert à l’assiette et puis un peu comme le gâteau aux ananas de mes années EMT de collège (oui du temps où il y avait EMT et où on avait des cours de cuisine), j’ai eu envie de préparer un gâteau aux pêches au sirop et amaretti. C’est simple et rapide !

Ingrédients pour un gâteau aux pêches au sirop et amaretti

1 pot de pêches au sirop Ciro (épicerie italienne Tipico)
150g de farine
100 g de sucre de canne blond
2 oeufs
25cl de crème liquide
1 sachet de levure chimique
60 g d’amaretti croquants
quelques gouttes d’extrait d’amande amère
1 pincée de sel fin

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Coupez en fines tranches les pêches au sirop.
2-Battez en omelette les oeufs avec le sucre.
3-Ajoutez l’extrait d’amande amère, la crème liquide, puis la farine tamisée avec la levure et le sel. Mélangez de manière à avoir une préparation homogène.
4-Préchauffez votre four à 180°C et dans un moule à manqué (le mien fait 25cm de diamètre) mettez du papier sulfurisé.
5-Réduisez les amaretti en poudre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
6-Couvrez le fond du moule avec la moitié des amaretti et incorporez le reste à la préparation avant de la verser dans le moule.
7-Répartissez de manière homogène les tranches de pêche au sirop sur la pâte (elles ne resteront pas à la surface dont inutile de faire un motif parfait).
8-Enfournez entre 35 et 40 minutes (attention le temps de cuisson varie énormément d’un four à l’autre, vérifiez si c’est cuit en plantant un cure dent dans la pâte, il doit ressortir sec).

La couleur de la pâte est liée à l’emploi de sucre de canne blond.

Le gâteau aux pêches au sirop et amaretti est très moelleux et un peu humide. Les pêches au sirop sucrent légèrement l’appareil mais l’ensemble n’est pas trop sucré.

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

recette adaptée d’un gâteau italien de Laura Zavan

Pin It