Tag

alsace

Browsing

Voici la bûche la plus DIY des fêtes de fin d’année 2012 et elle est signée du pâtissier alsacien Thierry Mulhaupt. Tous les ingrédients sont fournis dans le kit de cette bûche à prête à assembler : biscuit roulé à la vanille, imbibage à la vanille, crème à la pistache, griottines, pistaches hâchées, décors en chocolat, semelle en carton. Pour la réalisation, il suffit de flasher le scan code sur la boîte pour découvrir la recette filmée qui est réalisée par un enfant. 15 minutes plus tard environ, la bûche  à finir soi-même est terminée.

Et pour ceux et celles qui n’ont vraiment pas envie de mettre la main à la pâte, Thierry Mulhaupt a créé la bûche Granada (proposée seulement en édition limitée, en raison de 112 pièces, en référence à l’année 2012) composée de biscuit au chocolat imbibé de jus de grenade, garni d’un crémeux au chocolat à la noix de muscade et de mousse au chocolat Granada.

Toute prête ou à finir, vous préfèrez laquelle ?

Dernière étape de mon week-end en Alsace aujourd’hui avec un petit détour au musée Wurth où sont présentées en ce moment une sélection d’oeuvres monumentales de l’artiste Anselm Kiefer réalisées au cours des 20 dernières années. On y retrouve tous les matériaux de prédilection du plasticien : plâtre, plomb, paille, plantes séchées, terre, bois ou encore la photographie.

Anselm Kiefer est né en Allemagne en 1945 et une grande partie de son œuvre tourne autour du travail sur la mémoire. Vastes constellations d’étoiles, références à la kabbale, mythologie antique, chaque tableau, chaque pièce se nourrit des lectures et de l’érudition de l’artiste. Je serais passée à côté sans les explications de Caroline Strauch, chargée de communication du musée. Néanmoins pour Anselm Kiefer, plusieurs lectures de ses œuvres sont possibles, sensorielles ou explicatives.

 

♥♥♥ le tableau intitulé Que mille fleurs s’épanouissent qui fait référence à la campagne des « cent fleurs » lancée par Mao Zédong

♥♥♥ le tableau Les femmes de l’Antiquité

En matière d’art contemporain que je connais peu, mes goûts me porteraient plus volontiers vers des univers colorés, de Basquiat à Matisse en passant par le pop art. Bluffée par les dimensions des œuvres (comment l’artiste prend-t-il du recul sur son travail?), je les trouve aussi écrasantes.

 

J’ai aussi eu l’occasion de découvrir les photos d’Andréa Diefenbach dans le cadre de son exposition Human cities présentée à la galerie Simultania par l’association l’Accélérateur de particules . Cette exposition est le fruit des différents voyages de l’artiste durant lesquels elle est allée à la rencontre des populations. Elle en a ramené des photographies sur le quotidien des familles déchirées par l’immigration ou encore une série de portraits intimes sur le virus du Sida qui touche de plein fouet la ville portuaire d’Odessa du sud de l’Ukraine (17% de la population est touchée par la maladie).

Si tu aimes l’art contemporain, sache que tous les ans a lieu le week-end de l’art contemporain avec un parcours entre les différentes manifestations qu’il est possible de suivre en bus. Du 25 au 28 novembre prochain, se tient également la foire européenne d’art contemporain à Strasbourg.

J’espère que la balade alsacienne t’a plu et que cela t’a donné envie de réserver un week-end ou une semaine dans ce coin de France.

Un grand merci au comité régional du tourisme qui m’a invité et en particulier à Jenny et Nadège qui ont tous mis en œuvre pour rendre cette escapade formidable  !

A la Kunsthale, centre d’art contemporain à Mulhouse, se tient jusqu’au 3 avril prochain une exposition peu ordinaire, Les salons de lecture .

Pourquoi?

– le public  a le droit de toucher les œuvres, a le droit d’investir les pièces et de s’assoir sur les chaises

– le parcours ne s’articule pas autour d’un ou deux artistes mais met en scène une vingtaine d’ artistes autour d’un thème, les formes de l’écrit

J’ai eu la chance de suivre une visite guidée avec la commissaire de l’exposition, Sandrine Wymann, dont on sent la passion quand on l’écoute parler. Elle a le don de donner vie aux artistes et aux œuvres qu’elle présente, à tisser un fil entre les différentes pièces et à donner du sens à ce qui pourrait de premier abord, paraître un peu dépouillé.

Mes coups de cœur :

Le carnet de voyage urbain de Krassimira Drenska qui rassemble 9 de ses promenades dans Paris à 2002. On y retrouve les choses lues ou entendues à la radio le jour de ses balades, 9 dessins retraçant ses déambulations dans les rues de Paris. L’auteur s’était fixée deux règles : partir toujours du même endroit, à savoir la station de métro Belleville et prendre une photo toutes les 20 minutes.

Les détournements humoristiques de l’image de Plonk et Replonk, deux artistes qui à partir de vieilles cartes postales d’archives créent des photos montages surréalistes qu’ils légendent de manière décalée.

Les lettres de non-motivation de Julien Prévieux qui, dans l’ouvrage en présentation, répond à des offres d’emploi réelles en expliquant de manière détaillée pourquoi il ne peut pas accepter le poste. Derrière l’humour absurde, une tentative de révolte face à un monde du travail parfois déshumanisant.

La mission Kaki ou un voyage en 24 épisodes (créés sur un site internet par Hoio) qui entraîne le visiteur ou l’internaute dans un univers de fiction suffisamment détaillé pour que cela paraisse vrai ou presque…c’est tellement délirant que je t’invite vraiment à rentrer dans son univers en cliquant ici

Et toi, tu écris pour raconter, laisser une trace, pour jouer avec les mots…?

Si je te dis spécialité alsacienne, tu penses à la choucroute? Pourtant la gastronomie de cette région de France est mille fois plus variée et j’avoue que nombreux sont les plats que j’ai découverts sur les cartes des restaurants.

Petite sélection gourmande :

♥♥♥ Les grumbers avec du saumon fumé et du raifort

♥♥♥ Les tartes flambées sucrées et salées

♥♥♥ Le kouglehof

♥♥♥ Le pinot gris et le gerwurztraminer

♥♥♥ Le restaurant Les 3 chevaliers

Je n’ai pas goûté les bibeleskas (plat à base de fromage blanc dans lequel on trempe des pommes de terr), les saucisses de quenelle (mais ça ne me manque pas trop ), les recettes à base de munster, les bretzels.

Ce week-end en Alsace a aussi été l’occasion de tester un cours de cuisine à l’Atelier des chefs …planter un cure dent dans la peau d’un poisson, rouler du veau en boudin, dresser des assiettes, autant de moments qui ont occasionné rire et bonne humeur. Malgré tout, au moment de déguster nos réalisations le bar et ses petits légumes croquants étaient délicieux :

et le macaron à l’ananas et à la mousse de caramel orgasmique

Si les photos t’ont mis en appétit, je te conseille d’aller surfer sur le site Gastronomie et Vins en Alsace : tu y trouveras des recettes, des adresses de bonnes tables, des idées de visites et de circuits gourmands (je mets une option sur la route du chocolat).

Si tu cherches une idée cadeau originale, sache que de Juin à Septembre, tu peux embarquer sur une croisière allant de Strasbourg à Bâle et accompagner le plaisir des yeux par celui des papilles, puisque 3 grands chefs français, suisse et allemand te proposeront à bord un dîner inoubliable.

As-tu déjà testé une des spécialités alsaciennes?

Dimanche dernier, Jenny et Nadège, nos guides du comité régional du tourisme d’Alsace, avaient commandé le soleil pour notre visite guidée dans le quartier de la Petite France à Strasbourg.

C’est sous un ciel magnifique que nous avons dirigé nos pas vers les ruelles pavées (comme je suis une fille au sens pratique très développé, j’avais choisi ce jour là de mettre mes bottines à talon) de cet endroit , ancien quartier des pêcheurs, des meuniers et des tanneurs, un peu hors du temps et vraiment charmant.

♥♥♥  l’absence de voiture dans ce quartier qui est un véritable havre de paix

♥♥♥ les petits ponts et leur points de vue

♥♥♥ les nombreuses maisons à colombage des XVIème et XVIIème siècle

♥♥♥ les boutiques d’artisans

♥♥♥ les toits pentus

♥♥♥ la gentillesse des commerçants dans un quartier aussi touristique

A quelques pas de là, nous avons découvert une magnifique cour intérieure et un ensemble de bâtisses réaménagées en hostellerie de luxe, la cour du Corbeau :


 

Si cette première étape t’a donné envie de découvrir la Petite France, sache que l‘office du tourisme de Strasbourg organise des visites guidées à pied de la vielle ville..l’occasion de découvrir encore plein de trésors et de détails cachés !

Demain on monte sur un bateau pour la suite de la ballade et pour un point de vue exceptionnel sur Strasbourg , tu me suis?

En tant qu’accro au chocolat, avant de partir à Strasbourg le week-end dernier, j’avais cherché sur internet les bons chocolatiers dans le coin. Quelle joie quand j’appris qu’une halte était prévue chez celui qui m’avait mis l’eau à la bouche la veille au soir : le pâtissier-chocolatier Thierry Mulphaupt (meilleur jeune pâtissier de France, meilleur jeune pâtissier international, Marianne du meilleur Kougelhopf , artisan chocolatier de l’année 2002..entre autres!)

Quelques-unes de ses spécialités (les photos proviennent du site) :

des chocolats en forme de Kougelhopf, ganache au vin

des palets au chocolat noir, café ou banc

plus de 30 variétés de tablettes

 

le Guanaja

 

le Feuillety

 

Truffe rouge et noir

Non je n’ai pas ramené tout ça, je me suis contentée d’une tablette au gingembre confit (pas encore croquée) :

Bref tu l’as compris il va falloir que je retourne à Strasbourg pour goûter tout ça mais aussi pour tester les chocolats Christian (visiblement il y a des défenseurs de Mulhaupt et des pro de Christian).

Et si je te dis qu’en plus, à deux pas du centre-ville de Strasbourg, se trouve un Musée  Les secrets du chocolat, tu comprends que la ville me charme de plus en plus )

Et toi, ta weekly chocolate? je te rappelle qu’il y a un bon cadeau de 40 euros à gagner chez Zalando en participant avant dimanche minuit (après tirage au sort).

Celle de CarnetO (et son cours de chocolat dans une grande chocolaterie)

Celle d‘Arwen (et son trianon spécial anniversaire de mariage)

Celle de Miss Chocoreve ( et ses premiers cake pops)

Celle de Lucky Sophie (et ses muffins en cœur)

Celle de Zaza (et son royal)

Celle d’Andaf (et ses bonbons au chocolat)

Celle de Virginie B (spéciale Alsace)

Celle de Maya Lou (qui associe le chocolat à une pause thé ou café)

Celle de Hell62 (et son assiette gourmande)

Celle de Nelfah (et son brownies)

Celle de Lali (et ses Whoopie pie « chouchou » aux cacahuètes)

Celle d’Euréka (et sa version de la femme chocolat)

Celle de Bergie (et son ourson so chocolate)

Celle de Sophie (et son café gourmand)

 

Edit : Le tirage au sort pour la paire de chaussons Bébéotop a eu lieu et la gagnante est Andaf ! Merci à Alexis de Bébéotop, aux participantes et bravo à la gagnante !

Pin It