Pâtisserie et chocolat

Tentations pâtissières (Salon du Chocolat et guide du Paris sucré )

Trois ans que je n’avais pas mis les pieds au Salon du Chocolat de Paris et cette année j’ai profité des petits prix des billets de train Ouigo pour m’offrir une plongée chocolatée. C’est en fin de matinée mercredi dernier que j’ai mis les pieds dans ce temple éphémère du chocolat. Direction l’espace Pastry Show et  le trophée Relais Desserts Charles Proust où mon amie Sophie (qui m’a gentiment hébergé pendant mon séjour) du blog Turbigo gourmandises était jury à côté de Christophe Michalak. Tout en suivant sa dégustation (18 entremets ! avec comme constantes du chocolat, du praliné et du Grand Marnier), je me suis dit que cette édition 2014 serait pâtissière ou ne serait pas !

Et en me promenant plus tard entre les différents stands présents, quelle joie de découvrir plusieurs pâtisseries dont j’entends parler depuis si longtemps. J’ai croisé Carl Marletti, Christophe Roussel, Jérôme de Oliveira, Christophe Felder, Yann Brys, Philippe Conticini, Frédéric Cassel . Je ne me souviens pas avoir vu autant de chefs pâtissiers en si peu de temps depuis le Sirha ou les scènes sucrées d’Omnivore.

Carl Marletti

La première vitrine que j’ai croisée est celle de Carl Marletti dont les millefeuilles sont parait-il à tester et dont le fraisier a été élu meilleur fraisier de Paris par le Figaroscope. Je me suis jurée qu’avant mon départ je goûterais au moins une des ses pâtisseries et j’ai fini par craquer pour ses éclairs vraiment délicieux.

pâtisserie salon du chocolat 26

pâtisserie salon du chocolat 4éclair pistache

pâtisserie salon du chocolat 6Sublime Ghana : pâte sablée au chocolat, ganache et biscuit
au chocolat noir du Ghana et palet de crémeux à la vanille

pâtisserie salon du chocolat 7éclair au caramel au beurre salé

pâtisserie salon du chocolat 8Poire Belle Hélène

pâtisserie salon du chocolat 9Tarte Sichuan aux agrumes et épices (nouveauté sortie lors de ce 20ème anniversaire
du Salon du Chocolat)

Les fées pâtissières

A chaque fois que je vais à Paris et que je passe rue Rambuteau, je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter devant la jolie vitrine des fées pâtissières. Ces versions mini me donnent envie de croquer dedans …et plutôt deux fois qu’une. Fée tarte au citron, fée tarte vanilles, fées religieuse et tarte chocolat, fée meringue choco passion, le choix semble difficile. Et même si le prix douche un peu l’enthousiasme (étant donné la taille des pâtisseries), je finirais bien par goûter les créations du chef pâtissier Eddy Bengahem.

pâtisserie salon du chocolat

pâtisserie salon du chocolat 27

pâtisserie salon du chocolat 28

Jean-Paul Hévin

Dans sa vitrine, à côté de ses chocolats, Jean-Paul Hévin présentait sa collection de bûches pour les fêtes de fin d’année.

pâtisserie salon du chocolat 11

pâtisserie salon du chocolat 10

Arnaud Larher

Plus loin, je suis restée en arrêt devant le bel alignement d’éclairs d’Arnaud Larher (qui vient d’être élu par le Club des croqueurs de chocolat parmi les chocolatiers incontournables) mais aussi devant sa tarte tentation (chocolat au lait à la passion, morceaux d’abricots semi-confits) et ses kouign amann au chocolat.

p$atisserie salon du chocolat 16

pâtisserie salon du chocolat 14pâtisserie salon du chocolat 15

pâtisserie salon du chocolat 13

pâtisserie salon du chocolat 12

pâtisserie salon du chocolat 16

Sadaharu Aoki

Je me souvenais des chocolats rectangulaires multicolores présentés comme des bijoux par le chef pâtissier japonais Sadaharu Aoki. Il proposait cette année aussi des éclairs chocolat-matcha, des cannelés chocolat et des cannelés matcha (je vais peut-être ressortir du placard mon moule à cannelés) et une création associant pâte à gaufre japonaise au thé vert et macaron au chocolat préparée en direct.

pâtisserie salon du chocolat 21

pâtisserie salon du chocolat 22

pâtisserie salon du chocolat 20pâtisserie salon du chocolat 19

Laurent Duchêne

Si j’avais eu une main en plus au moment de partir du Salon, j’aurais sûrement emporté deux pâtisseries qui m’ont fait saliver dans la vitrine du chef pâtissier Laurent Duchêne, celles que je me suis contentée de prendre en photo : son baba yuzu et son éclair au caramel au beurre salé (et pourquoi pas un croissant praliné ).

pâtisserie salon du chocolat 3

pâtisserie salon du chocolat Laurent Duchêne

pâtisserie salon du chocolat laurent duchëne

pâtisserie salon du chocolat 2

Hugo et Victor

Plus original que véritablement appétissant (je suis aussi peu emballée par les classiques de la pâtisserie proposées en version salée comme vus dans le restaurant Privé de dessert que par des classiques salées en version dessert) à mon sens, les hot dog d’Hugo et Victor côtoyaient une haute pyramide de macarons.

pâtisserie salon du chocolat 30

pâtisserie salon du chocolat 23

Vincent Guerlais, Christophe Felder et Scoop me a cookie

Au fil de mes déambulations, je suis tombée sur les cupcakes du Nantais Vincent Guerlais (et j’ai enfin goûté ses très addictifs P’tit Beurre !), sur la pâtisserie fleur de sel de Christophe Felder dont j’ai la recette dans son livre Workshop Les petits gâteaux (un jour, je le ferai…un jour) et sur les cookies très régressifs de Scoop me a cookie (dont je tenterais bien à la maison quelques associations). J’ai également vu sur le plan la pâtisserie Ciel et ses fameux angel cake mais je n’ai jamais réussi à trouver l’emplacement : mauvais sens de l’orientation ou désistement, je ne sais pas.

pâtisserie salon du chocolat 25

patisserie salon du chocolat felder

pâtisserie salon du chocolat scoop me a cookie

pâtisserie salon du chocolat scoop me a cookie 2

 Le guide du Paris Sucré

Cette virée au Salon du Chocolat m’a permis de voir quelques unes des adresses citées dans le guide du Paris Sucré, véritable bible pour bec sucré. Caroline Mignot, journaliste gastronomique, a parcouru tous les arrondissements de la Capitale pour partager toutes ces bonnes adresses gourmandes rayon pâtisseries, boulangeries, glaciers, chocolateries, salons de thé et autres lieux de dégustations (et pour ceux et celles qui ont envie de passer derrière les fourneaux, un chapitre est consacré aux lieux où apprendre à pâtisser).

Le guide du Paris sucré

Au delà d’une adresse, Caroline Mignot met en avant pour chaque adresse son ou ses coups de coeur et en lisant ses descriptions, j’ai eu vite l’eau à la bouche. Je me suis amusée à noter les douceurs citées que j’ai eu la chance de goûter :

★Les choux Popelini
★Les macarons de Pierre Hermé
★Le fondant Baulois
★La praluline de la maison Pralus
★Les bonbons de Jean Paul Hévin
★Les bonbons d’Henri le Roux
★Les bonbons de Fabrice Gilotte
★Le millefeuille de Jacques Genin
★Le Paris-Brest de la pâtisserie des rêves

Quant à ce que j’aimerais déguster, ma liste va paraitre vertigineuse mais le guide du Paris sucré recense pas moins de 150 adresses alors difficile de choisir entre  :
★Le millefeuille à la vanille et le fraisier de Carl Marletti (voir début de cet article)
★L’éclair au praliné de l’éclair de génie
★L’équinoxe de Cyril Lignac
★Le M de Mori Yoshida
★La gaufre au spéculoos de Meert
★Le grand cru Vanille de la Pâtisserie des rêves (entre autres)
★Une des pâtisseries des Gâteaux et du Pain (impossible de me décider)
★Le macaron pomme yuzu de Sébastien Dejardin
★Le Hugo orange sanguine de Hugo et Victor
★Le trousseau du blé sucré
★La fleur de sureau du Pain de Sucre
★La tarte au caramel de Sadaharu Aoki
★Les tablettes de Patrick Roger et de la manufacture du chocolat Alain Ducasse
★La tablette atlantique de Franck Kestener
★La tablette butter caramel de Zotter chez ChocoLatitutes
★La glace à la pistache de Pozetto (et celle au gianduja)
★Le sorbet pâte d’amande du bac à glaces
★La fraise des bois de Berthillon
★La glace à la vanille de A la mère de famille
★La glace aux 3 épices de Raimo
★La glace au caramel et la glace Martinique de Martine Lambert

J’aimerais aussi passer un moment à Colorova, Acide, Helmut Newcake (en particulier pour la tarte fruit de la passion noisette), à la pâtisserie Ciel, à Sugarplum cake shop (pour son carrot cake). Je ne suis pas sûre d’être très à l’aise dans l’ambiance palace mais les tea time du Plaza Athénée, du Shangri la et du Princes de Galles me font rêver (et la bonne nouvelle c’est que j’ai reçu pour mon anniversaire un bon cadeau pour un « goûter » au Plaza Athénée ! ).

A quand un guide pour parler des pâtissiers, chocolatiers et autres artisans de talent ailleurs qu’à Paris ?  En tous cas, lors de mes prochaines escapades parisiennes, je glisserai dans mon sac Le guide du Paris sucré.

 

 

 

14 Comments

  1. Article qui met l’eau à la bouche …. et qui donne envie d’aller se balader à Paris…!
  2. Commencer la journée devant toutes ces gourmandises sans pouvoir croquer dans l’une d’elles… c’est terrible! 😉
  3. Il a l’air très sympa ce livre !
    J’ai l’impression d’avoir manqué quelques stands au salon du chocolat !
    Joli reportage 🙂
  4. J’aime beaucoup ton blog , tes photos font toujours très envie !
    Moi qui n’ai pas eu la chance de visiter ce Salon du chocolat qui me fait de l’oeil depuis un moment , ton article m’offre une petite consolation , merci beaucoup 😉
    • merci beaucoup pour le blog : )
      je vais mettre encore quelques photos du Salon du Chocolat de paris sur ma page facebook
  5. Lire cet article juste avant de diner a été une expérience terrible. Tous ces gâteaux sont tellement beaux et ont l’air tellement bons.
    Pour les guides de pâtisseries ailleurs qu’à Paris, j’ai trouvé en solderiez un petit guide Gault & Millau : Les Meilleurs Pâtissiers de France. Je l’adore.
  6. Toutes tes photos m’ont donné l’eau à la bouche …. de la pâtisserie comme ça c’est du grand art, de vrais bijoux !!! on n’oserait presque pas croquer dedans !
  7. oh la la , toutes ses adresses à tester ! Heureusement qu’on a déjà commencé :p !!
    Les fées pâtissières, ce sera franchement simple la prochaine fois que tu viendras… pour le reste, je nous fais confiance 😉
    Bises

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It