Tag

france

Browsing

Slow Train ou comment voyager autrement

On veut des trains qui aillent plus vite, des trottinettes électriques parce que les autres avancent trop lentement, on commande des livres en ligne parce qu’à la librairie du coin il faut attendre et que nous on le veut là maintenant tout de suite …et moi je viens vous parler de Slow train, des trajets avec plein d’arrêts, des wagons sans wifi ni prises, des voyages où le « pendant » compte autant que la destination.

« Le but n’est pas seulement le but mais le chemin qui y conduit » Lao Tseu

Slow Train c’est quoi ?

L’idée de Slow Train, qui propose 30 échappées ferroviaires en France, est venue à son auteure, Juliette Labaronne (qui n’a pas de voiture !) suite à une collaboration avec un journal interne de la SNCF. Elle a alors découvert l’univers ferroviaire, elle a rencontré des cheminots passionnés et passionnants. Cela lui a inspiré ce livre. 

Slow Train fait référence bien entendu au slow life, slow food ou l’idée de prendre son temps dans un monde où tout est fait pour être éphémère mais aussi à Jack Kerouac dont les héros passent leur temps à sauter d’un train de marchandises à un autre.

Hormis les points économiques (les ter sont beaucoup plus accessibles en terme de prix que les TGV) et écologiques, ces échappées ferroviaires permettent de découvrir un patrimoine inattendu. Là des viaducs vertigineux, ici des tracés à flan de montagne ou de mer, là encore les traversées des plus beaux terroirs. 

Slow Train

Ce que j’ai aimé dans ce guide

♦Pour chaque échappée, le trajet est dessiné sur un carte, le temps de trajet est donné ainsi que la distance, la fréquence, le tarif, la possibilité de prendre ou pas son vélo (l’auteure suggérant souvent de poursuivre la balade à vélo) et les correspondances. 

♦Les petits détails qui font le côté singulier de certains trajets (confort ou pas du train, correspondance hasardeuse, public qui emprunte le plus la ligne ..) ; Les randonnées possibles indiquées dans les gares d’arrivée ou les appli à consulter pour les trouver 

♦La minute cheminot qui revient sur l’histoire de telle ou telle ligne 

♦La rubrique buffet de la gare avec les spécialités du coin à goûter (je ne conçois pas un voyage sans son volet gastronomie ) 

Slow Train

Les échappées ferroviaires déjà testées

Non je n’ai pas eu le temps de tester aussi rapidement (ce serait le comble) quelques unes des échappées proposées mais en feuilletant ce guide, j’ai repéré deux trajets que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter dans le passé :

-Guingamp Paimpol lorsque j’étais en vacances dans la baie de St Brieuc. Le train traverse des forêts, il surplombe la rivière du Trieux dans sa dernière partie. Il est lent, il n’y a que deux wagons (on était quasiment seuls dedans ) mais on peut observer à loisir les paysages par la fenêtre, voire même les gens à certains croisements. Un trajet que je garde en mémoire !

Nîmes Grau du Roi emprunté une fois seule pour rejoindre mes enfants en vacances chez mon père. Le train traverse la petite Camargue et entre la végétation, les flamants roses et les chevaux blancs, j’ai passé mon nez collé à la vitre (en plus le trajet ne coûte qu’1 euro !)

Slow Train

Les échappées ferroviaires qui me font le plus envie

Parmi les 30 escapades proposées, certaines me donnent envie de prendre un billet plus que d’autres :

la Baie de somme au départ de Paris me tente beaucoup (mais bon faut aller à Paris ))
l’échappée Dole -St Claude qui traverse le jura de part en part (c’est une région que je ne connais pas du tout car difficile d’accès sans voiture me semblait-il) avec pas moins de 36 tunnels, 18 viaducs. Du fait de son parcours et d’après les voyageurs, on a l’impression d’être sur un train volant. Cette ligne est d’ailleurs appelée ligne des hirondelles.
l’échappée Nice Vintimille pour voir la Riviera autrement (et sans les embouteillages) avec des arrêts de charme (Eze, Menton…), des points de vue magiques et le tout pour 8 € l’aller
l’échappée Ajaccio-Corte-Bastia (avec la ligne Trinichellu) parce que je rêve de retourner en Corse mais qu’à priori sans voiture c’est compliqué

Slow Train : Pour qui ?

Pour ceux qui n’ont pas de voiture et qui voyagent déjà en train le plus souvent, ceux qui ont envie de sillonner l’Hexagone à leur rythme, de voyager autrement, de prendre l’air en limitant l’impact sur l’environnement. 

Dommage qu’il ait peu d’escapades au départ de Lyon (si ce n’est celle pour aller à Paris Bercy en passant par la Bourgogne) mais ce guide est vraiment bien fait et donne envie de partir. J’espère que ces lignes ne seront pas fermées ou plus entretenues dans une logique de rentabilité.

Instantanés de la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2013

On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions….désolée mais quand j’ai appris que l’équipe de France avait remporté la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2013 j’ai eu envie de chanter. J’étais d’autant plus ravie que cette année, j’ai eu l’occasion d’assister à  la coupe du Monde de la Pâtisserie en tant que spectatrice. Je n’ai pas assisté à toutes les épreuves mais ce qu’il me restera de ce concours ce sont des images, des impressions, des souvenirs, des émotions comme :

– cet alignement d’artisans vêtus de blanc concentrés derrière leur assiette qui ne goûtent pas et ne notent pas les réalisations de leur pays mais qui observent, découpent, goûtent avec le plus grand sérieux

– ces candidats si concentrés malgré le bruit des supporteurs venus les encourager, comme dans leur bulle et vivant une journée marathon qui commence dès 6h30 et se finit seulement à 16h30 avec enchaînement de réalisations d’entremets au chocolat, de taille sur glace (épreuve très physique et impressionnante) , d’entremets glacés aux fruits, de desserts à l’assiette

– l’ambiance dans les gradins en rentrant dans l’amphithéâtre, ces drapeaux qui flottent et s’agitent

– ces imposantes pièces au chocolat et au sucre qu’il faut manier avec le plus de précision possible étant donnée leur fragilité et soudain la pièce en sucre de la Malaisie qui s’effondre quelques mètres avant d’être présentée au jury….silence glacial dans la salle et stupéfaction générale.

– le stress de Frédéric Cassel, président de l’équipe de France à la mi-journée quand avec Louise de Raids Pâtisseries et Marie-Laure de Rose and Cook nous l’avons interrogé sur son état

– les anecdotes sur la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2003 que nous a racontées Philippe Conticini et dont nous n’avons pas perdu une miette

 

 

Je n’ai pas pu rester jusqu’à la fin mais j’aurais vraiment aimé assister à la victoire de Quentin Bailly , Mathieu Blandin et Joffrey Lafontaine et les applaudir depuis les gradins pour leur dire bravo !

Voyage, voyage…éternellement

Bon en réalité ça risque de te prendre un peu moins de temps que l’éternité et surtout  ne suis pas la consigne de Desireless « jamais ne reviens« , j’ai pas envie de me retrouver à parler toute seule ici. C’était juste une façon de te dire que j’avais actualisé la rubrique Voyages, voyages dans le menu horizontal du blog et mis en ligne mes dernières escapades et évasions.

Si tu me lis de manière tout à fait occasionnelle, si tu tombes sur ce blog en tapant comme requête Puis je appeler mon ami poussin?, si tu es un(e) jeune lecteur/ lectrice, si tu t’es perdu(e), si tu as raté des épisodes, si tu hésites sur la destination de tes prochaines vacances :

– tu peux t’offrir quelques balades iodées dans le Morbihan

– tu peux prendre de la hauteur avec vue sur le Mont Blanc à Cordon et passer par Megève

– tu peux découvrir la richesse et la beauté de la Corse

– tu peux dormir dans une bergerie et te poser un week-end à la ferme en Auvergne

– tu peux partir à Rome quelques jours

le tout saupoudré toujours d’une bonne dose de gourmandise ( peut-être un peu trop sucrée pour Anne-Laure T )

Est-ce que tu me suis ? (Florent Pagny sors de ce corps immédiatement !)

crédit photo : we heart it

120 spécialités qu’il faut avoir goûter une fois dans sa vie

Je n’aime pas les diktats culturels : les 100 livres à lire absolument sous peine d’être inculte, les 100 films à voir pour être admis dans le cercle des cinéphiles, les 100 CD à posséder pour avoir une bibliothèque musicale idéale, les 100 livres pour enfants pour une éducation parfaite.

Néanmoins quand j’ai feuilleté le livre Les 120 spécialités à avoir goûté au moins une fois dans sa vie (bien plus intéressant qu’une rolex, non? ), j’étais prêt à me plier à cette exigence gastronomique.

Des exemples?

Le cornet végétarien d’Alain , une galette bio garnie de légumes et de fromage de chèvre.

crédit photo : God, I love Paris

Le Kouglof d’Olivier Nasti (Kaysesburg)

crédit photo : le Chambar

Le miel corse de Pierre Carli

Le carrot cake de Rose Bakery

crédit photo : Effusionoffancy

ou bien encore le chorizo de Didier Arrieta, le salers de Caldeyroux, le Kouignamann  de Jean Yves Bordier, la tarte aux myrtilles de Patrick Chevallot, les raviolis niçois, la pogne de Romans …

Verdict? sur les 120 spécialités présentées dans le livre avec bien souvent le portrait d’un artisan, une bonne adresse et parfois une recette, je n’en ai goûté que très peu !

Voilà une bonne occasion de partir pour un tour de France gourmand )

Et toi des spécialités à recommander absolument ?

Edit : voilà la façon dont j’ai voyagé cette semaine…tu as jusqu’à dimanche pour publier et raconter le tien. Les participations sont mises en ligne chaque semaine le dimanche sur Fais toi la belle.

Pêle-mêle joyeux

crédit photo : jmweb, etsy.com

Samedi : attirer son attention sur  les poissons de la fish manucure dans la salle d’attente du coiffeur pendant qu’un jeune homme lui coupe patiemment les cheveux…ou comment éviter le drame

Dimanche : assister au triomphe de l’homme qui en mettant deux euros dans une machine à jeux gagne une console DS3 et voir le chérubin pleurer car il préfère repartir avec la peluche Monsieur Chatouille (que la gérante lui a donné incrédule)

Lundi : avoir un pincement au coeur lorsque mon fils a soufflé ses 5 bougies et partager sa joie devant ses cadeaux et son gâteau (pendant que Miss Zen nous faisait du maxi boudin par jalousie, jamais vu ça !)

Mardi : recevoir des cartes postales qui me font voyager aux quatre coins de France et en Corse avec Framboize

Mercredi : encore un anniversaire mais pas celui du chérubin cette fois.. une pêche aux cadeaux, des brochettes de bonbons, un parc rien que pour quelques enfants, je l’ai récupéré ravi !

Jeudi : Finir ENFIN Moonlight drive, le dernier livre de Denis Lehane..je ne sais pas si j’aurais le temps de le chroniquer en tant que je n’ai pas été déçue !

Vendredi : goûter le fondant au chocolat au lait tenté avec ce que j’avais dans les placards et préférer définitivement sa version chocolat noir mais j’ai du raisonné les enfants pour qu’ils ne se rendent pas malades

Pour les semaines à venir, le blog va changer son rythme de publication mais la weekly chocolate ne s’arrête pas alors si tu découvres une spécialité chocolatée pendant tes vacances, si tu prépares un dessert au chocolat, si tu passes devant un pâtissier qui te fait saliver ou si tu choisis le parfum chocolat dans ta coupe de glace, pense à la Weekly !

Tu peux me lire aussi un jour sur deux sur Fais-toi la belle et venir me parler de ton coin de France préféré, celui où tu vis, celui où tu es partie en vacances ou celui où tu rêverais de t’acheter une maison par exemple jusqu’à la fin du mois d’août.

Et toi, ta semaine ? celle d’Arwen

Edit : tu te demandes peut-être pourquoi j’ai choisi un phare pour illustrer ce billet vu que cela n’a rien à voir? juste parce que je suis comme fascinée par ceux-ci, leur faisceau lumineux m’hypnotise, m’emmène ailleurs et ceci est ma participation pour l’objet du mois pour Fais belle la casa.

Blogueurs, dis moi où tu vis?

crédit : cotonbirdesign, etsy

Je sais en consultant leur profil ou parce que je les connais depuis longtemps que celle-là habite dans le Sud, celle-ci dans le Nord. Marseille, Toulouse, Nantes, Rennes, Lille, Bordeaux, Paris le territoire est bien quadrillé.

Je connais quelques adresses par le biais des jeux concours et les colis partent rarement dans la même région.

Elles montrent parfois les richesses de leur ville ou de leur région, d’autrefois elles sont secrètes ou préfèrent gommer totalement leur environnement. Souvent elles me donnent envie de boucler mes valises pour la Bretagne ou pour tout autre coin du France quand elles savent le mettre en valeur.

Je pourrais consulter dans le détail mes statistiques pour savoir précisément d’où mes visiteurs viennent mais ce serait sec, sans âme, sans vie. Je pourrais lire l’intégralité des archives de certaines à la recherche de détails, de recoupements, d’indices…cela pourrait être amusant mais cela me demanderait un temps dont je ne dispose pas.

Alors  j’aimerais que celles et ceux qui passent ici occasionnellement ou tous les jours, les fidèles ou les éphémères, les nouvelles venues ou les anciennes, celles qui viennent en sous-marin comme on dit me laissent aujourd’hui un petit commentaire juste pour me dire dans quel coin de France (ou d’ailleurs) elles habitent  …et dans ma tête je mettrais des petits points ici, ou là ou là encore …aujourd’hui j’ai envie de voyager aux quatre coins du pays !

Alors ta ville, ton village, ton lieu-dit, ton département, ta région, ton pays?

Edit : j’avais écrit blogueuses en titre…comme un homme vient de me laisser un commentaire (rare pour être signalé), j’ai changé en blogueurs )

Pin It