Tag

recette

Browsing

Récemment j’ai vu passer (pas dans la rue mais sur mon fil Instagram) un mont blanc aux poires qui m’a fait saliver et qui m’a donné envie de reproduire cette association (marrons/poires) dans un dessert. Je voulais quelque chose de facile et rapide en adéquation avec mon emploi du temps et qui plairait aux enfants. J’ai repensé à la tarte aux poires comme une galette de Catherine Kluger et j’ai décidé d’y ajouter une petite touche ardéchoise. Voilà comment est arrivée dans ma cuisine la tarte rustique poires marrons.

Ingrédients pour une tarte rustique poires marrons

Pour le fond de tarte
200 g de farine
120 g de beurre froid
25 g de poudre d’amandes
80 g de sucre glace
1 oeuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
4 belles poires
2 cc de crème de marrons
2 cc d’amandes en poudre
2 CS de sucre complet

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Le matin ou en début d’après midi, préparez le fond de tarte. Du bout des doigts, travaillez le beurre très froid coupé en morceaux avec la farine, la poudre d’amandes, le sucre glace et le sel jusqu’à obtenir un sablage très fin (je l’ai fait au robot Cooking chef).

2-Creusez un puits et ajoutez un œuf battu. Avec le plat de la main, formez (rapidement car il faut travailler le moins possible la pâte) une pâte homogène. Au robot, mélangez avec la feuille à peine une minute.

3-Aplatissez votre boule de pâte avec la paume de la main de manière à former comme une grosse galette et enveloppez-la dans du film alimentaire. Laissez-la reposer au frigo au minimum 1h.

4-Sur une feuille de papier sulfurisé (posé sur un tapis de cuisson en silicone ou sur une plaque), étalez votre pâte avec un rouleau à pâtisserie (fariné-le légèrement) de manière à former un cercle de 24 à 26 cm (j’ai utilisé un cercle à tarte comme modèle).

5- Piquez le fond de pâte avec une fourchette puis saupoudrez de poudre d’amande (torréfiée idéalement, je ne l’ai pas fait) en laissant un bord de 4cm environ.

6- Etalez de la crème de marrons sur votre fond de pâte sans en mettre trop car vous risquez de détremper la pâte/

7- Rangez en rond et en les faisant se chevaucher légèrement les quartiers de poire. Saupoudrez de sucre complet puis repliez le bord de la tarte.

Enfournez à 170°C pendant 30 à 35 minutes (attention tout dépend du four, donc il faut bien surveiller, votre pâte doit être dorée).

tarte rustique poires marrons
tarte rustique poires marrons

Verdict ?

La pâte est super bonne , l’ensemble n’est pas trop sucré et la poire se marie toujours aussi bien avec la saveur de la crème de marrons. Adjugé, vendu pour la tarte rustique poires marrons !

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

L’association poires marrons en pâtisserie vous aimez ?

Les pancakes font partie des recettes avec des ingrédients que tout le monde a dans son placard et qui demande très peu de temps. Bien-sûr il existe pas mal de variantes, avec ou sans blanc d’oeufs, avec de la ricotta (c’est bon aussi). Cette fois j’ai opté pour la version la plus rapide en ajoutant quelques grosses pépites de chocolat au lait au moment de faire cuire les pancakes au chocolat.

J’ai préparé un gros saladier de pâte à pancakes car je voulais qu’il y en ait pour les petits déjeuners de la semaine mais vous pouvez diviser toutes les quantités par 2. Sortez vos fouets, c’est parti !

Ingrédients pour une trentaine de pancakes au chocolat

4 oeufs
600 g de farine
100 g de sucre
1 sachet et demi de levure chimique
1 bonne pincée de sel
800 ml de lait
40 g de beurre fondu
1/2 bouchon de rhum ambré
100 g de chocolat au lait concassé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs ensemble.

2- Dans une autre saladier, cassez les œufs, ajoutez le lait tiède , le beurre fondu et le rhum et mélangez.

3-Versez le mélange liquide dans les ingrédients secs et fouettez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène (vous pouvez finir par l’homogénéiser avec un mixeur plongeant).

4-Laissez reposer votre pâte 1 h

5-Mettez une demie-louche de pâte dans votre poêle (je n’ai pas ajouté de matière grasse, tout dépend de votre revêtement). Quand le pancake commence à faire des bulles, déposez quelques gros morceaux de chocolat au lait et retournez le pancake pour qu’il soit légèrement doré de l’autre côté.

6-Maintenant au chaud votre pile de pancakes au chocolat en mettant du papier aluminium dessus jusqu’au moment de déguster.

Ils ont plu ces pancakes au chocolat ?

Je crois que les pancakes ont un potentiel de séduction que j’avais sous-estimé jusqu’à présent (peut être parce que c’est si facile !). Quand ma fille a joué gentiment le mannequin main, elle m’a demandé si elle pouvait croquer dans le pancake que je venais de couper en deux…pourtant elle n’est pas très bec sucré.

Le meilleur test pour savoir si un dessert plait c’est son espérance de vie et là je me suis dit que j’avais bien fait d’en congeler la moitié : )

Conseil bonus : le mieux est de réaliser la pâte la veille au soir et de la laisser couverte (film alimentaire) toute la nuit au frigo. Vos pancakes seront d’autant plus moelleux.

Des pancakes au chocolat qui ont tous la même taille, un secret ?

Je n’ai pas de poêle spécial pancakes mais j’ai utilisé ma « crêpe party » (l’appareil qui permet de faire plein de petites crêpes en même temps, sauf que les crêpes ici on les aime grandes et pas épaisses..sinon ce sont des pancakes )).

Retrouvez d’autres idées de recettes pour la Chandeleur sur la page Chandeleur.

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

Dimanche soir, retour d’une balade dans le froid hivernale. La journée a filé à vitesse grand V mais j’aimerais bien préparé un goûter pour le lendemain. Je veux quelque chose de rapide, de simple, qui se conserve bien (mieux qui est meilleur le lendemain) et puis mes yeux tombent sur la corbeille de fruits et sur les oranges. Bingo je vais faire un cake moelleux orange pavot (sur le principe du cake citron en diminuant la quantité de beurre par rapport aux recettes que j’ai déjà pu poster). C’est parti ?

Ingrédients pour un cake moelleux orange pavot

100 g de beurre
3 oranges bio (2 petites et une grosse pour moi, le mieux est de goûter et voir si on sent bien l’orange dans votre pâte)
3 oeufs
110 g de sucre roux
180 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
2 CS de graines de pavot
une pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Faites fondre le beurre et faites préchauffer votre four à 180°C (dans la réalité je ne fais jamais préchauffer mon four dès le début d’une recette car il a tendance à trop chauffer mais mon four est très vieux et peu fiable).

2-Avec un batteur électrique ou un robot, fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse, mousse et double de volume.

3-Ajoutez les jus de vos 3 oranges et les zestes d’une orange puis mélangez.

4-Ajoutez la farine et la levure, les graines de pavot et le sel. Mélangez toujours avec le batteur électrique ou le robot. Finissez par ajoutez le beurre fondu et mélangez bien jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé.

5-Tapissez un moule à cake de papier cuisson et versez votre pâte dans votre moule.

6-Mettez au four pour 35-40 minutes (selon votre four, vérifiez si votre cake moelleux orange pavot est bien cuit à l’intérieur en enfonçant un cure dent dedans, il doit ressortir sec) à 180°C.

7-Sortez votre cake du four et emballez-le, alors qu’il est encore tiède, dans du film alimentaire plastique. Ainsi votre cake orange pavot conserve tout son moelleux.

Alors il est comment ce cake moelleux orange pavot ?

Il est encore meilleur le lendemain, le temps que tous ses arômes se développent. J’aurais aimé que le parfum de l’orange soit plus prononcé. Je vous conseille donc d’ajouter des zestes d’orange à votre pâte (deux oranges au lieu d’une).

Variante gourmande :

-Glacez votre cake avec du jus d’orange et du sucre glace pour une version plus gourmande

D’autres idées de desserts à l’orange ?

Crêpes à l’orange (ça tombe bien c’est bientôt la chandeleur)
Pain d’épices à l’orange

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

Toujours à la recherche de dessert rapide et facile, avec si possible des produits de saison, j’ai eu envie de préparer un gâteau avec des poires, qui est sans doute mon fruit d’hiver préféré. Pour remplacer le beurre, j’ai mis du mascarpone. Pas sûre que ce soit vraiment plus light mais cela apporter une texture bien moelleuse. A part les poires à éplucher, c’est rapide, les ingrédients sont tous simples et le temps de cuisson est assez court. Bref ce gâteau aux poires et au mascarpone est le genre de dessert que vous pouvez préparer sans passer beaucoup de temps en cuisine. Alors c’est parti !

Ingrédients pour un gâteau aux poires et au mascarpone

  • 4 poires (ou plus si petites)
  • 3 œufs
  • 120 g de sucre de canne
  • 250 g de mascarpone
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • du sucre glace pour la déco (facultatif)

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Battez (avec un batteur électrique, un robot ou un fouet) les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse.

2-Incorporez le mascarpone et mélangez au fouet. Vous devez obtenir une texture homogène.

3-Incorporez la farine et la levure tamisées. Mélangez énergiquement.

4-Montez les blancs en neige ferme et intégrez-les délicatement, avec une maryse, dans votre pâte.

5-Versez votre pâte dans un moule à manqué beurré . J’utilise maintenant très souvent un moule à charnière, je suis sûre qu’il n’y aura pas de souci au moment du démoulage.

6-Préchauffez votre four à th. 6 (180°C)

7-Pelez les poires, otez les trognons et coupez-les en quartiers de 5 cm environ. Répartissez les quartiers en rosace sur le dessus du gâteau.

8-Enfournez 35 minutes environ (à adapter selon votre four, pour savoir si votre gâteau est cuit, enfoncez dans votre pâte, à un endroit où il n’y a pas de poires, un cure dent, il doit ressortir sec).

9-Laissez tiédir votre gâteau aux poires et au mascarpone. Démoulez-le et saupoudrez-le légèrement de sucre glace.

gâteau aux poires et au mascarpone

Alors il est comment ce gâteau aux poires et au mascarpone ?

Bien moelleux avec les poires qui apportent de la texture et du fruité. Ce gâteau aux poires et au mascarpone est parfait pour le dessert du dimanche, le goûter ou pour le petit déjeuner du week-end (quand on a vraiment le temps de le déguster).

gâteau aux poires et au mascarpone

Variantes gourmandes :
-Accompagnez ce gâteau aux poires et au mascarpone d’un coulis de chocolat pour une version très gourmande
-Remplacez les poires par des pommes
-Aromatisez votre pâte avec un peu de rhum ou d’amaretto

gâteau aux poires et au mascarpone
gâteau aux poires et au mascarpone

D’autres idées de desserts aux poires ?

le gâteaux aux poires renversé
le gâteau poires chocolat

Si vous essayez cette recette, partagez-la sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

Des galettes des rois, il y en a des dizaines, des centaines sur les blogs, sur instagram alors qu’est ce que je peux apporter de différent ? Une garniture un peu plus légère et un geste qui l’a rendu particulièrement croustillante. Pour le reste, ce n’est pas un secret, je ne cours pas après la galette, cela ne me fait pas saliver (même au chocolat). Plus que la gourmandise, ce qui me plait dans la pâtisserie c’est de mettre la main à la pâte, d’être dans ma bulle quand je prépare un dessert et de faire plaisir à ma petite équipe de goûteurs (qui eux adorent la galette). Voilà comment cette galette des rois plus légère est arrivée dans ma cuisine.

Ingrédients pour une galette des rois plus légère

Pour la pâte
deux pâtes feuilletées Picard (l’idéal étant bien entendu de les faire vous même, mais je trouve que celles de cette marque en version non étalée se défendent bien)

Pour la garniture
150 gr de poudre d’amandes
100 gr de sucre de canne
100 gr de compote de maison
2 oeufs

Pour la dorure
1 jaune d’oeuf + un peu de lait

Pour le sirop
25 gr d’eau
60 gr sucre
25 gr de sirop de glucose

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La garniture de la galette des rois plus légère

Préparez la garniture en mettant dans un saladier la poudre d’amandes, le sucre de canne, les œufs. Mélangez avant d’ajouter les œufs puis finir par la compote (mélangez à nouveau). Vous devez obtenir une texture qui ressemble à une crème d’amandes (mais sans beurre). Mettez-la dans une poche à douille.

Le montage

Étalez les deux pâtes feuilletées et découpez des cercles de taille équivalente (j’utilise le fond amovible d’un de mes moules à tarte comme « patron »). Disposez sur un des cercles de pâte feuilletée votre garniture en partant du centre et en faisant des cercles de plus en plus grands. Veillez à laisser un espace sans garniture (au moins 2 cm) près du bord. N’oubliez pas de disposer la/les fève(s) (j’en mets deux )).

Avec un pinceau, imbibez très légèrement d’eau la partie de votre cercle de pâte feuilletée sans garniture. Cela permettra de souder plus efficacement les deux cercles de pâtes. Déposez sur votre garniture le second cercle de pâte feuilletée.

Avec vos doigts, appuyez légèrement sur le bord afin de bien souder les deux disques de pâte.

Réservez la galette bien à plat au frigo pendant 1h. Sortez-la et retournez-la afin d’avoir une surface bien lisse. A l’aide d’un pinceau, appliquez la dorure (jaune d’oeuf+ un peu de lait) sur l’ensemble de la galette.

A l’aide d’une pointe de couteau (Sébastien Bouillet conseille le cutter), réalisez des dessins sur le dessus de la galette. Toujours avec la pointe d’un couteau, piquez la galette au centre jusqu’à ce que la pointe touche le plan de travail.


La cuisson de la galette des rois plus légère

Dans un four préchauffé à 170°C, faites cuire la galette pendant 25 minutes. Au bout de 20 minutes environ, préparez un sirop en mettant dans une casserole de l’eau, du sucre et le sirop de glucose. Portez ces ingrédients à ébullition et gardez le sirop chaud.

Si la galette commence à gonfler, n’hésitez pas à la piquer en son centre de nouveau afin de chasser l’air.
Sortez la galette du four et à l’aide d’un pinceau, badigeonnez généreusement de sirop chaud le dessus de celle ci (mettez bien tout le sirop) sans trop appuyer. Remettez au four pendant 25 minutes. Dégustez tiède.

Verdict ?

Tout d’abord sachez que j’avais fait de jolis arcs quasi parfaits sur le dessus de ma galette et quand j’ai ouvert le four au bout de 15 minutes, mes dessins avaient disparu. J’ai donc tenté de rattraper le coup comme j’ai pu. Moralité ? Lorsque vous faites vos dessins, il faut appuyer assez pour que ceux ci restent …sans déchirer la pâte.

Le gros bonus de cette galette c’est son dessus très croustillant (on a pas des miettes plein la bouche). Attention ne vous attendez pas à ce qu’on sente la compote. Celle-ci remplace le beurre mais ne donne pas un parfum particulier à la garniture. Si vous voulez sentir la pomme, mieux vaut faire une galette avec des quartiers de pommes caramélisées. Comme il n’y a pas de crème pâtissière (ce n’est pas une vraie frangipane de ce fait), c’est forcément un peu plus sec mais mes goûteurs l’ont beaucoup aimé (ouf).

galette des rois plus légère

Rendons à César ce qui est à César, l’idée de cette garniture plus légère vient du blog de Petits Béguins. J’ai également suivi les astuces de Sébastien Bouillet et la composition de son sirop.

L’année dernière, j’avais proposé une recette de brioche des rois à la fleur d’oranger, une autre alternative.

Et vous, vous êtes plutôt galette ou plutôt brioche ?

Encore un Noël sans moule à bûche (allez l’an prochain je franchis le pas, mais l’idée d’acheter un truc pour m’en servir une seule fois dans l’année, j’ai du mal !) mais pas sans bûche. Après avoir passé des heures à regarder des magazines, des livres de cuisine et des blogs, la recette de la bûche tiramisu (à réaliser dans un moule à cake) s’est imposée. Puis lors d’une discussion chez Tipico, l’idée de la parfumer au gianduia m’a été soufflée. Voilà comment est arrivée sur la table du réveillon la bûche tiramisu à la gianduia.

Ingrédients pour une bûche tiramisu au gianduia

500 g de mascarpone
5 oeufs
6 CS de sucre
1 tasse de café serré
90 g de crème gianduia (+ un peu de lait)
biscuits italiens savoiardi (quantité à adapter à la taille de votre moule)
25 cl de crème liquide entière
cacao en poudre non sucré pour la déco

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préparation de l’appareil

1-Préparez le café, versez-le dans une assiette creuse et laissez-le refroidir.
2-Tapissez un moule à cake de film étirable et laissez-le au frigo
3-Séparez les jaunes des blancs d’oeufs
4-Commencez à fouetter les blancs d’oeufs, quand ils deviennent mousseux, ajoutez 3 CS de sucre. Montez-les alors en neige bien ferme, comme pour une meringue. Ils doivent former un bec d’oiseau.
5-Fouettez les jaunes d’oeufs avec 3 CS de sucre jusqu’à ce que votre mélange blanchisse et épaississe. Ajoutez le mascarpone (en mettant de côté une grosse cuillère à soupe) et mélangez à nouveau.
6-Incorporez peu à peu et délicatement les blancs en neige ferme à l’appareil à mascarpone (avec une maryse )
7-Faites chauffer au bain marie la crème de gianduja avec un peu de lait à température ambiante (si le lait est froid, votre mélange risque de trancher). Au départ j’ai mis 2 CS mais j’en ai ajouté jusqu’à obtenir une texture suffisamment souple pour pouvoir en mettre sur mes biscuits facilement (attention il ne faut pas que ce soit trop liquide).

Le montage de la bûche tiramisu

C’est le moment de monter votre bûche tiramisu.
8-Commencez par mettre une couche de crème au fond.
9-Faites faire un aller retour rapide à vos biscuits dans le café refroidi puis tartinez le biscuit avec un peu de crème de gianduja. Déposez le biscuit sur la couche de crème.
10-Recommencez jusqu’à avoir une couche entière de biscuits sur la crème.
11-Remettez une couche de crème puis finissez avec une couche de biscuits.
12-Filmez et mettez au frigo pendant 12h minimum.

Le démoulage de la bûche tiramisu

Pour le décor, j’ai fait une chantilly avec 25 cl de crème fraîche liquide, une grosse cuillère de mascarpone et 1CS de sucre glace.

Démoulez votre bûche : j’ai mis mon moule à cake sur la table, j’ai enlevé le film plastique au dessus, j’ai posé mon plat par dessus et j’ai tout retourné. Comme rien ne bougeait, j’ai légèrement tiré sur le film plastique sur un côté du moule et tout s’est bien passé.
Enlevez ensuite délicatement le film plastique.

Avec une poche à douille, pochez sur le dessus quelques boules de chantilly. Saupoudrez avec du cacao amer et servez votre bûche tiramisu au gianduia.

Verdict ?

C’est frais, le gianduia et le café s’équilibrent très bien (on sent peu le café sinon mes enfants n’auraient pas aimé et là ils ont adoré et ce n’est pas trop sucré comme on pourrait le craindre).
J’ai du recouper un peu les biscuits car ils étaient plus longs que la largeur de mon moule.
Vous pouvez remplacer la crème de gianduia par de la crème de pistache ou une autre pâte à tartiner.
Une bûche sans moule, légère et jolie, merci Annie pour cette idée !

Et en plus cette bûche tiramisu au gianduia peut être aussi servie pour le 31 décembre : )

Je n’en ai pas fini avec le tiramisu, la prochaine fois j’ai envie d’essayer une version au citron et limoncello !

Pin It