Parallèlement à l‘aquarelle, je dessine aussi souvent avec des crayons pastel. C’est en voyant les dessins de l’artiste Beya Rebaï que j’ai eu envie de me renseigner et hasard, cette dernière venait juste de sortir un livre pour s’initier au pastel. Il y a eu un petit temps entre le moment où j’ai eu le livre et le moment où je m’y suis mise car je n’avais pas de matériel mais depuis j’ai essayé de reproduire quasiment tous les jours un des dessins proposés. Comme je trouve ce guide très bien fait et que plus le temps passe, plus je sens que la balance penche pour le pastel, j’ai eu envie de partager ma courte expérience avec vous. Si jamais vous trouvez l’aquarelle trop difficile car il y a beaucoup de choses à assimiler, il me semble que le pastel est plus accessible et gratifiant plus rapidement.

Débuter en pastel : le matériel de base

Premier avantage par rapport à l’aquarelle, la liste du matériel est plus courte et moins coûteuse. En plus, si vous utilisez les crayons pastel à sec (même s’ils sont aquarellables comme les miens), pas besoin d’eau, de verre, de papier essuie-tout et la possibilité de dessiner un peu partout (musée, parc, nature, train…) plus facilement.

Pour le choix des crayons, j’ai suivi les conseils de Beya Rebaï et j’ai acheté une grande boîte (30) de pastels à la cire neocolor II de Carand’Ache. C’est un petit budget de départ mais je sais que cette marque accompagne des dessinateurs comme Soledad Bravi et les couleurs sont vraiment lumineuses. Je n’ai pas toutes les couleurs citées dans le guide pour les différents dessins, je pense que je finirai par compléter ma boîte par quelques couleurs à l’unité (et je constate aussi que certains crayons sont déjà bien entamés).

Avec un même crayon de cire, vous pouvez faire des traits épais, moyens, fins, très fins (en le taillant), superposer plusieurs couleurs pour des fondus, faire des ombres …

Côté papier, ce n’est pas la ruine comme avec le papier coton. J’ai un bloc bristol XL de chez Canson avec un grammage de 180 g. Cela fait un papier très lisse et c’est cela qui est important. Même avec un papier de 185 g, le rendu n’est pas le même. Je ne dessine pas de grands formats et le bloc contient 50 feuilles, je devrais donc en avoir pour un petit moment. Par contre, j’aimerais bien trouver un format plus petit pour emporter à l’extérieur.

Ajoutez une gomme, un taille crayon, un papier crayon HB et éventuellement du ruban adhésif si vous voulez faire des bords blancs à vos dessins et c’est tout !

Le guide : Le pastel de Beya Rebaï

Lorsque j’ai reçu le livre Le pastel de Beya Rebaï, comme je n’étais pas encore équipée, j’ai lu toute la première partie. Celle ci présente les crayons pastel à la cire qui sont des pastels gras (comme les pastels à l’huile), les différentes techniques liées à ce support. Elle comprend également une interview de l’artiste qui explique son parcours, ses sources d’inspiration, son processus créatif.

La plus grosse partie de l’ouvrage est consacrée à 20 projets en pas à pas avec l’artiste. Ce qui est appréciable est qu’ils sont :

-de différents niveaux du plus simple (niveau de difficulté 1) au plus compliqué (4)
-de différente nature (paysages, portraits, natures mortes, animaux) et de différents formats.

le pastel avec Beya Rebaï

Pour chaque projet, Beya Rebaï précise le format conseillé, les couleurs utilisées puis nous guide en 5 à 6 étapes des contours à dessiner aux ombres et détails à ajouter. Elle donne des conseils sur la façon de marier les différentes couleurs, comment créer du relief, dans quel ordre procéder. Au passage, elle décortique aussi un visage et un chien en formes géométriques pour nous aider à le dessiner. Bref plus pédagogique ce n’est pas possible et la conséquence c’est qu’avec un peu de patience et de concentration, on arrive à un résultat très sympa.

le pastel avec Beya Rebaï
le pastel avec Beya Rebaï

Par rapport à l’aquarelle, je sens que je suis plus dans le laisser aller, que la sensation de détente est plus grande et le plaisir aussi. Pour le dire en quelques mots, à chaque fois c’est le kif ! La prochaine étape sera de tenter de me détacher un peu plus de modèles, de voir quelles couleurs j’ai envie d’associer..tout un monde de possibles.

Le pastel avec Beya Rebaï fait partie de la collection Artiste Académie (il y a d’ailleurs un titre consacré à l’aquarelle) et est édité chez Créapassions.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It