Tag

émotion

Browsing

Tout à l’heure, suite à une très mauvaise nouvelle au téléphone, j’ai lâché les vannes sans prévenir et j’ai fondu en larmes. Mon fils était dans la pièce, il m’a demandé affolé si je pleurais et voyant mon visage, il s’est mis à sangloter lui aussi.

J’ai essayé de le rassurer, de lui dire qu’il n’y était pour rien, lui expliquer les vraies raison – mon oncle, très malade- et lui, avec sa logique d’enfant « t’inquiète pas, maman, tu vas le revoir, il va aller mieux ».

Je crois que c’est la première fois qu’il me voit pleurer…jusqu’à présent, le sachant si sensible, je me suis cachée. Aujourd’hui je lui ai expliqué qu’une maman avait aussi des émotions, qu’elle était parfois gaie mais triste aussi quelquefois. Ça m’a rappelé ce jour où j’avais surpris ma mère, assise sur son lit, dans l’entrebâillement de la porte de sa chambre, la figure dans ses mains trempées par les larmes. Cela m’avait bouleversé…elle est très pudique et n’a jamais montré ce qu’elle ressent.

En vieillissant, j’ai découvert en elle, quelqu’un d’autre que cette mère, avec ses désirs, ses blessures, son autre vie en dehors de ses enfants…même si encore une fois elle se confie peu.

Alors doit-on être une superwoman aux yeux de ses enfants pour les protéger ou se montrer telle qu’on est avec ses faiblesses aussi?

 

Pin It