Tag

pommes

Browsing

Le biscuit roulé japonais ça fait très longtemps que je voulais le tenter. Je l’avais repéré dans le livre de Sébastien Bouillet et puis je l’ai revu sur le blog de Marciatack à l’occasion des fêtes de fin d’année. Par rapport à un biscuit roulé classique, la recette est un peu plus longue mais il fond vraiment en bouche, il est très moelleux et il a fait l’unanimité ici. De plus, il se démoule et se moule sans se casser et c’est un gros avantage ! Pour cette première fois, j’ai choisi de le garnir avec de la crème de marron Sabaton* et des pommes Rosée du Pilat* qui sont légèrement acidulées. C’est parti pour un biscuit roulé japonais pommes marron.

Ingrédients pour un biscuit roulé japonais pommes marron

75 g d’eau
75 g de lait
35 g de beurre
2 g de sel
3 g de sucre
70 g de farine
3 oeufs entiers (150 g)
50 g d’huile
3 blancs d’oeufs (150 g)
80 g de sucre en poudre
pour la garniture
3 pommes Rosée du Pilat
un petit pot de crème de marrons

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Pelez les pommes, coupez les dés pas trop petits, mettez-les dans une casserole et ajoutez de l’eau à mi hauteur des pommes. Laissez compoter à feu doux en remuant régulièrement de manière à obtenir des dés de pommes fondants. Réservez hors du feu.

2-Dans une casserole, mettez le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Faites fondre le contenu sur feu doux et retirez juste avant l’ébullition du lait.

3-Hors du feu, ajoutez en une seule fois la farine tamisée. Mélangez de manière à avoir une pâte compacte.

4-Remettez votre casserole sur le feu pour desséchez votre pâte et remuez sans cesse de manière à ce qu’elle perde toute son humidité. Votre boule de pâte ne doit plus du tout coller à la casserole.

5-Laissez totalement refroidir votre panade dans un saladier. Une fois froide, étalez-la sur les rebords du saladier avec le dos d’une cuillère.

6-Battez 3 oeufs en omelette (pesez-les de manière à bien avoir 150 g et pas plus) et ajoutez-les à la panade en 2 fois. Commencez par verser 1/3 d’oeufs en omelette, mélangez, ne paniquez pas si la pâte se délite, c’est normal. Elle va s’amalgamer à nouveau en mélangeant énergiquement. Versez les 2/3 d’oeufs en omelette restants et mélangez à nouveau de manière à obtenir une pâte homogène.

7-Ajoutez l’huile et incorporez -la bien complètement. Votre pâte à choux est souple et homogène.

8-Dans un récipient ou dans le bol d’un robot, versez les blancs d’oeuf et le sucre. Montez les blancs en neige jusqu’à ce qu’ils forment un bec d’oiseau.

9-Incorporez les blancs en neige dans votre pâte à choux en 3 fois, délicatement avec une maryse, de manière à ne pas les casser en soulevant la pâte du haut vers le bas.

10-Préchauffez le four à 190°C. Sur une plaque à génoise, mettez une feuille de papier cuisson et versez votre préparation dessus en la lissant avec une spatule de manière à former un rectangle d’épaisseur homogène.

11-Enfournez 15-20 minutes (à adapter à votre four). Dès le biscuit dore, arrêtez la cuisson.

12-Enlevez le biscuit de la plaque et laissez le refroidir sur la feuille de papier cuisson.

13-Lorsque le biscuit est froid, déposez une feuille de papier cuisson sur le dessus, retournez le biscuit et décollez doucement la feuille de papier cuisson du dessous.

14- Étalez la crème de marrons sur votre biscuit puis parsemez de compotée de pommes. Roulez votre biscuit doucement et dégustez !

biscuit roulé japonais pommes marron

Avec la crème de marrons il y a toujours la crainte que l’ensemble soit trop sucré. Ici cela n’est pas le cas car les pommes utilisées (pommes du Pilat, à une heure de Lyon) ont un petit goût acidulé.

biscuit roulé japonais pommes marron

A retenir :

Avant d’incorporer les oeufs, attendez patiemment que votre panade soit totalement refroidie.

Je n’ai pas trop serré le biscuit au moment de le rouler car j’ai fait le choix de mettre des morceaux de pommes en garniture. Si vous ne mettez que de la crème de marrons, vous pouvez le serrer autant qu’un biscuit roulé classique et l’avantage est qu’il ne se casse pas, ne se craquelle pas sur le dessus. Pas besoin non plus de torchon humide.

biscuit roulé japonais pommes marron
biscuit roulé japonais pommes marron

Vous avez déjà goûté le biscuit roulé japonais ?

Si vous essayez cette recette de biscuit roulé japonais, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict

*partenariat avec Voie Verte (dans le grand magasin de Caluire, vous pouvez trouver de la farine, des oeufs, de la crème, du beurre, bref la base pour pas mal de gâteaux !)

Vous les aimez comment vous les madeleines ? J’aime quand elles sortent presque du four, quand leur odeur embaume la cuisine. Natures, au praliné, enrobées de chocolat, au citron, j’ai déjà essayé pas mal de version de madeleines mais je n’avais encore jamais tenté les madeleines pomme cannelle. J’ai adapté une recette trouvée dans le livre Petits gâteaux : biscuits et autres friandises aux éditions Solar qui propose cookies, sablés, whoopies et autres gourmandises à déguster à l’heure du goûter.

Ingrédients pour une quarantaine de petites madeleines pomme cannelle

2 pommes
un citron jaune non traité
3 oeufs
150 g de farine
150 g de beurre demi sel
1 cc rase de levure chimique
110 g de sucre muscovado
1 cc de cannelle
1 grosse poignée d’amandes effilées

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Zestez le citron. Pelez les pommes puis coupez les en petits dés.

Fouettez les oeufs avec le sucre puis ajoutez la farine et la levure tamisée, les zestes de citron les dés de pomme, les amandes effilées, la cannelle et le beurre fondu. Mélangez de manière à obtenir une pâte homogène. Réservez au frigo au moins une heure.

Après le temps de repos de votre pâte, préchauffez votre four th 8/9. Beurrez un moule à madeleines si celui n’est pas en silicone puis versez dans chaque empreinte de la pâte (au 3/4 pas plus). Enfournez pendant 4 minutes puis baissez votre four à et prolongez la cuisson de 5 à 6 minutes (les bords de vos madeleines doivent commencer à dorer). Dégustez les madeleines pomme cannelle tièdes de préférence.

 

madeleines pomme cannelle

Verdict ?

J’ai réalisé plusieurs fournées avec plusieurs types de moule, en ne remplissant pas trop les empreintes, mais rien à faire point de bosse à l’horizon. Est ce la présence de dés de pomme dans la pâte ? En dehors de ce détail visuel, ces madeleines pomme cannelle sont très parfumées. Parfaites à l’heure du thé : )

 

Je sais je vous ai habitué à plus gourmand, régressif, « funky » qu’une compote de pommes sur ce blog mais je me suis dit que si je publiais un dessert au chocolat ou sur la lignée de ceux en ligne le reste de l’année, vous alliez me lancer des tubes de citrade de bétaïne à la tête et ponctuer vos phrases de « détox » et de « healthy ». La première recette de 2017 est donc une compote de pommes aux épices & au sirop d’érable. J’ai choisi des pommes Canada Grise pour leur goût légèrement acidulé.

Ingrédients pour une compote de pommes aux épices & au sirop d’érable

5 grosses pommes Canada Grise
1 cc de 4 épices
4 cc de sirop d’érable

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Dans une grande casserole, mettez un fond d’eau froide. Pelez, épépinez et coupez les pommes en dés grossiers. Mettez les dans la casserole sur feu moyen. Laissez cuire 10 minutes en remuant avec une cuillère en bois de temps en temps. Ajoutez les épices et laissez à nouveau cuire 10 minutes. Écrasez à la fourchette les morceaux les plus gros qui restent (ou pas selon ce que vous aimez). Réduisez le feu et ajoutez le sirop d’érable avant de laisser compoter encore quelques minutes. Dégustez tiède ou froid.

Goûtez pour voir si la compote aux épices et au sirop d’érable est assez sucrée pour vous et le cas échéant ajoutez un peu de sirop d’érable.

Enregistrer

A chaque fois qu’on me demande un dessert que j’ai déjà préparé, je louvoie, je lance d’autres pistes. Refaire la même chose alors il y a tellement de douceurs que je n’ai encore jamais tentées, vous n’y songez pas. Il faudrait que je dresse une liste de toutes les pâtisseries à essayer avant mes …ans, entre les livres, les blogs, les magazines, les pâtisseries et les desserts que je goûte ailleurs et qui me donnent envie de les reproduire, cette liste serait probablement immense.

Pour cette fois, il a suffi d’ajouter un nouveau ingrédient pour qu’un gâteau aux pommes se transforme en gâteau aux pommes et au mascarpone, à la texture à la fois aérienne et bien moelleuse.

Ingrédients du gâteau aux pommes et au mascarpone

2 pommes
3 œufs
150 g de sucre
250 g de mascarpone
150 g de farine
1 sachet de levure chimique

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Séparez les blancs et les jaunes d’œuf. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiment. Incorporez le mascarpone et fouettez de manière à ce que votre préparation soit homogène.  Ajoutez la farine et la levure tamisées et mélangez énergiquement.

Montez les blancs d’oeufs en neige et incorporez les délicatement avec une maryse à votre préparation.

Beurrez un moule, versez la pâte dans le moule. Pelez les pommes, enlevez le cœur avec un vide pomme puis taillez des tranches circulaires très fines. Déposez les tranches de pomme en rosace sur la pâte avant d’enfourner à four chaud (180°) pour 30 minutes.

Facultatif : une fois que le gâteau est tiède, saupoudrez le de sucre glace.

 

gateau-aux-pommes-2

gateau-aux-pommes-3

Verdict ?

Ce gâteau aux pommes et au mascarpone est très simple et rapide à réaliser mais parfait pour les goûters d’automne à venir ! (même si la Miss n’a pas voulu en goûter à cause des morceaux …grrrr )

source : Vital Food

Enregistrer

Enregistrer

Vous connaissez la formule An apple a day keeps the doctor away (ou le plus hexagonal Mangez des pommes) ? voilà une bonne raison pour tenter ce bundt cake aux pommes et au caramel caramel au beurre salé (confidence : j’ai cherché une recette pour accompagner le pot de caramel Michel Cluizel qui attendait en haut d’un placard et pas l’inverse …c’est grave non ? ). J’ai utilisé un moule à bundt cake pour l’aspect esthétique mais il est tout à fait possible d’utiliser un moule à manqué classique (il faut juste veiller à réduire un peu le temps de cuisson dans ce cas ).

 Ingrédients pour un bundt cake aux pommes et au caramel

3 oeufs
3 pommes
200 gr de farine
1 sachet de levure chimique
150 gr de sucre en poudre
80 gr de beurre ramolli
quelques cuillères de caramel au beurre salé

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pelez les pommes (j’ai pris des pommes du Pilat légèrement acidulées et qui ont gardé un côté croquant après cuisson ce qui était parfait) et coupez les en gros dés. Pour éviter qu’elles ne s’oxydent, mettez un peu de jus de citron dessus.
Dans un saladier, faites blanchir les oeufs et le sucre en poudre. Incorporez le beurre mou peu à peu en fouettant entre chaque poignée de dés de beurre. S’il y a quelques grumeaux à la fin, pas d’inquiétude. Incorporez la moitié de la farine tamisée et de la levure puis la moitié des pommes en dés. Mélangez. Versez le reste de farine tamisée et de levure puis le reste de pommes en dés. Mélangez à nouveau.

Versez dans un moule en bundt cake (ou kouglof) beurré et fariné et mettez à four préchauffé à 180° (th 6) pendant 45 minutes (chaque four est unique, surveillez le vôtre, peut être que 40 minutes suffiront …pour en avoir le cœur net, piquez un cure dent dans le gâteau qui est cuit si le cure dent ressort sec).

Laissez refroidir (ou au moins tiédir si vous êtes aussi impatient(e) que moi) le bundt cake aux pommes et au caramel avant de le démouler. Napper généreusement de caramel au beurre salé (ou salidou pour les bretons). J’ai utilisé celui de Michel Cluizel et il est tellement bon que j’ai hésité à y aller franchement mais cela apporte vraiment le petit plus à ce gâteau (dans sa version originale, il est présenté sans caramel).

gâteau aux pommes 3gâteau aux pommes 5

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum– Encore Oh My God !

Pommes mi croquantes mi fondantes + caramel au beurre salé Michel Cluizel = que c’est bon !  …j’aurais pu noter ce bundt cake aux pommes et au caramel à la hausse mais il a été dévoré moins vite que d’autres pâtisseries d’où le verdict (et ma fille qui n’aime pas, je cite, « les morceaux » n’a pas daigné le goûter …restons zen)

Chop-Sizzle-Wow-AW-Cover_FR-WEB

91eys3WAT+L

J’ai trouvé cette recette dans le livre Coupez, chauffez publié par Phaidon. L’ouvrage est une sélection de 50 recettes (entrées, plats et desserts) du best seller La Cuillère d’argent (bible de la cuisine italienne même si je n’ai pas vraiment choisi la recette la plus emblématique). Toutes les recettes ont été croquées par l’illustrateur Adriano Rampazzo et se présente sous la forme de planches de bande dessinée avec des pas à pas très pratiques.

 J’ai pioché aussi dans ce livre qui propose antipasti, pizza, pâtes à toutes les sauces entre autres, la recette du Délice au chocolat (avec un nom pareil, difficile de passer à côté). Même si je n’ai jamais réussi à démouler ce gâteau (texture à base de blancs montés en neige sucrés) à défaut de l’avoir cuit dans un cercle à pâtisserie et que la présentation était trop brouillonne pour que je partage la recette, c’était un délice …à manger à la petite cuillère.

Indemoulable (mon fils très inquiet : comment on va le goûter ?) #homemade #chocolat #chocolate

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) on

 

A Lyon il fait un temps à s offrir une pause caramel #homemade #bundtcake #foodpics #MichelCluizel

 

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) on

Dimanche, l’homme m’annonce l’air faussement détaché (ou pas ) qu’il doit apporter quelque chose au pot de départ d’une de ses collègues avant de conclure sur le fait qu’il achètera un paquet de chips. Méthode infaillible pour que je lui propose de préparer un gâteau (des chips, et pourquoi pas des lasagnes au cheval !) sauf que mes placards n’ont pas les ingrédients nécessaires à telle ou telle recette, que je n’ai nullement l’intention d’aller faire des courses le lendemain (je reste à la maison mais je bosse quand même hein) et que je dois éliminer tout dessert qui risque d’arriver salement amoché au bureau connaissant l’individu (adieu tartes, cheesecake, flans…).

C’est ainsi que sont nés les muffins aux pommes (oh j’ai des pommes dans ma corbeille à fruits !) et aux noisettes (oh j’ai un pot de pâte de noisette provenant de la box Foodiscover spéciale pâtisserie!). J’ai suivi comme d’habitude, les  indications de Guillemette dans le livre Desserts des jours ordinaires en changeant juste un ou deux ingrédients.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Pour une quinzaine de muffins [/typography]

80g de beurre demi-sel; 250g de farine; 1/2 sachet de levure chimique; 140g de sucre; 2 pommes; 2 oeufs; 15cl de lait; une grosse cuillère à soupe de pâte de noisettes

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

Préchauffez le four th 6 (180°). Faites fondre le beurre et laissez le refroidir. Tamisez ensemble la farine, la levure et le sucre. Épluchez les pommes et coupez-les en petits dés. Fouettez ensemble les oeufs, le beurre et le lait puis ajoutez rapidement au mélange tamisé en mettant aussi les dés de pommes et la pâte de noisettes. Ne travaillez pas trop la pâte et remplissez  les moules à muffin de cette préparation. Enfournez et laissez cuire 15 minutes pour des petits moules comme les miens.

Verdict ? normalement je n’étais pas sensée les goûter mais j’en ai mis un de côté pour mon fils (qui s’est écrié pourquoi tu n’en as pas fait le double ? c’est pas comme si je ne préparais jamais de gâteau, n’est ce pas ? ) et le mariage pomme-noisettes fonctionne à merveille…la prochaine fois j’ai envie d’essayer avec du chocolat )

Et vous, vous apportez à manger lors des pots au bureau ?

Pin It