Tag

pâtissiers

Browsing

Je voulais trouver un slogan pour démarrer ce billet du style « c’est férié, on peut se permettre tous les plaisirs sucrés« ( trop long et pas convaincant) ou « c’est le 8 mai, fais ce qu’il te plait » (déjà pris) ou « le 8 mai, libéré, délivré  » (référence trop parentale) mais ça ne collait pas avec la suite. Ça vous arrive de buter sur les premières lignes d’un article pour trouver une accroche qui vous plaise ? Bref si vous vous demandez suite à l’avalanche de fraises qui suit, si ce n’est pas un peu suspect, la réponse est non. Cette semaine j’ai goûté les premières fraises d’un producteur du petit marché de mon quartier et elles étaient tellement bonnes qu’il n’y avait pas besoin de les sucrer. Aujourd’hui si tout va bien, je me lance dans mon premier fraisier avec le coffret C’est mon gâteau (bien entendu je vous en dis plus quand je pourrai vous le montrer…faites qu’il soit montrable )) bref le mois de mai sera placé sous le signe de la fraise et ce n’est pas les pâtissiers qui vont me contredire d’après la petite sélection absolument non exhaustive que j’ai faite d’entremets, gâteaux, tartes ou autres desserts à la fraise de pâtissiers. Démonstration :

 selection fraise1- Tarte aux fraises et mascarpone Pierre Hermé / 2-Tarte aux fraises Vincent Guerlais / 3- La Pompadour d’Arnaud Larher /4-Tarte aux fraises et pistache Angelina / 5-Tarte aux fraises, framboises et ananas Nicolas Bernardé

 

sélection fraises 26- Fraisier pistache Pierre Hermé / 7-Baba à la fraise des Gâteaux et du Pain (Claire Darmon) / 8-J’adore la fraise des Gâteaux et du Pain / 9-Fraisier Christophe Roussel / 10- Baba fraise limoncello Christophe Roussel / 11-Millefeuille fraise et citron de Sicile Christophe Roussel

sélection fraise 4

12- Éclair crémeux fraise Fauchon / 13-Fraisier Sébastien Bouillet (celui là c’est le seul que je pourrais peut-être refaire étant donné que la recette est dans son livre Pâtisseries : leçons de gourmandise / 14-Fraisier pâtisserie Intuitions (Jérôme de Oliveira) / 15-Chou fraise des bois Popelini / 16-Eclair mascarpone fraise des bois Eclair de génie / 17-Millefeuille fraise-rhubarbe

Question cruelle : si vous ne deviez en choisir qu’un seul parmi tous ces desserts à la fraise, ce serait lequel ?

(Et si cela vous a donné envie de pâtisserie aux fraises maison, je vous conseille la tarte meringuée fraise citron )

Qui a dit que le mois de Novembre était déprimant ? du 9 au 11 novembre se tiendra à la Cité internationale de Lyon, le Salon du Chocolat, de quoi combattre tous les coups de mous et blues de saison.

[typography font= »Lobster » size= »20″ size_format= »px »]Quoi de nouveau par rapport à l’édition précédente ?[/typography]

 Une Semaine Chocolat : le Salon du Chocolat organise en partenariat avec plusieurs restaurants lyonnais « une Semaine Chocolat » durant laquelle les chefs et les chefs pâtissiers de renom proposent à leur carte une sélection de desserts très chocolatés. Ces recettes sont à retrouver entre autres sur la carte de l’Auberge de Clochemerle , le Relais & Château Pierre Orsi, l’hostellerie le Saint Laurent, le Vivarais et le restaurant Jérémy Galvan.

Un défilé de robes en chocolat aura lieu tous les jours à 17h et mettront en avant des tableaux autour du thème des Nouveaux Mondes du Chocolat (nouveaux goûts, nouveaux talents, nouveaux territoires, nouvelles tendances de consommation).

Des expositions seront présentées : la collection privée de la Maison Bernachon composée de célèbres illustrations (vous savez ces photos qu’on trouvait à une époque dans les tablettes de chocolat) représentant les plus anciennes marques de chocolat; une exposition dédiée au Dulcey dont je vous ai déjà parlé ici, le nouveau chocolat Valrhona; l’exposition Chocodala d’Isabelle Derigo

Un espace entièrement dédié aux jeunes talents de la pâtisserie et de la gastronomie en partenariat avec l’Association pour la promotion des Arts de la Pâtisserie et l’Union compagnonnique.

Et encore : des soins chocolat proposés par l’Institut Lyautey  (massages des mains, fondue au chocolat spéciale beauté au programme ), le chocolatier Bruno Saladino réalisera le montage d’une pièce artistique durant les 3 jours du salon, distribution de papillotes Révillon..

[typography font= »Lobster » size= »20″ size_format= »px »]Et sinon pourquoi j’y retourne après avoir été au Salon du Chocolat à Paris et à Lyon l’an passé ?[/typography]

Déjà au cas où cela aurait échappé à quelques uns d’entre vous, je suis un brin accro au chocolat mais j’y vais aussi :

– pour assister aux démonstrations toutes les heures des chocolatiers, pâtissiers et chefs de renom de la région qui se tiendront dans l’Espace Choco Démo avec cette année en nouveauté une journée Rhône Alpes gourmand (le 9 novembre de 11h à 19h) durant laquelle le Salon rendra hommage aux artisans régionaux de renom et organisera une Master Class Vin & Chocolat. La journée du samedi 10 novembre verra des chefs et des toques blanches lyonnaises se succéder dans ce même espace alors que le dimanche sera consacré aux exposants. Là j’avoue que j’ai un gros souci pour savoir pour quel jour me décider (à moins que je ne squatte là-bas pendant toute la durée du Salon )) : le Caramel Framboise chocolat de Stéphane Bonnat, la démonstration de David Tissot de la Villa Florentine, la tarte au chocolat de Joseph Viola, le Secret de thé matcha de Maruyama Nori, la sucette tendre à la guimauve enrobée de chocolat craquant et pétillant de Romaric Boilley (Délices des Sens), comment choisir ?

– pour voir les nouveaux produits des artisans chocolatiers présents : les douze 45 tours de Sébastien Bouillet qui propose un tour du monde des meilleurs chocolats noirs à 75%, la tablette chocolat au lait à 20% de cacao de la Maison Bernachon, les nouvelles tablettes chocolat / praliné de Bonnat, la tablette aux fruits frais fabriquée le matin même et à déguster dans les deux jours du chocolatier Thévenon, les coeurs de noisette du M.O.F. Jacques Bellanger, la madeleine 100% chocolat de Pelen, le Ragusa de Camille Bloch, la pâte à tartiner 100% maison et sans huile de palme de chocolartisan, la ganache fleur de jasmin (et ses 3 autres chocolats épicés) de Philippe Bel, la Choco’ Spoon du Comptoir de Mathide …et tout ce que je découvrirais aussi sur place.

Comme l’an dernier, le Salon du Chocolat propose des cours gratuits de 50 minutes autour du chocolat et des macarons. L’inscription se fait sur place auprès du Gâteau Ecole. Les enfants (de 4 à 10 ans)  peuvent également goûter aux joies du chocolat avec Chocoland en participant à des ateliers gratuits de 30 minutes en partenariat avec Violette & Berlingot.

La bonne nouvelle c’est que j’ai 5 invitations à vous offrir pour le Salon du Chocolat et 1 invitation à la Soirée d’Inauguration où je serai aussi (le 8 novembre à partir de 19h). Pour participer, laissez moi un commentaire jusqu’au jeudi 1 novembre minuit en me disant pourquoi vous avez envie d’aller au Salon du Chocolat en particulier et en me précisant pour quelle invitation vous jouez. Les noms des gagnants seront publiés en édit de ce billet après tirage au sort.

Et vous, dans votre cuisine du chocolat ?

dans la cuisine de l’Instinct des thés, une surprise

dans la cuisine des Petites Canailles, un gâteau chocolat de gâteaux thé et sa petite verrine

dans la cuisine de Lucky Sophie, un croque escargot

Edit du 3 novembre 2012 : Pr@line lyonnaise, Victor, Anna, Chocophile, Stella, vous avez gagné chacun une invitation pour le Salon du Chocolat à Lyon ! ; Mimi a gagné une invitation pour la soirée d’inauguration.

Oh je le sens déjà le déferlement d’articles quand le 14 février va approcher : la Saint-Valentin c’est nul, c’est commercial, pas besoin d’attendre ce jour là pour s’aimer , la Saint Valentin c’est surfait …j’en déduis donc que le reste de l’année les hommes te couvrent de cadeaux et que tu en as tellement que le 14 février serait le jour de trop.

Admettons …mais est-ce ma faute si tous les prétextes sont bons pour se faire offrir une des ses fabuleuses créations chocolatées ?

coeur Origine de Pierre Hermé(biscuit moelleux au chocolat, ganache légère au chocolat Pure Origine Venezuela Porcelana)

Coeur Désiré de Pierre Hermé ((pâte à sablé breton, crème au citron, compote de fraises et bananes, biscuit moelleux au citron, fraises des bois entières, décor de fraises des bois) ..oh My God !

Le Chocolove de Catherine Cluizel

Les recettes enivrantes de la Maison du Chocolat

Ecrin 69 de Fauchon

Kisses from Christophe Roussel

Ce serait idiot de refuser juste par principe, non ?

J’aime pas la bûche…enfin c’était avant de découvrir celles fabuleuses proposées par pâtissiers et chocolatiers pour les fêtes de fin d’année 2011. Elles ont le mérite en plus de te  faire voyager, la première étape étant la bûche New York proposée par le pâtissier Hamon (Brest). A l’intérieur du taxi, se trouve une mousse au chocolat, une mousse à la vanille et pour donner une touche croustillante, un craquant praliné aux cookies noix de pécan, le tout poser sur un brownie chocolat. Je disais quoi déjà à propos des bûches?

Direction ensuite le Japon avec cette bûche du même pâtissier qui marie une mousse au chocolat  et un crémeux au Yusu( agrume japonais entre citron acidulé et notes de mandarine), le tout sur un biscuit au thé vert.

Après l’Asie, retour en France et en particulier en Bretagne : sous une couverture de caramel se dévoile une mousse vanille renfermant en son cœur une délicieuse compotée de pommes pochées au cidre et au caramel, le tout posé sur un sablé breton.

Christophe Felder t’emmène lui en Corse en proposant une bûche mariant la fraîcheur de la clémentine de Corse à la douceur des châtaignes. Une compotée généreuse de clémentines de Corse, déposée sur un pain de gênes, accueille une délicieuse crème brûlée à la vanille et à la clémentine ; le tout est enrobé par un crémeux aux châtaignes et décoré avec des quartiers de clémentines de Corse confites.

Le café Pouchkine donne une coloration slave à ton repas avec sa bûche Or  Noir composée d’un biscuit aux amandes, croustillant aux noisettes caramélisées, crème légère vanille et noix de pécan caramélisées, mousse au chocolat or noir parfumé au sarrasin.

Et toi bûche ou pas bûche?

Leur weekly chocolate :

Celle d’Arwen et la vitrine du chocolatier Puyricard pour les fêtes

Celle de Fais toi la belle et son escapade chocolatée à Brives

Celle de l‘Instinct des thés et ses coulants-fondants au chocolat

Celle de Lucky Sophie et les chocolats Yves Thuries

Celle de Figue et Sardine et les gourmandises de Oh My Cake


Un des temps forts de l’automne pour une accro du chocolat est le Salon du Chocolat qui se tient cette année Porte de Versailles du 20 au 24 octobre et qui, pour cette 17ème édition, met à l’honneur la pâtisserie.

Ce Salon du Chocolat dédiée pour la première fois aux tendances pâtissières et chocolatées, accueillera plus de 200 chefs et chefs pâtissiers internationaux. Ils se succèderont sur le podium pour des démonstrations de recettes et travailleront aux côtés de 160 exposants chocolatiers venus du monde entier.

L’occasion aussi de découvrir, outre les grands noms, la nouvelle génération de créateurs au sein de laquelle il faut souligner la place de plus en plus importante de femmes pâtissières : Cristelle Brua du Pré Catelan, Elsa Marie au grand Véfour, Alice Barday, Julie Haubourdin ou Laura Petit.

Pour ma part, je vais attendre impatiemment que le Salon du Chocolat vienne jusqu’à Lyon début décembre, en espérant que les chefs et exposants feront aussi le déplacement et que nous aurons droit au défilé chocolat dont j’entends parler tous les ans.

Mais aujourd’hui 3 places pour le Salon du chocolat à Paris sont à gagner :

– 2 gagnants seront tirés au sort parmi les participations à la weekly chocolate

– 1 gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires.

Tu as jusqu’à demain minuit pour participer, je donnerai le nom des gagnants dès lundi.

Et toi, qu’est ce que tu aimerais voir en priorité au Salon du Chocolat?

Leur weekly chocolate :

celle de Sur un arbre perché

celle de Figue et Sardine

celle de United States of Flo

celle de l’Instinct des thés

celle d’Anne-Laure T

celle de Miss Chocorêve

celle de Chocophile

celle de Lucky Sophie

celle d‘Art de Vivre

 

Qu’on soit anti ou pro Saint-Valentin, peu importe…voici une occasion pour les pâtissiers d’exprimer leur créativité :

coeur tatoué pour Fauchon

coeur fruité pour Pierre Hermé

un sac très chocolaté chez Michel Cluizel

pièces en chocolat de la Mère de famille

pour lire en lui comme dans un livre ouvert (Hugo Victor)

l’amour aux fruits rouges avec Lenôtre

en rouge et noir chez Roussel

les jolies boîtes Dalloyau

les pommes d’amour de Picard

Du fruité, de l’acidulé, du contraste, de la douceur, du corsé, de la nouveauté, du surprenant, des basiques revisités, de l’humour, voilà peut-être les recettes pour entretenir la flamme Mistinguett

Pin It