Tarte aux prunes et aux nectarines

Vous avez remarqué comme il suffit de mettre quelques croisillons sur une tarte pour qu’elle fasse soudain anglo-saxonne ? Est-ce pour cette raison que la tarte aux prunes et aux nectarines trouvée dans Journal d’une food styliste a atterri dans mon four ? il faudrait sonder mon inconscient. Elle est aussi un peu différente d’une tarte classique grâce à son crumble (de couleur brune ici du fait du sucre utilisé) déposé sur les fruits.

 Ingrédients

Pour le fond de tarte
375 gr de farine
1 cuillère à soupe de sucre glace
1/2 cuillère à café de sel
150 gr de beurre froid coupé en petits cubes
1 œuf
75 à 100 ml d’eau glacée

Pour la garniture aux prunes et aux nectarines
3 nectarines
500 gr de prunes
45 gr de farine
1 c à soupe de fécule de maïs
230 gr de cassonade 100% canne (Daddy)
50 gr de beurre froid coupé en petits cubes
1/2 c à c de vanille en poudre

Pour la finition

1 oeuf
1 cuillère à soupe d’eau
une pincée de sel
1 cuillère à café de sucre en poudre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) Préparez le fond de tarte

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel puis incorporez le beurre du bout des doigts de sorte à obtenir un mélange sableux. Ajoutez l’œuf, le jus de citron et l’eau froide (surtout pas d’un coup, mais petite quantité par petite quantité, en ajustant tant que votre pâte vous semble trop sèche). Travaillez la pâte pas trop longtemps, juste suffisamment pour qu’elle forme une boule que vous réserverez au frigo au moins 30 minutes après l’avoir filmé.

Étalez votre pâte, garnissez en les 2/3 d’un moule à tarte (24 cm de diamètre) et gardez le tiers restant pour les croisillons. Formez ceux ci en découpant de longues bandes de largeur égale. Posez les bandes sur du papier sulfurisé, placez les au frigo sur le fond de tarte.

2) Préparez la garniture aux prunes et aux nectarines

Dénoyautez les prunes et les nectarines et coupez les en tranches. Dans un saladier, mélangez la farine, le fécule de maïs, le sucre, le beurre et la vanille. Travaillez du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux (un peu plus humide qu’un crumble pour ma part peut-être du fait du sucre utilisé plus « humide » que le sucre blanc)

3) Finition et cuisson

Préchauffez votre four à 200°C. Mélangez les fruits avec le crumble puis déposez le sur le fond de tarte. Disposez les croisillons par dessus (là si ce n’était pas le Bronx dans ma cuisine, j’aurais fait un pas à pas…j’admire les blogs qui photographient toutes les étapes alors qu’autour c’est impeccable).

Fouettez l’œuf avec un peu d’eau et de sel. Badigeonnez les croisillons avec puis saupoudrez de sucre.

Enfournez la tarte pour 10 minutes, réduisez ensuite la température à 175°C et poursuivez la cuisson 45 minutes (ou un peu moins selon votre four). Éteignez votre four et laissez votre tarte dedans pendant 30 minutes.

Sortez la et laissez la refroidir totalement avant de la déguster (tiède c’est possible aussi mais c’est moins net à la découpe ).

tarte aux prunes

tarte aux prunes 2

Verdict ?

Je l’ai trouvé un brin trop cuite (j’aurais peut-être du demander un four pour mon anniversaire vu les performances du mieux…en même temps demander un appareil électro ménager comme cadeau, ça me renvoie à une image à laquelle j’espère ne pas correspondre…vous me suivez ? )) mais à part ça, elle était délicieuse, croustillante grâce au crumble et bien fruitée.

(mon mercredi gourmand)

8 commentaires
  • lizagrèce
    septembre 9, 2015
    Les croisillons me font plutôt penser à de la pâtisserie alsacienne.
  • Ma'
    septembre 9, 2015
    C’est amusant car les croisillons me font soit penser à la Sachertorte autrichienne, soit aux grillés aux pommes de la boulangerie de mon enfance.. Comme quoi nous avons tous des images différentes !
    Je note l’idée d’associer prunes et nectarines en tous cas !
    • chocoladdict
      septembre 14, 2015
      oui tu as raison ça fait aussi penser à la pâtisserie alsacienne !
  • lalydo
    septembre 9, 2015
    J’ai aussi fait une tarte aux prunes dernièrement, je me suis régalée!
  • AnneLaureT
    septembre 15, 2015
    Que j’aime ce genre de tarte !

    Au chapitre des souvenirs, moi, elle me fait penser à la Linzer Torte ou alors à une version plus épaisse de la tarte du Champsaur… En deux mots, elle me fait envie !

    *

    • chocoladdict
      septembre 18, 2015
      je ne connais pas la tarte du Champsaur , je vais regarder ce que c’est du coup : )

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *