Tag

actu

Browsing

Après les 20 choses à faire dans la Capitale des Gaules cet été, je vous propose en complément 15 choses à goûter à Lyon en juillet-août. Pour cette sélection -encore une fois très subjective et pas tout exhaustive-, j’ai essayé de privilégier des adresses qui font voyager et des mets estivaux. Je précise également que ce ne sont que des lieux où j’ai été.

Enfin ma liste des 15 choses à goûter à Lyon cet été est géographiquement plus concentrée sur mon quartier et la presqu’île, non que je snobe les autres quartiers mais pour des raisons purement pratiques (je ne me déplace quasiment qu’à pied alors aller manger une glace dans le 7ème ou à Montplaisir ça fait tout de même un peu plus loin )).

1-Siroter un Hugo chez Tipico

Pour se la jouer « Week-end à Rome » ou Dolce Vita, direction Tipico un restaurant épicerie italien à quelques pas du mur des lyonnais. Je pourrais y déjeuner tous les jours car au menu les pâtes et le risotto sont rois, les produits sont toujours sélectionnés avec soin et cerise amaretta sur le tiramisu, Alessandro et Simone m’accueillent toujours avec sourire et chaleur et cette pointe d’accent chantant si charmant.

C’est chez eux que j’ai découvert récemment Hugo, un cocktail avec du prosecco valdobbiane aop, du sirop de sureau, des feuilles de menthe et des rondelles de citron. C’est très frais, rafraîchissant et moins alcoolisé que le plus connu Spritz. A accompagner de burrata bien crémeuse ou d’une délicieuse planche de charcuterie !

Tipico
10 Rue de la Martinière
69001 Lyon

2-Croquer dans un cannolo chez Garri

Pas besoin d’adopter le look d’une veuve sicilienne (pique de mon père quand j’étais ado et que j’avais déjà tendance à m’habiller en noir ) pour déguster le cannolo proposé à la carte de Garri. Si le tube n’est pas frit comme dans la recette traditionnelle, il est plus croustillant et moins gras et garni de crème pistache, servi avec des oranges pour un dessert à la fois gourmand et frais. Un délice !

Le menu du déjeuner entrée/ plat /dessert à 18 euros et est une invitation à savourer les cuisines du sud. Les assiettes sont colorées, savoureuses, servies sur une terrasse sur une place où les voitures ne passent carrément jamais bref une adresse croix roussienne où j’ai vraiment envie de retourner !

Garri
 8 Place Tabareau
69004 Lyon

3-S’attabler pour un Bo Bun chez Bobun Boulevard

Sur la place de l’hôpital, juste à quelques mètres d’une des entrées du Grand Hôtel Dieu, avec une terrasse dans une rue piétonnière (bref un emplacement quasi rêvé), Bobun Boulevard a ouvert une seconde adresse. Alors que je n’ai jamais eu l’occasion de tester son adresse croix-roussienne, j’ai goûté son Bo Bun au poulet croustillant récemment. Je l’ai trouvé copieux, sans arnaque (les nouilles sont bien présentes mais on ne cherche pas où se cachent les morceaux de nems ou de viande), les nems sont croustillants, c’est parfumé et ça m’a rassasié suffisamment pour ne pas avoir besoin de dessert.

choses à goûter à Lyon cet été

Bobun Boulevard
28 Rue Louis Paufique
69002 Lyon

4-Demander un café avec de la glace chez Mokxa

Les italiens appellent cela Affogato. Avant je pensais qu’il fallait aller jusqu’à Turin pour en trouver mais bonne nouvelle parmi les propositions glacées au café de Mokxa, la boutique a eu l’excellente idée de mettre à sa carte, cet expresso servi avec une boule de glace au café (la glace vient de chez Page glaces et gâteaux et est excellente !). Si vous aimez le café, foncez. Si vous n’êtes pas fan des desserts au café, essayez quand même, ça passe tout seul !

Mokxa Boutique
5 Rue Bellecordière
69002 Lyon

5-Tester le cheesecake au yuzu chez Okawali

Lorsque je vois cheesecake à la carte d’un coffee shop, d’un salon de thé ou d’un restaurant, c’est plus fort que moi, il faut que je le goûte.

Celui d’Okawali, restaurant ouvert depuis peu à la Croix Rousse et spécialisé dans les ramens, sert une version très mousseuse/crémeuse (assez éloignée de la texutre habituelle du cheesecake) et parfumée au yuzu. Alors que le cheesecake traditionnel peut être un peu ploum ploum par grosses chaleurs, celui là avec son côté acidulé se finit sans problème.

Okawali propose aussi un cake matcha-chocolat blanc qui m’a réconcilié (provisoirement ?) avec le matcha. Comme l’a très justement souligné Anne de Papilles et Pupilles, le matcha me donne la plupart du temps l’impression de manger du henné …pas là : )

♦ Okawali
7 rue Dumenge
69004 Lyon

6-S’offrir une soirée en Corse chez A Cantina

La première fois que j’ai goûté quelques spécialités d’A Cantina, que ce soit la charcuterie, les petits burgers au veau, le poulpe ou les autres mets choisis, tout a été à la hauteur des souvenirs que je gardais de la cuisine corse (goûtée lors d’un blogtrip). J’y suis retournée et le charme a encore opéré.

Pour une immersion sur l’île de beauté (chants inclus), c’est à quelques pas de l’Opéra que cela se passe.

choses à goûter à Lyon cet été

A Cantina comptoir corse
4 Rue Giuseppe Verdi
69001 Lyon

7-Petit déjeuner presque scandinave chez Signé Extrait

Signé Extrait
21 Rue Ferrandière
69002 Lyon

8-Déjeuner sur le bon pouce à l’Annexe Ravigote

Des sandwichs avec du bon pain ou de la foccacia et garnis de produits frais et avec une qualité au top, montés au dernier moment et servis avec le sourire pour un petit prix c’est ce que propose l’Annexe Ravigote.

A chaque fois que j’y suis allée, je m’y suis régalée. C’est vraiment le super bon plan du quartier (juste à côté de la place Guichard)

L’Annexe Ravigote
76 Rue Mazenod
69003 Lyon

9-Hésiter entre Nuts power et Exotic cosmic à La Fabrique Givrée

Des glaces et sorbets 100% naturels,foisonnées de 15 à 20% (contre 80% pour les glaces industrielles, ce qui signifie 80% d’air !), avec 80 % des ingrédients locaux , des desserts créatifs qui suscitent de vrais choix cornéliens et un goût qui donne toujours envie de revenir.

Depuis que la Fabrique Givrée s’est installée dans le Vieux Lyon, j’ai eu pas mal l’occasion de m’y arrêter soit pour reprendre mes parfums préférés (pistache, datte, citron gingembre…) soit pour goûter leurs nouveautés (qui respectent toujours la saisonnalité, pas de fraises proposée tant que la qualité recherchée n’est pas au niveau) et je n’ai jamais été déçue.

choses à goûter à Lyon cet été
choses à goûter à Lyon cet été

La Fabrique Givrée
66 Rue Saint-Jean
69005 Lyon

10-S’envoler pour Naples chez Maria

Il parait que les pizzas de chez Maria (juste à côté des Desjeuners) sont aussi bonnes qu’à Naples. Difficile pour moi d’être catégorique sur le sujet, je n’y suis encore jamais allée. Pour moi, ce sont les meilleures pizzas dégustées à Lyon avec une pâte gonflée comme je l’aime et des ingrédients pour la garniture excellents (goûtez la saucisse au fenouil de la boucherie Tête Bech quelques mètres plus bas dans la même rue, elle est délicieuse mais aussi la crème aux brocolis …même si comme moi vous ne courrez pas après les brocolis).

La pizza la plus simple (celle sur la seconde photo) est à 6.5 euros et les prix ne s’envolent pas. Bref c’est une adresse parfaite pour se faire plaisir en famille avec un budget raisonnable.

choses à goûter à Lyon cet été

♦ Maria
rue des pierres plantées
69004 Lyon

11- Savourer la tropézienne de Guillaume Flochon

Parmi les choses à goûter à Lyon cet été, il y a aussi la tropézienne de Guillaume Flochon.

♦ Pâtisserie chocolaterie Guillaume Flochon
26 Bis Rue Masaryk
69009 Lyon

12-Craquer pour les brioches de Suzanne Brioche

♦ Suzanne Brioches
vendredi 19 juillet de 10 h à 18h30
Co-Local, 15 rue Désirée
69001 Lyon

13-Croquer dans les chouchous des Bonbons de Julien

Chouchous, beignets, glaces, boissons fraîches, cette phrase entendue si souvent est associée aux vacances, à l’odeur du monoï et à la plage. Croquer dans les chouchous de Bonbons de Julien, c’est se retrouver sur le sable mais sans les grains dessus au premier coup de vent.

Pour cette version artisanale, ce sont des amandes qui sont enrobées à la place des cacahuètes et c’est vraiment addictif !

choses à goûter à Lyon cet été

Les bonbons de Julien
2 Rue Grenette
69002 Lyon

14-Manger frais et coloré chez Marza Food

Quand le thermomètre grimpe dans la capitale des Gaules et qu’on a envie d’un repas coloré, savoureux, équilibré, c’est la porte de Marza Food qu’il faut pousser. Je vous invite à lire (ou relire) mon article sur cette adresse où les boke bowls varient tous les jours.

choses à goûter à Lyon cet été

Marza Food
4 Rue Villeneuve
69004 Lyon

15-Plonger sa cuillère dans la crème d’ange de Sébastien Bouillet

D’habitude je préfère les pâtisseries avec plusieurs textures aux entremets, j’aime que cela croustille, craque sous la dent. Et puis il y a la crème d’ange de Sébastien Bouillet : une mousse ultra aérée qui vous caresse le palais et vous donne l’impression de déguster un nuage de douceur. Cette crème d’ange renferme un coulis d’abricot. C’est léger, fruité et parfait même quand il fait chaud !

choses à goûter à Lyon cet été

Pâtisserie Sébastien Bouillet
15 place de la Croix-Rousse
69004 Lyon

Ma liste de choses à goûter à Lyon aurait pu être beaucoup plus longue (j’aurais pu parler par exemple de Gomex Cantina, une de mes « cantines » préférées ou bien encore de Violette et Berlingot qui vient d’agrandir sa belle boutique de bonbons artisanaux des quatre coins de France) mais d’autres adresses gourmandes sont à découvrir sur le compte @LyonFoodies que je co-anime avec @tortosette et @mline17.


Vous l’attendiez tous et toutes à corps et à cris, mon top 20 des choses à faire cet été à Lyon est en ligne. Comme les années précédentes, j’ai privilégié les activités gratuites ou peu onéreuses, c’est une sélection totalement subjective donc très branchée « culture » (à compléter avec d’autres sélections plus sportives/branchées, etc) et pour les informations pratiques, j’ai mis un lien à chaque fois que c’était possible. Bon été à vous !

1-Tout savoir sur les épices grâce à l’exposition en bande dessinée sur Pierre Poivre à l’Orangeraie du parc de la tête d’Or (gratuit)

2-Bouquiner dans un transat dans le jardin du musée Gadagne en plein coeur du vieux Lyon (et en profiter pour visiter le musée des arts de la marionnette qui a été sérieusement relooké )

3-Se pencher sur ces mini-monstres que sont les poux, les puces de lit, les moustiques et autres insectes. L’exposition Mini-monstres, les invisibles du Musée des Confluences est spécialement conçue pour les 7-12 ans avec des quizz, des choses à observer de très très près, des jeux.

4-Jouez comme dans l’Antiquité au musée Lugdunum et avoir peut-être la chance d’assister à une répétition d’un spectacle des Nuits de Fourvière

5-Se faire une toile en plein air, place Ambroise Courtois (gratuit)

6-Utiliser ses sens pour partir à la découverte de sculptures au musée des beaux arts avec l’expo L’art et la manière, prière de toucher (gratuit pour les enfants) et profiter du jardin, véritable havre de paix en plein coeur de Lyon


7 -Boire un verre en écoutant un concert du festival du Péristyle de l’Opéra de Lyon (jusqu’au 20 juillet- concerts gratuits)

8-Réviser ses classiques en assistant à la pièce le malade imaginaire au Jardin des Chartreux le 13 juillet (gratuit)

9-Tirer ou pointer à l’électro pétanque de la place Tabareau le 14 juillet (gratuit)

10-Se glisser dans la peau d’un ethnologue à travers l’exposition Le monde en tête au musée des Confluences. Les chapeaux et autres ornements qui se portent sur la tête, réunis ici grâce à la donation Antoine de Galbert, sont très variés et souvent surprenants.

11-Lire au vert et dehors avec le Biblioparc ou comment la bibliothèque se déplace dans 3 parcs de la ville de Lyon (gratuit)

12-Découvrir le Yoga Vinyasa ou le pilates dans le cadre Les Grandes Estivales au Grand Hôtel Dieu

13- Se balader dans le jardin remarquable de Rosa Mir (ouvert les samedis de 14h à 18h, gratuit)

14- S’entendre dire « moteur ça tourne ! »avec l’exposition sur les plateaux des Dardennes , de la galerie photo cinéma de l’Institut Lumière jusqu’au 24 juillet (gratuit)

15- Admirer Fourvière nimbée de feux d’artifice le 14 juillet (gratuit)

16- Devenir un gone du rock pendant la visite de l’exposition Lyon capitale du rock 1978-1983 à la bibliothèque de la Part-Dieu (gratuit)

17- Se rafraîchir les idées avec la carte de lieux frais et accessibles gratuitement dans Lyon (traboules, parcs, points d’eau..)

18-Jouer au mini-détective avec Polar en vacances le 17 et 18 juillet au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon  (animation pour les 6-14 ans, gratuit, réservation conseillée)

19-Revêtir un costume de super-héros …du livre avec l’exposition L’odysée des livres sauvés au musée de l’Imprimerie

20-Mettre de la couleur et de la fantaisie dans ses dimanches avec Zoo Art Show 2 (gratuit)

A suivre un top des adresses et des choses à goûter cet été à Lyon !





A deux pas du Sacré Coeur

Lundi j’ai quitté ma colline de la Croix Rousse pour celle de Montmartre. Arrêt au métro Lamarck pour grimper deux volées de marches (histoire de ne pas être trop dépaysée)) et me voilà arrivée devant la rue du Lapin Agile (un cabaret qui accueille jusqu’en 1914 de nombreux artistes Montmartrois). J’ai longé les vignes montmartroises et quelques pas plus loin, je suis arrivée devant Odalys City Montmartre où j’étais invitée pour une nuit. Avouez que mieux placé c’est difficile ?

Grands fauteuils où l’on s’installerait volontiers pour bouquiner dans la salle de réception mais aussi au niveau des étages (avec vue sur le Sacré Coeur), ambiance cosy, spa, tablette dans chaque appartement pour écouter de la musique, voir des films, commander à manger, réserver un taxi, se renseigner sur les choses à voir ….je n’aurai pas été à Montmartre, j’aurais eu bien du mal à ressortir de mon appartement.

sdr

D’autant plus que les fenêtres des appartements donnent sur un jardin (accessible aux clients) et que l’endroit -pourtant si touristique – est particulièrement calme.

Et pas loin non plus de nombreuses adresses sucrées

Très bien situé veut dire aussi pour moi près de pâtissiers (oui mon cas est grave). A quelques minutes de cette résidence hôtelière, se trouvent la pâtisserie de Gilles Marchal (fermée le lundi mais je vous conseille vivement d’y faire un tour si vous êtes dans le coin, je garde un souvenir merveilleux de son baba) et Pain Pain.

En quelques arrêts de métro (sur la même ligne, ligne 12) ou à pieds, Odalys City Montmartre est proche de la rue des Martyrs. Cette dernière concentre plusieurs adresses sucrées : une boutique Fou de pâtisserie (avec une sélection de pâtisseries de chefs pâtissiers parisiens), Farineo (dont les viennoiseries me tentaient bien) et une boutique Sébastien Gaudard.

C’est là que j’ai craqué pour un chou garni de crème légère (texture parfaite car onctueuse mais pas trop « collée ») et délicieusement caramélisé.

J’ai omis de vous dire qu’en arrivant dans mon appartement, j’ai découvert sur la table du salon près du nécessaire à thé/café, une magnifique boîte de chocolats Patrick Roger. Je l’ai ramenée à Lyon et je n’ai pas pu attendre très longtemps avant de piocher dedans …les orangettes et les pralinés que j’ai goûtés sont fabuleux !

Autre point positif : La salle du petit déjeuner est située sous une grande verrière, ce qui signifie commencer sa journée avec un shoot de lumière et une vue sur le jardin.

Côté buffet, orange pressée, fruits frais, boissons chaudes, pains, cookies, cake citron pavot, pancakes, viennoiseries, yaourts, lait végétal, salade de fruits, fruits secs mais aussi oeufs brouillés, bacon grillé, jambon, fromages, il y a de quoi satisfaire tous les appétits.

Du vert au coeur de la ville

Enfin si vous suivez mes stories sur Instagram, vous avez peut-être remarqué que bien qu’urbaine, je suis très sensible à la verdure. J’ai ainsi bien apprécié que les environs proches d’Odalys City Montmartre soient verts avec un grand square à quelques pas de l’entrée et beaucoup d’arbres dans la rue de la résidence.

Pour une touche de « nature dans la ville » en plus, je vous conseille de laisser vos pas vous guider jusque dans la rue de la Villa Léandre bordée de belles maisons et à l’atmosphère paisible.

Côté budget, Odalys City Montmatre propose des offres de réservation en ligne, à retrouver sur leur site internet. Cet appart’hôtel 4 étoiles offre un emplacement de rêve, tout le confort et le calme (nuit sans aucun bruit). Tarif d’une nuitée variable selon les dates, studio à partir de 134 €.

Merci à l’équipe d’Odalys City Montmartre pour leur accueil chaleureux.

On veut des trains qui aillent plus vite, des trottinettes électriques parce que les autres avancent trop lentement, on commande des livres en ligne parce qu’à la librairie du coin il faut attendre et que nous on le veut là maintenant tout de suite …et moi je viens vous parler de Slow train, des trajets avec plein d’arrêts, des wagons sans wifi ni prises, des voyages où le « pendant » compte autant que la destination.

« Le but n’est pas seulement le but mais le chemin qui y conduit » Lao Tseu

Slow Train c’est quoi ?

L’idée de Slow Train, qui propose 30 échappées ferroviaires en France, est venue à son auteure, Juliette Labaronne (qui n’a pas de voiture !) suite à une collaboration avec un journal interne de la SNCF. Elle a alors découvert l’univers ferroviaire, elle a rencontré des cheminots passionnés et passionnants. Cela lui a inspiré ce livre. 

Slow Train fait référence bien entendu au slow life, slow food ou l’idée de prendre son temps dans un monde où tout est fait pour être éphémère mais aussi à Jack Kerouac dont les héros passent leur temps à sauter d’un train de marchandises à un autre.

Hormis les points économiques (les ter sont beaucoup plus accessibles en terme de prix que les TGV) et écologiques, ces échappées ferroviaires permettent de découvrir un patrimoine inattendu. Là des viaducs vertigineux, ici des tracés à flan de montagne ou de mer, là encore les traversées des plus beaux terroirs. 

Slow Train

Ce que j’ai aimé dans ce guide

♦Pour chaque échappée, le trajet est dessiné sur un carte, le temps de trajet est donné ainsi que la distance, la fréquence, le tarif, la possibilité de prendre ou pas son vélo (l’auteure suggérant souvent de poursuivre la balade à vélo) et les correspondances. 

♦Les petits détails qui font le côté singulier de certains trajets (confort ou pas du train, correspondance hasardeuse, public qui emprunte le plus la ligne ..) ; Les randonnées possibles indiquées dans les gares d’arrivée ou les appli à consulter pour les trouver 

♦La minute cheminot qui revient sur l’histoire de telle ou telle ligne 

♦La rubrique buffet de la gare avec les spécialités du coin à goûter (je ne conçois pas un voyage sans son volet gastronomie ) 

Slow Train

Les échappées ferroviaires déjà testées

Non je n’ai pas eu le temps de tester aussi rapidement (ce serait le comble) quelques unes des échappées proposées mais en feuilletant ce guide, j’ai repéré deux trajets que j’ai déjà eu l’occasion d’emprunter dans le passé :

-Guingamp Paimpol lorsque j’étais en vacances dans la baie de St Brieuc. Le train traverse des forêts, il surplombe la rivière du Trieux dans sa dernière partie. Il est lent, il n’y a que deux wagons (on était quasiment seuls dedans ) mais on peut observer à loisir les paysages par la fenêtre, voire même les gens à certains croisements. Un trajet que je garde en mémoire !

Nîmes Grau du Roi emprunté une fois seule pour rejoindre mes enfants en vacances chez mon père. Le train traverse la petite Camargue et entre la végétation, les flamants roses et les chevaux blancs, j’ai passé mon nez collé à la vitre (en plus le trajet ne coûte qu’1 euro !)

Slow Train

Les échappées ferroviaires qui me font le plus envie

Parmi les 30 escapades proposées, certaines me donnent envie de prendre un billet plus que d’autres :

la Baie de somme au départ de Paris me tente beaucoup (mais bon faut aller à Paris ))
l’échappée Dole -St Claude qui traverse le jura de part en part (c’est une région que je ne connais pas du tout car difficile d’accès sans voiture me semblait-il) avec pas moins de 36 tunnels, 18 viaducs. Du fait de son parcours et d’après les voyageurs, on a l’impression d’être sur un train volant. Cette ligne est d’ailleurs appelée ligne des hirondelles.
l’échappée Nice Vintimille pour voir la Riviera autrement (et sans les embouteillages) avec des arrêts de charme (Eze, Menton…), des points de vue magiques et le tout pour 8 € l’aller
l’échappée Ajaccio-Corte-Bastia (avec la ligne Trinichellu) parce que je rêve de retourner en Corse mais qu’à priori sans voiture c’est compliqué

Slow Train : Pour qui ?

Pour ceux qui n’ont pas de voiture et qui voyagent déjà en train le plus souvent, ceux qui ont envie de sillonner l’Hexagone à leur rythme, de voyager autrement, de prendre l’air en limitant l’impact sur l’environnement. 

Dommage qu’il ait peu d’escapades au départ de Lyon (si ce n’est celle pour aller à Paris Bercy en passant par la Bourgogne) mais ce guide est vraiment bien fait et donne envie de partir. J’espère que ces lignes ne seront pas fermées ou plus entretenues dans une logique de rentabilité.

En faisant le point sur les recettes publiées sur le blog, je me suis rendue compte que celles autour des fraises étaient beaucoup moins nombreuses que celles autour des pommes ou des poires. Cela s’explique tout simplement par le fait que les fraises je les aime avant tout dégustées toutes seules (ou avec un peu de chantilly). Je ne sais pas s’il y aura une avalanche de desserts aux fraises durant leur saison (elles restent chères ici et pour l’instant elles n’ont pas un goût dément) mais en tous cas, j’ouvre le bal avec un cheesecake aux fraises et chocolat blanc sans cuisson.

Ingrédients pour un cheesecake aux fraises et chocolat blanc

pour la base biscuitée
150 g de shortbread
20 g de beurre fondu

pour l’appareil à cheesecake
300 g de cream cheese (Philadelphia)
1 citron jaune bio (pour son jus et ses zestes)
300 g de crème fleurette (30%) bien froide
60 g de sucre glace
60 g de copeaux de chocolat blanc pâtissier (+ un peu pour la déco)
250 g de fraises

pour le coulis
125 g de fraises
25 g de sucre en poudre (à ajuster selon votre goût)
le jus d’un demi citron

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Beurrez l’intérieur d’un cercle à entremet (plus votre cercle sera petit de diamètre, plus votre cheesecake sera haut ) et mettez le au frigo pour que le beurre fige.

2-Découpez un cercle de papier cuisson de la taille du diamètre de votre cercle à entremet. Ce papier servira de fond à votre cheesecake.

3-Broyez finement avec un mixeur les shortbread puis ajoutez le beurre fondu et mélangez bien.

4-Sortez le cercle à entremet du frigo, posez le sur un plat de service. Mettez dans votre cercle à entremet, le cercle de papier cuisson puis répartissez au fond du cercle à entremet, la base biscuitée. Tassez-la de manière uniforme avec le dos d’une cuillère à soupe. Réservez au frigo.

5-Dans un saladier, mélangez le cream cheese, le sucre glace, le jus et les zestes du citron. Battez au fouet électrique pendant 6 à 7 minutes jusqu’à ce qu’elle devienne ferme (comme une chantilly mais en plus compacte). Réservez au frigo.

6-Montez la crème fleurette en chantilly (pour qu’elle monte bien, mettez le saladier et les batteurs au congélateur un peu auparavant; vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de mascarpone à la crème avant de commencer de la fouetter).

7-Incorporez en 3 fois la chantilly à votre appareil à l’aide d’une cuillère à soupe. Ajoutez les copeaux de chocolat blanc. Pour que l’ensemble soit bien homogène, fouettez pendant quelques secondes avec un fouet électrique.

8-Versez l’appareil à cheesecake sur la base biscuitée et laissez au frigo au minimum 2 heures.

9-Préparez le coulis en mettant dans un blender les fraises coupées en dés, le jus de citron et le sucre. Mixez jusqu’à obtenir une texture lisse.

10-Avant de servir, décorez le cheesecake avec des fraises fraîches et parsemez de copeaux de chocolat.

cheesecake aux fraises et chocolat blanc

Bon à savoir :

Je n’ai pas mis, volontairement, de gélatine, dans l’appareil à cheesecake. Ne vous attendez donc à une texture ferme et attention si vous devez le transporter, il est plutôt fragile.

Quand vous le préparez, mettez votre cercle à entremet directement sur votre plat de service pour ne pas avoir à le transférer ensuite (et risquer de le casser).

Respectez bien le temps indiqué lorsque vous fouettez le cream cheese pour avoir une texture ferme.

C’est une palissade mais plus les fraises seront sucrées, plus le cheesecake sera bon.

Dans mon cas, les fraises (locales mais probablement cultivées sous serre) n’étaient pas démentes mais nappez de coulis, ce cheesecake a beaucoup plu.

cheesecake aux fraises et chocolat blanc

Comme c’est une recette de dessert sans cuisson, elle est parfaite pour cet été en pleine canicule quand la cuisine se transforme vite en sauna dès qu’on utilise le four. Avec le même appareil à cheesecake, vous pouvez varier les plaisirs en mettant sur le dessus des cerises, des framboises, des abricots…

cheesecake aux fraises et chocolat blanc

Si vous essayez cette recette de cheesecake aux fraises et chocolat blanc sans cuisson, n’hésitez pas à la partager sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Ce n’est pas la première fois que je pars en vacances à Saint Malo. Ce serait un grand hasard que vous ayez lu tous mes articles précédents sur St Malo et qu’en plus quelques années après vous continuiez à me lire mais ce n’est pas dans mes habitudes de recycler  alors voici 10 choses à faire à Saint Malo version 2018 (sans ruiner votre budget)  :

1-Assister au coucher du soleil en changeant de point de vue

Bonheur accessible à tous, totalement gratuit, il suffit de vous renseigner sur l’heure de coucher du soleil, de vous balader le long de la plage du Sillon ou sur les remparts vers Grand Bé. C’est aussi magique que la lune qui vous suit quand vous êtes en voiture, le soleil est à gauche ou à droite de Fort national selon où vous vous trouvez. Et puis les couchers de soleil à Saint Malo avec les marées, les brise lames, la luminosité bretonne si particulière, ils sont catégorie direct 5 étoiles !

10 choses à faire à Saint Malo

2-Se balader sur les remparts de jour comme de nuit

Si vous n’avez jamais mis les pieds à Saint Malo, sachez qu’une partie de la ville dite intra-muros est ceinturée de remparts qui offrent des points de vue magiques sur la mer, sur l’horizon. Des remparts nous avons assisté au feu d’artifice de Dinard, juste en face (un peu loin quand même pour être dans l’ambiance mais avec la beauté des feux d’artifice sur l’eau.)

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

3-Profiter de l’immense plage du Sillon et de toutes les autres

Je vous ai parlé dans un article précédent du caractère unique et de la beauté de la plage du Sillon à Saint Malo mais si vous êtes « très plage » ici vous pourrez en tester pas mal (liste non exhaustive) :

-la plage de l’éventail au pied quasiment des remparts avec une sorte de petite piscine naturelle à marée basse prisée par les enfants

-la plage de Bon secours (également au pied des remparts mais pas du même côté) très photogénique avec sa piscine d’eau de mer et son plongeoir

-la plage du Môle (au pied des remparts Sud) est parait-il la plage préférée des malouins car elle est protégée du vent

-la plage des Bas Sablons dans le quartier des Sablons offre une belle vue sur la cité corsaire (celle que j’aime le moins car l’eau parait stagner à cet endroit )

-la plage de Solidor est une petite plage mais c’est la plus proche si vous logez près de la tour Solidor

-la plage du pont est un peu plus éloignée du centre de Saint Malo et les enfants n’ont pas aimé ses galets et cailloux assez nombreux

-la plage de la Varde est peu connue, on s’y est retrouvé un peu par hasard après avoir marché vers la pointe de la Varde et on a eu un gros coup de cœur par son cadre

4-Flâner dans la librairie L’Odyssée et  La droguerie de Marine

Avec six librairies indépendantes pour une ville de moins de 50 000 habitants, Saint-Malo fait figure d’exception dans le paysage national. « C’est normal. La Bretagne est la seconde région de France en termes de densité de librairies. Et les Malouins sont de grands lecteurs, ce qui n’a rien à voir avec le climat », rigole Brice Vauthier, patron de L’Étagère, dans le quartier de Paramé.

Je ne suis entrée que dans deux de ces 6 librairies indépendantes de la ville : l’Odyssée située intra-muros laisse une belle place aux livres autour de la région Bretagne et de la mer tant en proposant une sélection stimulante en littérature (je n’ai pas pu repartir les mains vides).

10 choses à faire à Saint Malo

La librairie droguerie de Marine comme son nom l’indique est atypique du fait même qu’elle est à la fois une droguerie moderne au rez-de-chaussée et une librairie présentant plusieurs pièces où l’on s’installerait bien pour la journée au premier étage.

10 choses à faire à Saint Malo

5-Randonner jusqu’à la pointe du Grouin

Le point d’arrivée de cette randonnée (la pointe du Grouin… il y a en a 2 qui suivent) vaut quasiment autant le détour que le chemin pour y parvenir. C’est moins plat que d’autres marches (voir parfois un peu pentu, je suis toujours étonnée de croiser des personnes en tong ou en escarpin en pleine nature sur de tels sentiers), ce qui nous a valu pas mal de remarques des enfants (la plus fréquente étant « quand est ce qu’on est arrivé« ) mais cela permet de surplomber une côté découpée, des falaises plongeant sur la mer, de découvrir plusieurs jolies plages, de marcher au milieu d’une végétation colorée. Bref sauf à être blasé, il y a de quoi s’enthousiasmer !

Le départ peut s’effectuer de la plage de l’Anse Du Guesclin (accessible en bus 10 depuis St Malo centre) et pour le retour il suffit de prendre le même bus à la pointe du Grouin.

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

Après avoir été seuls ou presque pendant la randonnée, le site protégé de la pointe du Grouin nous a paru bien fréquenté (il est possible de venir en voiture). N’empêche que cet éperon rocheux avec sa vue à quasiment 360° a un goût de « I’m the king of the world » version XXL.

(Exercice de vision sur la photo ci dessous : voyez-vous le Mont Saint Michel à l’horizon ? )

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

6-Prendre le bâteau pour Dinard

Depuis mon dernier séjour, il me semble que les prix ont pas mal augmenté pour rejoindre Dinard en bâteau depuis Saint Malo. N’empêche que le trajet est toujours aussi sympathique (vous voyez la cité corsaire s’éloigner puis les très belles villas de la promenade du Clair de Lune devant vous), sans agitation (pour ceux et celles qui auraient le mal de mer, cela ne bouge pas) et à la limite un peu trop court (10 minutes).

Ce sont les vedettes de la Compagnie Corsaire qui effectuent ce service de bus de mer (les tickets se prennent directement aux embarcadères à St Malo et à Dinard).

10 choses à faire à Saint Malo

Saint Malo vu de Dinard 

7-Aller à la médiathèque si exceptionnellement il pleut

Sur deux semaines, nous n’avons eu qu’une matinée de pluie et l’après-midi comme le temps était encore un peu gris, nous sommes allées voir la médiathèque qui était en construction lors de notre venue précédente. La bonne nouvelle est qu’elle est ouverte le dimanche.

Je l’ai regardée avec un œil de bibliothécaire avec ces multiples entrées (avec autant de portillons que d’entrées et le sentiment qu’elle est vraiment ouverte sur l’extérieur), sa salle de jeux vidéo pour les ados (est ce qu’un jour en allant jouer à un jeu ils croiseront un livre qu’ils auront envie de lire, qui sait ?), son box personnel pour regarder des films, son nombre impressionnant de revues et magazines, ses sacs surprises remplis de livre sur un thème à emprunter sans regarder à l’intérieur.

10 choses à faire à saint malo

 

8-Se demander si on est vraiment en Bretagne dans le parc des Corbières

Extérieurement il ne « paie pas de mine » pourtant cela aurait été dommage de ne pas pénétrer à l’intérieur du parc des Corbières. Situé à quelques pas de la Tour Solidor, il est très calme, ombragé, avec quelques bancs pour pique niquer ou pour profiter de jolies vues. Sa végétation donne plus l’impression d’être en méditerranée qu’en Bretagne et cerise sur le gâteau, en contrebas, se trouve une crique aux eaux transparentes où seuls quelques habitués se baignent.

Bref à ne pas manquer même si ce n’est pas dans le top ten des guides touristiques !

 

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

9- Admirer les navires et autres bateaux

Je ne suis pas sûre d’avoir le pied très marin mais j’ai une fascination pour la mer et les bateaux. Pendant ce séjour à Saint Malo, El Galéon a accosté et il était vraiment impressionnant.

En allant à Saint Malo intra-muros j’aimais aussi passer par le port pour regarder les catamarans (là ça doit quand même sacrément bouger en mer), écouter les mats des bateaux teinter et les voir se balancer très doucement avec en arrière plan les remparts de la ville.

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10 choses à faire à Saint Malo

10-Goûter à toutes les bonnes choses présentes à Saint Malo

Pour cela, je vous donne rendez-vous dans un prochain article : )

Bonus 10 choses à faire à Saint Malo : Si vous avez l’occasion d’aller à Saint Malo d’ici le 3 novembre 2018, ne ratez pas l’exposition consacrée à Spirou à l’occasion des 80 ans de ce personnage de BD. A travers de nombreuses planches (reproduction mais aussi planches originales de collectionneurs) et des décors qui vous plongent dans l’univers de Spirou, cette exposition Chapeau bas Spirou retrace son histoire (avec un nombre impressionnant de scénaristes et de dessinateurs qui se sont succédés !).

 

Et vous, qu’auriez vous ajouté dans ces 10 choses à faire à Saint Malo ?

 

Pin It