Tag

enfant

Browsing

Son 1er cochon qui rit (cadeau à gagner )

 Quand j’ai ouvert la boîte contenant le jeu, Piggyto, le cochon qui rit pour les tout-petits, Miss Zen a tout de suite voulu reconstituer Piggyta, le modèle rose alors on a mis toutes les pièces à côté et on a reconstruit l’un après l’autre les personnages rigolos (un pompier, une infirmière, une rock star..) avec quelques uns des trente accessoires fournis. Quand son frère est arrivé, on a joué tous ensemble en utilisant le gros dé en mousse cette fois qui indique aux enfants le nombre de pièces à placer sur le cochon… une bonne façon de réviser les nombres.

Les accessoires sont adaptés aux petites mains et s’encastrent facilement. Pour ne rien perdre en fin de partie, le cochon s’ouvre pour y ranger les plus petites pièces jusqu’à la prochaine fois et on n’est pas prêt de se lasser, plus de 100 combinaisons sont possibles.

A l’occasion de l’anniversaire du cochon qui rit qui amuse familles et enfants depuis plus de 80 ans, je vous propose de gagner Mon 1er cochon qui rit en me laissant un commentaire avant le 26 septembre minuit avec une expression utilisant le mot cochon. Après tirage au sort, le nom du gagnant sera mis en ligne en édit de ce billet (jeu réservé à la France métropolitaine).

Vous avez déjà joué au cochon qui rit ?

Edit du 5 octobre 2012 : la gagnante est Carobo ! merci à toutes les autres participantes )

Gâteau d’anniversaire de princesse

Elle voulait un gâteau princesse pour ses 3 ans, j’aurais pu réaliser un gâteau avec une Barbie dedans mais j’avais envie de créer un petit décor. Une base de gâteau léger à la noisette trouvée dans I love cakes, des bonbons et des boudoirs pour un carrosse, une couronne en pâte d’amande que j’ai bien eu du mal à faire tenir malgré un séjour prolongé au frigo et un petit ourson princesse (ciel j’ai oublié sa robe sur la première photo !).

La prochaine fois j’essaie la pâte à sucre je crois car pour les petits détails, j’ai eu un peu de mal à travailler la pâte d’amande.

Des cœurs, du rose, des bonbons, j’en pensais avoir rempli correctement le cahier des charges mais la Miss a surtout été concentrée sur les bougies (qui se rallumaient sans cesse…gnark gnark gnark).

 

3 ans déjà !

Dès le début, elle a joué les originales : naitre un 11 septembre, cette date tellement chargée symboliquement, au moins elle est sûre qu’on ne  l’oublie pas son anniversaire. Je l’attendais la veille mais elle en avait décidé autrement et aujourd’hui, 3 ans après, difficile de la faire passer là où elle n’a pas envie.

C’est un modèle mini mais elle mène son petit monde par le bout du nez …ou presque : suppliques au frère pour qu’il la laisse entrer dans sa chambre quant il ferme sa porte pour préparer des spectacles, minauderies au papa pour éviter une gronderie, tête mignonne et toute petite voix énonçant un « s’il te plait« quand elle sait que ses demandes risquent de se voir opposer un refus.

 Elle s’arrête devant les vitrines et s’exclame devant les sacs. Elle feuillette mes magazines, reconnait les publicités de l’un à l’autre et se sert en échantillons (adieu crème Clinique). Elle remet ses cheveux en place d’un petit geste de la main, se tortille devant la glace et louche sur mon vernis, parfum et bijoux. Bref si je n’ai pas su que j’attendais une fille pendant 9 mois, aujourd’hui elle le clame haut et fort.

Elle repère les chaussures roses dans le magasin et trouve les autres moches. Idem pour les vêtements, housses de couette, serviettes de toilette….les négociations sont parfois tendues. Ma garde-robe n’étant pas très girly, je cherche des explications…je n’ai jamais lu de Barbara Cartland, même pas pendant ma grossesse )

J’ai trouvé une nouvelle assistante, d’une grande patience, pour mes sessions pâtisseries (le frère préférant nettement la partie nettoyage du saladier avec les doigts). Par contre à l’heure de la dégustation, elle préfère le plat au dessert…heureusement elle aime le chocolat )

Sa chambre ressemble toujours à un camp de naturistes de Cap d’Agde, la mer et le sable en moins. Ses poupées dont je ne compte plus le nombre sont la plupart du temps nues comme des vers car de transit incroyablement délicat si j’en crois le nombre de fois où elle leur change la couche en s’exclamant « elle a fait caca« .

Véritable pot de colle à la maison, en vacances, au parc, elle n’a pas versé une larme les premiers jours d’école.

Elle a un rire encore  très enfantin qui me chatouille et m’émeut à chaque fois… j’aimerais qu’elle le garde encore un peu mais comme dirait JJG (eh oui à chacun ses références), qu’elle soit elle et le mieux qu’elle pourra…

crédit photo : photographer Farah Abou Kharroub

Abracadabra, un gâteau d’anniversaire !

Chaque année, quand l’anniversaire des enfants approche, je me lance dans une intense cogitation pour trouver LE gâteau qui fera briller les étoiles dans leurs yeux. Bon, à vrai dire, au tout début, ils étaient trop jeunes pour vraiment apprécier et c’était juste pour m’entraîner pour les années suivantes…sauf que maintenant impossible de revenir en arrière et de présenter un gâteau yaourt et quelques bougies après avoir préparer le gâteau Trotro (2 ans), le gâteau monstre (3 ans), le coffre de pirate et le gâteau rock and roll spécial playmobil l’an dernier.

Comme le fiston a une passion (passagère?) pour la magie, j’avais déjà un thème de fixé. Ensuite je voulais quelque chose de sympa visuellement mais de bon aussi et si possible une base jamais essayée. Je n’avais pas de pâte à sucre sous la main et je n’étais pas plus emballée que ça pour cette idée. Je souhaitais aussi que le décor soit entièrement comestible, c’est là que j’ai pensé aux oursons à la guimauve (vu la chaleur, pas forcément évident de les préserver intact).

 Pour la base, j’ai préparé un gâteau très fondant aux amandes et aux framboises car il fallait une texture qui, à la fois, ne s’écroule pas, mais permette de planter des éléments du décor dedans. J’ai mis des framboises fraiches à la place des surgelés mais seulement une barquette, sinon je n’ai pas touché à la recette. Il est moelleux, il se déguste peut-être plus facilement en été qu’un gâteau au chocolat bref je le conseille hors anniversaire.

Pour le décor, le nœud papillon, le chapeau et la cape du magicien sont en pâte d’amande (avec du colorant alimentaire rouge) ainsi que le coffre. J’ai utilisé des mikado pour la baguette comme pour délimiter la scène et planter les rideaux, des pailles d’or pour le fauteuil et un carambar pour le cerceau (et j’ai triché pour le côté lévitation avec une pique en bois).

Un peu de barbe à papa autour et c’était prêt…simple mais efficace, le fiston n’en revenait pas…la magicienne c’était moi l’espace d’un instant )

Maintenant j’ai un mois pour trouver une idée pour Miss Zen )

 

Comment j’ai coupé une banane sans la toucher (magie inside)

Non je n’ai pas chopé d’insolation ce week-end, je vis juste avec un enfant de presque 6 ans dont la dernière passion depuis quelques mois est la magie. J’utilise le terme passion parce qu’il en parle toute la journée (maman je te fais un tour? doit être la phrase la plus prononcée, il suffit ensuite de remplacer maman par papa, mamie, tatie, les prénoms des copains, etc), parce qu’il en rêve, parce qu’il connait par coeur les DVD de Dani Lary et Eric Antoine jusqu’au plus petit bonus. On a même écrit au fan-club de Dani Lary pour lui demander un autographe. A cette occasion, on a appris que chaque année est organisé dans la Drôme un pique nique magique. Tu viens avec ton panier vide et Dani Lary le remplit de victuailles d’un coup de baguette magique….ou un truc du genre ). On a toujours pas reçu l’autographe en question, je vais peut-être devoir dire à mon fils qu’il a envoyé une lettre invisible.

C’est dans ce contexte que drapé de sa cape et coiffé de son chapeau de magicien, mon fils est venu me voir hier matin en me demandant de lui donner une banane pour qu’il la coupe sans la toucher. Tu peux comprendre que je l’ai regardé d’un air un brin circonspect…j’imaginais déjà la purée de banane sur la table du salon.

Moi  » si ça te dérange pas, on va le faire ensemble ton tour« 

Lui « super, remets le bonus pour bien tout comprendre« 

Moi « Chic« 

Je n’allais tout de même pas me transformer en mère castratrice, brisant ses rêves de devenir lui aussi un grand prestidigitateur. Soulignons au passage que je suis en général limitée au rôle de spectatrice, sa sœur ayant pris la place officielle d’assistante. Pendant qu’il se prépare ou qu’il dissimule un objet, on la voit passer en second plan (ou en premier plan , la mise en scène manque encore de précision) en train de 1) se coiffer 2) se nettoyer la figure avec une lingette 3) traîner un objet quelconque et plus globalement faire diversion. Difficile de garder son sérieux.

Bref me voilà, devant la télé, la banane posée sur la table, en train d’écouter le tour de passe-passe d’Eric Antoine. Allez je suis sûre que tu meurs d’envie de savoir comment tu peux couper une banane sans la toucher…non? tant pis je le dis quand même. En préparation du tour, perce des trous invisibles de loin, à plusieurs endroits, avec une épingle dans la peau de la banane et jusqu’à l’intérieur. Présente la banane au spectateur côté face (si tu fait les petits trous côté pile). Mime avec ta main le geste de trancher la banane sans la toucher façon karaté kid, commence à enlever la peau et la, oh miracle, le fruit est déjà en tranches.

Pas sûre que ce soit très clair sans visuel….ce qui est certain c’est qu’il faut que je retourne acheter des bananes )

Et toi, un David Copperfield dans ta famille?

Gourde et fière de l’être (Give away)

Je ne sais pas si mes enfants sont particulièrement pénibles (si en fait je sais) mais on n’a pas fait 3 pas dehors, dès qu’il fait beau, ils ont soif, ils vont mourir de déshydratation là tout de suite s’ils n’ont pas à boire. Il y a bien entendu la solution de la petite bouteille d’eau qui, rapidement, vu la chaleur lyonnaise (désolée pour les parisiennes et les nordistes, j’essaie de vous envoyer quelques degrés depuis une semaine mais ça n’a pas l’air de fonctionner), devient tiède.

Du coup, quand je vais au parc, en sortie, c’est la toute nouvelle gourde Friendly de GaspaJoe que j’emporte :

– elle est isotherme donc les boissons fraiches le restent (et les boissons chaudes aussi bien-sûr) ..même si tu habites une région tropicale comme Lyon.

– elle est sans BPA

– je ne l’ai pas pris en photo mais quand tu ouvres le bouchon, il y a un filtre en inox qui permet de retenir les feuilles de thé par exemple (chouette je vai pouvoir me préparer des thermos de bon thé cet automne) ou les glaçons

– l’inox ne donne aucun goût à l’eau

– sa contenance est de 700 ml c’est à dire assez grande pour que toute la famille puisse boire sans besoin de se battre (si cela arrive, elle est incasssable) même si tes enfants sont des chameaux

– enfin j’aime beaucoup son design (assorti à la tenue à pois de la Miss, c’est pas classe ça ? )

Je te propose aujourd’hui de gagner une gourde Daily inox en me disant avant le mercredi 4 juillet minuit en commentaire quel modèle dans la boutique de GaspaJoe a ta préférence (gamme, modèle) et en likant la page facebook de la marque (jeu réservé à la France métropolitaine).

Allez fais pas ta gourde…

Pin It