Tag

dinard

Browsing

Quand je me lance dans un article de voyage, je n’arrive pas à  me limiter à une dizaine de photos. J’aimerais envoyer à travers l’écran un peu d’air iodé ou de parfum de lavande selon la destination, partager ce que j’ai pu goûter sur place et bien-sûr j’espère toujours vous donner envie de visiter à votre tour le coin que j’ai montré. Voici donc le second billet consacré à Dinard avec d’autres visages que la promenade au clair de lune.

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#eba559″]La plage de l’Écluse [/typography]

En arrivant sur la plage de l’Écluse avec ses tentes rayées bleues et blanches, j’ai eu l’impression que la station balnéaire était restée un peu figée dans le temps, avait un côté intemporelle mais sans que cela ne soit déplaisant.  Je m’attendais presque à voir courir sur le sable des femmes en maillot de bain short.

dinard30

dinard29

dinard31

dinard32

Devant moi, se déroulait cette grande étendue à marrée basse, derrière moi s’élançait la statue d’Alfred Hitchcock, pas épargnée par les fientes d’oiseaux comme vous pouvez le constater. Les drapeaux claquaient au vent, les petites cabines blanches s’alignaient le long de la plage et les vacanciers semblaient préférer la pêche à pied à la baignade.

dinard33dinard37

dinard35

dinard38

dinard39

dinard41

dinard42

dinard43

dinard44

dinard46

En suivant un sentier, je suis tombée sur un point de vue d’une beauté et d’un calme parfaits. Avec l’enthousiasme enfantin qui peut me caractériser parfois, j’ai commencé à envisager m’installer ici…c’était avant bien-sûr que je consulte les prix des appartements et maison dans la ville (nettement supérieurs à ceux de Saint Malo). Pas grave, rêvasser sur un banc en regardant passer les bateaux dans un silence tout juste perturbé par les clapotis de l’eau ne me coûtait pas un centime et j’étais détendue comme je peux seulement l’être au bord de la mer (ceci est un message subliminal).

dinard47

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#eba559″]L’église St Batholomew’s[/typography]

Avant de rejoindre les rues les plus commerçantes, je suis passée par l’église anglicane St Batholomew’s (construite en 1871) qui témoigne de la présence importante des anglais à Dinard (cela se ressent d’ailleurs à plein de petits détails…il suffit que le temps se couvre un peu et on se croirait en Angleterre). Je ne sais même pas trop si nous avions le droit de rentrer, on a poussé la porte tout doucement, dans un coin une caisse de romans en anglais semblait faire office de bibliothèque, tout était en place un peu comme si d’un moment à l’autre les fidèles allaient arriver et s’assoir sur les bancs en bois.

dinard50

dinard49

dinard collage

dinard53

dinard56

dinard55

dinard59

J’ai aimé aussi à Dinard la boutique Lindfield & Company spécialisée en thés (je me suis faite violence pour ne pas y entrer), les galeries d’artistes, la boutique éphémère Britanie et ses produits de beauté fabriqués en Bretagne, les cabines de plage chocolatées d’Alain Batt (j’ai juste pris une photo de la vitrine, pour le goût il faudra repasser), le glacier Sanchez et ses innombrables parfums ( contrairement à une opinion très largement répandue, je ne passe pas mon temps à manger, je ne peux donc que reproduire l’avis de mes petits goûteurs « hum » « miam » « pas touche ») qui a une autre boutique d’ailleurs à Saint Malo (avec files d’attente constantes  devant la devanture).

dinard65

dinard62

dinard64

dinard63

dinard100

dinard101

dinardglace

Anne Laure T, un peu de glace caratcho ? (crêpe dentelle, caramel et peut-être un peu de chocolat je crois)

Un peu plus loin du centre, une promenade au parc du Port Breton, face à la plage du Prieuré, est aussi agréable, surtout en famille. Attention à l’entrée se trouve une aire de jeux, la station prolongée est envisageable mais dans ce parc se trouve également un parc animalier gratuit avec plus de 40 espèces animales (dont des wallibis !) et une volière avec  20 espèces d’oiseaux.

dinard90

dinard83

dinard77

 C’était la petite touche British de mes vacances et ça explique sûrement pourquoi après deux journées passées à Dinard, j’y serais bien retournée une troisième fois : )

 Des remparts de Saint Malo, on a l’impression qu’on pourrait aller à la nage jusqu’à Dinard…je me suis contentée d’y aller en bateau-taxi, la traversée est d’ailleurs bien trop courte. A peine installée, je ne savais pas où regarder en priorité : derrière moi, Saint Malo s’éloignait tout doucement offrant une vue inédite sur la ville intra-muros alors que devant moi, les belles villas plantés au dessus de la mer se devinaient déjà. A cela s’ajoutaient le spectacle de quelques bateaux, planches à voile navigant sur l’embouchure de la rance. Pour l’anecdote, la 3G n’est jamais mieux passée que lors de ces trajets. Bref, je serais bien restée plus de 10 minutes, j’aurais bien continuer la route un peu plus loin, je me demandais où allait cet énorme paquebot au loin quand j’ai compris qu’il fallait déjà descendre. J’avais à peine le temps de rassembler mes affaires que notre bateau repartait en sens inverse.

dinard 2

dinard 4

dinard3

dinard5

dinard8

dinard12

dinard collage

dinard17

dinard19

La promenade du clair de Lune

L’embarcadère permet de rejoindre rapidement la promenade du clair de lune que je n’ai pas faite en entier mais qui part de la plage de la Prieuré et va jusqu’à la pointe du Moulinet en suivant en chemin protégé, très fleuri, avec des bancs pour s’assoir quand on en a envie et du jazz diffusé tous les soirs pendant l’été parait-il. C’est plat, suffisamment large pour ne pas dire aux enfants « attention regarde où tu marches », c’est tout à fait faisable en poussettes et malgré cela, en tous cas fin août, on s’y promène sans piétiner ni être bousculé par la foule. Les villas sont tellement immenses le long de ce chemin que je me suis demandée parfois si elles étaient vraiment habitées (ça ne doit pas être simple à chauffer, mode frileuse on). En les regardant, j’imaginais des fêtes comme dans Gasby le Magnifique et des baisers volés au clair de lune.

dinard14

dinard16

dinard20

dinard collage bis

dinard23

dinard26

dinard24

dinard96

dinard27

dinard28

Cette lumière, ce ciel bleu, cette mer scintillante après deux jours de gris et de temps triste à Lyon, c’est un peu du masochisme et si je pouvais rembobiner le temps pour revenir à Dinard, là tout de suite j’y retournerais. Heureusement j’ai encore quelques photos à partager pour avoir un prétexte de prolonger encore ce séjour en Bretagne. .

Et vous, Dinard vous connaissez ?

Pin It